Clicks883
fr.news
1

Cardinal Pell : "J'étais une cible parfaite"

Les journalistes aux ordres détestaient le cardinal Pell en raison de ses positions dans les "guerres culturelles", a-t-il déclaré à Avvenire.it (29 septembre).

Cela faisait de Pell "une cible parfaite pour eux", notamment pour sa défense de la vision chrétienne de la famille, de la vie et de la sexualité.

Bien que les accusations à son égard soient "franchement incroyables" - plutôt absurdes - le cardinal a passé 400 jours en prison en tant qu'innocent.

Après sa condamnation, Pell a entendu des commentaires effrayants tels que : "Il est possible, peut-être probable, qu'il soit innocent, mais l'Église catholique a fait tellement de choses mauvaises et il est juste que certains souffrent." En réalité, c'est une infime minorité d'homosexuels qui minent l'Église afin de commettre des abus.

Pour Pell, la pédophilie cléricale n'est pas le principal problème de l'Église, mais bien plutôt l'affaiblissement de la foi, la crise morale de la famille et la pornographie.

En prison, c'est surtout une vue sur l'extérieur et la célébration de la messe qui lui ont manqués. Une religieuse "bonne et forte" lui apportait la communion chaque semaine. Pendant sa captivité, il a reçu des milliers de lettres et de nombreux visiteurs. Il commente : "je n'ai pas perdu un seul ami".

#newsBwwfkoshoi

Etienne bis
Et à ces occasions, m. J. Bergoglio s'est montré prudent comme une hyène. 🤔 🤔 🤔
Vérifiez, vous verrez. 😲😲😲