Clicks586
fr.news
32

Le pseudo-mariage gay est la fin de la liberté religieuse

Un plébiscite postal sur le pseudo-mariage gay se tiendra en Australie en novembre 2017. Les évêques du pays ont appelé le 15 août à voter "non" et à "maintenir le mariage comme une relation unique entre une femme et un homme".

Les évêques signalent que dans les pays ayant légalisé le pseudo-mariage gay, les fidèles peuvent être forcés à prendre part à des cérémonies contraires à leurs croyances, les écoles religieuses ne sont pas autorisées à enseigner la vérité sur le mariage et les institutions ne peuvent plus employer le personnel en fonction de leurs croyances , "Nous avons vu chacune de ces libertés contestées à l'étranger, là où la définition du mariage a changé".

Malheureusement, les évêques relativisent leur déclaration avec un grand mais, en disant que leurs mots ne sont pas une critique des "autres types de relations" et que les homosexuels peuvent contracter d'autres formes d'union que le mariage.

Selon l'enseignement catholique, les unions homosexuelles ne peuvent en aucun cas être approuvées ou promues par l'État.

Image: © Jennifer Moo, CC BY-ND, #newsSiylckeqnl
AveMaria44
Plus que la légalisation du mal, c'est la mise hors la "loi"du bien, et de la vérité. Liberté pour tous, comme les arbres du même nom, mais uniquement pour la révolution........
Richard Poirier likes this.
La légalisation du mal, c'est donner raison au diable.
jean pierre aussant likes this.
GChevalier
C'est vrai qu'on ne se rend pas compte des conséquences d'une légalisation. Ainsi, combien de femmes n'auraient jamais avorté si l'IVG n'avait pas été légalisé ! Et ainsi pour le reste.
Richard Poirier and one more user like this.
Richard Poirier likes this.
jean pierre aussant likes this.
GChevalier likes this.