01:33:58
shazam
41.5K
Miracle en Alabama (The Miracle Worker - 1979) Le film est basé sur l’histoire de Madame Helen Keller. Les parents d’Helen Keller, une fillette devenue aveugle et sourde alors qu’elle était encore …More
Miracle en Alabama (The Miracle Worker - 1979)
Le film est basé sur l’histoire de Madame Helen Keller.

Les parents d’Helen Keller, une fillette devenue aveugle et sourde alors qu’elle était encore bébé, font appel à Madame Annie Sullivan, une institutrice spécialisée aux méthodes révolutionnaires, elle-même mal-voyante.

Persuadée que les fonctions intellectuelles d’Helen sont intactes, Annie va utiliser les sens dont elle dispose, toucher, goût, odorat, pour l’éveiller au monde.
La lutte est acharnée car Helen ne supporte aucune contrainte...

« …continuer ce que j’ai commencée,
persister à croire qu’au fond d’elle-même,
quelque chose est là qui attend,
comme une eau emprisonnée dans les rochers... »


Ce fut le début d'une relation de 49 ans avec Helen, d'abord comme enseignante, puis comme amie.
shazam
ps : Et merci à @anne11 ... :-)
shazam
Helen Adams Keller

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Tuscumbia, Alabama , le 27/06/1880
Mort(e) à : Easton, Connecticut , le 01/06/1968

Biographie :

Helen Adams Keller était une écrivaine, activiste et conférencière américaine.

Fille du capitaine Arthur Keller, militaire en retraite éditeur de journaux, et de sa femme Kate, Helen fut victime, vers l'âge de 19 mois, d'une maladie infantile …More
Helen Adams Keller

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Tuscumbia, Alabama , le 27/06/1880
Mort(e) à : Easton, Connecticut , le 01/06/1968

Biographie :

Helen Adams Keller était une écrivaine, activiste et conférencière américaine.

Fille du capitaine Arthur Keller, militaire en retraite éditeur de journaux, et de sa femme Kate, Helen fut victime, vers l'âge de 19 mois, d'une maladie infantile diagnostiquée à l'époque comme "fièvre cérébrale" (plus probablement une scarlatine) qui la laissa sourde, muette et aveugle.

L'arrivée d'Annie Sullivan chez les Keller, le 3 mars 1887 ("le jour le plus important dont je puisse me souvenir", selon Helen) marqua le début d'un processus "miraculeux" qui devait conduire la jeune fille d'un état quasi- sauvage au diplôme "cum Laude" (avec les félicitations du jury) du prestigieux Collège Radcliffe quelque 17 ans plus tard.

Encore étudiante, elle avait commencé une carrière d'écrivaine qui dura toute sa vie.

Son ouvrage le plus célèbre, "The Story of My Life," (1903) ("L'histoire de ma vie", disponible en France sous le titre "Sourde, muette et aveugle" aux éditions Payot) a été traduit en plus de 50 langues mais on lui doit également un dizaine d'autres ouvrages ainsi que de nombreux articles pour la presse.

Au cours des 50 années qui suivirent, Helen Keller se consacra au "service de l'humanité", luttant pour les droits des femmes, des ouvriers, des minorités et devint une sorte d'ambassadrice mondiale des faibles et des opprimés.

Le premier hommage cinématographique est un film muet datant de 1919, intitulé "Deliverance".

Plus tard, la pièce de théâtre "The Miracle Worker", adapté de l’autobiographie d'Helen Keller, donne lieu à plusieurs films, dont "Miracle en Alabama" d'Arthur Penn en 1962. Aucun de ces films, avant une adaptation de Disney sortie dans les années 2000, n’aborde sa vie militante.

En 2005, le film bollywoodien "Black" de Sanjay Leela Bhansali est largement inspiré de l'histoire d'Helen Keller.

(babelio.com)
-

Photo

Helen Adams Keller et Anne Mansfield Sullivan.
Claudius Cartapus
Son travail est remarquable ! Mais quand on a parlé d'Helen Keller la dernière fois ici avec d'autres lecteurs, c'était en rapport avec le fameux signe du cornu que le pape François a fait en janvier 2015 aux Philippines. Quelqu'un a dit, bien naïvement d'ailleurs, que ce signe veut dire I Love You... et ça vient d'Helen Keller. Signe détourné à tort depuis longtemps. François, tout sourire a …More
Son travail est remarquable ! Mais quand on a parlé d'Helen Keller la dernière fois ici avec d'autres lecteurs, c'était en rapport avec le fameux signe du cornu que le pape François a fait en janvier 2015 aux Philippines. Quelqu'un a dit, bien naïvement d'ailleurs, que ce signe veut dire I Love You... et ça vient d'Helen Keller. Signe détourné à tort depuis longtemps. François, tout sourire a fait le fameux signe de la main comme beaucoup le font dans les spectacles de musique rock. S'il voulait réellement exprimer le message I Love You, il aurait pu dessiner un cœur avec ses deux mains jointes plutôt que de faire un signe qui se réfère à un autre message, ça aurait été mieux de sa part, compte tenu qu'il occupe la fonction de pape. 🤔
shazam
?