Marana tha
Ces discours de remise à plat sont malheureusement muselés, on peut même dire condamnés, alors qu'ils sont nécessaires au débat comme peuvent l'être tout type d'auteurs dont la lecture en est imposée aux lycéens pour formation a l'esprit critique. Le citoyen français serait-il moins capable de se forger une idée?