Clicks476

Pourquoi les musulmans vont en Enfer ?

abbepages
28
Roy-XXIII
« Jésus passait par les villes et les villages en enseignant »

Faites bien attention, frères très chers : les saintes Écritures nous ont été transmises pour ainsi dire comme des lettres venues de notre patrie. Notre patrie, en effet, c’est le paradis ; nos parents, ce sont les patriarches, les prophètes, les apôtres et les martyrs ; nos concitoyens, les anges ; notre Roi, le Christ.

Quand …
More
« Jésus passait par les villes et les villages en enseignant »

Faites bien attention, frères très chers : les saintes Écritures nous ont été transmises pour ainsi dire comme des lettres venues de notre patrie. Notre patrie, en effet, c’est le paradis ; nos parents, ce sont les patriarches, les prophètes, les apôtres et les martyrs ; nos concitoyens, les anges ; notre Roi, le Christ.

Quand Adam a péché, nous avons été pour ainsi dire jetés dans l’exil de ce monde. Mais parce que notre Roi est fidèle et miséricordieux plus qu’on ne peut le penser ou le dire, il a daigné nous envoyer, par l’intermédiaire des patriarches et des prophètes, les saintes Écritures, comme des lettres d’invitation par lesquelles il nous invitait dans notre éternelle et première patrie. En raison de son ineffable bonté, il nous a invités à régner avec lui.

Dans ces conditions, quelle idée se font d’eux-mêmes les serviteurs qui ne daignent pas lire les lettres qui nous invitent à la béatitude du Royaume ?

« Celui qui ignore sera ignoré » (1 Co 14, 38). Certainement, celui qui néglige de chercher Dieu dans ce monde par la lecture des textes sacrés, Dieu à son tour refusera de l’admettre dans la béatitude éternelle.

Il doit craindre qu’on ne lui ferme les portes, qu’on ne le laisse dehors avec les vierges folles (Mt 25,10) et qu’il ne mérite d’entendre : « Je ne sais pas qui vous êtes ; je ne vous connais pas ; écartez-vous de moi, vous tous qui faites le mal ». Celui qui veut être écouté favorablement de Dieu doit commencer par écouter Dieu. Comment aurait-il le front de vouloir que Dieu l’écoute favorablement, s’il en fait si peu de cas qu’il néglige de lire ses préceptes ?


Saint Césaire d’Arles (470-543), moine et évêque – Sermon 7 ; CCL 103, 37s (trad. SC 175, p. 341s rev.)
ladoctrine
@DDFG5 Vous voulez qu'il célèbre la Messe Saint Pie V........ très bien, mais qui va l'ordonner prêtre ?
tournesol
Il faut voir le commentaire de @DDFG5 avec un ton plutôt ironique qu autre chose , perso c est comme ça que je l ai compris ;)
tournesol
Aimez-vous les uns les autres . Cet homme passe sa vie à remonter les chrétiens contre les musulmans , c est exactement ce que les sionistes attendent avec impatiente , si j étais née en Orient , il y à 99 % de chance que je serais musulmane ! Son boulot est de convertir , pas de mettre la haine . A bon entendeur !
DDFG5
ce n'est pas de la haine que d'inciter son prochain à se convertir à Jesus-Christ, c'est de la Vrai Charité, . car il n'y a pas de Salut hors de la Religion Catholique. il tente de sauver des âmes, les sauver de l'Enfer, vous devriez y songer sérieusement
Catholique et Français
Le bienheureux Charles de Foucauld (+ 1916), et tant d'autres avant lui et parfois après lui, grands connaisseurs de l'islam, ont bien expliqué que la plupart des musulmans croupissaient dans un tel état d'orgueil, de barbarie et de brutalité, ne respectant que la force, qu'ils étaient, du moins dans un premier temps, totalement imperméables à un discours d'amour, de bonté et de charité qu'ils …More
Le bienheureux Charles de Foucauld (+ 1916), et tant d'autres avant lui et parfois après lui, grands connaisseurs de l'islam, ont bien expliqué que la plupart des musulmans croupissaient dans un tel état d'orgueil, de barbarie et de brutalité, ne respectant que la force, qu'ils étaient, du moins dans un premier temps, totalement imperméables à un discours d'amour, de bonté et de charité qu'ils prenaient pour un aveu de faiblesse. Il fallait d'abord leur parler avec force, énergie et même parfois dureté, un langage qu'ils pouvaient entendre, les civiliser, au besoin par la contrainte de la colonisation chrétienne, les "apprivoiser" comme il disait dans un langage totalement irrecevable pour les oreilles d'aujourd'hui et leur montrer les bienfaits de la vraie civilisation (qui est la Chrétienté et non la Démocratie Maçonnique); c'est alors, mais seulement alors, après ce long travail, qu'un enseignement fécond pouvait produire ses fruits et qu'une vraie conversion du coeur devenait possible. Pas avant !!! Maintenant il est vrai qu'au XXI°s beaucoup d'eau a coulé sous les ponts et que la situation est probablement un peu différente (médias, informations, "rétrécissement" du monde...) Mais malheur ! Mille fois malheur ! à ceux, comme les conciliaires désaxés, qui ignorent délibérément ces vérités multi-séculaires et incontournables !
Roy-XXIII
tournesol Mgr Bernardini, archevêque émérite de Smyrne (Turquie), évoque le dernier ouvrage de l'abbé Guy Pagès, Interroger l'islam - Eléments pour le dialogue islamo-chrétien : "La réalité de la présence musulmane massive dans l'Union Européenne ne peut plus être ignorée : les très graves problèmes de la convivialité avec les musulmans sont sous les yeux de tous. Il est nécessaire d'aller au-…More
tournesol Mgr Bernardini, archevêque émérite de Smyrne (Turquie), évoque le dernier ouvrage de l'abbé Guy Pagès, Interroger l'islam - Eléments pour le dialogue islamo-chrétien : "La réalité de la présence musulmane massive dans l'Union Européenne ne peut plus être ignorée : les très graves problèmes de la convivialité avec les musulmans sont sous les yeux de tous. Il est nécessaire d'aller au-devant de cette invasion, et de lui offrir un dialogue différent de celui imposé par l'establishment politique, préoccupé jusqu'à présent des seuls aspects socio-économiques du phénomène. Doit être aussi corrigé le dialogue entrepris par le monde ecclésiastique qui, de manière surprenante, se révèle souvent aussi « ignorant » de l'islam qu'ingénu et dans l'illusion de penser pouvoir utiliser les catégories de la logique aristotélicienne et de la raison avec un interlocuteur qui les nie : impossible de dialoguer avec la parole écrite ab æterno du Coran! Une preuve entre mille : les critiques même de catholiques, pour l'intervention très réaliste du cardinal Biffi le 12 septembre 2002 au sujet de l'immigration. J'applaudis donc et salue avec enthousiasme l'oeuvre de l'abbé Guy Pagès, qui fut un valeureux missionnaire du Christ en la République islamique de Djibouti, et connaît ainsi de l'intérieur l'islam et la vie que l'on trouve en pays de l'Oumma.

J'ai moi-même une expérience longue de beaucoup d'années de ministère sacerdotal et épiscopal dans la terre islamique de la Turquie moderne. Après le démembrement de l'Empire ottoman, en 1923, naissait la Turquie moderne voulue par Mustafa Kemal « Atatürk » comme république parlementaire démocratique ayant une constitution laïque. Ce fait a permis à la Turquie de se présenter dans le concert international comme le pays où l'islam peut parfaitement cohabiter avec la démocratie, au point de postuler avec détermination son entrée dans l'UE.

Mais comment alors expliquer l'exode massif des chrétiens justement en cette période de régime républicain et démocratique ? La réponse est simple : l'application généralisée et légale du principe de discrimination appliqué en défaveur des non-musulmans. Lorsque Jacques Delors, Président de la Commission européenne, affirma que l'élément commun et unifiant des diverses nations d'Europe était l'histoire et la culture chrétiennes, le chef du Gouvernement turc, Turgut Ôzal, très indigné, répliqua : « Qu'il soit bien clair pour tous que la Turquie veut entrer dans l'UE avec sa propre identité islamique ». [...]

Par ce livre en trois parties, l'abbé Guy Pagès se propose de donner aux chrétiens occidentaux, vivant désormais en contact étroit avec les musulmans, une connaissance objective de l'islam, pour leur permettre de répondre comme il le faut à l'apologie musulmane, laquelle n'est pas seulement dans la provocante ostentation vestimentaire d'une tradition coercitive de la femme, ou la floraison de minarets et de mosquées, mais surtout dans la tentative de faire accepter l'idée que chrétiens et musulmans adorent le même Dieu, que nous faisons partie des « religions du Livre » ou choses semblables… Ce relativisme religieux qui s'appuie sur l'ignorance — dont ne semblent pas être exempts tant de prélats catholiques eux-mêmes, sous prétexte d'une certaine « ouverture » et préoccupés de toujours se maintenir islamiquement corrects pour un éventuel dialogue — ouvre en fin de compte la voie pour la conquête musulmane de l'Europe… conquête que Notre Dame des Victoires a empêchée à Lépante. (1571) Malheureusement, l'Europe contemporaine a renié l'esprit de Lépante, de Budapest et de Vienne, alors que l'islam a toujours pour vocation de soumettre le monde à Allah, avec des moyens aujourd'hui plus sournois que les armes. [...]

Cette belle étude de l'abbé Guy Pagès nous donne des éléments pour un vrai dialogue islamo-chrétien et offre aux fidèles chrétiens les armes d'une exacte connaissance de la doctrine chrétienne et un exposé tout aussi exact de l'islam, par la référence constante aux textes fondateurs eux-mêmes. Cette confrontation scientifique met tout de suite en évidence la différence fondamentale du Dieu de Jésus selon l'Évangile et du Dieu de Mahomet selon le Coran. Dieu Amour et Notre Père selon Jésus ; Dieu Dominateur et Chef de guerre pour ses fidèles et esclaves toujours prêts au djihad selon Mahomet. Préparer les chrétiens européens vivant en contact avec les musulmans à affronter objectivement le problème de cette différence implique, et cela est l'intention fondamentale de l'abbé Guy Pagès, un dialogue qui ne repose pas que sur des bases théologiques ou religieuses, mais d'abord sur l'amitié et les vertus humaines. [...]
Jésus nous demande d'aimer tous les hommes et donc les musulmans aussi, mais Il ne nous demande pas d'aimer l'islam. Ce n'est pas facile de vivre ensemble mais il faut l'apprendre. Je remercie de tout coeur l'abbé Guy Pagès parce qu'avec son livre sont rappelées les conditions qui rendent notre action crédible et efficace : être seulement disposé à payer de notre personne notre fidélité au Christ et à l'Église. Que Notre Dame des Victoires nous aide !"
Gérard de Majella
L'Islam à TOUJOURS VOCATION DE SOUMETTRE LE MONDE A ALLAH; et aujourd'hui ils peuvent vous dire qu'ils ce" convertissent " qu"à cela les tiennent vu que votre représentant de Dieu sur terre à fait allégeance au CORAN EN l'EMBRASSANT , de tout temps ils furent ÉVANGÉLISE par de SAINTES PERSONNES , qu'es qu'ils ont fait , vous le savez très bien , alors ce n'est pas aujourd'hui qu'ils vont changer …More
L'Islam à TOUJOURS VOCATION DE SOUMETTRE LE MONDE A ALLAH; et aujourd'hui ils peuvent vous dire qu'ils ce" convertissent " qu"à cela les tiennent vu que votre représentant de Dieu sur terre à fait allégeance au CORAN EN l'EMBRASSANT , de tout temps ils furent ÉVANGÉLISE par de SAINTES PERSONNES , qu'es qu'ils ont fait , vous le savez très bien , alors ce n'est pas aujourd'hui qu'ils vont changer pour vos beaux yeux .
Psaume 62
Citation de l’oeuvre de Maria Valtorta, Leçons sur l'Epître de St Paul aux Romains, extraits des leçons 8 et 9 :

« Récompense à celui qui suit la justice, châtiment à celui qui fait le mal. Car chaque homme est doté d'une âme et de raison. Il a donc en lui ce qui suffit pour être guide et loi. Dans sa justice Dieu donnera récompense ou châtiment en proportion de ce que l'homme a su. Il sera …More
Citation de l’oeuvre de Maria Valtorta, Leçons sur l'Epître de St Paul aux Romains, extraits des leçons 8 et 9 :

« Récompense à celui qui suit la justice, châtiment à celui qui fait le mal. Car chaque homme est doté d'une âme et de raison. Il a donc en lui ce qui suffit pour être guide et loi. Dans sa justice Dieu donnera récompense ou châtiment en proportion de ce que l'homme a su. Il sera plus sévère envers l'esprit et la raison des êtres humains civilisés, c'est-à-dire de ceux qui auront été en contact des prêtres ou des ministres chrétiens, ou des religions révélées, et tiendra compte de leur foi. Que si un être humain croit fermement que sa foi est la bonne, sa foi le justifie, même s'il est dans une église séparée ou schismatique. S'il opère le bien pour gagner Dieu, Bien Suprême, un jour il aura la récompense de sa foi et de sa droiture, et elle lui sera accordée avec une bénignité divine plus grande que celle réservée aux catholiques. Dieu tiendra compte de combien d'efforts supplémentaires auront dû faire les membres séparés du Corps Mystique, les musulmans, les bouddhistes, les hindouistes, les païens, pour demeurer justes, eux qui n'ont ni la Grâce, ni la Vie, et qui par conséquent ne possèdent pas mes dons, ni les vertus qui découlent de ces dons. Dieu ne fait pas acception des personnes. Il jugera chacun selon les actions accomplies, et non d'après les origines des hommes. Il y en aura plusieurs qui, se croyant choisis parce que très catholiques, se verront précédés par beaucoup d'autres qui auront servi le vrai Dieu, sans le connaître, en pratiquant la justice. [...] »
avecrux.avemaria
Du temps de Sainte Catherinede Sienne (priez pour nous), ces pays n'avaient pas encore été evangelisés. Maintenant, à part quelques rares musulmans dont le régime totalitaire et CV2 avec leur slogan "nous prions le même Dieu" pas d'évangélisation, ces musulmans sans connaître notre Dieu et ayant toujours à cœur de mener une vie droite et juste auront la grâce de la conversion par les prières des …More
Du temps de Sainte Catherinede Sienne (priez pour nous), ces pays n'avaient pas encore été evangelisés. Maintenant, à part quelques rares musulmans dont le régime totalitaire et CV2 avec leur slogan "nous prions le même Dieu" pas d'évangélisation, ces musulmans sans connaître notre Dieu et ayant toujours à cœur de mener une vie droite et juste auront la grâce de la conversion par les prières des catholiques. Un point c'est tout. Saint Augustin, priez pour nous ! Je ne prétends pas être meilleure que bien des musulmans, oh ça non, mes péchés sont sans nombre. En revanche, le petit reste du Seigneur sont rangés en ordre de bataille. 🕊🕊🕊
Psaume 62
A notre époque encore, nombre de musulmans ont une connaissance très sommaire de leur propre religion www.youtube.com/watch et à plus forte raison ignorent-ils l’Evangile du Christ que le Concile Vatican II, contrairement à ce que certains s'imaginent sans l’avoir lu, a commandé d'annoncer à tous (Cf. Le vrai Concile Vatican II ), y compris aux juifs et aux musulmans, certes, d’abord par le …More
A notre époque encore, nombre de musulmans ont une connaissance très sommaire de leur propre religion www.youtube.com/watch et à plus forte raison ignorent-ils l’Evangile du Christ que le Concile Vatican II, contrairement à ce que certains s'imaginent sans l’avoir lu, a commandé d'annoncer à tous (Cf. Le vrai Concile Vatican II ), y compris aux juifs et aux musulmans, certes, d’abord par le bon exemple d’une véritable vie chrétienne et ensuite, selon les appels, par la parole. Il ne nous appartient pas de préjuger de la destinée éternelle de chaque musulman car nombre d’entre eux ne le sont en fait qu’en apparence et d’étiquette, sans l’avoir choisi en toute connaissance de l’Evangile. Il nous revient d'annoncer l'Evangile du salut et il revient au Bon Dieu de juger les âmes. Il reconnaîtra les siens à la fin.
avecrux.avemaria
Dire que nous prejugeons de la destinée éternelle de notre prochain est un jugement téméraire. Si la source de la grâce leur est ouverte par l'annonce d'un sauveur (évangélisation), tout comme vous et moi, ils devront rendre compte des mérites perdus de sa Sainte Passion. Pour ceux qui ignorent l'Évangile de Jésus Christ, nous sommes d'accord. Juste une précision, prétendre qu'il nous revient d'…More
Dire que nous prejugeons de la destinée éternelle de notre prochain est un jugement téméraire. Si la source de la grâce leur est ouverte par l'annonce d'un sauveur (évangélisation), tout comme vous et moi, ils devront rendre compte des mérites perdus de sa Sainte Passion. Pour ceux qui ignorent l'Évangile de Jésus Christ, nous sommes d'accord. Juste une précision, prétendre qu'il nous revient d'annoncer Jésus... pardon mais je ne suis pas une protestante. 🕊 L'Évangélisation appartient à nos Bergers parce que d'abord c'est Jésus qui le commande. A moins que tu aies le pouvoir d'administrer les 7 sacrements ?
DDFG5
Je'en conclue donc que "maria Valtota " est 100% hérétique, je m'en doutais, celà confirme,
Dans la Bible il est écrit, :

Jean 14.06
"Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi."

Actes 12
Il n'y a de Salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être Sauvés.

Entres…More
Je'en conclue donc que "maria Valtota " est 100% hérétique, je m'en doutais, celà confirme,
Dans la Bible il est écrit, :

Jean 14.06
"Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi."

Actes 12
Il n'y a de Salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être Sauvés.

Entres autrse passages .

Je préfère me référer à ce que dit Jésus-Christ directement qu'à cette fausse mystique
Psaume 62
Chère sœur en Jésus-Christ. Ce n’est pas le fait de dire qu’il ne nous revient pas de préjuger de la destinée éternelle de chaque musulman qui participe du jugement téméraire mais bien le fait de juger par avance et à la place de Dieu, qui connaît tout, de leur destinée éternelle. Il existe plusieurs formes d’ignorance invincible de l’Evangile du Christ dont certaines sont peu ou pas apparentes. …More
Chère sœur en Jésus-Christ. Ce n’est pas le fait de dire qu’il ne nous revient pas de préjuger de la destinée éternelle de chaque musulman qui participe du jugement téméraire mais bien le fait de juger par avance et à la place de Dieu, qui connaît tout, de leur destinée éternelle. Il existe plusieurs formes d’ignorance invincible de l’Evangile du Christ dont certaines sont peu ou pas apparentes. La Tradition sacrée, l’Ecriture sainte et le Magistère catholique enseignent clairement qu’il revient à tous les baptisés d’annoncer l’Evangile du Christ, d’une manière différente suivant les appels. Croire que seuls les clercs sont appelés à évangéliser correspond à une vision cléricaliste dévoyée qui n’appartient pas du tout à la Foi catholique.
avecrux.avemaria
Hein ? J'ai écrit tout ça alors que l'extrait est de Maria Valtorta et non de Sainte Catherine de Sienne ! Ah non ! J'étais tourmentée à l'idée que Jésus ait pu dire autant de choses fausses à Sainte Catherine de Sienne !!!! Mais Purée ! Je devrais être plus attentive à la lecture des commentaires ! Doux Jésus @DDFG5 un grand merci d'avoir insisté sur l'auteur de cet extrait ! 😘🥰🕊🕊🕊
avecrux.avemaria
Paix et bien Mani @Psaume 62 Si les autres agneaux veulent evangeliser, libre à eux. Non, moi, je n'annonce rien car je risque de dire n'importe quoi aux autres avec mon niveau zéro en catéchisme. C'est pourquoi les missionnaires jusqu'à CV2 étaient des prêtres et des religieux. D'ailleurs, que ferais-je de plus qu'un protestant ? Celui qui baptise, qui a le pouvoir de donner l'absolution, …More
Paix et bien Mani @Psaume 62 Si les autres agneaux veulent evangeliser, libre à eux. Non, moi, je n'annonce rien car je risque de dire n'importe quoi aux autres avec mon niveau zéro en catéchisme. C'est pourquoi les missionnaires jusqu'à CV2 étaient des prêtres et des religieux. D'ailleurs, que ferais-je de plus qu'un protestant ? Celui qui baptise, qui a le pouvoir de donner l'absolution, qui instruit, qui dirige, qui célèbre la messe et met Jésus dans le tabernacle, c'est le prêtre. Bref... Abbé pages étant un lecteur assidu de Maria Valtorta, je comprends mieux ton commentaire. 😉 Fin de l'échange pour moi. Merci à toi. Belle journée à toi en Jesus Marie Joseph 🕊🕊🕊
One more comment from avecrux.avemaria
avecrux.avemaria
Voilà une bise fraternelle ma petite sœur en Christ 😘
Psaume 62
@avecrux.avemaria En effet Véro, c’est parce que je sais que l’abbé Guy Pagès apprécie vivement l’oeuvre de Maria Valtorta que je l’ai citée 😉. D’autre part, j’insiste, l’appel à annoncer l’Evangile du salut découle intrinsèquement du don de l’Esprit-Saint reçu spécifiquement dans le sacrement de la confirmation. Certes, le témoignage chrétien devant nos frères en humanité s’exprime d’abord par …More
@avecrux.avemaria En effet Véro, c’est parce que je sais que l’abbé Guy Pagès apprécie vivement l’oeuvre de Maria Valtorta que je l’ai citée 😉. D’autre part, j’insiste, l’appel à annoncer l’Evangile du salut découle intrinsèquement du don de l’Esprit-Saint reçu spécifiquement dans le sacrement de la confirmation. Certes, le témoignage chrétien devant nos frères en humanité s’exprime d’abord par la cohérence pratique d’une vie sainte. Cet appel est donc universel, il concerne aussi bien les clercs que les laïcs. Il est à distinguer de la vocation à enseigner et à nourrir sacramentellement le peuple des baptisés, laquelle regarde uniquement les clercs, les baptisés qui ont reçu le sacrement de l’Ordre. C’est la distinction entre le sacerdoce commun de tous les baptisés et le sacerdoce ministériel des clercs. L’Esprit Saint n’exige pas d’un baptisé qu’il ait un doctorat en théologie pour s’exprimer à travers lui : « Mais, quand on vous livrera, ne vous inquiétez ni de la manière dont vous parlerez ni de ce que vous direz: ce que vous aurez à dire vous sera donné à l'heure même; car ce n'est pas vous qui parlerez, c'est l'Esprit de votre Père qui parlera en vous » (Mat. 10.20) Il exige simplement d’être bien disposé intérieurement par l’activation des vertus théologales. Dans le contexte particulier des premiers siècles de notre ère, des pères de l’Église rapportèrent que de simples enfants baptisés chassaient des démons, ce qui contribua à nombre de conversions de païens. Mais durant certaines périodes passées, les catholiques eurent tendance à magnifier la grandeur du sacerdoce ministériel au détriment de la valeur du sacerdoce commun des fidèles.

Laissons trancher pour finir le 1er berger et chef ou pape de l’Église : « Vous aussi, comme pierres vivantes, entrez dans la construction de la demeure spirituelle, pour devenir le sacerdoce saint et présenter des sacrifices spirituels, agréables à Dieu, par Jésus Christ. En effet, il y a ceci dans l’Écriture : Je vais poser en Sion une pierre angulaire, une pierre choisie, précieuse ; celui qui met en elle sa foi ne saurait connaître la honte. Ainsi donc, honneur à vous les croyants, mais, pour ceux qui refusent de croire, il est écrit : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle, une pierre d’achoppement, un rocher sur lequel on trébuche. Ils achoppent, ceux qui refusent d’obéir à la Parole, et c’est bien ce qui devait leur arriver. Mais vous, vous êtes une descendance choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple destiné au salut, pour que vous annonciez les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. »
DDFG5
Mr Abbé Pagès, merci, j'avais posté votre vidéo, on attend votre retour en soutane ? avec Messe de Saint Pie V svp, on a plus de temps à perdre
Gérard de Majella
@gerard57 explication SVPL .Je crache sur le Christ à longueur de prière et je me retrouve au paradis ?EXPLIQUEZ MOIS .
Roy-XXIII
S'il vous plaît Gérard devant tant de certitude acceptez donc de partager vos sources ! La Gospa peut-être ?
gerard57
Exact, ils rejetteront l'islam à la vue du Christ, s'il Le choisissent !
gerard57
J'ai répondu à M. l'abbé Pagès sur la mauvaise ligne, désolé.
Roy-XXIII
gerard57 "ils rejetteront l'islam à la vue du Christ, s'il Le choisissent !"

Pardon ! Mais dit comme ça vous semblez évoquer le fameux "passage" de Dumouch (et de Wyclif ) ! Serait-ce le cas ?
gerard57
Tous les musulmans ne vont pas en enfer, heureusement.
abbepages
Si des musulmans vont au Paradis, c'est qu'ils auront nécessairement rejeté l'islam.
Spina Christi 2
... et qu'ils ne sont donc plus musulmans !
Gérard de Majella
Permettez mois un GRAND ?comme me dirais mon oncle . @Spina Christi 2 .