Clicks513
dvdenise
3
Loi de Bioéthique : Sont-ils devenus fous ? Avec Alexandra Caude-Henrion.More
Loi de Bioéthique : Sont-ils devenus fous ? Avec Alexandra Caude-Henrion.
Tous frères
Sur le fond, nos sociétés occidentales éthiquement à la dérive auraient urgemment besoin d'entendre beaucoup plus fort ce type de voix de sagesse scientifique ! Un Mgr Aupetit, archevêque de Paris et ex médecin, a parlé aussi de ces folles dérives dans les médias.
dvdenise
la république s’apprête avec sa future loi bioéthique[4], à autoriser les recherches sur l’embryon humain, à les libérer sur les cellules souches issues de ces embryons ainsi que sur les cellules souches pluripotentes induites humaines, ces cellules qui ne proviennent pas d’un embryon et qui sont capables de se multiplier indéfiniment et de se différencier en tous les types de cellules qui …More
la république s’apprête avec sa future loi bioéthique[4], à autoriser les recherches sur l’embryon humain, à les libérer sur les cellules souches issues de ces embryons ainsi que sur les cellules souches pluripotentes induites humaines, ces cellules qui ne proviennent pas d’un embryon et qui sont capables de se multiplier indéfiniment et de se différencier en tous les types de cellules qui composent l’organisme. Cette loi ne manquera pas d’être adoptée afin de « supprimer les contraintes infondées qui pèsent sur la recherche recourant à certaines cellules ».

Elle favorise aussi la recherche sur le génome en permettant l’examen des caractéristiques génétiques d’une personne à des fins de recherche scientifique à partir d’éléments du corps de cette personne prélevés à d’autres fins, lorsque cette personne, n’aura pas exprimé son opposition. C’est dans ce même cadre que la république s’apprête aussi à allonger de deux semaines le délai légal pour avoir recours à l’IVG afin de le porter à 14 semaines de grossesse. Le motif en est que 3 000 à 5 000 femmes se rendent chaque année à l’étranger pour y subir volontairement une interruption de leur grossesse au-delà des délais autorisés en France dans l’illégalité.

La proposition de loi prévoit également la suppression de la clause de conscience spécifique à l’IVG qui permet aux médecins et aux sages-femmes de refuser de pratiquer un tel acte et, dans le même temps, autorise les sages-femmes à pratiquer des IVG chirurgicales jusqu’à la 10esemaine de grossesse. Il s’agit, cette fois, de faire face au manque de médecins qu’a pourtant déclenché l’usage de numeri clausi beaucoup trop restrictifs au cours des trente dernières années au sein des Facultés de médecine françaises. Il s’agit, enfin, de supprimer le délai obligatoire de réflexion de deux jours avant de confirmer une demande d’avortement[5].

vexilla-galliae.fr/…es/politique/lhomme-et-sa-loi/
dvdenise
OUI ils sont fous. "La première discussion, ça été de faire sauter un écrit des sénateurs: NUL N'A LE DROIT À L'ENFANT.

Lucie Pacherie elle aussi en parle.
1. youtube.com/watch?v=HUv4zgtB7PQ
2. youtube.com/watch?v=VK1Iys63ox4More
OUI ils sont fous. "La première discussion, ça été de faire sauter un écrit des sénateurs: NUL N'A LE DROIT À L'ENFANT.

Lucie Pacherie elle aussi en parle.
1. youtube.com/watch?v=HUv4zgtB7PQ
2. youtube.com/watch?v=VK1Iys63ox4