Frère
Deo gratias, le roi Baudouin a laissé des traces de sainteté