Gloria.tv And Coronavirus: Huge Amount Of Traffic, Standstill in Donations
Clicks1.5K
fr.news
1

Scandales d'abus : Il ne s'agit pas des enfants - par Rafaela Kurtág

Aujourd'hui à Vienne, j'ai entendu par hasard dans un café le coup de fil d'une dame de Haute-Autriche qui était assise à la table voisine.

Elle regardait un journal. Je suppose qu'elle venait de lire quelque chose.

En tout cas, la dame a dit au téléphone qu'il y avait un médecin "près de chez elle" en Haute-Autriche qui était actuellement en détention. Il abusait systématiquement et à grande échelle d’adolescents mâles et de vrais enfants après les avoir drogués. Le médecin avait également fait des films avec eux, etc.

Il y a 114 cas documentés, mais tous les cas ne sont pas encore connus.

La dame a voulu savoir qui était ce médecin et a essayé d'en savoir plus par le biais de l'association médicale et d'autres médecins. Personne n'a partagé la moindre information.

Aucun nom n'a pu être reconstruit à partir des rapports des médias, pas même le genre de médecin que l'accusé était.

Alors la dame a dit : "Si cela avait été un prêtre qui avait fait ne serait-ce qu'un faux pas, cela aurait été un énorme scandale ; tous les journaux auraient été pleins pendant des jours."

Mais avec un médecin, c'est traité comme un "malheureux accident". Elle en a tiré la conclusion que personne ne se soucie vraiment des enfants.

Tous ces cas sont légion, et tout le monde peut en témoigner car cela se fait partout. Mais pour salir l’Église, on ne parle que des prêtres : c'est une astuce de la maçonnerie et de son patron l'Antéchrist qui est le plus grand abuseur de la planète mais qui est blanchi bien entendu.