Join Gloria’s Christmas Campaign. Donate now!
Clicks386

Mois de saint Joseph

Turenne
135
Glorieux saint Joseph,époux de Marie, accordez-nous votre protection paternelle, nous vous en supplions, par le Coeur de Jesus et le Coeur Immaculé de Marie . Saint Joseph priez pour nous !More
Glorieux saint Joseph,époux de Marie, accordez-nous votre protection paternelle, nous vous en supplions, par le Coeur de Jesus et le Coeur
Immaculé de Marie .
Saint Joseph priez pour nous !
natale07
Que les chœurs célestes célèbrent ta gloire, ô Joseph !
Que les chants de tous les Chrétiens fassent résonner tes louanges !
Glorieux déjà par tes mérites, tu es uni
par une chaste alliance à l’auguste Vierge.
Lorsque, en proie au doute et à l’anxiété,
tu t’étonnes de l’état où se trouve ton épouse,
un Ange vient t’apprendre que l’enfant qu’elle a conçu,
l’a été par l’opération de l’Esprit-Saint. …More
Que les chœurs célestes célèbrent ta gloire, ô Joseph !
Que les chants de tous les Chrétiens fassent résonner tes louanges !
Glorieux déjà par tes mérites, tu es uni
par une chaste alliance à l’auguste Vierge.
Lorsque, en proie au doute et à l’anxiété,
tu t’étonnes de l’état où se trouve ton épouse,
un Ange vient t’apprendre que l’enfant qu’elle a conçu,
l’a été par l’opération de l’Esprit-Saint.
Le Seigneur est né, tu le presses dans tes bras ;
tu fuis avec lui vers les plages lointaines d’Égypte ;
tu le cherches à Jérusalem où tu l’as perdu, et tu le retrouves :
ainsi tes joies sont mêlées de larmes.
D’autres sont glorifiés après une sainte mort, c
eux qui ont mérité là palme sont reçus au sein de la gloire ;
mais toi, par une admirable destinée, égal aux Saints, plus heureux même,
tu jouis dès cette vie de la présence de Dieu.
Trinité souveraine, exaucez nos prières, donnez-nous le pardon ;
que les mérites de Joseph nous aident à monter dans les cieux,
pour qu’il nous soit enfin donné de chanter à jamais
le cantique de la reconnaissance et de la félicité. Amen.
Ainsi réveillé de son sommeil, Joseph * fit comme l’Ange du Seigneur lui avait ordonné, et prit son épouse avec lui.
jose moctezuma likes this.
natale07
Augery, avocat au parlement du Dauphiné, se trouvait à Lyon pendant la peste qui affligea cette ville, dans l'année 1638. Il vit un de ses enfants, Théodore Augéry, âgé de sept ans, atteint du fléau avec tous les signes qui présageaient une mort prochaine et inévitable. Dans sa douleur extrême, ce père affligé s’adressa à saint Joseph avec la plus grande confiance, et lui promit, s’il sauvait …More
Augery, avocat au parlement du Dauphiné, se trouvait à Lyon pendant la peste qui affligea cette ville, dans l'année 1638. Il vit un de ses enfants, Théodore Augéry, âgé de sept ans, atteint du fléau avec tous les signes qui présageaient une mort prochaine et inévitable. Dans sa douleur extrême, ce père affligé s’adressa à saint Joseph avec la plus grande confiance, et lui promit, s’il sauvait son fils, d’aller pendant neuf jours entendre la sainte Messe en son Honneur dans l’église qui lui était consacrée, d’y faire brûler des cierges devant son image, et enfin d’y placer un ex-voto dont l’inscription rappellerait le bienfait dû à son intercession. Cependant les médecins. visitèrent le jeune pestiféré; ils le trouvèrent dans un état si déplorable, qu’ils le firent porter sur-le-champ au lazaret, ne lui donnant plus que deux heures de vie. L’ordre fut exécuté; mais à peine arrivé au lazaret, l'enfant se trouve subitement guéri, et le père plein de reconnaissance pour son glorieux bienfaiteur, accomplit son vœu avec de grands sentiments de piété.

Un pieux jeune homme était atteint d’épilepsie. Il avait pris depuis longtemps toute espèce de remèdes, sans éprouver aucun soulagement. Les attaques se renouvelaient plusieurs fois la semaine. Ayant entendu parler du Cordon de saint Joseph, ce cher malade m’en fit demander un par son curé, et fit dire, aussitôt après l’avoir pris, une neuvaine de messes en l’honneur de saint Joseph. Pendant cette neuvaine, les attaques redoublèrent ; mais après la dernière messe, il n’a pas-eu la plus légère indisposition.
Turenne and one more user like this.
Turenne likes this.
dvdenise likes this.
natale07
Psaume du fidèle pour attirer le secours de saint Joseph contre les ennemis de l‘âme

(D'après saint Bonaventure)

Délivrez-moi, ô Père nourricier du Seigneur des armées ;

levez-vous contre mes ennemis,

qui osent persécuter votre serviteur.

Vous êtes mon refuge, mon espérance, ma force, ma Protection.

Que votre main soit toujours prête à me secourir :

et vos oreilles attentives à mes prières…More
Psaume du fidèle pour attirer le secours de saint Joseph contre les ennemis de l‘âme

(D'après saint Bonaventure)

Délivrez-moi, ô Père nourricier du Seigneur des armées ;

levez-vous contre mes ennemis,

qui osent persécuter votre serviteur.

Vous êtes mon refuge, mon espérance, ma force, ma Protection.

Que votre main soit toujours prête à me secourir :

et vos oreilles attentives à mes prières.

Vous êtes une forteresse imprenable

pour ceux qui se confient en vous :

et un rempart qui défend leur honneur :

Je vous recommande toute ma vie, ô bienheureux Joseph,

bénissez toutes mes actions, secourez-moi,

et délivrez-moi dans toutes les tentations.

A mon heure dernière ne m’abandonnez pas.

Et que, sous vos Auspices, je sois introduit,

par votre intercession, dans les tabernacles éternels. Ainsi soit-il.
dvdenise and one more user like this.
dvdenise likes this.
Stephane77 2 likes this.
4 more comments from natale07
natale07
Une dame du Beaujolais, sur le point de devenir mère, se trouva obligée de faire une course assez longue dans les montagnes ; les mauvais chemins ne permettant pas l’usage d'une voiture, elle dut partir à cheval. Parvenue au détour d‘un chemin escarpé, son cheval s’ombrage et refuse d'avancer. Vivement pressé de l'éperon et de la cravache, il s’emporte tout d’un coup, prend violemment le galop …More
Une dame du Beaujolais, sur le point de devenir mère, se trouva obligée de faire une course assez longue dans les montagnes ; les mauvais chemins ne permettant pas l’usage d'une voiture, elle dut partir à cheval. Parvenue au détour d‘un chemin escarpé, son cheval s’ombrage et refuse d'avancer. Vivement pressé de l'éperon et de la cravache, il s’emporte tout d’un coup, prend violemment le galop et jette la malheureuse dans un ravin profond, rempli de ronces et de pierres. Le coup devait être mortel ; mais la foi et l’instinct maternel avaient déjà sauvé la victime. Au moment de sa chute, Mme P. avait crié à saint Joseph et lui avait voué l’enfant qu’elle portait dans son sein. Ce protecteur tout-puissant avait étendu la main pour parer le coup. Madame P. se releva saine et sauve et continua sa route. Le prodige fut complet ; l’enfant vint heureusement au monde et reçut au baptême le nom de Joséphine qu'elle porte encore avec reconnaissance.

Grâce au zèle de la céleste Thérèse, le culte de saint Joseph est devenu très célèbre en Espagne, et il n’est pas rare de trouver çà et la de petits oratoires consacrés à l’époux de Marie. Deux jeunes étudiants de Tolède se rendant dans leur famille furent surpris par un affreux orage au milieu de . la route. Déjà le tonnerre était tombé pour la troisième fois à quelques pas d'eux : ils continuèrent cependant leur marche pour se réfugier dans un oratoire voisin dédié à saint Joseph qu'ils ne cessaient d'invoquer. Convaincus qu’ils lui devaient leur salut, ils firent vœu de venir, chaque année au même jour, visiter cet oratoire en esprit de pèlerinage ; ils y furent fidèles et moururent saintement.
Psaume 62 and 2 more users like this.
Psaume 62 likes this.
dvdenise likes this.
Stephane77 2 likes this.
natale07
St Joseph, je vous appelle au secours. Assistez-moi dans cette oppression et entourez-moi de la protection de Saints Anges afin que je surmonte ce danger et retrouve le droit chemin vers Dieu. Amen
natale07
En l'an 1631, il s'ouvrit au mont Vésuve, un vaste cratère, d'où sortit un tel déluge de feu et de cendres, que semblable à un fleuve en crue, la lave brûlante couvrit les contrées voisines et en particulier le lieu appelé la Tour du Grec. Dans ce lieu demeurait une femme nommée Camille, très dévote à Saint Joseph qui élevait son jeune neveu de cinq ans, prénommé Joseph. Pour échapper à ce …More
En l'an 1631, il s'ouvrit au mont Vésuve, un vaste cratère, d'où sortit un tel déluge de feu et de cendres, que semblable à un fleuve en crue, la lave brûlante couvrit les contrées voisines et en particulier le lieu appelé la Tour du Grec. Dans ce lieu demeurait une femme nommée Camille, très dévote à Saint Joseph qui élevait son jeune neveu de cinq ans, prénommé Joseph. Pour échapper à ce fleuve de feu, elle prit l'enfant dans ses bras et se mit à fuir. Mais, suivie de près par la lave, et trouvant le passage fermé par un grand rocher qui s'avançait dans la mer, elle se vit exposée au double danger : soit d'être atteinte et consumée si elle s'arrêtait, soit de se noyer si elle sautait dans la mer. À ce moment critique, la pauvre femme se souvint de son Protecteur :
- ''Saint Joseph, s'écria t-elle, je vous recommande votre petit Joseph, c'est à vous de le sauver !".
Sur ces mots, ne pouvant plus faire autrement, elle déposa le petit Joseph sur le rocher et, en désespoir de cause sauta du haut du-dit rocher, du côté qui donnait sur la mer ! Contre toute attente le saut fut des plus heureux : au lieu de tomber dans les flots comme cela devait se faire : elle tomba sur le gravier et ne se fit aucun mal ! Elle était sauvée, mais sa peine fut grande au souvenir de l'enfant qu'elle avait laissé à la merci des flammes. Elle se mit à courir ça et là, toute hors d'elle-même, en se lamentant sur son malheur, quand tout-à-coup elle s'entendit appeler par son prénom : c'était la voix du petit neveu qui venait à sa rencontre, plein de vie et tout joyeux !
- "Ô Dieu ! s'écria Camille en le serrant contre sa poitrine, qui donc, cher enfant, a pu te faire échapper à la lave qui devait te consumer ?"
- "C'est Saint Joseph ! répondit l'enfant en riant, c'est Saint Joseph à qui vous m'aviez laissé en garde ; il m'a pris par la main et m'a conduit jusqu'à l'endroit où vous m'avez vu !". Aussitôt la pieuse Camille pleurant de joie, se jeta à genoux pour rendre grâces à son aimable protecteur, des deux miracles qu'il venait d'opérer à la fois, en préservant son neveu des flammes qui allaient l'atteindre. et elle-même des flots où elle devait naturellement tomber et périr.
avecrux.avemaria and 3 more users like this.
avecrux.avemaria likes this.
Psaume 62 likes this.
apvs likes this.
Stephane77 2 likes this.
natale07
Une maison en meulière, un potager, quelques poules qui picorent. Cinq jolis bambins qui aiment à trottiner dans les parages, Margaux, Victoire, Capucine, Marin et la petite Dauphine. La demeure, campée en région parisienne, est placée sous le patronage de saint Joseph. Si Jean-Philippe et Anne-Gaëlle vivent ici avec leurs enfants, c’est grâce à la largesse du saint. « Il me fascine », souffle …More
Une maison en meulière, un potager, quelques poules qui picorent. Cinq jolis bambins qui aiment à trottiner dans les parages, Margaux, Victoire, Capucine, Marin et la petite Dauphine. La demeure, campée en région parisienne, est placée sous le patronage de saint Joseph. Si Jean-Philippe et Anne-Gaëlle vivent ici avec leurs enfants, c’est grâce à la largesse du saint. « Il me fascine », souffle le père de famille, le regard posé sur une statue du saint homme. « C’est quelqu’un dont on parle peu dans l’Évangile. Tellement humble… Un vrai modèle. » En 2011, sa famille largue les amarres pour un tour du monde de deux ans en camping-car. Quand sonne l’heure du retour, il lui faut trouver logement et voiture. « Nous avons fait une neuvaine à saint Joseph pour trouver une maison, puis une deuxième à la demande des enfants. Dans la confiance, nous espérions être entendus. » Survient un coup de fil : un monsieur, qui leur propose de louer la maison de sa maman. Mais le loyer est trop élevé, et la configuration des lieux pas idéale. «Pourtant, une semaine plus tard, il nous rappelle et nous annonce qu’il accepte de louer la maison à notre prix, raconte Jean-Philippe. On a finalement pu l’arranger selon nos besoins ! »L’anecdote fera sourire les sceptiques, et pourtant… Qui cherche à récolter des fioretti de saint Joseph sera surpris par l’abondance de la cueillette. Loin de se perdre, la dévotion au père nourricier de Jésus a mûri longuement dans les foyers – ou futurs foyers – catholiques. Parents, couples en espérance d’enfants, célibataires à la recherche de l’âme sœur, s’encouragent à recourir à son intercession. On se donne le mot : le saint, père et artisan, est « très efficace » pour les soucis de famille, de logement ou de travail.
apvs and one more user like this.
apvs likes this.
Turenne likes this.
Matricaria
Zgubiony mój świat, żywot opłakany,
Którym dotąd wiódł, człek zdesperowany.
Łzy me z Dawidem własne płacząc piję,
Że im na świecie tym mizerniej żyję
Dłużej; tym większa zdejmuje mię trwoga,
Iże obrażam bez poprawy Boga.

Leć cóż to za płacz i cóż to za skrucha
W zatwardziałości upartego ducha?
Jeźli łaska Twa, Panie, nie oświeci
I w sercu skruchy prawdziwszej nie wznieci,
Zginąłem; sama pomoc…More
Zgubiony mój świat, żywot opłakany,
Którym dotąd wiódł, człek zdesperowany.
Łzy me z Dawidem własne płacząc piję,
Że im na świecie tym mizerniej żyję
Dłużej; tym większa zdejmuje mię trwoga,
Iże obrażam bez poprawy Boga.

Leć cóż to za płacz i cóż to za skrucha
W zatwardziałości upartego ducha?
Jeźli łaska Twa, Panie, nie oświeci
I w sercu skruchy prawdziwszej nie wznieci,
Zginąłem; sama pomoc Twa, o Boże,
Wszytkie usiłki nieprzyjaciół zmoże.

Bo któżem ja jest? Twojej ręki dziéło,
Stwórco, stworzyć mię - cóż Ci po tym było?
Boże, mnieś stworzył, mnie, chciejże mię ze mną,
Gdy proszę, przewieść przez tę drogę ciemną,
Jeźli nie podasz ręki do zbawienia,
Zginionym ja jest człowiek bez wątpienia.

Wespazjan Kochowski Pieśń XIII Grzesznik
natale07
C’était au milieu d’une épidémie qui dévorait toute une contrée, mais qui sévissait plus particulièrement sur les pauvres. Un prêtre charitable entre dans une écurie basse et humide, où souffrait une victime de la contagion. Que voit-il ? un vieillard moribond étendu sur des haillons dégoûtants. Il était seul. Une botte de foin lui servait de lit. Pas un meuble, pas une chaise : il avait tout …More
C’était au milieu d’une épidémie qui dévorait toute une contrée, mais qui sévissait plus particulièrement sur les pauvres. Un prêtre charitable entre dans une écurie basse et humide, où souffrait une victime de la contagion. Que voit-il ? un vieillard moribond étendu sur des haillons dégoûtants. Il était seul. Une botte de foin lui servait de lit. Pas un meuble, pas une chaise : il avait tout vendu les premiers jours de sa maladie, pour se procurer quelques gouttes de bouillon. Aux murs noirs et dépouillés pendaient une bâche et deux scies, c’était là toute sa fortune avec ses deux bras, quand il pouvait les mouvoir. Mais, alors, il n’avait pas la force de les soulever. « Prenez courage, mon ami, lui dit le confesseur, c’est une grande grâce que le Seigneur vous fait aujourd’hui ; vous allez bientôt sortir de ce monde où vous n’avez que des peines. – Que des peines ? reprit le moribond d’une voix éteinte, vous vous trompez, j’ai pris saint Joseph pour mon patron et mon modèle, et, comme lui, je ne me suis jamais plaint de mon sort. Je n’ai connu ni la haine, ni l’envie. Mon sommeil était tranquille, je me fatiguais le jour, mais je me reposais la nuit. Les outils que vous voyez me procuraient du pain que je mangeais avec délices. J’étais pauvre, à la vérité, mais saint Joseph l’était autant que moi et je me suis assez bien porté jusqu’à ce jour. Si je reprends de la santé, ce que je ne crois pas, j’irai au chantier et je continuerai de bénir la main de Dieu, qui jusqu’à présent a pris soin de moi. » Le prêtre étonné, ne savait trop que répondre à un tel malade. Il se remit cependant, et lui dit : « Mon ami, puisque la vie ne vous a pas été fâcheuse, vous ne devez pas moins vous résoudre à la quitter, car il faut se soumettre à la volonté de Dieu.– J’ai su vivre, reprit le moribond d’une voix ferme, je saurai mourir. Je rends grâce à Dieu de m’avoir donné la vie et de me faire passer par la mort pour arriver à Lui. Je sens le moment, le voici. Adieu, mon père !...
C’est ainsi que vécut et mourut, plein de calme, ce pieux ouvrier, cet homme juste, qui avait pris saint Joseph pour son patron et son modèle. Soyons aussi, durant ce mois et toujours, les imitateurs de ce grand saint.
ouvres ton coeur and one more user like this.
ouvres ton coeur likes this.
avecrux.avemaria likes this.
ouvres ton coeur
Une image pieuse sublime et des prières divines ! Mon DIEU quelle beauté ! Merci à vous tous, soyez bénis !
Turenne and one more user like this.
Turenne likes this.
natale07 likes this.
ouvres ton coeur and one more user like this.
ouvres ton coeur likes this.
onda likes this.
natale07
Litanies approuvées par un décret apostolique de Saint Pie X, le 18 mars 1909

(à l'époque, 5 ans d'indulgence - Indulgence plénière aux conditions habituelles)


Seigneur, ayez pitié de nous. Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous. Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous. Seigneur, ayez pitié de nous.
Père du Ciel qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
More
Litanies approuvées par un décret apostolique de Saint Pie X, le 18 mars 1909

(à l'époque, 5 ans d'indulgence - Indulgence plénière aux conditions habituelles)


Seigneur, ayez pitié de nous. Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous. Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous. Seigneur, ayez pitié de nous.
Père du Ciel qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Fils, Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Esprit Saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Trinité Sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.
Sainte Marie, priez pour nous
Saint Joseph, priez pour nous.
Illustre descendant de David, priez pour nous.
Lumière des Patriarches, priez pour nous.
Époux de la Mère de Dieu, priez pour nous.
Chaste gardien de la Vierge, priez pour nous.
Nourricier du fils de Dieu, priez pour nous.
Zélé défenseur de Jésus priez pour nous.
Chef de la Sainte Famille, priez pour nous.
Joseph très juste, priez pour nous.
Joseph très chaste, priez pour nous.
Joseph très prudent, priez pour nous.
Joseph très courageux, priez pour nous.
Joseph très obéissant, priez pour nous.
Joseph très fidèle, priez pour nous.
Miroir de patience, priez pour nous.
Ami de la pauvreté, priez pour nous.
Modèle des travailleurs, priez pour nous.
Gloire de la vie de famille, priez pour nous.
Gardien des vierges, priez pour nous.
Soutien des familles, priez pour nous.
Consolation des malheureux, priez pour nous.
Espérance des malades, priez pour nous.
Patron des mourants, priez pour nous.
Terreur des démons, priez pour nous.
Protecteur de la Sainte Eglise, priez pour nous.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

Il l'a établi le chef de sa maison.
Et l'intendant de tous ses biens.

Prions. Ô Dieu, qui, par une providence ineffable, avait daigné choisir le bienheureux Joseph, pour être l'époux de votre Sainte Mère, faites, nous vous en prions, que, l'honorant ici-bas comme protecteur, nous méritions de l'avoir pour intercesseur dans le ciel : Vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles.
Ainsi soit-il.
ouvres ton coeur and 4 more users like this.
ouvres ton coeur likes this.
Psaume 62 likes this.
onda likes this.
avecrux.avemaria likes this.
Stephane77 2 likes this.
Jean de Roquefort and one more user like this.
Jean de Roquefort likes this.
Stephane77 2 likes this.
natale07
En 1863, une colonie de Petites sœurs des pauvres pénétrait dans la catholique Espagne, pour ouvrir à Barcelone un asile aux vieillards. Elles reçurent partout l’accueil le plus sympathique. L’œuvre naissante, fut mise sous la protection de saint Joseph qu’on appelait le pourvoyeur de la maison. Au commencement de la fondation, les sœurs ne purent recevoir que des femmes, à cause de l’exiguïté …More
En 1863, une colonie de Petites sœurs des pauvres pénétrait dans la catholique Espagne, pour ouvrir à Barcelone un asile aux vieillards. Elles reçurent partout l’accueil le plus sympathique. L’œuvre naissante, fut mise sous la protection de saint Joseph qu’on appelait le pourvoyeur de la maison. Au commencement de la fondation, les sœurs ne purent recevoir que des femmes, à cause de l’exiguïté du local.
Un jour, un vieillard de quatre-vingts ans se présente à la porte. On l’interroge :
«Je viens pour rester ici.»
«La maison est trop petite, répond la Supérieure, nous ne pouvons pas encore recevoir d’hommes.»

Le vieillard insiste et déclare qu’il ne s’en ira pas. On lui demande son nom.
«Je m’appelle Joseph, dit-il.»
Ce nom frappe les Sœurs, et, de plus, c’était un mercredi, jour consacré à saint Joseph.
Les religieuses se regardent un moment, la décision est vite prise : on gardera ce pauvre vieillard en l’honneur de saint Joseph, son patron et celui de l’établissement. Mais, comment faire ? Il est couvert de vermine et de haillons ; et pas de vêtements pour le changer. La Mère générale dit à la Supérieure :
«Sortez avec une sœur et allez me quêter un habillement complet pour ce pauvre vieillard, pendant que je vais le laver et le peigner.»
Pendant ce petit colloque, la clochette de l’asile se fait entendre : c’est une étrangère qui remet un paquet et se retire. On l’ouvre, on regarde, surprise ! C’était un habillement pour homme !
Le bon vieillard était transporté de joie, mais les Petites Sœurs étaient plus heureuses encore et ne pouvaient remercier assez saint Joseph.
La maison a grandi sous les auspices du saint Patriarche. Elle abrite toujours des vieillards qui y terminent en paix leur existence, entourés des soins délicats des Petites-Sœurs qu’ils aiment et estiment comme des mères.
Qu’il est bien vrai que le Nom de saint Joseph porte toujours bonheur !
Prière - Joseph ! la bouche ne peut prononcer votre nom sans que le cœur se sente embrasé d’amour pour vous Joseph ! Ce nom est une prière ; si je sais le prononcer avec une filiale confiance, je puis tout obtenir du Ciel. Oui, mon bon Père, je veux en faire mon refrain d’amour durant la vie, pour qu’il soit toute ma confiance à l’heure de la mort, et me serve de sauf-conduit au terme de cette vie. Ainsi soit-il.
ouvres ton coeur and 3 more users like this.
ouvres ton coeur likes this.
Turenne likes this.
apvs likes this.
avecrux.avemaria likes this.
natale07
St Joseph

O glorieux Saint Joseph, notre très aimé protecteur, étendez avec amour, sur nous et sur tous ceux qui nous sont chers, votre paternelle protection.

Etendez-là, nous vous en conjurons, sur nos maisons, nos intentions, vous dont la puissance sur le Cœur de Jésus, sait rendre possible les choses impossibles.

Pourvoyez à nos urgents besoins.

Ouvrez vos yeux de Père sur les intérêts …
More
St Joseph

O glorieux Saint Joseph, notre très aimé protecteur, étendez avec amour, sur nous et sur tous ceux qui nous sont chers, votre paternelle protection.

Etendez-là, nous vous en conjurons, sur nos maisons, nos intentions, vous dont la puissance sur le Cœur de Jésus, sait rendre possible les choses impossibles.

Pourvoyez à nos urgents besoins.

Ouvrez vos yeux de Père sur les intérêts matériels et spirituels de vos enfants.

Venez nous en aide dans nos craintes, dans nos angoisses, dans nos égarements, dans nos douleurs, dans nos maladies.

Eloignez de nous les périls qui nous menacent, secourez-nous dans nos difficultés, prenez sous votre protection nos corps et nos biens comme aussi les affaires importantes et difficiles que nous vous recommandons.

Montrez enfin comme vous êtes bons pour ceux qui vous invoquent et qui veulent vous rester toujours fidèles.

O Saint Joseph, obtenez-nous une vie pure, une vertu sans tâche.

O Saint Joseph, Avocat des causes difficiles et désespérées, intercédez pour nous.
Saint Joseph, Protecteur des mourants, par votre trépas entre Jésus et marie, priez pour nous, maintenant et à l’heure de notre mort.

Ainsi soit-il !

Pater, Ave, Gloria.
ouvres ton coeur and 2 more users like this.
ouvres ton coeur likes this.
avecrux.avemaria likes this.
Stephane77 2 likes this.