Clicks491

Martyrs de la pureté - In defensum castitatis

shazam
13
Le 5 juin 1902. A Nettuno (Italie), une adolescente de 11 ans est agressée par un jeune qui finira par la poignarder brutalement. Quelques temps après, l’Église reconnut son martyre avec le titre “More
Le 5 juin 1902. A Nettuno (Italie), une adolescente de 11 ans est agressée par un jeune qui finira par la poignarder brutalement. Quelques temps après, l’Église reconnut son martyre avec le titre “in defensum castitatis”.

En suivant les pas et l’exemple de “Marietta” (Sainte Maria Goretti) ; de nombreux jeunes donneront leur vie en voulant défendre leur pureté :

Antonia Mesina,

Pierina Morosini,

Verónica Antal,

Marta Obregón,

Anna Kolesárová,

Elena Spirgevičiūtė,

Santa Scorese,

Teresa Bracco et d’autres encore.

Le clip du “Projet Reveille toi” “Martyrs de la pureté. In defensum castitatis.” Te fait découvrir la beauté de ces âmes qui, pour l’amour de Jésus, ont défendu leur diginité de filles de Dieu en payant le Prix de leur propre vie. www.eukmamie.org
HM Télévision, 2 décembre 2019.
Jean de Roquefort and 2 more users like this.
Jean de Roquefort likes this.
Grosminet likes this.
Psaume 62 likes this.
shazam
Martyre de la pureté est un terme parfois employé par l'Église catholique pour désigner les vierges martyres.

En général, il s'applique aux saintes et bienheureuses préférant rester fidèles à leur Foi que céder à la concupiscence de leur bourreau ; elles sont souvent mortes très jeunes.

Le terme est employé dès les premiers siècles chrétiens, comme idéal féminin de vie évangélique, en corrélat…More
Martyre de la pureté est un terme parfois employé par l'Église catholique pour désigner les vierges martyres.

En général, il s'applique aux saintes et bienheureuses préférant rester fidèles à leur Foi que céder à la concupiscence de leur bourreau ; elles sont souvent mortes très jeunes.

Le terme est employé dès les premiers siècles chrétiens, comme idéal féminin de vie évangélique, en corrélation avec le renoncement monastique à la vie dans le monde.

Pour la foi catholique, il y a martyre (ce qui veut dire « témoin » en grec) en cas de mort violente si celle-ci est une volonté de témoignage du Christ et de l'Évangile. Selon Mgr Helmut Moll, le martyre de la pureté est considéré comme tel car

« le corps n’est pas une marchandise, c’est le Temple de l’Esprit. »

celui qui fait violence au corps d’un être « s’attaque à sa personne même », à son intériorité même. Ainsi sainte Dymphna est décapitée par son père qui voulait l'épouser ou sainte Solange (fêtée le 10 mai), petite bergère se refusant à Bernard de Gothie, comte de Poitiers, décapitée par le même et patronne du Berry.

Le terme est par exemple employé par Pie XII pour décrire Maria Goretti : « petite et douce martyre de la pureté ».

Martyres de la pureté

Agnès de Rome, morte martyre en 303. Fêtée le 21 janvier

Dympna, irlandaise, exécutée sommairement (VIIIe siècle)

Solange de Bourges, exécutée sommairement en 875

Beline, morte en 11353. Fêtée le 8 septembre

Maria Goretti, italienne, assassinée en 1902, canonisée en 1950

Karolina Kózka, polonaise, exécutée sommairement en 1914, béatifiée en 1987 4

Albertina Berkenbrock, brésilienne, assassinée en 1931, béatifiée en 2007

Antonia Mesina, italienne, assassinée en 1935, béatifiée en 1987,

Teresa Bracco, italienne, exécutée sommairement en 1944, béatifiée en 1998

Anna Kolesárová, slovaque, assassinée en 1944, béatifiée en 2018

Pierina Morosini, italienne, assassinée en 1957, béatifiée en 1989
Veronica Antal, roumaine, assassinée en 1958, béatifiée en 2018

Cardoso da Silva, brésilienne, assassinée en 1941, sera béatifiée en 2020

Anuarite Nengapeta, Zaïroise, exécutée sommairement en 1964, béatifiée en 1985

Lindalva Justo de Oliveira, religieuse brésilienne, assassinée en 1993, béatifiée en 2008

Santa Scorese, italienne, assassinée en 1991.

(Source : Wikipedia)
Psaume 62 likes this.