Clicks634
fr.news
2

Les nouveaux cardinaux : des médiocres, des apparatchiks et aucun dialogue

Les nouveaux cardinaux de François sont "objectivement médiocres" et "des appendices de lui-même", écrit MarcoTosatti.com (26 octobre),

"Ce n'est pas la personne, ses mérites ou le poste qu'elle occupe qui sont récompensés, mais la loyauté." Voici quelques commentaires à leur sujet :

- Marcello Semeraro : "limier ultra-fidèle"

- Mauro Gambetti : l'"alter ego" de Bergoglio

- Mario Grech : "exécuteur testamentaire servile" de François

- Augusto Lojudice : "porte-bannière de la terne Église pro-immigration de Bergoglio"

- Enrico Feroci : "ancien directeur de Caritas".

- Raniero Cantalamessa : a déclaré que Covid-19 n'a "rien" à voir avec le Créateur.

- Silvano Tomasi : confident de Parolin, comploteur de première classe, liquidateur du cardinal Burke et de Fra' Festing à l'Ordre de Malte et son futur délégué spécial, allié des frères Boesenlager, grand manipulateur.

Tosatti souligne que François dit au monde que "le dialogue est important" et que "nous sommes tous frères" mais n'a jamais ( !) permis de rencontrer les cardinaux après un conciliabule.

Par conséquent, les cardinaux de François ne se connaissent pas, il n'y a pas de communication entre eux, "C'est comme si les membres d'un conseil d'administration ne se réunissaient jamais et ne se connaissaient que par ouï-dire".

Image: © Mazur, CC BY-NC-SA, #newsVcvmgakjwb

CoeurdeFrance
Voilà l'astuce de la méthode dont se sert l'imposteur Bergoglio-kakistocrate n°1
youtube.com/watch?v=iLeKH6LiPn8
Panetier
Apostasie quand tu nous tiens !