Clicks616
fr.news
1

La fin de l'ère de Jean-Paul II ? François resserre l'étau sur les mouvements laïcs

Plus de contrôle et plus de centralisme : Le Dicastère pour les laïcs de François a publié un décret le 11 juin fixant des limites aux mandats des dirigeants des associations internationales de fidèles.

Le mandat d'un organe central de direction est limité à cinq ans. Personne - y compris le fondateur - ne peut rester en fonction pendant plus de dix années consécutives. LaNuovaBq.it considère le décret comme une "bombe" car il "réorganise l'influence des mouvements ecclésiaux" - bien que tous soient déjà en déclin.

Pour LaNuovaBq.it, il s'agit d'une "réduction" des associations de laïcs et de la fermeture de l'ère ouverte lors du congrès ecclésial de Lorette en 1985 par Jean-Paul II, qui s'est concentré en vain sur les mouvements afin de relancer l'Église. Cette tentative le fit se heurter au cardinal Ballestrero de Turin et au cardinal Martini de Milan.

Il existe actuellement 122 communautés laïques dans l'Église, parmi lesquelles Sant'Egidio, Comunione e Liberazione, et le Chemin Néocatéchuménal. La plupart d'entre elles ont accepté le décret de François avec enthousiasme, signant ainsi leur arrêt de mort.

Le prétexte pour les prendre en main est la référence toujours populaire aux "abus sexuels". Toutefois, un exemple rare est peut-être le laïc péruvien Luis Fernando Figari de Sodalitium Christianae Vitae qui est accusé d'agression homosexuelle.

#newsXucnvlzvrs