Clicks1.1K
fr.news
131

Viganò demande à François une "réponse claire" concernant la Divinité du Christ

Mgr Carlo Maria Viganò exhorte François à donner une "réponse claire" aux questions soulevées par sa négation de la divinité du Christ telle que publiée par le journaliste Eugenio Scalfari.

Viganò a déclaré à LifeSiteNews.com (10 octobre) que le récent démenti du Vatican était insuffisant : "Les chrétiens attendent une réponse claire du Pape lui-même. La chose est trop importante."

Selon Viganò, les chrétiens ont "un droit" à une telle réponse en vertu de leur baptême.

Les doutes sur la croyance de François en la divinité du Christ sont nourris par le fait qu'il ne s'agenouille jamais devant le Saint Sacrement et par le document d'Abou Dhabi, où François affirme que toutes les religions sont également voulues par Dieu, ce qui implique que le Christ est juste le fondateur d'une autre religion.

#newsYmklupzsev

Spina Christi 2
Jean de Roquefort
"Eugenio Scalfari, 95 ans, interprète à sa façon les paroles du pape François et le Vatican désavoue le journaliste italien régulièrement"

Ce qui ne l'empêche nullement de continuer à accorder des entretiens régulièrement !!!!!


Arrêtez de vous foutre de la gueule des catholiques Mr de Roquefort !

Si François continue ses interview alors qu'il sait -et …
More
Jean de Roquefort
"Eugenio Scalfari, 95 ans, interprète à sa façon les paroles du pape François et le Vatican désavoue le journaliste italien régulièrement"

Ce qui ne l'empêche nullement de continuer à accorder des entretiens régulièrement !!!!!


Arrêtez de vous foutre de la gueule des catholiques Mr de Roquefort !

Si François continue ses interview alors qu'il sait -et ses conseillers avec lui- que ce Scalfari n'est pas capable de les rapporter fidèlement, c'est donc que François se rend coupable de complicité de divulgations de fake-news.
Claudius Cartapus and 3 more users like this.
Claudius Cartapus likes this.
blanche52 likes this.
Catholique et Français likes this.
perceval2507 likes this.
Jean de Roquefort
fr.zenit.org/…/fake-news-itali…

Fake news italiennes : le Vatican rétablit la vérité

Eugenio Scalfari, 95 ans, interprète à sa façon les paroles du pape François et le Vatican désavoue le journaliste italien régulièrement dans les communiqués des directeurs de la salle de presse du Saint-Siège successifs: le p. Federico Lombardi, Greg Burke, et, le 9 octobre 2019, Matteo Bruni.
Le préfet du …More
fr.zenit.org/…/fake-news-itali…

Fake news italiennes : le Vatican rétablit la vérité

Eugenio Scalfari, 95 ans, interprète à sa façon les paroles du pape François et le Vatican désavoue le journaliste italien régulièrement dans les communiqués des directeurs de la salle de presse du Saint-Siège successifs: le p. Federico Lombardi, Greg Burke, et, le 9 octobre 2019, Matteo Bruni.
Le préfet du Dicastère romain pour la communication, Paolo Ruffini, s’est senti le devoir de réaffirmer lui aussi devant la presse internationale présente au synode, jeudi, 10 octobre, en italien, que « le pape n’a jamais dit ce qu’a écrit le Dr Scalfari»: ce n’est pas un « compte rendu fidèle » , même lors que Scalfari met ces propos sur les lèvres du pape, « entre guillemets », que ce soit des propos sur « l’Eglise » ou sur « Jésus, vrai Dieu et vrai homme ». Nous l’avons “twitté live” lors du point presse quotidien pour le synode.
Autrement dit, une « fake news » n’est pas moins « fake » si elle est reprise des dizaines ou des centaines de fois en ligne.
En réponse aux questions des journalistes, le directeur du bureau de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni, a déclaré en italien ce qui suit, après la publication de La Repubblica du 9 octobre: « Comme cela a déjà été dit à d’autres occasions, les paroles que le Dr. Eugenio Scalfari attribue au Saint-Père, entre guillemets, à l’occasion de ses entretiens avec lui, ne peuvent être considérés comme un compte rendu fidèle de ce qui a été réellement dit, mais elles représentent plutôt une interprétation personnelle et libre de ce qu’il a entendu, comme cela est évident d’après ce qu’il a écrit aujourd’hui quant à la divinité de Jésus-Christ. »
Certains s’étonneront de ce que le pape François continue de recevoir Eugenio Scalfari, on pourrait aussi s’étonner que Scalfari continue à vouloir rencontrer le pape. Et c’est probablement, dans la ligne de miséricorde et du dialogue qui sont la marque de tout le pontificat, que le pape ne renonce pas à poursuivre ces échanges avec quelqu’un qui n’a pas les mêmes options que lui et qu’il ne renonce pas annoncer le Christ à un vieil ami qui se dit agnostique, et qui est son aîné de plus de 12 ans: né le 6 avril 1924 à Civitavecchia, il a fêté cette année ses 95 printemps.
Le Vatican met cette fois en garde deux fois plutôt qu’une contre la tentation de prendre les paroles de Scalfari pour parole d’Evangile.
Ancien député radical socialiste, fondateur en 1976 du quotidien italien La Repubblica, il est aussi un co-fondateur, en 1955, du Parti Radical italien, « anticlérical ».
Mais ce n’est pas une exception que le dialogue des papes avec les non-croyants: Benoît XVI a lui-même voulu qu’on ajoute aux rencontres interreligieuses d’Assise avec les autres religions pour la paix – initiées par saint Jean-Paul II -, un dialogue avec les non-croyants pour la paix, y invitant des intellectuels français. Le pape émérite est lui-même un modèle de capacité de dialogue et de rencontre avec qui – notamment des théologiens – ne pensent pas comme lui.
On se souviendra aussi du dialogue du nonce apostolique à Paris, Angelo Roncalli – futur saint Jean XXIII que nous fêtons ce 11 octobre -, avec des politiciens anticléricaux de France, n’hésitant pas à plaisanter avec l’un d’eux en disant quelque chose comme: « Nous n’avons pas la même paroisse, mais nous avons le même ‘arrondissement’ ». Une allusion non pas à leur adresse dans Paris, mais à leur … embonpoint.
Ne pas avoir « la même paroisse » n’a jamais empêché un chrétien de dialoguer – à temps et à contretemps dit saint Paul – avec qui ne pense pas comme lui… c’est même un devoir que lui impose son baptême que de partager la Bonne Nouvelle.
Cette fois, la double intervention de la communication du Vatican lance un signal à des lecteurs trop crédules.
Scalfari a du mal à comprendre, l’intelligence regimbe face au mystère impensable d’un Dieu qui se fait petit enfant et demeure au milieu de son peuple dans l’Eucharistie.
Il s’agit donc de ne pas avaler cul sec les « fake news », même si elles viennent d’un interlocuteur que le pape François continue d’entourer d’égards et d’amitié, montrant ainsi le chemin d’un dialogue délicat, risqué, mais persévérant.
octobre 11, 2019 09:43Rome
dvdenise
« Le Christ s’est fait ce que nous sommes pour faire de nous ce qu’il est ». Saint Irénée
Gesù è con noi
L'anti-pape, Bergoglio, a déjà répondu à cette question.
Il a nié la divinité de Jésus-Christ lorsqu'il a publiquement participé à un acte d'apostasie dans les jardins du Vatican où, au lieu de prêcher la foi catholique, il a accompagné les Indiens dans leurs rituels païens.
Claudius Cartapus
Un culte où Jésus n'est pas présent est par nature anti-chrétien parce que de fausses divinités y sont honorées à sa place. Des chrétiens qui omettent d'honorer Jésus dans un culte, n'ont plus la foi, parce que Jésus ne répond déjà plus à leurs attentes en lui tournant le dos. ROME PERDRA LA FOI ! ou visiblement ici, elle l'a déjà perdu… J'aimerais qu'on puisse mieux définir la photo de droite …More
Un culte où Jésus n'est pas présent est par nature anti-chrétien parce que de fausses divinités y sont honorées à sa place. Des chrétiens qui omettent d'honorer Jésus dans un culte, n'ont plus la foi, parce que Jésus ne répond déjà plus à leurs attentes en lui tournant le dos. ROME PERDRA LA FOI ! ou visiblement ici, elle l'a déjà perdu… J'aimerais qu'on puisse mieux définir la photo de droite pour dire de quoi il s'agit. C'est la fameuse divinité amazonienne ? L'ESPRIT SAINT N'EST DONC PAS INVITÉ À CE SYNODE !
Gesù è con noi likes this.
Claudius Cartapus likes this.
Claudius Cartapus
Une procession avec Notre-Dame du Rosaire aurait été beaucoup plus signifiante qu'avec une déesse païenne ! Ils font entrer triomphalement le démon dans ce synode. Le Ciel nous permet d'y voir un signe visible des obédiences…
Spina Christi 2 and one more user like this.
Spina Christi 2 likes this.
Gesù è con noi likes this.
Gesù è con noi
On sait que l'apôtre Jorge Mario Bergoglio est entré au séminaire pour des raisons politiques communistes et non pour des raisons religieuses, c'est-à-dire qu'il est excommunié et anathématisé depuis longtemps.
Claudius Cartapus likes this.
Claudius Cartapus
L'image que j'ai en tête pour la procession de la fausse divinité, c'est le peuple hébreux qui venait de se faire un veau d'or en l'absence de Moïse. C'était déjà trop pour Dieu. Ici, Jésus se sent certainement trahi par son vicaire, mais il est tout de blanc vêtu...
Claudius Cartapus
Puisque le pape François ne veut pas y répondre clairement, la citation demeure exacte jusqu'à preuve du contraire. Dans cette optique, il n'y a plus de confusion sur le sujet.
Claudius Cartapus
Puis pendant que la polémique enfle, le Synode va passer sous le radar ! C'est à se demander si la diffusion de ces propos n'est pas prémédité. J'invente un proverbe: Pendant qu'on regarde le chien japper, on ne voit pas le train passer...
avecrux.avemaria
Purée ! Vous rendez-vous compte ? Le martyr ! C'est la Volonté, la prière de tous les Saints de mourir martyr ! Et à nous, il nous l'est donné en cadeau
GChevalier
Et Saint Jean demande qui est l'Antéchrist ; et il répond : « Celui-là qui nie que Jésus soit Dieu, voilà l'Antéchrist ! »
gerard57 likes this.
Jean de Roquefort