Clicks11
jili22

"On prêche trop, on instruit trop peu. Qu'on laisse donc de côté les discours fleuris et que l'on expose ...."

Le Petit Sacristain

Extrait de la Lettre au Clergé du Cardinal Sarto, nommé Patriarche de Venise

Posted: 08 Dec 2019 09:00 PM PST

Cardinal Sarto, Patriarche de Venise

"On prêche trop, on instruit trop peu. Qu'on laisse donc de côté les discours fleuris et que l'on expose en toute simplicité les vérités de la foi, les préceptes de l'Église, les leçons de l'Évangile, les vertus et les vices. Car il arrive souvent que les personnes versées dans les sciences profanes ignorent ou connaissent mal les vérités de la foi et possèdent moins bien leur catéchisme que les enfants les plus arriérés. Qu'on pense au bien des âmes plus qu'à l'impression produite. Le peuple est avide de vérité ; qu'on lui donne ce dont il a besoin et alors, instruit dans sa propre langue, pénétré, ému, il pleurera ses fautes et s'approchera des sacrements.
Qu'il (le prêtre) renonce à l'éloquence de tribune, profane et non sacrée, dépourvue de toute efficacité surnaturelle et dont l'auditoire ne tire aucun profit. Les gens peuvent remplir l'église, mais leur âme reste vide. Ils applaudissent, mais ne se repentent pas, et ils sortent du sanctuaire comme ils y étaient entrés. Mirabantur, sed non convertebantur, disait saint Augustin."

(Lettre au Clergé, du Cardinal Sarto (futur Pape Pie X), nommé Patriarche de Venise, du 17 janvier 1895)