Clicks606
fr.news
1

Un prêtre "épouse" son amie de longue date sur son lit de mort

Le père J.-F. C., un prêtre de la paroisse de Genève, en Suisse, est décédé le 25 avril des suites d'un lymphome, peu avant son 63e anniversaire.

Près de deux semaines plus tard, une artiste peintre de 52 ans et ancienne religieuse a déclaré à 24heures.ch que C. avait contracté un mariage civil avec elle peu avant d'être plongé dans un coma artificiel en vue de son décès.

Les deux se sont rencontrés alors que C. était diacre et elle religieuse. Ils ont entretenu pendant 30 ans une amitié marquée par une "passion platonique" et "une volonté de chasteté apaisée", comme le dit 24heures.ch.

Le prêtre était responsable d'une grande unité pastorale à Genève qui comprend quatre paroisses. Lors du service funèbre, l'évêque de Genève/Fribourg/Lausanne, Mgr Charles Morerod, qui était au courant des circonstances, a mentionné dans son homélie "l’amie fidèle de cœur et de trente ans".

Selon le site de l'épiscopat suisse Cath.ch, leur décision de se "marier" répondait à un besoin de "cohérence" et de "reconnaissance." Si cela était vrai, ils auraient dû le faire trente ans plus tôt. Il est plus probable que le prêtre ait désigné l'ancienne sœur comme son héritière, auquel cas le mariage civil l'a exemptée des droits de succession, qui peuvent atteindre 26 % dans le canton de Genève.

Image: © Mazur, CC BY-NC-ND, #newsPxncoqblde

Wansheng YE
Ce n'est pas violer le secret du Saint-Office que de révéler que le pape François prépare la reconnaissance du « ministère d'âme sœur » pour les prêtres. Monseigneur Charles Morerod, évêque de Lausanne Genève et Fribourg, l'a déjà reconnu lors de l'enterrement du prêtre de Genève qui avait épousé civilement son « âme sœur » avant de se faire euthanasier.