Clicks594
jean pierre aussant
15

Homosexualité: respecter le pécheur mais pas le péché.

Certes, dans le début de son épître aux romains, St Paul condamne clairement les pratiques homosexuelles.

Certes, fondamentalement et pour des raisons biologiques évidentes, si tous les êtres humains devenaient homosexuels cela mettrait en péril la survie même de l’espèce. En effet on a jamais vu les gays se reproduire entre eux.

Il n’est pas faux de dire que l’homosexualité n’est pas orientée vers la vie.
Il va de soi que si nos parents avaient été homos, nous ne serions pas là pour en parler aujourd’hui…Nier cela est commettre un affront contre le bon sens.
L’homosexualité est essentiellement contre nature et cela dans le présent comme dans le passé. L’homosexualité idyllique « acceptée » dans l’antiquité est une contre vérité et un mythe entretenu par les lobbies gays.

Toutefois, en ce qui concerne la notion de « péché » les choses se compliquent un peu.
En réalité le péché « homo » semble pouvoir être dégradé en 4 phases.

Premier phase.
C’est celle de l’héroïsme.
La personne est homosexuelle mais se bat contre ses tendances, elle ne « pratique » pas, elle souffre en silence, vit dans la solitude. Dans ce cas on ne peut bien évidement pas parler de péché. Bien au contraire, elle a quelque part un comportement héroïque.

Deuxième phase.
C’est la phase de la lâcheté.

Ici, la personne certes « pratique », mais pratique en silence et dans le plus grand privé. Elle est trop faible pour résister mais en même temps elle souffre de son état.
Il y a sans doute ici déjà l’amorce d’un péché mais d’un péché qui je crois est loin d’être le pire.

Troisième phase.
C’est celle du « outing »
C’est l’état où les choses sérieuses commencent. Ici l’individu se ment à lui-même. Non seulement il pratique mais pour échapper à un sentiment de culpabilité il l’annonce haut et fort, il fait comme si son état était normal.
Par le biais d’une fausse sémantique il nomme le « mal » « bien » et le « bien » « mal ». Pour échapper à ses propres ténèbres il veut rendre ténébreux l’univers entier. C’est la phase de l’éthique "à la carte". Une éthique non transcendantale dont le seul but est de se justifier en évacuant tout sentiment de culpabilité. C’est la phase de la « culture de mort ».
Le niveau du péché ici appartient au mystère de Dieu.

Quatrième phase.
La phase du veau d’or.
C’est peut-être la pire.
Elle concerne ceux qui n’ont même pas l’excuse d’être homos eux-mêmes mais qui dans un faux amour déraciné de toute vérité, dans une fausse tolérance, s’agenouillent devant l’autel de l’esprit du temps. Ce sont les « éternels lâches «, ce sont ceux qui étaient nazis quand la majorité était nazie en Allemagne, ce sont ceux qui étaient staliniens quand la majorité des intellectuels français d’après-guerre était stalinienne, ce sont ceux qui maintenant sont pour le meurtre légal des enfants « à naître » (avortement) quand tout le monde est pour l’avortement. Ce sont ceux qui sans être directement concernés, pour rester tranquille, pour gagner leur petit fric, pour conserver leur petite gloire, rampent devant le veau d’or du moment.
Oui, ce sont peut-être eux les pires.

Enfin, depuis les récents débats en France, nous savons qu’environ un tiers des gays eux-mêmes sont contre la légalisation du « contre Dieu et nature » mariage homo.
Un tiers des gays sont-ils homophobes ?
Le débat sur le mariage gay, de même que celui sur l’avortement, touche au plus profond de l’éthique humaine concernant le rapport que l’être humain a avec la vie et bien évidement éclate les petits antagonismes habituels.
La diabolisation comme fasciste, misogyne ou homophobe de tous ceux qui refusent le diktat du politiquement correct, est juste une ruse pour écraser le débat et révèle le vrai visage de la dictature culturelle féministo-maçonnique LGBT qui telle une immonde toile d’araignée planétaire écrase chaque jour un peu plus la liberté de penser.

In fine, avec la légalisation du mariage homo, c’est un peu comme si on disait à Dieu : "tu as créé la vie, pour cela tu as inventé cette magnifique relation sexuelle entre un homme et une femme pour assurer la continuation de l’espèce. Mais voilà, nous ne sommes pas intéressés et nous te rendons les clefs de la vie en légalisant un état orienté vers la mort".
Et cela, c’est une attaque frontale contre Dieu.
A tous pécheur miséricorde (tendance homosexuelle)
Mais pas de miséricorde pour le péché (légalisation du mariage homo)
Jean-Pierre Aussant
(Annexe de mon essai "le complot inconscient-génocide participatif du sexe masculin) amazon.fr/…n-Pierre-Aussant/dp/2334011983
perceval2507
Se faisant, François se retourne sur Sodome et se fige, lui, et ceux qui valident son choix, en statue de sel...
perceval2507
Avec un tel François, c'est la hiérarchie suprême de l'Église qui tourne le dos aux préceptes fondamentaux institués par Dieu, Lui est infidèle, et nous trompe... L'erreur ainsi acceptée par Rome gangrène l'horizontalité autant que la verticalité. Elle isole, disperse, divise. la Croix n'est plus... Quel avantage en tirera François, sinon la Colère Divine et la promesse du châtiment terrible de …More
Avec un tel François, c'est la hiérarchie suprême de l'Église qui tourne le dos aux préceptes fondamentaux institués par Dieu, Lui est infidèle, et nous trompe... L'erreur ainsi acceptée par Rome gangrène l'horizontalité autant que la verticalité. Elle isole, disperse, divise. la Croix n'est plus... Quel avantage en tirera François, sinon la Colère Divine et la promesse du châtiment terrible de l'Église ?
Et que dire du monde qui s'exclaffe déjà d'un pape qui court après les "vertus" des sans Dieu, jetant davantage l'opprobre sur notre dogme rendu girouette, instable, coupable et même soumis !
Ah ils doivent bien se bidonner les "franc-macs", les imams ( qui vont mettre un point d'honneur pour en rajouter une couche sur la perversion de la mécréance), les talmudistes qui n'attendent que notre éradication... François compromet l'Église, La Vérité, notre Foi et nous livre aux loups... Si ça, ce n'est pas le pape de l'apostasie...
Spina Christi 2
perceval2507
"Avec un tel François, c'est la hiérarchie suprême de l'Église qui tourne le dos aux préceptes fondamentaux institués par Dieu"

Notre Seigneur Jésus-Christ à l'attention de la hiérarchie enseignante et dirigeante de la "septième" et dernière Eglise :

"...tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu"

A bon entendeur...
perceval2507
François qui dit oui aux unions civiles homosexuelles, dit oui, de facto, à l'acte d'abomination d'un homme qui couche avec un homme ou d'une femme qui couche avec une femme... François s'oppose ainsi directement à ce que Dieu défend.
Si François aimait véritablement les créatures de Dieu, il prierait Notre Seigneur pour trouver dans L'Esprit Saint les justes paroles pour accompagner les …More
François qui dit oui aux unions civiles homosexuelles, dit oui, de facto, à l'acte d'abomination d'un homme qui couche avec un homme ou d'une femme qui couche avec une femme... François s'oppose ainsi directement à ce que Dieu défend.
Si François aimait véritablement les créatures de Dieu, il prierait Notre Seigneur pour trouver dans L'Esprit Saint les justes paroles pour accompagner les homosexuels vers la mortification de leur passion déréglée et qu'ils puissent, de part leur abstinence, amasser un trésor dans le Ciel...
>Ave Maria 44
🤮 🤮 🤮
blanche52
On se passerait bien de votre photo !
jean pierre aussant
Soyez plutôt choqué par les infâmes caricatures de Charlie Hebdo qu'étrangemnent les cathos ont oublié de condamner ces derniers temps...
jean pierre aussant
Je n'ai rien effacé du tout.