Clicks547
fr.news
3

François change le droit canonique : Ministères de lecture et d'acolytat pour les femmes

François a modifié le droit canonique 230 §1, ordonnant que les laïcs puissent devenir officiellement des conférenciers et des acolytes.

Avec le Motu Proprio Spiritus Domini (11 janvier), il institutionnalise un état de fait. L'Église considérait autrefois le rôle de lecteur et d'acolyte parmi les ordres mineurs qui ne peuvent être conférés qu'aux hommes.

Paul VI a décrété, lors de l'abolition des ordres mineurs en 1971, que les fonctions correspondantes resteraient réservées aux hommes. Cependant, depuis 1992, les femmes/filles sont "autorisées" à être lectrices/acolytes.

Le canon 230 se lit maintenant comme suit : "Les laïcs qui ont l'âge et les aptitudes déterminés par décret de la Conférence épiscopale peuvent être assumés de façon permanente, par le rite liturgique établi, aux ministères de lecteurs et d'acolytes ; toutefois, cette contribution ne leur donne pas droit à un soutien ou à une rémunération de la part de l'Église".

Auparavant, le droit canonique disait que "les laïcs qui possèdent l'âge et les qualifications établis par décret de la conférence des évêques peuvent être admis de façon stable, par le biais du rite liturgique prescrit, aux ministères de lecteur et d'acolyte".

En pratique, la lecture et l'acolytat sont des ministères inutiles car presque tous les lecteurs et acolytes exercent leur fonction sans être formellement institués.

Image: via Catholic Sat, #newsBevcvkadte

jamacor
Grosminet
Monsieur Bergoglio, à sa guise, change les dogmes, le catéchisme, le droit canon, tutti quanti. Et vive les femmes en pantalon !
AveMaria44
🤮 🤮 🤮