fr.news
32K

Le jésuite martyr néerlandais ne sera PAS béatifié

La béatification du jésuite néerlandais sécularisé Frans van der Lugt, assassiné par des djihadistes parrainés par l'Occident en Syrie en 2014, n'est plus d'actualité.

La raison : il n'a pas brûlé assez d'encens sur l'autel du canular des abus sexuels. Comme le dit CruxNow.com (22 janvier), "Vers 2009 ou 2010, Van der Lugt est accusé d'avoir fait des déclarations minimisant les abus sexuels au sein de l'Église catholique."

Interrogé par des Européens en visite chez les Jésuites à Homs, en Syrie, lui qui vivant dans un danger de mort permanent a déclaré qu'il pensait que l'attention portée aux abus de l'Église était exagérée. Il a également remis en question de manière critique l'impact des abus sur les victimes, ainsi que leur crédibilité - bien que, sans questionnement, les vraies victimes ne puissent être distinguées des prétendues.

Van der Lugt, qui se trouvait au Moyen-Orient depuis 1964, n'a jamais approuvé la propagande occidentale contre le gouvernement laïque du président Al-Assad. Il a été abattu à Homs le 7 avril 2014 alors que les djihadistes contrôlaient la ville.

#newsXaofzpjoqv
apvs
Il y a aujourd'hui tellement de "catholiques" bien dressés à hurler au moindre soupçon de scandale chez un prêtre, qu'on pourra certainement procéder à des béatifications de masse, dans l'avenir prochain !
Grosminet
Bientôt, pour les cas examinés par la sacrée Congrégation pour la cause des saints, on nous dira : « Il ne s'est pas montré suffisamment enthousiaste à propos du Concile pour être béatifié ».
Elie M.
Article lucide.