Per Ipsum « Domine, ad quem ibimus? Verba vitae aeternae habes. » Jn 6,68

Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge: 8 décembre

St Patapios ermite (Ve ou VIe s.)

Évangile selon saint Luc 1,26-28.

En ce temps-là, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
vers une vierge qui était fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph ; et le nom de la vierge était Marie.

Etant entré où elle était, il lui dit : " Salut, pleine de grâce ! Le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes. "

Extrait de la Bible catholique traduite par le chanoine Crampon


Saint Sophrone de Jérusalem (?-639)
moine, évêque

Homélie pour l'Annonciation, 2 ; PG 87, 3, 3241 (trad. bréviaire rev.)

Marie, « comblée de grâce » dans son Immaculée Conception


« Réjouissez-vous, comblée de grâce, le Seigneur est avec vous ». Que peut-il y avoir de plus grand que cette joie, ô Vierge Mère ? Que peut-il y avoir au-dessus de cette grâce que vous êtes la seule à avoir reçue en partage de la part de Dieu ? Que peut-on concevoir de plus joyeux et de plus lumineux ? Tout demeure loin derrière vos merveilles ; tout se trouve au-dessous de votre grâce.

Les privilèges les plus certains n'ont que le second rang et ne possèdent qu'un éclat bien moindre. « Le Seigneur est avec vous ». Qui oserait rivaliser avec vous sur ce point ? Dieu naît de vous. Qui donc ne vous céderait la place aussitôt pour vous laisser avec joie la première place et l'excellence ? C'est pourquoi, lorsque je vous contemple placée au-dessus de toutes les créatures, je proclame hautement vos louanges : « Réjouissez-vous, comblée de grâce, le Seigneur est avec vous ».

La joie qui émane de vous n'est pas seulement accordée aux hommes mais aussi à toutes les puissances angéliques du ciel. Dieu lui-même habite corporellement dans votre sein ; il en sort comme l'Époux (Ps 18,6) pour apporter à tous les hommes la joie et la lumière divines. C'est en vous, ô Vierge, que Dieu, comme dans un ciel très pur et lumineux, « a établi sa demeure » (cf. Ps 75,3). « De vous, il s'élance comme un époux quittant la chambre nuptiale » ; imitant « la course d'un géant, il va parcourir la carrière » de sa vie, qui apportera le salut à tous les vivants. S'étendant « d'une extrémité du ciel à l'autre » comme le soleil (Ps 18,6-7), il remplira toutes choses de son ardeur divine et de sa lumière vivifiante.