Join Gloria’s Christmas Campaign. Donate now!
Clicks800
fr.news
1

Institut Jean-Paul II : L'Osservatore Romano se joint à la bataille - par le père Reto Nay

Le père Maurizio Chiodi, ennemi de Jean-Paul II et maintenant professeur à l'Institut Jean-Paul II, a publié un article dans L'Osservatore Romano (4 septembre), blanchissant les maux infligés par le pape sur son Institut.

Chiodi qualifie sa destruction de "renouveau" et l'hérésie qui y est introduite de "tradition réinterprétée". L'attaque de François contre l'indissolubilité du mariage n'est pour Chiodi qu'une question de "style et de forme".

Chiodi croit que l'Église a besoin d'une nouvelle apostasie parce qu'elle ne peut "échapper aux dynamiques relationnelles complexes". Ce charabia a-t-il le moindre sens ?

Il critique la notion de vérité, qui serait "abstraite" et "désincarnée du drame de l'histoire [sic]". Son alternative est un relativisme bon marché.

Citant Amoris Laetitia, il qualifie la théologie morale de Jean-Paul II de "morale froide de bureau de travail". Froide ? Le bureau ? Chiodi écrit-il ses écrits sur le sol d'un sauna ?

C'est ainsi que Chiodi essaie de tromper son public : Il présente deux opposés - la théologie morale objective et le relativisme - et se place dans un centre inexistant.

Mais Chiodi n'explique pas le problème qu'aurait une théologie morale objective qui prend son objet au sérieux. Par conséquent, sa "position intermédiaire" inexistante n'est pas différente du relativisme le plus banal.

Image: Maurizio Chiodi, #newsNatgbhrrwn
Et tout est ainsi depuis Vatican II.