Clicks2
jili22

Et vous aussi, qui avez été dès le commencement en ma compagnie, vous rendrez témoignage de moi

MÉDITATION POUR LE LUNDI D'APRÈS L'ASCENSION

Et vous aussi, qui avez été dès le commencement en ma compagnie, vous rendrez témoignage de moi. (S. Jean, ch. 15)

I. Considérez combien grand a été le bonheur des Apôtres, d'avoir été appelés par Jésus-Christ, et d'avoir eu l'honneur de l'accompagner en tous les voyages et en tous les travaux qu'il a entrepris pour opérer la rédemption du monde ; pensez combien de grâces et de bénédictions ils ont reçues dans la société de ce divin Maître ; combien de salutaires instructions il leur a données ; combien il leur a dit de paroles de vie. Il est vrai que vous n'avez pas la consolation de converser de la sorte avec Jésus-Christ ; mais il ne tiendra qu'à vous d'être toujours en sa très sainte compagnie, et de participer à ces mêmes faveurs, soit en communicant avec lui par l'oraison, soit en le recevant dans vous par la très sainte communion, soit en marchant en sa divine présence, ou en faisant tout ce que vous faites par le motif de son amour, pour lui plaire et pour le glorifier.

II. Considérez l'amour et le courage avec lequel les Apôtres ont rendu témoignage à la divinité de Jésus-Christ et de toutes les vérités de son Évangile : combien de travaux ont-ils soufferts pour ce sujet ! combien ont-ils enduré de persécutions ! et bien loin d'être détournés de leur sainte entreprise, c'était pour eux un sujet de joie quand ils rencontraient quelque occasion de souffrir pour l'honneur et pour l'amour d'un si bon Maître.
Oh ! que vous êtes éloigné de cet esprit apostolique, puisque souvent un indigne respect humain, une légère difficulté, une faible répugnance, sont capables de vous faire désister de quelque bonne œuvre, par laquelle vous pourriez rendre gloire à Jésus-Christ ! Priez ces grands saints de vous obtenir quelque étincelle de ce zèle dont ils ont été animés.

III. Considérez que non-seulement on rend témoignage à Jésus-Christ quand on le confesse devant les tyrans, ou qu'on prêche les vérités aux Infidèles, mais aussi quand on lui rend un fidèle service dans son Église, et qu'on tâche de procurer qu'il soit connu, honoré, aimé, obéi et servi par les autres.
Pensez quelle consolation recevra une âme vertueuse, lorsqu'après avoir rendu pendant cette vie un fidèle témoignage à Jésus-Christ, tant par ses paroles que par ses œuvres, elle entendra ce divin Sauveur qui, en présence de Dieu le Père et des Anges, rendra témoignage à sa fidélité et à tout ce qu'elle aura fait et souffert pour son amour et pour son service. Voyez de quelle manière vous voulez rendre un glorieux témoignage à Jésus-Christ, pour obliger ce divin Sauveur de rendre un jour témoignage en votre faveur.

PRATIQUES

L'Esprit-Saint rend à Jésus-Christ un témoignage de gloire par la voie des miracles.
Rendez-lui un témoignage de fidélité par la pratique des vertus.

(Méditation tirée de La Couronne de l'Année Chrétienne)

tiré du blog : le-petit-sacristain.blogspot.com