Gloria.tv Needs Your Help - An Urgent Appeal
00:54
CoeurdeFrance
12750
Le million de signataires est atteint et ne cesse d'augmenter đŸ€— 🙏 (je copie l'intĂ©gralitĂ© de la pĂ©tition, desfois qu'il leur prenait l'envie de la faire disparaĂźtre) leslignesbougent.org/petitions 
More
Le million de signataires est atteint et ne cesse d'augmenter đŸ€— 🙏
(je copie l'intégralité de la pétition, desfois qu'il leur prenait l'envie de la faire disparaßtre)
leslignesbougent.org/petitions/non-au-pass-vaccinal-5503/

NON AU PASS VACCINAL !

NON à la discrimination des Français !

AdressĂ© à : Mesdames et Messieurs les dĂ©putĂ©s de l’AssemblĂ©e Nationale, Mesdames et Messieurs les SĂ©nateurs

Le pass vaccinal est une atteinte majeure à l’Etat de droit.

Chers amis,

Le projet du gouvernement de transformer le pass sanitaire en pass vaccinal n’est pas une formalitĂ© administrative.
C’est un point de non-retour vers l’obligation vaccinale gĂ©nĂ©ralisĂ©e,
C’est autoriser une discrimination de chaque Français en fonction de son statut vaccinal.


Ne nous laissons pas faire !

Cette mesure VOUS concerne.
En laissant faire le pass vaccinal, vous autoriseriez le gouvernement Ă  vous imposer le nombre de doses qu’il jugera utile, 3 doses, 4 doses, 5 doses, sans contrĂŽle et avec chantage au pass sanitaire Ă  la clĂ©.

Si vous laissez faire cela, vous acceptez que votre vie quotidienne soit conditionnĂ©e Ă  la vĂ©rification d’une information de santĂ© dont la confidentialitĂ© est censĂ©e ĂȘtre garantie par le droit.

Il vous sera impossible d’y Ă©chapper car les tests de dĂ©pistage ni mĂȘme le statut de “guĂ©ri du Covid” ne seront plus considĂ©rĂ©s.

Cette mesure inique nécessite une réaction immédiate.

La loi sur le pass sanitaire sera prĂ©sentĂ©e Ă  l’AssemblĂ©e Nationale au cours de la premiĂšre semaine de janvier 2022.
Si elle est votée, il sera impossible de revenir en arriÚre.

C’est maintenant qu’il faut rĂ©agir : en signant cette pĂ©tition et en envoyant ce texte Ă  votre dĂ©putĂ©(e).

N’acceptons pas de livrer notre santĂ© au gouvernement et de tirer un trait sur le consentement mĂ©dical !


Je signe la pétition contre le pass vaccinal

Le Pass vaccinal consiste à mettre les Français sous perfusion illimitée

Le pass vaccinal est plus grave qu’une obligation vaccinale simple.
Au départ, l'idée était de contraindre toute la population à faire 2 à 3 doses de vaccins contre le Covid-19.
Le pass vaccinal, lui :
Vous obligera à vous soumettre aux nombre de doses et produits que le gouvernement jugera utiles, sans vous consulter ;
Portera le risque pour chacun que ces injections n’aient pas de limite de durĂ©e ;
Permettra que vos données médicales soient consultées par le gouvernement et la police ;
Conditionnera votre accĂšs Ă  une vie sociale normale (libertĂ© de circuler, libertĂ© d’accĂšs Ă  des bars, restaurants, services publics) ;
Instaurera un outil de surveillance permanente sur vos données de santé.

Nous ne devons pas laisser faire cela.
L’inoculation rĂ©guliĂšre d’un produit pharmaceutique devient un traitement et pas un vaccin.
L’article R.4127-36 du code de la santĂ© publique est clair :
"Le consentement de la personne examinĂ©e ou soignĂ©e doit ĂȘtre recherchĂ© dans tous les cas.”
“Lorsque le malade, en Ă©tat d'exprimer sa volontĂ©, refuse les investigations ou le traitement proposĂ©s, le mĂ©decin doit respecter ce refus aprĂšs avoir informĂ© le malade de ses consĂ©quences.”

On comprend la manƓuvre du gouvernement : l’obligation est illĂ©gale
 alors ils la contournent en faisant en sorte que nous soyons obligĂ©s de nous y soumettre !
C’est inacceptable.
Je signe la pétition contre le pass vaccinal
Le Pass vaccinal est l’aboutissement d’un an de mensonges successifs

Depuis un an, le gouvernement fait “passer la pilule” Ă  coup de promesses non tenues, et mĂȘme de mensonges.
Emmanuel Macron, il y a un an, annonçait ainsi que la vaccination ne deviendrait pas obligatoire :

On nous avait ensuite promis que le pass sanitaire serait provisoire :

Puis qu’il n’y aurait pas de pass vaccinal :

Et maintenant, voici ce qui s’est passĂ© (depuis 6 mois seulement) :
31 mai 2021 : mise en place du pass sanitaire ;
5 août 2021 : extension à de nombreux lieux publics du pass sanitaire jusqu'au 15 novembre 2021 ;
15 octobre 2021 : fin de la gratuité des tests de dépistage ;
10 novembre 2021 : prolongation du pass sanitaire jusqu'au 31 juillet 2022 ;
25 novembre 2021 : réduction du délai de validité des tests de dépistage de 72 heures à 24 heures ;
17 décembre 2021 : annonce de la mise en place du pass vaccinal.

Ces manipulations accumulĂ©es leur permettent d’aller toujours plus loin pour violer notre consentement !

Je signe la pétition contre le pass vaccinal


 et de la manipulation de masse à visage découvert

Nos dirigeants sont passĂ©s maĂźtres dans une technique appelĂ©e “le pied dans la porte”.
Elle consiste à faire une demande peu coûteuse qui sera vraisemblablement acceptée, suivie d'une demande plus coûteuse.
La deuxiĂšme demande a plus de chance d'ĂȘtre acceptĂ©e si elle a Ă©tĂ© prĂ©cĂ©dĂ©e de l'acceptation de la premiĂšre, qui crĂ©e une sorte de palier et un phĂ©nomĂšne d'engagement.
VoilĂ  comment on a commencĂ© par vous demander des choses “simples” comme porter un masque et faire une premiĂšre dose de vaccin.
La porte était ouverte vers une deuxiÚme dose, puis une 3Úme dose, avant une 4Úme déjà annoncée par les experts pour le printemps.

Le Pass vaccinal exerce un chantage pour violer notre consentement

VoilĂ  comment le gouvernement gĂšre la crise : vous n’ĂȘtes pas obligĂ© d’accepter, mais si vous refusez, vous n’avez plus le droit de vivre normalement.
Que le pass vaccinal soit bien compris par chacun : si au bout de la XĂšme dose, vous dĂ©cidez d’arrĂȘter de suivre les mesures, votre pass vaccinal s’annulera et vous n’aurez immĂ©diatement plus le droit d’aller dans des :
salles d'auditions, de conférences, de projection, de réunions ;
salles de concert et de spectacle ;
cinémas ;
musées et salles d'exposition ;
festivals ;
événements sportifs (manifestations sportives amateurs en plein air) ;
établissements sportifs clos et couverts ;
établissements de plein air ;
conservatoires ;
salles de jeux, casinos ;
parcs zoologiques, parcs d'attractions et cirques ;
bibliothÚques ;
établissements de culte lorsqu'ils accueillent des activités culturelles (concerts, spectacles) ;
tout événement culturel, sportif, ludique ou festif, organisé dans l'espace public ou dans un lieu ouvert au public ;
discothÚques, clubs et bars dansants ;
bars, cafés et restaurants y compris en terrasses ;
rĂ©ceptions de mariages, comme les fĂȘtes privĂ©es ;
cérémonies civiles et religieuses ;
hÎpitaux pour les personnes se rendant à des soins programmés ;
maisons de retraites, établissements médico-sociaux ;
déplacements de longue distance : avions, trains, autocars ;
grands centres commerciaux.

Le ministre Olivier VĂ©ran a mĂȘme proposĂ© le 18 dĂ©cembre[1] que vous puissiez perdre votre travail si vous n’ĂȘtes pas vaccinĂ©.
C’est une honte !

Je signe la pétition contre le pass vaccinal

Les mesures du gouvernement n’ont pas fait leurs preuves
Et le pire dans tout ça, c’est que ce viol de votre droit le plus prĂ©cieux, votre droit sur votre corps, ne repose pas sur une rĂ©alitĂ© scientifique.

La CNIL, organisme chargĂ© de la protection des donnĂ©es des citoyens, Ă  publiĂ© 4 avis pour demander au gouvernement de prouver l’efficacitĂ© de ses mesures.

Mais elle n’a toujours pas reçu de rĂ©ponse du gouvernement !
Voici un retour sur les incohérences scientifiques de ces mesures :
1. Le vaccin n'empĂȘche pas la transmission du Covid, c’est maintenant prouvĂ©[2]
2. Le vaccin ne vous empĂȘche pas de tomber malade[3]

Son efficacitĂ© se dilue Ă  chaque nouveau variant. Et comme tous les virus mutent, tant que le Covid existera, il faudra toujours de nouvelles doses pour que ça “marche”
3. Le vaccin ne vous empĂȘchera pas d’aller Ă  l'hĂŽpital[4]
Les vaccinés représentent désormais 57% des admissions, contre 43% pour les non-vaccinés.
4. Les hĂŽpitaux n’ont jamais Ă©tĂ© saturĂ©s Ă  cause du Covid[5]
Au pic de l'Ă©pidĂ©mie, un rapport l’a prouvĂ©, seulement 2% des admissions concernaient des cas Covid. Par contre, les soignants se plaignent des suppressions de lits dans les hĂŽpitaux et du manque de place
 depuis des annĂ©es !
5. Les mesures sanitaires (distances sociales, confinements
) ont affaibli notre immunité [6]
Alors si le vaccin :
n'empĂȘche pas de contaminer les autres ;
n’empĂȘche pas d’attraper le virus soi-mĂȘme ;
n’empĂȘche pas d’aller Ă  l'hĂŽpital ;
présente des risques sérieux d'effets secondaires (prÚs de 150 000 en France selon l'ANSM)
que les moins de 40 ans ne meurent quasiment jamais du Covid
que le Covid a tué en 2 ans deux fois moins que les maladies cardiovasculaires ;
que les variants sont de moins en moins dangereux


 pourquoi obliger toute la population Ă  se faire perfuser sans limite de durĂ©e ?
C’est absurde !
Et c’est le jackpot pour Big Pharma, qui s’enrichit sur le dos de la nation :

Stéphane Bancel, PDG de Moderna
Grùce à la pandémie, Pfizer, Moderna et BioNTech ont réalisé 34 MILLIARDS de dollars cette année !
Soit 65 000 $ par minute !
Je signe la pétition contre le pass vaccinal

Pouvons-nous faire confiance au Conseil constitutionnel ?
Le pass sanitaire avait été exceptionnellement validé par le Conseil constitutionnel dans sa décision du 5 août 2021[7]
Mais plusieurs points justifiant cette autorisation exceptionnelle et temporaire sont aujourd’hui obsolùtes :
“En adoptant les dispositions contestĂ©es, le lĂ©gislateur a entendu permettre aux pouvoirs publics de prendre des mesures visant Ă  limiter la propagation de l'Ă©pidĂ©mie de covid-19. Il a ainsi poursuivi l'objectif de valeur constitutionnelle de protection de la santĂ©"
-> ObsolĂšte ! Nous sommes Ă  plus de 60 000 cas par jour de Covid-19, ça n’a absolument pas limitĂ© les contaminations !
"Les dispositions contestĂ©es prĂ©voient que les obligations imposĂ©es au public peuvent ĂȘtre satisfaites par la prĂ©sentation aussi bien d'un justificatif de statut vaccinal, du rĂ©sultat d'un examen de dĂ©pistage virologique ne concluant pas Ă  une contamination ou d'un certificat de rĂ©tablissement Ă  la suite d'une contamination. Ainsi, ces dispositions n'instaurent, en tout Ă©tat de cause, ni obligation de soin ni obligation de vaccination"
-> ObsolÚte ! Les tests de dépistage ne sont plus pris en compte, la vaccination est rendue obligatoire par la force des choses !
Olivier Veran n’en rougit pas, dĂ©clarant que que le "passe vaccinal est une forme dĂ©guisĂ©e d'obligation vaccinale"[8] !
"En cinquiÚme lieu (...) la présentation des documents est réalisée sous une forme ne permettant pas de connaßtre « la nature du document détenu » et ne s'accompagne d'une présentation de documents d'identité que lorsque ceux-ci sont exigés par des agents des forces de l'ordre"
-> ObsolĂšte ! Olivier VĂ©ran, souhaite dĂ©sormais intĂ©grer dans le projet de Loi la possibilitĂ© pour n’importe quel vĂ©rificateur de contrĂŽler notre identité !
Le Conseil constitutionnel censurera-t-il le projet de loi du pass vaccinal en vertu de ses critÚres piétinés ?

Nous devons, pour nous en assurer, alerter nos élus !

Je signe la pétition contre le pass vaccinal

NON AU PASS VACCINAL
Non à la discrimination dans notre pays !

AdressĂ© à : Mesdames et Messieurs les dĂ©putĂ©s de l’AssemblĂ©e Nationale, Mesdames et Messieurs les SĂ©nateurs
Mesdames et Messieurs les Ă©lus de l’AssemblĂ© Nationale et du SĂ©nat,
Le projet du gouvernement de Jean Castex d’instaurer un Pass vaccinal qui remplacera le Pass sanitaire est une atteinte Ă  l’état de droit.
C’est aussi un contresens scientifique.
Nous vous demandons solennellement, vous Ă©lus du peuple français auxquels sera soumis ce projet de loi dĂ©but janvier, d’assumer votre rĂŽle de garants d’une loi Ă©quitable pour tous les citoyens.
Votre responsabilitĂ© est historique : si vous donnez votre feu vert au gouvernement sur le pass vaccinal, vous posez les bases d’un modĂšle de sociĂ©tĂ© oĂč le contrĂŽle du statut mĂ©dical conditionnera la vie sociale.
Si vous autorisez cette mesure,
Vous acceptez de crĂ©er deux classes de citoyens – vaccinĂ©s et non-vaccinĂ©s ;
Vous mettez au ban de la sociĂ©tĂ© des citoyens qui n’auront pas accĂšs aux mĂȘmes droits et services que la majoritĂ©, une premiĂšre dans l’histoire de notre pays ;
Vous contraignez la totalité des citoyens à une vaccination tous les 3 à 5 mois, sans limite annoncée de durée.

Vous ne pouvez pas laisser faire cela.

Ces dispositions portent gravement atteinte Ă  notre constitution et Ă  nos lois, qui spĂ©cifient que tout acte mĂ©dical doit ĂȘtre consenti de façon libre et Ă©clairĂ©e, et non contraint[1].
Ces dispositions violent la loi de l’Union EuropĂ©enne encadrant l’instauration du pass sanitaire, qui a expressĂ©ment interdit qu’un pass puisse aboutir Ă  une discrimination entre vaccinĂ©s et non-vaccinĂ©s[2].
Ces dispositions méprisent les avertissements du Conseil Constitutionnel qui exigeait que le pass sanitaire soit temporaire.

Allez-vous accepter, vous représentants de la loi, une telle atteinte à la légalité?

Facteur aggravant, ce pass vaccinal n’a pas de fondement scientifique.
Le Pr Delfraissy a admis lors de sa derniĂšre audition au SĂ©nat que le pass sanitaire n’avait pas endiguĂ© l’épidĂ©mie de Covid, son but Ă©tant de contraindre les citoyens Ă  la vaccination[3]. Le pass sanitaire n’a eu aucun effet sur la contagiositĂ© virale et les hĂŽpitaux dĂ©bordent maintenant de doubles et triples vaccinĂ©s.
La loi portĂ©e par M. Castex est une obligation vaccinale pure et simple, assortie d’un dispositif punitif.
Un tel schĂ©ma ne s’est jamais produit dans l’histoire de notre RĂ©publique.
L’accepter, c’est accepter une discrimination du peuple français.
Nous vous demandons solennellement de ne pas voter cette loi qui reviendra Ă  discriminer les citoyens en fonction de leur statut vaccinal et nous enfermera dans un cercle de mesures toujours plus coercitives.
Le moment est grave, chers Ă©lus.
Il vous appartient aujourd’hui de dĂ©fendre la libertĂ© rĂ©publicaine et la justice sociale.

Le peuple français tout entier compte sur vous.

Veuillez recevoir, Mesdames et Messieurs les Ă©lus de l’AssemblĂ©e Nationale et du SĂ©nat, l’expression de notre trĂšs haute considĂ©ration.
Rodolphe Bacquet

Information importante :

Aujourd'hui en fin de journĂ©e notre pĂ©tition contre le Pass vaccinal a Ă©tĂ© hackĂ©e : environ 26'000 signatures ont Ă©tĂ© envoyĂ©es par 4 adresses IP distinctes. Ces signatures frauduleuses sont en train d'ĂȘtre nettoyĂ©es par le service des Lignes bougent, que je remercie ici du fond du coeur, Ă  la fois pour leur vigilance et pour leur rĂ©activitĂ©.
Cette action de sabotage est indigne. Mais elle est également un signe : notre action commence de toute évidence à irriter certaines personnes. Cette manoeuvre de déstabilisation avait vraisemblablement pour objectif d'accuser la pétition d'avoir été gonflée artificiellement et de ne pas avoir été signée par de vraies personnes.
Le nettoyage de ces fausses signatures devrait ĂȘtre achevĂ© d'ici minuit ce soir : le compteur qui apparaĂźtra alors reflĂštera le nombre de citoyens ayant authentiquement choisi de dire NON au triste et dangereux projet de loi sur le pass vaccinal.
Auteur : Rodolphe Bacquet
Signez cette pétition

DĂ©ja 1 006 137 signatures
crocodile
AveMaria44
Ce gars là n'a que faire de la démocratie, il est là pour faire ce que ses Maßtres lui disent de faire......et ce n'est pas pour le bien du pays.
Catholique et Français
Je ne suis pas tout Ă  fait d'accord avec vous; cette "pu.e", comme le qualifie Ă©lĂ©gamment son ami Alain Minkowski dit "Alain Minc" est parfaitement dĂ©mocrate car il a parfaitement compris, contrairement Ă  des dizaines de millions de français, que la DĂ©mocratie Maçonnique, et ce depuis ses dĂ©buts il y a un peu plus de deux siĂšcles, est un PARAVENT À L'USAGE DES NAÏFS. Il en a toujours Ă©tĂ© ainsi 
More
Je ne suis pas tout Ă  fait d'accord avec vous; cette "pu.e", comme le qualifie Ă©lĂ©gamment son ami Alain Minkowski dit "Alain Minc" est parfaitement dĂ©mocrate car il a parfaitement compris, contrairement Ă  des dizaines de millions de français, que la DĂ©mocratie Maçonnique, et ce depuis ses dĂ©buts il y a un peu plus de deux siĂšcles, est un PARAVENT À L'USAGE DES NAÏFS. Il en a toujours Ă©tĂ© ainsi et il est bien triste que tant et tant de français avalent goulĂ»ment tous les mensonges qu'on leur sert en flattant leur orgueil et leur vanitĂ©.
AveMaria44
Je pensais à la démocratie dans le sens aristotélicien du terme avant son utilisation par nos frÚres "préférés".
"Ces gens-lĂ  sont des sources sans eau, des brumes chassĂ©es par la tempĂȘte ; l'obscuritĂ© des tĂ©nĂšbres leur est rĂ©servĂ©e.
En proférant des énormités vides de sens, ils séduisent, par des convoitises nées de la chair, par les débauches, ceux qui viennent à peine d'échapper aux 

More
Je pensais à la démocratie dans le sens aristotélicien du terme avant son utilisation par nos frÚres "préférés".
"Ces gens-lĂ  sont des sources sans eau, des brumes chassĂ©es par la tempĂȘte ; l'obscuritĂ© des tĂ©nĂšbres leur est rĂ©servĂ©e.
En proférant des énormités vides de sens, ils séduisent, par des convoitises nées de la chair, par les débauches, ceux qui viennent à peine d'échapper aux gens qui vivent dans l'égarement.

Ils leur promettent la libertĂ©, alors qu'eux-mĂȘmes sont esclaves de la corruption : on est, en effet, esclave de ce qui vous domine.
Car si des hommes, par la vraie connaissance de notre Seigneur et Sauveur JĂ©sus Christ, ont Ă©chappĂ© aux souillures du monde, et qu'ils se trouvent Ă  nouveau empĂȘtrĂ©s et dominĂ©s par elles, leur Ă©tat est pire Ă  la fin qu'au dĂ©but.
Il aurait mieux valu pour eux ne pas avoir connu le chemin de la justice que de l'avoir connu et de s'ĂȘtre dĂ©tournĂ©s du saint commandement qui leur avait Ă©tĂ© transmis." 2P 2, 17-21
Catholique et Français
Oui, mais justement une des perversitĂ©s des adeptes de la DĂ©mocratie Maçonnique consiste Ă  faire croire aux naĂŻfs qui sont sous leur coupe, que la "dĂ©mocratie" moderne ou maçonnique est conforme Ă  l'Ă©tymologie du mot et similaire Ă  certaines "dĂ©mocraties" tout Ă  fait respectables de l'AntiquitĂ© ou du Moyen-Âge. En outre, il suffit de lire avec intelligence et esprit critique la "DĂ©claration 
More
Oui, mais justement une des perversitĂ©s des adeptes de la DĂ©mocratie Maçonnique consiste Ă  faire croire aux naĂŻfs qui sont sous leur coupe, que la "dĂ©mocratie" moderne ou maçonnique est conforme Ă  l'Ă©tymologie du mot et similaire Ă  certaines "dĂ©mocraties" tout Ă  fait respectables de l'AntiquitĂ© ou du Moyen-Âge. En outre, il suffit de lire avec intelligence et esprit critique la "DĂ©claration des Droits de l'Homme", placĂ©e en prĂ©ambule et en passage obligatoire pour toutes les Constitutions "dĂ©mocratiques", pour comprendre que le citoyen, le "demos" est "libre"... sous rĂ©serve d'adhĂ©rer prĂ©alablement Ă  ce dĂ©calogue satanique et d'accepter ce que le maitre a dĂ©cidĂ© pour lui.
AveMaria44
Oui, mais je ne suis pas un naïf, et le propos était : on fait une pétition d'un million de signatures et on sera écoutés, puisqu'il le dit........Les droits de l'homme sans Dieu, sont contre Dieu et contre l'homme....
Catholique et Français
Oui, j'avais trĂšs bien compris que vous n'ĂȘtes pas un naĂŻf et je ne parlais pas de vous Ă  ce sujet. Je me permettais seulement de vous signaler une formulation trop souvent reprise et que j'estime, Ă  titre personnel, maladroite et tendancieuse.
AveMaria44
Oui, vous avez raison, le mot masque une réalité tout autre. Mais comment faire des pétitions si l'on ne se leurre pas sur la démocratie ?
Catholique et Français
Je ne suis pas adepte de la "DĂ©mocratie Maçonnique" et pourtant je crois nĂ©cessaire et mĂȘme indispensable que le peuple français puisse s'exprimer librement, directement ou par ses reprĂ©sentants lĂ©gitimes, y compris par des "pĂ©titions". C'est le principe mĂȘme d'un rĂ©gime ou d'une monarchie "reprĂ©sentative". Dans la dĂ©mocratie maçonnique, les prĂ©tendus "reprĂ©sentants" du peuple (dĂ©putĂ©s etc.
More
Je ne suis pas adepte de la "DĂ©mocratie Maçonnique" et pourtant je crois nĂ©cessaire et mĂȘme indispensable que le peuple français puisse s'exprimer librement, directement ou par ses reprĂ©sentants lĂ©gitimes, y compris par des "pĂ©titions". C'est le principe mĂȘme d'un rĂ©gime ou d'une monarchie "reprĂ©sentative". Dans la dĂ©mocratie maçonnique, les prĂ©tendus "reprĂ©sentants" du peuple (dĂ©putĂ©s etc...) ne s'intĂ©ressent Ă  lui qu'au moment des Ă©lections pour ensuite s'en dĂ©tourner trĂšs rapidement en les embobinant Ă  l'aide de boniments rassurants, trop pressĂ©s d'aller se soumettre Ă  leur vĂ©ritables maitres et payeurs (partis politiques, sectes maçonniques, banquiers, grosses et riches industries etc...) et conduire la politique des puissants de ce monde. De la mĂȘme maniĂšre je ne suis pas du tout contre le fait de voter, bien au contraire (on votait plus sous l'Ancien RĂ©gime que de nos jours !); une idiote disait un jour Ă  ma femme au cours d'une rĂ©union professionnelle :"Vous, vous ne votez pas, vous ĂȘtes par principe contre le vote : vous ĂȘtes royaliste !" Plus imbĂ©cile tu meurs ! De fait, le dĂ©lire dans le systĂšme Ă©lectoral moderne, ce n'est pas le fait de voter mais ce Ă  quoi s'applique le vote... Il est des choses rĂ©servĂ©es Ă  CĂ©sar et d'autres Ă  Dieu, un rĂ©gime qui ignore dĂ©libĂ©rĂ©ment cela est un rĂ©gime anti-Christ. Vive le Christ-Roi !
AveMaria44
Il y a mĂȘme des ordres religieux qui Ă©lisent leurs supĂ©rieurs, nous sommes d'accord. Mais Ă  mon avis Macron et ses MaĂźtres sont insensibles Ă  ce genre d'argument, c'est ce que je voulais simplement suggĂ©rer.
Catholique et Français
Oui, tout Ă  fait; et mĂȘme si c'Ă©tait devenu une formalitĂ© automatique parce que la monarchie capĂ©tienne Ă©tait devenue prestigieuse, les rois de France furent Ă©lus jusque Philippe Auguste. Il est mĂȘme restĂ© une trace de cette Ă©lection et du consentement du peuple jusqu’au sacre de Louis XVI.
AveMaria44
Dans un pays Ă  grande majoritĂ© de baptisĂ©s, avec une constitution qui reconnait la prĂ©rogative des lois divines naturelle et surnaturelle, ce ne devrait pas ĂȘtre insurmontable. Saint Thomas est pour le rĂ©gime mixte dĂ©mocratie, aristocratie et monarchie coordonnĂ©es.