Marie-Pierre Jeanine THIERY shares this
23
Claudius Cartapus
Les points horizontaux , on doit les faire à la hauteur des épaules.
Vexilla Galliae
L'image semble tout simplement inversée...
Etienne bis
- Remplacer la croix du Christ par celle de St Pierre... De la part de M. Bergoglio et en public, ce n'est pas un geste involontaire.

- Pourquoi faudrait-il se demander quelle serait la signification de ce geste-là ? Ne serait-ce pas accorder trop d'honneurs à un pourri provocateur ?
- Cela supposerait qu'on accepte que M. Bergoglio soit le pape légitime des catholiques et qu'on se voudrait …More
- Remplacer la croix du Christ par celle de St Pierre... De la part de M. Bergoglio et en public, ce n'est pas un geste involontaire.

- Pourquoi faudrait-il se demander quelle serait la signification de ce geste-là ? Ne serait-ce pas accorder trop d'honneurs à un pourri provocateur ?
- Cela supposerait qu'on accepte que M. Bergoglio soit le pape légitime des catholiques et qu'on se voudrait catholique.
Quant à sa catholicité à lui... Plus on avance, plus on a des doutes.
Quant à celle du rédacteur, c'est comme pour Jeanne : si j'y suis, Dieu m'y garde. Si je n'y suis pas, Dieu m'y mette.

- Permettez qu'on conclue ces réflexions par une petite prière.

Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.
Demandez svp, à St Joseph votre époux et à tous les saints qui ont connu votre fils durant sa vie sur terre, de Le prier avec insistance pour qu'Il veuille bénir son Eglise actuelle, celle qui veut Lui être fidèle, celle qui - pour cette raison-là - tient à rester fidèle à elle-même, et donc, dans le sillage des meilleurs de ses anciens.
Sainte Pétronille
Le signe de Croix selon Mgr Gaume : extraits aux éditions St Remi.
dvdenise
Merci beaucoup Sainte Pétronille

Voici la traduction du Bref de Sa Sainteté
PIE IX, PAPE
POUR MÉMOIRE ÉTERNELLE.

Parfaitement certains que le salutaire mystère de la Rédemption et
la vertu divine sont contenus dans le signe de la croix de Notre-
Seigneur Jésus-Christ, les fidèles de la primitive Église faisaient de
ce signe le plus fréquent usage, ainsi que nous l’apprennent les
plus anciens…More
Merci beaucoup Sainte Pétronille

Voici la traduction du Bref de Sa Sainteté
PIE IX, PAPE
POUR MÉMOIRE ÉTERNELLE.

Parfaitement certains que le salutaire mystère de la Rédemption et
la vertu divine sont contenus dans le signe de la croix de Notre-
Seigneur Jésus-Christ, les fidèles de la primitive Église faisaient de
ce signe le plus fréquent usage, ainsi que nous l’apprennent les
plus anciens et les plus insignes monuments. C’est même par ce
signe qu’ils commençaient toutes leurs actions. « A chaque
mouvement et à chaque pas, en entrant et en sortant, en allumant
les flambeaux, en allant prendre notre repas, en nous asseyant,
quoi que nous fassions et où que nous allions, nous marquons
notre front du signe de la croix, » disait Tertullien.

Considérant ces choses, nous avons jugé à propos de réveiller la
piété des fidèles envers le signe salutaire de notre Rédemption, en
ouvrant les célestes trésors des indulgences, afin que, imitant les
beaux exemples des premiers chrétiens, ils ne rougissent pas de se
munir plus fréquemment, et ouvertement, et publiquement, du
signe de la croix, qui est comme l’étendard de la milice
chrétienne.

C’est pourquoi, confiant en la miséricorde du Dieu tout-puissant
et en l’autorité de ses bienheureux apôtres Pierre et Paul, Nous
accordons, dans la forme accoutumée de l’Église, à tous et à
chacun des fidèles de l’un et de l’autre sexe, toutes les fois qu’au
moins contrits de cœur, et en ajoutant l’invocation de la très-
sainte Trinité, ils feront le signe de la croix, cinquante jours
d’indulgences pour les pénitences qui leur auraient été imposées
ou qu’ils devraient pour une autre raison quelconque ; Nous
accordons de plus, miséricordieusement dans le Seigneur, que ces
indulgences puissent être appliquées, par manière de suffrage, aux
âmes des fidèles qui ont quitté ce monde dans la grâce de Dieu.
Nonobstant toutes choses contraires, les présentes devant valoir à
perpétuité. Nous voulons en outre qu’aux copies manuscrites ou
exemplaires imprimés des présentes Lettres, signés par un notaire
public et munis du sceau d’une personne ecclésiastique constituée
en dignité, on accorde absolument la même foi qu’on accorderait
à ces présentes elles-mêmes, si elles étaient exhibées ou
montrées ; et aussi, qu’un exemplaire de ces mêmes Lettres soit
porté à la Secrétairerie de la Sacrée-Congrégation des Indulgences
et des Saintes Reliques, sous peine de nullité, conformément au
décret de la même Sacrée-Congrégation en date du 19 janvier
1756, et approuvé par Notre prédécesseur de sainte mémoire, le
pape Benoît XIV, le 28 du même mois et de la même année.
« Donné à Rome, près de saint Pierre, sous l’anneau du Pêcheur,
le 28 juillet 1863, de Notre Pontificat la dix-huitième année. »

N. Cardinal PARACCIANI CLARELLI.

Les présentes Lettres apostoliques, en forme de Bref, datées du
28 juillet 1863, ont été présentées à la Secrétairerie de la Sacrée-
Congrégation des Indulgences le 4 août de la même année,
conformément au décret de la même Sacrée-Congrégation en
date du 14 avril 1856.

« En foi de quoi donné à Rome, à la même Secrétairerie, les jour
et an que dessus.
A. Archev. PRINZIVALLI, substitut. »
dvdenise
LETTRE DE CAL ALTIERI 13
Pius, PP. IX.
Ad perpetuam rei memoriam. Quum saluti, ferte reparationis
mysterium virtutemque divinam in Crucis Domini Nostri Jesu
Christi vexillo contineri perspectum haberent primi Ecelesiæ
fideles, frequentissimo illo signo eosdem usos fuisse vetustissima
et insignia monumenta declarant. Quin ab eodem signo
quascumque actiones auspicabantur, et ad omnem progressum …More
LETTRE DE CAL ALTIERI 13
Pius, PP. IX.
Ad perpetuam rei memoriam. Quum saluti, ferte reparationis
mysterium virtutemque divinam in Crucis Domini Nostri Jesu
Christi vexillo contineri perspectum haberent primi Ecelesiæ
fideles, frequentissimo illo signo eosdem usos fuisse vetustissima
et insignia monumenta declarant. Quin ab eodem signo
quascumque actiones auspicabantur, et ad omnem progressum
atque promotum, ad omnem aditum et exitum, ad lumina, ad
cubilia, ad sedilia, quacumque nos conversatio exercet, frontem
Crucis signaculo terimus, inquiebat Tertullianus. Hæc nos
perpendentes fidelium pietatem erga illud salutiferum Re-
demptionis nostra signum cœlestes Indulgentiarum thesauros
reserando iterum excitandam censuimus ; quo pulchra veterum
Christianorum exempla imitantes signo Crucis, quæ tanquam
tessera est Christianie militiœ frequentius et palam etiam ac
publice se munire non erubescant. Quare de Omnipotentis Dei
misericordia, ac BB. Petri et Pauli App. auctoritate confisi,
omnibus et singulis utriusque sexus Christi fidelibus quoties sal-
tem corde contrito, adjectaque Sanctissima Trinitatis invocatione
Crucis forma se signaverint, toties quinquaginta dies de injunctis
eis seu alias quomodolibet debitis pœnitentiis in forma Ecclesiae
consueta relaxamns ; quas pœnitentiarum relaxationes etiam
animabus Christi fidelium, quæ Deo in charitate conjuncta ab hac
luce migraverint, per modum suffragii applicare possint,
misericorditer in Domino concedimus. In contrarium facientibus
non obstantibus quibuscumque, prosentibus, perpetuis futuris
temporibus, valituris. Volumus autem, ut præsentium litterarum
transumptis seu exemplis etiam impressis, manu alicujus Notarii
publici subscriptis, et sigillo persona in ecclesiastica dignitate con-
stituta munitis eadem prorsus fides adhibeatur, qua adhiberetur
ipsis præsentibus si forent exhibitæ vel ostensæ ; utque earumdem
exemplar ad Secretariam S. Congregationis Indulgentiarum,
Sacrisque Reliquiis præpositæ deferatur, secus nullas esse eas
volumus, juxta Decretum ab eadem S. Congregatione sub die
XIX Januarii MDCCLVE latum, et a. s. m. Benedicto PP. XIV

Prsedecessore Nostro die XVIII dicti mensis et anni adprobatum.
Datum Roma apud S. Petrum sub annulo Piscatoris die XXVIII
Julii MDCCCLXIII, Pontificatus nostri anno decimo octavo.
Prasentes Litterae apostolicœ in forma Brevis sub die de 28 Julii
1863 exhibita fuerunt in secretaria S.Congregationis
indulgentiarum die 4 Augusti ejusdem anni ad formam decreti
ipsius S. Congregationis die 14 Aprilis 1856.
In quorum fidem datum Romæ ex eadem secretaria die et anno ut
supra.

A. Archiepiscopus PRINZIVALLI, substitutus.
Pour copie conforme :
J. GAUME,
protonotaire apostolique,
Vicaire général d’Aquilla.
Paris, 15 septembre 1863.
dvdenise
en traçant sur soi la croix de gauche à droite, on signifierait le passage des ténèbres à la lumière, de la misère à la gloire, spéculait en son temps le pape Innocent III au XIIIe siècle, quand cette pratique commençait à avoir cours en Occident.

Mais pourquoi la bénédiction a, quant à elle, d’emblée été donnée de haut en bas et de gauche à droite, dictant le sens originel du signe de croix …More
en traçant sur soi la croix de gauche à droite, on signifierait le passage des ténèbres à la lumière, de la misère à la gloire, spéculait en son temps le pape Innocent III au XIIIe siècle, quand cette pratique commençait à avoir cours en Occident.

Mais pourquoi la bénédiction a, quant à elle, d’emblée été donnée de haut en bas et de gauche à droite, dictant le sens originel du signe de croix accompli par les fidèles ? Peut-être tout simplement parce que c’est le sens naturel de la lecture et de l’écriture dans les langues latine et grecque. En bénissant, le clergé « écrit » la croix sur ceux qu’il bénit. Une chose est certaine : le signe de croix est, quel que soit le sens dans lequel il est tracé, est un geste priant et une invocation de la Sainte Trinité.
Pourquoi les orthodoxes se signent-ils "à l'envers" ?
dvdenise
Saint Pierre Apôtre, priez pour nous.
Source: Abbaye de Montserrat — Wikipédia
Ludovic Denim
Voilà qu'il nous fait le signe de croix comme les Orthodoxes...

L'image avec la croix (rouge ici) à l'envers est un symbole satanique qu'on voit notamment chez les gothiques qui aiment aussi s'habiller en noir.
dvdenise
Vous faites erreur Ludovic, les orthodoxes effectuent le signe de croix en touchant d'abord l'épaule droite puis la gauche.
...........
La croix de Saint-Pierre est mondialement connue sous le nom de croix inversée. Elle doit son nom à l'apôtre Pierre qui a été crucifié la tête en bas.
Ludovic Denim
La croix inversée est connu comme une croix satanique : Que signifie une croix retournée ?

Vous pouvez taper dans votre moteur de recherche si vous avez encore un problème pour admettre la réalité.
Aube de la Force
Saint François de Sales parle "d'oraisons vitales",le Signe de la Croix"en fait partie."Quand vous vous signerez ( de la Croix ),il faut que votre esprit se représente et embrasse Jésus-Christ crucifié comme un bouclier contre tous les ennemis,comme l'arbre de vie ,comme la colonne d'assurance ".Un geste simple du corps et de l'âme qui ne peut être fait de travers.
Verminator
S'il a la force pour lever le bras jusqu'à la tête, il fait donc exprès de ne pas le lever au-delà du nombril par la suite. Croix sataniste, à l'envers
Paul1977
Faut pas exagérer !
Etienne bis
on aimerait se tromper.
Grosminet
L'arthrose a bon dos... aux épaules pour l'empêcher de faire un vrai signe de croix (curieusement, la main monte correctement pour toucher le front), aux genoux pour l'empêcher de s'agenouiller devant le Saint Sacrement. Voilà qui tombe mal quand on prétend être le pape.
Aube de la Force
Peut-être que Benoît XVI pourrait l'aider.S'il n'avait pas fait autant de gesticulations devant les mécréants, le diable ne retiendrait pas son bras. Kyrie Eleison !