Don Reto Nay

12 choses méconnues à savoir sur l'esclavage

La revue d’études et de formation politique L’Héritage publie cet excellent rappel : On parle beaucoup de l’esclavage, dans les médias, à l’école, …
Catholique et Français
J'invite ceux qui voudraient en savoir plus sur le rôle (important) des juifs dans le commerce des esclaves avant la Révolution à lire l'ouvrage "Nègres Et Juifs Au XVIII° siècle : le Racisme Au Siècle Des Lumières" par Pierre Pluchon (chez Tallandier). L'auteur est un ancien diplomate (ambassade de France à Haïti) et le livre démarre sur l'affaire Isaac Mendès-France (ancêtre du politicien …More
J'invite ceux qui voudraient en savoir plus sur le rôle (important) des juifs dans le commerce des esclaves avant la Révolution à lire l'ouvrage "Nègres Et Juifs Au XVIII° siècle : le Racisme Au Siècle Des Lumières" par Pierre Pluchon (chez Tallandier). L'auteur est un ancien diplomate (ambassade de France à Haïti) et le livre démarre sur l'affaire Isaac Mendès-France (ancêtre du politicien républicain) ayant débarqué en métropole avec trois de ses esclaves. Pierre Pluchon est également l'auteur d'une monumentale et passionnante biographie de Toussaint Louverture.
Psaume 62
Le politiquement correct actuel qui ridiculement et avec ingratitude voudrait faire de l’homme occidental (essentialisé à tort) le principal coupable des malheurs de l’histoire et du temps présent, ne fait entendre en effet qu’un seul son de cloche sur le crime de l’esclavage dans l'histoire et il occulte éhontément les autres responsabilités évidentes et trop souvent ignorées venant d’ailleurs. …More
Le politiquement correct actuel qui ridiculement et avec ingratitude voudrait faire de l’homme occidental (essentialisé à tort) le principal coupable des malheurs de l’histoire et du temps présent, ne fait entendre en effet qu’un seul son de cloche sur le crime de l’esclavage dans l'histoire et il occulte éhontément les autres responsabilités évidentes et trop souvent ignorées venant d’ailleurs. Certes la responsabilité morale dans ce crime de la part de ceux qui se disaient disciples du Christ mais qui maltraitaient et vendaient leurs frères humains, est d’évidence plus importante que celle de qui ignoraient l’Evangile et n’étaient pas chrétiens par le Baptême ***. Quant à la responsabilité de juifs (et non des juifs) dans ce crime, elle paraît être très surestimée dans cet article si on le confronte à d’autres sources mentionnées dans cet autre article.

***
Suivant l'esprit de ce passage du Catéchisme du saint concile de Trente en 1566 (1re partie, chapitre 5, § 3) : « Nous devons donc regarder comme coupables de cette horrible faute, ceux qui continuent à retomber dans leurs péchés. Puisque ce sont nos crimes qui ont fait subir à Notre-Seigneur Jésus-Christ le supplice de la Croix, à coup sûr, ceux qui se plongent dans les désordres et dans le mal (Hebr., 6, 6.) crucifient de nouveau dans leur cœur, autant qu’il est en eux, le Fils de Dieu par leurs péchés, et Le couvrent de confusion. Et il faut le reconnaître, notre crime à nous dans ce cas est plus grand que celui des Juifs. Car eux, au témoignage de l’Apôtre (Cor., 2, 8.), s’ils avaient connu le Roi de gloire, ils ne L’auraient jamais crucifié. Nous, au contraire, nous faisons profession de Le connaître. Et lorsque nous Le renions par nos actes, nous portons en quelque sorte sur Lui nos mains déicides. »
apvs
Même si l'on se doute bien de la tromperie, en prendre pleinement conscience est assez incroyable ! Je crois que certains adeptes du rabaissement des chrétiens "pour cause esclavage" en prennent ici pour leur grade ( comme certains judéophiles inconditionnels )... Mais on peut compter sur eux pour contester ces faits.
Roy-XXIII
11 « Au milieu du XIXe siècle, aux Etats-Unis, 40% des Juifs possédaient des esclaves (contre 2% des Blancs). »

Sans compter que les 2% de blancs en question étaient de l'élite protestante et ou franc-maçonne. Sinon allez donc trouver les mots pour expliquer à un noir revanchard pour comprendre que le juif aussi est ... blanc, et qu'il ne faut pas confondre blanc et blanc !
AveMaria44
Eh oui l'ignorance tue.
Catholique et Français
Excellentissime ! La rage quand, après avoir lu cela, on entend les crétins de télé, les politiciens pourris et les associations de m...e plastronner et faire la morale à l'Europe, particulièrement catholique ! L'esclavage, comme la prostitution, existe depuis la plus haute antiquité, partout dans le monde. En France, il avait disparu depuis longtemps pour ne reprendre que dans les années 1620, …More
Excellentissime ! La rage quand, après avoir lu cela, on entend les crétins de télé, les politiciens pourris et les associations de m...e plastronner et faire la morale à l'Europe, particulièrement catholique ! L'esclavage, comme la prostitution, existe depuis la plus haute antiquité, partout dans le monde. En France, il avait disparu depuis longtemps pour ne reprendre que dans les années 1620, et encore, seulement dans les colonies et territoires d'outre-mer. Selon le père Labat, dominicain qui vivait aux Antilles à la fin du XVII°s, c'est le roi Louis XIII qui, lassé par des demandes incessantes et agressives des commerçants et des récoltants locaux (les pères des Monsieur Jourdain de Molière, les ancêtres des hommes d'affaire du XVIII°s et des capitalistes des XIX°-XX°s), finit par tolérer, sous conditions, cet abominable commerce. Rappelons également que les esclaves français n'étaient pas castrés, contrairement à ceux du monde musulman et qu'ils étaient bien mieux traités que dans les colonies anglaises et hollandaises (lire les Mémoires d'Equiano, longtemps esclave des anglais).
Roy-XXIII