Clicks578
fr.news

Gänswein a 65 ans : " J'essaie de ne pas me lamenter sur mon sort "

Le 30 juillet, Georg Gänswein a fêté son 65e anniversaire. Il éprouve le même sentiment que certains retraités lorsqu'ils tombent dans un trou le jour de leur 65e anniversaire, a-t-il déclaré à KNA.de.

"Et pourtant, en tant qu'homme au milieu de la soixantaine, on souhaite toujours avoir des perspectives". En janvier 2020, François s'est vengé de lui parce que Benoît XVI avait publié une contribution pour un livre du cardinal Sarah défendant le célibat des prêtres. Gänswein a été démis de ses fonctions de préfet de la maison pontificale.

Aujourd'hui, il se sent puni pour quelque chose dans lequel d'autres l'ont entraîné. "Ce furent des mois difficiles", confie-t-il. À ce propos, "François est et reste un mystère pour moi".

"La question du livre de Sarah a peut-être été maladroite, mais je n'ai rien fait de mal".

"J'essaie de ne plus me disputer avec ma situation et de faire ce qu'est ma tâche", dit-il.

Au moment de la saga du livre, Sarah a toutefois traité Gänswein de "menteur".

Image: Georg Gänswein, © Mazur, CC BY-NC-ND, #newsMhbtvwmrin