apvs
Pour aller plus loin www.youtube.com/watch
L'aluminium est un des éléments chimiques les plus présents sur notre terre : et il n'a eu aucun incident négatif sur le vivant en général ! Alors quel est le problème ?

C'est tout simplement qu'il a TOUJOURS existé sur terre sous sa forme naturellement liée à la silice et à l'oxygène : et sous cette forme, il est totalement inoffensif.
Cela ne fait…
More
Pour aller plus loin www.youtube.com/watch
L'aluminium est un des éléments chimiques les plus présents sur notre terre : et il n'a eu aucun incident négatif sur le vivant en général ! Alors quel est le problème ?

C'est tout simplement qu'il a TOUJOURS existé sur terre sous sa forme naturellement liée à la silice et à l'oxygène : et sous cette forme, il est totalement inoffensif.
Cela ne fait qu'environ un bon siècle que l'homme a découvert comment le synthétiser sous sa forme pure : et il est entré dans l'âge de l'aluminium, sans trop savoir où il allait.

Mais pourquoi le trouve-t-on dans les vaccins ? ( entre autres cochonneries )

Parce que précisément, il faut y rajouter une "cochonnerie" pour que l'organisme réagisse d'avantage au vaccin, c'est une science empirique. On a même essayé de la mie de pain ! L'ennuie, c'est que ces adjuvants provoquaient des réactions mauvaises du corps... Ne sachant plus trop quoi essayer, un jour, un fabriquant de vaccins a proposé : "ET POURQUOI PAS METTRE DE L'ALUMINIUM ?! " Bingo : les essais furent concluant, car n'induisant pas de réactions pathologiques notables ... A COURT TERME ! ( Pour le long, voire le très long terme, c'est une toute autre histoire ).

Mais, allez-vous penser : tout produit utilisé sur l'homme subit des études rigoureuses avant qu'on puisse l'utiliser !

Hem... c'est là que git le lièvre. En fait, toute l'utilisation moderne de l'Al dans les vaccins ( donc dans le corps humain où l'Al n'a strictement RIEN à faire ) repose entièrement sur UNE seule et unique étude , réalisée... sur 2 lapins. 2 lapinous sur les épaules de qui repose toute la légitimité de cette usage plus que douteux de l'Al en injection.

Lors de l'étude, de l'Al leur a été bien sûr injecté. Ce sont particulièrement les os qui auraient du être analysés. Problème : les fémurs prélevés après expérience ont été... malencontreusement perdus ! Quel dommage !
Je vous passe les incroyables "bourdes" de cette pseudo expérimentation ( cf la conférence du pr. Guerardi ) : le bouquet final étant que l'on a arrêté les observations seulement 28 jours après les injections... Or on soupçonne avec raison que l'Al révèle sa toxicité DES MOIS, DES ANNÉES, DES DECENNIES APRES INJECTION ! ( sclérose en plaque, alzheimer, myofasciite à macrophage etc... )

La comparaison du pr Guérardi est très parlante : se laisser injecter de l'Al, c'est exactement comme mettre sa confiance, en 2019, dans le tout premier modèle des avions de lignes des années 20, sans aucune amélioration, pour traverser l'Atlantique et le Pacifique : ON EST AU MÊME NIVEAU DE SÉCURITÉ. Or il existe une alternative à l'adjuvant aluminique des vaccins, le phosphate de calcium, sans effet secondaires, mais qui implique de moins nombreuses injections, ce qui est moins intéressant commercialement parlant : Sanofi l'a donc abandonné lors du rachat de l'institut Pasteur au profit de l'aluminium.

Il n'y a pas lieu d'être des "anti-aluminium" : ce métal rend des services exceptionnels dans la vie courante : mais il n'a strictement rien à faire dans le corps humain. Contrairement à l'avis des scientifiques "Tchernobile-like", l'alu MIGRE BIEN au-delà des zones d'injection, son élimination par le corps est extrêmement faible, et s'il arrive au cerveau, il s'y fixe irrémédiablement. Le cerveau d'un malade d'Alzheimer est BOURRE d'aluminium, ce qui est au grand minimum un facteur aggravant, si ce n'est la cause principale.
Et bien évidemment, il existait il y a encore quelques années des vaccins trivalents sans alu et peu chers ( diphtérie tétanos poliomiélite ) qui ont disparus au profit de vaccins hexavalents chers, à l'aluminium...

Que Dieu vous bénisse et vous garde +