Clicks1.4K
en.news
32

A Pretext: The “Crimes” Attributed to the Heralds of the Gospel

The Brazilian oligarch-newspaper Globo.com (October 20) published a biased article about the Heralds of the Gospel accusing them of “psychological abuses” and “humiliation.”

An anonymous author, identified as “Fantástico,” heard 23 disaffected former students or members of the Heralds who run 15 schools in Brazil with about 700 students.

He also produced a video where almost all accusers shun showing their faces.

Fantástico accuses the boarding school in Santa Inês near Sao Paolo where the Heralds have also built a beautiful castle and church.

A mother alleges that her son was “afraid to come home” because he believed that “salvation was only inside the Heralds.”

A certain Alex spent [voluntary] 18 years as a Herald and says that he “is still recovering from his traumas.” Nobody knows what his real problems are. He recounts that he learned to shoot.

A woman, a former boarder, said that one morning she woke up with her intimate region bleeding irritated and swollen. She insinuated she has been “drugged.”

Another girl said that the founder, Father João Clá, “kissed her on the mouth after Mass in the sacristy.”

"This statement of kiss on the mouth is slander,” Father Alex Barbosa de Brito, a spokesman for the Heralds, replied.

Somebody else accused the Heralds of “racism” as most of them were “blond with clear eyes” while darker members would be relegated to the kitchen. However, none of the leading Heralds is particularly “blond”.

Only last year, a local prosecutor refused to follow up on trumped-up charges.

Now, the accusers have tried again. A report of the prosecutor was leaked to Fantástico which is a crime.

The prosecutor found that the pupils “cannot own a cell phone,” but they have access to landlines and there is a messenger system.

They noticed that in the pupils’ rooms “there are no photos of relatives or friends” but of Father Clá and of people “exalted by the Heralds” , likely saints.

The prosecutor also didn’t find “books about Brazilian history” or “even national literature,” which likely is no crime.

Un prétexte : Les "crimes" attribués aux hérauts de l'Évangile
catholique.forumactif.com/t554-news-au-24-octobre-2019
Le journal brésilien Globo.com (20 octobre) a publié un article biaisé sur les Hérauts de l’Évangile, les accusant d'« abus psychologiques » et d'« humiliation ».

Un auteur anonyme, identifié comme « Fantástico », a entendu 23 anciens élèves ou membres mécontents des Hérauts …More
Un prétexte : Les "crimes" attribués aux hérauts de l'Évangile
catholique.forumactif.com/t554-news-au-24-octobre-2019
Le journal brésilien Globo.com (20 octobre) a publié un article biaisé sur les Hérauts de l’Évangile, les accusant d'« abus psychologiques » et d'« humiliation ».

Un auteur anonyme, identifié comme « Fantástico », a entendu 23 anciens élèves ou membres mécontents des Hérauts qui dirigent 15 écoles au Brésil avec environ 700 élèves.

Il a également produit une vidéo où presque tous les accusateurs évitent de montrer leur visage.

Fantástico accuse le pensionnat de Santa Inês près de Sao Paolo où les Hérauts ont également construit un beau château et une église.

Une mère allègue que son fils avait « peur de rentrer à la maison » parce qu'il croyait que « le salut était seulement à l'intérieur des Hérauts ».

Un certain Alex a passé 18 ans comme Héraut [volontaire] et dit qu'il « se remet encore de ses traumatismes ». Personne ne sait quels sont ses vrais problèmes. Il raconte qu'il a appris à tuer.

Une femme, une ancienne pensionnaire, a dit qu'un matin elle s'est réveillée avec sa région intime qui saignait, irritée et enflée. Elle a insinué qu'elle avait été « droguée ».

Une autre fille a dit que le fondateur, le Père João Clá, « l'a embrassée sur la bouche après la messe dans la sacristie ».

« Cette déclaration de baiser sur la bouche est calomnieuse », répondit le père Alex Barbosa de Brito, porte-parole des Hérauts.

Quelqu'un d'autre a accusé les Hérauts de « racisme » car la plupart d'entre eux étaient « blonds aux yeux clairs » tandis que les membres les plus sombres étaient relégués à la cuisine. Cependant, aucun des hérauts n'est particulièrement « blond ».

Pas plus tard que l'an dernier, un procureur local a refusé de donner suite à des accusations inventées de toutes pièces.

Les accusateurs ont alors réessayé. Un rapport du procureur a été divulgué à Fantástico, ce qui est un crime.

Le procureur a constaté que les élèves « ne peuvent pas posséder un téléphone cellulaire », mais qu'ils ont accès à des lignes terrestres et qu'il y a un système de messagerie.

Ils remarquèrent que dans les chambres d'élèves « il n'y a pas de photos de parents ou d'amis » mais du Père Clá et de personnes « exaltées par les Hérauts », probablement des saints.

Le procureur n'a pas non plus trouvé de « livres sur l'histoire du Brésil » ni même de « littérature nationale », ce qui n'est probablement pas un crime.

[Les accusations sont tellement bébêtes qu'il n'y a pas lieu de s'y arrêter : tout est bon quand on veut démolir ! Or Braz de Aviz a dit en 2010 qu'il les démolirait, donc...]
The Heralds are integral Catholics who love Our Lord, Our Lady and the Holy Catholic Church. They have no skeletons in the closet and spread the true Faith everywhere, doing good and saving souls. This is why they are the victims of defamation and calumny. "Before they hated you they hated Me" said Our Lord Himself.
There was a man sent by God whose name is João Clá. Viva!
DEFENSA DE LA FE likes this.
God bless the Heralds of the Gospel.
May Our Lady protect them and their strong faith.
May God rebuke the idol worshipers in the Vatican.
St Michael the Archangel defend us in battle
Novella Nurney and one more user like this.
Novella Nurney likes this.
DEFENSA DE LA FE likes this.
YokeAndArrows likes this.