Clicks628
fr.news
5

François promeut un livre comparant l'Europe à l'Allemagne prénazie

Rompant avec le protocole, François a prononcé le 24 octobre un discours de huit minutes devant le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, un militant socialiste anti-église.

Selon CruxNow.com (25 octobre), François a vivement critiqué l'Espagne et l'Europe en invoquant une montée du "nationalisme", des "idéologies extrêmes" et des "divisions".

Il a parlé du livre de 2019 Sindrome 1933 de l'Italien Siegmund Ginzberg, 72 ans, journaliste communiste.

François a approuvé la théorie de Ginzberg selon laquelle l'Europe suit aujourd'hui un chemin similaire à celui qu'a suivi l'Allemagne jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.

#newsNrpoelpvvd

Siagrius
Le gros problème c'est qu'il en est le grand responsable.
Saint Amand B
Ce Pape est un traitre à l'Europe fondée sur l'helleno-christiannisme, il est tout sauf catholique, qu'on le destitue !
Théophile Maizière
François ignore les Ecritures, l'enseignement des anciens papes, même le Concile qu'il contredit bien souvent, donc, en histoire, il fait étalage de sa nullité.
Théophile Maizière
Toute personne qui connaît un peu, un tout petit peu... l'histoire, sait que dans les années '30, les Juifs étaient persécutés dans l'empire allemand.
Tandis qu'aujourd'hui, ce sont nos "invités" qui nous persécutent...

On a eu Saint Pie V pour lutter contre l'islam... aujourd'hui, on a François qui promeut l'invasion de l'islam par l'Europe.
A quand une coopération militaire Turquie-Vatican ? …More
Toute personne qui connaît un peu, un tout petit peu... l'histoire, sait que dans les années '30, les Juifs étaient persécutés dans l'empire allemand.
Tandis qu'aujourd'hui, ce sont nos "invités" qui nous persécutent...

On a eu Saint Pie V pour lutter contre l'islam... aujourd'hui, on a François qui promeut l'invasion de l'islam par l'Europe.
A quand une coopération militaire Turquie-Vatican ? François le minuscule enverra les gardes suisses combattre aux côtés des Turcs 😉
Catholique et Français
Je m'étais rendu compte il y a quelques années de l'insigne nullité de François en histoire lorsqu'il se mit à parler des "Guerres de Religion" françaises (1560-1594).