fr.news
1867

Benoît XVI modifie sa déclaration

Benoît XVI a modifié sa déclaration sur le rapport peu fiable au sujet de violences sexuelles cléricales supposément commises à Munich.

Auparavant, il avait déclaré qu'il n'avait pas assisté à la réunion de son Ordinariat du 15 janvier 1980 au cours de laquelle il avait été question d'un prêtre d'Essen ayant commis des actes obscènes devant des jeunes filles mineures. Mais le procès-verbal de la réunion mentionnait sa présence.

Aujourd'hui, il a déclaré à KNA.de qu'il avait assisté à la réunion, expliquant que ce démenti n'était pas le résultat d'une "intention malveillante", mais d'une "erreur dans l'édition de sa déclaration". Il insiste cependant sur le fait que, lors de cette réunion, aucune décision n'a été prise quant à une affectation pastorale pour ce prêtre qui était un récidiviste.

Le prêtre s'était exposé et masturbé devant des jeunes filles de moins de 14 ans. Benoît XVI témoigne qu'il "ne savait rien" de ce passé criminel. Il souligne qu'il n'y avait pas eu d'attouchements.

L'ancien pape bavard a annoncé qu'il ferait une autre déclaration après avoir examiné le rapport de 1900 pages. La question est de savoir comment il y parviendra compte tenu de sa décrépitude.

Image: © Mazur, CC BY-NC-ND, #newsXdqmxfdyie
Virginie Fortin shares this
1325
Auparavant, il avait déclaré qu'il n'avait pas assisté à la réunion de son Ordinariat du 15 janvier 1980 au cours de laquelle il avait été question d'un prêtre d'Essen ayant commis des actes obscènes devant des jeunes filles mineures. Mais le procès-verbal de la réunion mentionnait sa présence.
Elie M.
Et vous, qu'avez-vous fait le 15 janvier 1980 ?