fr.news
22K

Il faut résister à l'aumônier du Nouvel Ordre Mondial

François agit en tant qu'aumônier et pion d'un Nouvel Ordre Mondial, un mouvement mondial visant à créer une nouvelle "normalité", a déclaré John-Henry Westen, rédacteur en chef de LifeSiteNews.com lors de la Catholic Identity Conference organisée à Pittsburgh par RemnantNewspaper.com (1er octobre).

Westen a appelé les évêques à résister à François dont les erreurs et la dangerosité sont devenues de plus en plus évidentes,

"Les catholiques fidèles ont le devoir devant Dieu de résister aux tentatives des mondialistes, du Vatican, voire du pape lui-même, de saper le dogme défini sur les questions morales."

Il a rappelé certains des nombreux scandales de François, comme Amoris Laetitia avec une bombe doctrinale malhonnêtement cachée dans une note de bas de page "permettant" aux adultères de recevoir la communion, la promotion par François de la contraception avec l'astuce du cas individuel (casuistique) et sa débâcle de la Pachamama en 2019.

François invite volontiers les travestis mais refuse de dialoguer avec les cardinaux du Dubia.

Il fait des câlins aux "fanatiques de la dépopulation" comme Jeffrey Sachs, appelle à la "gouvernance mondiale", à la création d'un "nouvel ordre mondial" et à des pactes avec les Nations unies.

Image: John-Henry Westen, #newsMlmdibeqea

Etienne bis
M. Bergoglio est-il notre pape ?
Avant, pendant et après le conclave, des raisons sérieuses d'en douter sont apparues.
Par conformisme paresseux, aucune enquête sérieuse sur ces doutes importants n'a été menée.
De sorte que, jusqu'à preuveS du contraire (avant, pendant et après le conclave), aucune réponse positive et définitive à la question ci-dessus n'a pu être donnée.
Le malheur de notre …More
M. Bergoglio est-il notre pape ?

Avant, pendant et après le conclave, des raisons sérieuses d'en douter sont apparues.
Par conformisme paresseux, aucune enquête sérieuse sur ces doutes importants n'a été menée.
De sorte que, jusqu'à preuveS du contraire (avant, pendant et après le conclave), aucune réponse positive et définitive à la question ci-dessus n'a pu être donnée.

Le malheur de notre Eglise dans son état actuel de décrépitude, c'est qu'elle a été transformée en une série d' administrations supposées humanitaires plus que religieuses.

Et ces administrations ne semblent plus trop savoir que la tête de tout ça, son âme véritable, c'est un personnage historique nommé Jésus. Et que pendant 2000 ans (Bien avant le dernier concile proclamé pastoral. Et sans la pachamama), Lui Jésus, Il a eu de nombreux disciples dont de belles quantités étaient exemplaires.
CoeurdeFrance