wiki.geekwu.org/wiki/Baphomet_(Texte_de_Rosemary_Ellen_Guiley): précisions sur le bouc noir ou de Mendès. Avec eux rien n'est anodin, puissiez-vous le comprendre.

Le Baphomet est le symbole du bouc « sabbatique », représenté comme un être mi-homme, mi-bouc, ou juste par une tête de bouc. Il ne s’agit pas d’un symbole de la sorcellerie contemporaine.
L’origine du nom de Baphomet n’est pas très claire. Il peut s’agir d’une corruption de Mahomet (Muhammad). L’historien anglais de la sorcellerie, Montague Summers a suggéré qu’il s'agissait d'une combinaison de deux mots grecs, « baphe » et « metis », signifiant « absorption du savoir ».
Le Baphomet a également été appelé le Bouc de Mendès, le Bouc Noir et le Bouc de Judas.
Au Moyen-âge, le Baphomet était considéré comme une idole, représentée par un crâne humain, une tête humaine empaillée ou une tête humaine, en métal ou en bois, avec des cheveux noirs bouclés. On a dit que l’Ordre des Templiers adorait cette idole qu’il voyait comme une source de fertilité et richesse.
En 1307 le roi de France Philippe IV le bel a accusé l’Ordre des Templiers d’hérésie, d’homosexualité et, entre autres, de vénérer cette idole et de l’oindre avec de la graisse d’enfants assassinés. Toutefois, seuls 12 des 231 chevaliers interrogés par l’église ont admis adorer Mendès le Baphomet. Des novices ont dit qu’ils avaient reçu l’ordre d'adorer l’idole qui était leur dieu et sauveur et leur description de celle-ci varie : elle avait jusqu’à trois têtes et jusqu’à quatre pieds, elle était faite de bois ou de métal et parfois il s’agissait d’une peinture, parfois encore elle était dorée.
En 1818, un certain nombre d'idoles appelées « têtes de Baphomet » furent découvertes parmi les antiquités oubliées du Musée impérial de Vienne. On disait qu’il s’agissait de répliques de la divinité gnostique Mete, ou « Sagesse».
Peut-être que la représentation la plus connue du Baphomet est le « le Baphomet de Mendès » un dessin du magicien français du 19ème Eliphas Lévi. Lévi a combiné des éléments de la carte du Diable des Tarots et le bouc adoré dans l’antiquité à Mendès en Egypte dont on disait qu’il forniquait avec ses adeptes féminines (tout comme l’église affirmait que le diable forniquait avec les sorcières). Le Baphomet de Lévi a un tronc humain avec des seins ronds féminins, un caducée sur le ventre, les bras et les mains d’un homme, des pieds fourchus, des ailes, une tête de bouc avec un pentagramme sur le front et une torche au sommet du crâne entre les cornes. Ces attributs, disait Lévi, représentent la somme totale de l’univers – l’intelligence, les quatre éléments, la révélation divine, le sexe, la maternité, le péché et la rédemption. Des croissants de lune blanc et noir sur les côtés du personnage représentent le bien et le mal.

Aleister Crowley s’est fait appeler Baphomet lorsqu’il a rejoint l’Ordo Templis Orientalis, un ordre sexuel secret fondé en Allemagne vers 1896.



Figurine satanique représentant la fameuse tête de bouc de Mendes
newrock-vetement-gothique

Brigitte Marie Michellod