fr.news
31.6K

Le confusionniste François raconte qu'il a sévi contre la messe aux Etats-Unis, en Suisse et en France.

François a imposé Traditionis Custodes pour restaurer "l'unité de l'Eglise" en luttant contre une "idéologie qu'il craignait de voir apparaître particulièrement aux Etats-Unis, en Suisse et un peu en France", a-t-il déclaré à un second groupe d'évêques français lors d'une audience ad limina le 23 septembre.

Cette déclaration est grotesque car TC n'a eu aucun effet en Suisse, et peu aux Etats-Unis et en France. L'archevêque de Lyon de Germay, 61 ans, et l'archevêque de Paris Aupetit, 70 ans, ont parlé de la réunion avec FamilleChretienne.fr.

Aupetit a demandé à François si la messe et l'eucharistie peuvent être célébrées dans la même église. François a répondu par l'affirmative - contredisant TC.

De toute évidence pour tromper ses interlocuteurs, il a affirmé que "les évêques sont responsables" de la répression de la messe - contredisant à nouveau TC. Germay, qui ne semble pas intéressé à devenir cardinal, a informé François que "dans Amoris Laetitia, vous nous invitez à tenir compte de la diversité des situations. Ici, nous devrions faire la même chose" François a été forcé d'accepter - niant TC pour la troisième fois.

Aupetit, qui veut devenir cardinal, a sévi contre la messe en septembre, créant des problèmes là où il n'y en avait pas.

La vidéo ci-dessous montre 200 ( !) jeunes catholiques qu'Aupetit a laissés sans messe et qui prient maintenant le chapelet le mercredi dans la paroisse Saint François-Xavier à l'endroit où la messe interdite avait lieu.

#newsRsxwojqsqr

00:47
dmt
Le latin est interdit pour cause de division. Cependant n'importe quel dialecte est autorisé et encouragé, spécialement pour le Notre Père.
Etienne bis
Plus faux-cul que ça tu meurs.
(On peut aussi écrire tumeurs en un mot...)
AveMaria44
Et en Allemagne tout va bien, pas de problème d'unité ?