Clicks508
fr.news

Cardinal "John" (comme il dit) : Ne dites pas que vous êtes "baptisé catholique". Par Jean Doyle

Le cardinal de Wellington John Dew est connu pour son amour du protestantisme.

Ceci explique sa dernière action visant à saper la foi de l'Eglise : le document "Baptisés ensemble en Christ. Adopté par l'Église luthérienne de Nouvelle-Zélande et la Conférence des évêques catholiques de Nouvelle-Zélande 2021".

Il a été produit par la Commission pour le dialogue catholique-luthérien, qui remonte à 2017 lorsque Dew a célébré le 500ème anniversaire de la Réforme avec les luthériens dans le sanctuaire de sa cathédrale. C'est surtout la fin du document qui devrait inquiéter, à la rubrique "Pratiques pastorales" : il invite les catholiques et les luthériens à participer à des services dans leurs "églises" respectives.

Les mariages mixtes sont encouragés à amener leur enfant pour le baptême dans l'église de leur choix. Leurs deux pasteurs/prêtres peuvent participer à l'événement.

Les catholiques et les luthériens sont encouragés à parler de leur baptême "dans l'Église chrétienne", "dans la foi chrétienne" ou "dans le Christ". Ils peuvent dire qu'ils ont été baptisés dans l'Église catholique ou luthérienne mais sont découragés de dire qu'ils ont été baptisés catholiques ou baptisés luthériens.

Selon le recensement de 2018, la Nouvelle-Zélande compte 470 000 catholiques et 3 585 luthériens.

Les photos montrent le cardinal Dew avec l'évêque luthérien Mark Whitfield en 2017, célébrant la réforme dans la cathédrale du Sacré-Cœur, à Wellington.

#newsFbaunudjnz