fr.news
1.2K

La présidente du Parlement européen était "ouvertement pro-vie" jusqu'à hier

La Maltaise Roberta Metsola, mère de quatre fils âgés de 5à 14 ans, a été élue présidente du Parlement européen le 18 janvier.

En 2015, elle s'est déclarée "catégoriquement contre l'avortement", et en 2018, elle s'est décrite comme "ouvertement pro-vie."

Metsola a toujours voté pour des résolutions pro-vie. Dès le début de son mandat, elle a dû faire face à des questions sur son opposition à l'avortement, un crime odieux qui est "légal" dans tous les États membres de l'UE, sauf Malte.

Mais c'était hier. Après avoir pris ses fonctions, elle a déclaré que durant son mandat, elle représentera - "à l'intérieur et à l'extérieur de cet hémicycle" - la position du Parlement européen criminel qui propage le meurtre des bébés à naître comme un "droit de l'homme."

Metsola a également juré que "ce Parlement" "défendra" les activistes homosexuels qui ont déjà le pouvoir de mensonge des médias derrière eux.

Image: © European Parliament, CC BY, #newsFssaijcmif