00:34
tantumergo+
71.8K

MEDJUGORJE : confirmation

Les mesures et orientations de la CDF (Congrégation vaticane de la Foi), qui étaient au coeur de l'information initiale du vaticaniste Gianluca Barile et qui se basent sur la Commission d'enquête …More
Les mesures et orientations de la CDF (Congrégation vaticane de la Foi), qui étaient au coeur de l'information initiale du vaticaniste Gianluca Barile et qui se basent sur la Commission d'enquête Ruini, se révèlent être en fait vraiment fondées. Le vaticaniste pro-Medjugorje Andrea Tornielli a donc écrit de faux démentis dans son article du "Vatican Insider", en s'appuyant sur l'erreur factuelle de Barile qui avait à tort écrit que la Congrégation de la Foi s'était réunie en session plénière. Pour plus de détails, consulter les infos des commentaires ci-dessous.
natale07
La très Sainte Vierge Marie Est la Même très Sainte Vierge Marie, que ce soit à Lourdes, à Pontmain, à Pellvoisin, à Paris, au Laus, à la Salette, à Guadalupe, à Banneux, à Cotignac et dans tant d'autres endroits!!!! Combien vous faut-il d'apparitions pour comprendre que Notre très Sainte Mère Appelle Appelle Appelle......... Elle nous veut pour Son Fils! Si nous n'aimons pas La Gospa! nous n'…More
La très Sainte Vierge Marie Est la Même très Sainte Vierge Marie, que ce soit à Lourdes, à Pontmain, à Pellvoisin, à Paris, au Laus, à la Salette, à Guadalupe, à Banneux, à Cotignac et dans tant d'autres endroits!!!! Combien vous faut-il d'apparitions pour comprendre que Notre très Sainte Mère Appelle Appelle Appelle......... Elle nous veut pour Son Fils! Si nous n'aimons pas La Gospa! nous n'aimons pas la très Sainte Vierge!
tantumergo+
Réflexions personnelles à propos de l'intervention récente ICI de Sr Emmanuel de la Cté des Béatitudes, partisane fervente de "la Gospa" de Medjugorje, citée par jerry7.

« Sr Emmanuel » se réfère dans son intervention aux démentis (qui ne sont en fait que des demi-démentis) de l’article du vaticaniste pro-Medjugorje Andrea Tornielli du Vatican Insider, dont voici quelques extraits importants …More
Réflexions personnelles à propos de l'intervention récente ICI de Sr Emmanuel de la Cté des Béatitudes, partisane fervente de "la Gospa" de Medjugorje, citée par jerry7.

« Sr Emmanuel » se réfère dans son intervention aux démentis (qui ne sont en fait que des demi-démentis) de l’article du vaticaniste pro-Medjugorje Andrea Tornielli du Vatican Insider, dont voici quelques extraits importants :

« Aux conclusions auxquelles est parvenu le groupe de travail dirigé par l'ex-président de la CEI (Ruini) pourront s'ajouter d'autres matériaux de travail provenant des archives de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. Dans tous les cas, le résultat du débat de la «feria quarta» sera un avis autorisé, mais purement consultatif, qui sera présenté à François, afin qu'il puisse prendre une décision. (...)

Mais les jugements de condamnation anticipée qui ces jours-ci ont été diversement attribués à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi et au Pape sont entièrement prématurés et ne prennent pas en compte le fait que ceux qui sont appelés à donner un avis consultatif à François - les 25 cardinaux et évêques de la «feria quarta» - n'ont pas encore examiné le dossier. (...)

Le Pape François a souligné son appréciation pour le travail accompli par le cardinal Ruini et d'après les indiscrétions rapportées au cours des derniers mois, il est connu que les conclusions de la commission n'étaient pas aussi négatives : elles valorisaient les premières apparitions (celles de Juin-Juillet 1981) en les séparant de celles ultérieures (Note : position originale qui s’il elle était avérée mettrait forcément le doute globalement sur l’ensemble du phénomène de Medjugorje et sur la crédibilité des voyants !), elles stigmatisaient certains abus, mais elles reconnaissaient les fruits spirituels soulignant la nécessité d'un meilleur accompagnement pastoral et spirituel des voyants et des pèlerins, elles suggéraient de transformer Medjugorje en un sanctuaire pour lui-même, ou de l'inclure dans un nouveau diocèse.(...)

La «feria quarta» examinera le dossier (de la commission Ruini) et formulera ses conclusions, les présentant au pape François, qui connait déjà la documentation. (...) »


Tornielli a raison de pointer l’erreur de son confrère Gianluca Barile qui a parlé à tort de réunion « plénière » de la CDF. Mais les paroles du pape François dans le vol de retour de Sarajevo (6 juin) ont pu légitimement donner lieu à des spéculations : « Le Cardinal Müller m’a dit qu’il aurait fait une "feria quarta", une réunion consacrée à la question ces temps-ci ; je crois qu’elle a été faite le dernier mercredi du mois. Mais je ne suis pas sûr. Nous sommes sur le point de prendre des décisions. Puis, on les communiquera. Pour le moment on donne seulement quelques orientations aux évêques, mais dans la ligne des décisions qu’on prendra»

Que conclure de tout cela ? Si on lit, entre les lignes, l’article de Tornielli, dont les extraits sus-cités, et qu’on les confronte aux paroles du Pape prononcées dans l’avion, il en émerge à la fois des nuances notables et des convergences :

- Le pape François semble vouloir placer sa décision finale sur Medj dans un cadre plus collégial qu’individuel, à savoir en concertation avec la CDF présidée par le card. Muller (qui est personnellement plus que sceptique sur Medj).

- D’après lesdites paroles du Pape, il n’est pas exclu que lui et des membres clés de la CDF (bien que cette dernière n’ait pas tenu de réunion plénière ni de « feria quarta » mensuelle consacrées à ce sujet), soient déjà parvenu à une ébauche de position sur Medj avant de prendre et de rendre des décisions publiques sur Medj. C’est cette ébauche de position qui aurait fuité par des cardinaux et le vaticaniste G. Barile et que Le Suisse Romain, entre autres, aurait rapportée.

- Andrea Tornielli admet à ce sujet que le pape connait déjà, lui, le dossier Ruini. Il est d’ailleurs vraisemblable que les récentes paroles du Pape, visant des apparitions mariales à heure fixe délivrant des messages, aient défavorablement visé Medjugorje et qu'elles puissent constituer des signaux négatifs préparant petit à petit les esprits des partisans de « la Gospa » qui ont reçu de belles grâces à Medj, en évitant de les choquer brutalement au moment de la publication de sa décision finale.

- Andrea Tornielli admet lui-même que les positions de la commission d’enquête Ruini sont négatives et très prudentes mais pas aussi négatives certes selon lui que les conclusions présumées de la CDF qui ont récemment fuité.

- Andra Tornielli admet que le dossier d'enquête Ruini (qui donc, si les fuites sont avérées, ne porte pas une condamnation totale sur Medj mais néanmoins un jugement en grande partie négatif et prudent) ne sera pas la seule base de travail de la « feria quarta » de la CDF puisque "pourront s'ajouter d'autres matériaux de travail provenant des archives de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi". Or, le Suisse Romain dans son dernier article sur Medj rappelle que les archives de la CDF ne semblent pas pencher en faveur de l'authenticité des apparitions de Medj.

- Au surplus, Andrea Tornielli admet aussi que les conclusions de l’enquête dite Ruini n’auront de valeur que consultative pour la CDF dont l’avis ne sera lui-même que consultatif en vue de la décision finale du Pape François dont l'intime conviction est peut-être déjà faite.
tantumergo+
"Disons la vérité, mais avec douceur et charité pour ne pas scandaliser les petits qui y ont vu le déclencheur de leur conversion. Dieu écrit droit avec des lignes courbes : dénonçons ceux qui ont rendu les lignes courbes (...)"

Il n'en demeure pas moins que le fait de dénoncer certains faits et actes de personnes dans ce dossier, en se basant sur des éléments très objectifs, peut être …More
"Disons la vérité, mais avec douceur et charité pour ne pas scandaliser les petits qui y ont vu le déclencheur de leur conversion. Dieu écrit droit avec des lignes courbes : dénonçons ceux qui ont rendu les lignes courbes (...)"

Il n'en demeure pas moins que le fait de dénoncer certains faits et actes de personnes dans ce dossier, en se basant sur des éléments très objectifs, peut être ressenti déjà comme une agression pour une partie des partisans fervents de "la Gospa". Et dénoncer tout en demeurant constamment dans l'esprit de douceur et de charité du Seigneur s'avère être difficile pour les pauvres pécheurs que nous sommes...
One more comment from tantumergo+
tantumergo+
@Retour du Christ, Oui, je partage complètement votre vision. D'après le témoignage très crédible du père Nicolas Buttet, fondateur de la "Fraternité Eucharistein", le pape émérite Benoit XVI, lorsqu'il était encore Préfet de la CDF en 2004, 6 mois avant d'être élu Pape, bien qu'étant intimement convaincu de la fausseté surnaturelle des apparitons de Medjugorje, n'en reconnaissait pas moins les …More
@Retour du Christ, Oui, je partage complètement votre vision. D'après le témoignage très crédible du père Nicolas Buttet, fondateur de la "Fraternité Eucharistein", le pape émérite Benoit XVI, lorsqu'il était encore Préfet de la CDF en 2004, 6 mois avant d'être élu Pape, bien qu'étant intimement convaincu de la fausseté surnaturelle des apparitons de Medjugorje, n'en reconnaissait pas moins les bons fruits venant de la Grâce. (Citation de son commentaire daté du jeudi 25 juin 2015, publié sur le blog "Le Suisse Romain")

"Six mois avant sa nomination au siège de Pierre, j'ai eu l'occasion, avec mon évêque et quelques confrères prêtres, de passer 2 heures avec le Card. Ratzinger dans ses bureaux de la Congrégation pour la doctrine de la foi à Rome.

Nous lui avions alors posé la question de la reconnaissance de Medjugorje. Sa réponse fut claire et sans ambiguïté: Constat de non supernaturalitate. C'est l'affirmation la plus forte qui ne reconnaît aucun caractère surnaturel au phénomène.

Quand nous lui avions objecté les nombreuses conversions, les confessions sans fin, les messes, les signes évidents de foi qui s'y vivaient... le cher cardinal nous avait répondu: "cela atteste de la tendresse maternelle et de la délicatesse de Marie pour ses enfants qui la prient et se tournent vers son Fils Jésus, et non de l'authenticité des apparitions".

Il a ensuite ajouté un certain nombre de faits qui avaient emporté sa conviction dans ce sens.

Par ailleurs, connaissant sa proximité de Jean-Paul II et son obéissance filiale à ce grand pape, je ne pouvais pas imaginer que sa position soit aussi catégorique s'il avait eu connaissance que Jean-Paul II était d'un avis radicalement contraire au sien."

Écrit par : Nicolas Buttet | jeudi, 25 juin 2015
Retour du Christ
Le Seigneur a dit qu'Il moissonnait aussi là où Il n'avait pas semé : si les apparitions de Medjurgorje sont des supercheries, les fruits spirituels (de conversion, notamment) qui se sont produits dans ce lieu sont réels. Disons la vérité, mais avec douceur et charité pour ne pas scandaliser les petits qui y ont vu le déclencheur de leur conversion. Dieu écrit droit avec des lignes courbes : …More
Le Seigneur a dit qu'Il moissonnait aussi là où Il n'avait pas semé : si les apparitions de Medjurgorje sont des supercheries, les fruits spirituels (de conversion, notamment) qui se sont produits dans ce lieu sont réels. Disons la vérité, mais avec douceur et charité pour ne pas scandaliser les petits qui y ont vu le déclencheur de leur conversion. Dieu écrit droit avec des lignes courbes : dénonçons ceux qui ont rendu les lignes courbes, respectons ceux qui y ont cru, et louons Dieu d'avoir eu la miséricorde d'y écrire de belles histoires. "Nous savons que tout tourne à bien à ceux qui aiment Dieu" (Romains 8:28). Alléluia !
tantumergo+ likes this.
tantumergo+
Il semble donc à ce stade qu'on s'achemine petit à petit vers un jugement négatif de l'Eglise qui, en bonne Mère, préparerait progressivement les esprits des fervents "pro-Medj" et "pro-Gospa" au choc que provoquerait sans nul doute chez eux ce jugement :

1) Ou bien de "non constat de supernaturalité", à la suite duquel l'Eglise mettrait sévèrement à l'épreuve les "voyants" après avoir consta…More
Il semble donc à ce stade qu'on s'achemine petit à petit vers un jugement négatif de l'Eglise qui, en bonne Mère, préparerait progressivement les esprits des fervents "pro-Medj" et "pro-Gospa" au choc que provoquerait sans nul doute chez eux ce jugement :

1) Ou bien de "non constat de supernaturalité", à la suite duquel l'Eglise mettrait sévèrement à l'épreuve les "voyants" après avoir constaté dans leurs comportements et leurs paroles des dérives objectives relevées semble-t-il par l'enquête de la commission Ruini (ce qui, au passage, confirmerait le jugement de non constat de supernaturalitate de la Déclaration de Zadar des Evêques bosniaques : « Sur la base des recherches effectuées jusqu'à présent, il n'est pas possible d'affirmer le caractère surnaturel de ces apparitions ou révélations. »);

2) Ou bien de "constat de non supernaturalité", qui est un jugement de condamnation intégrale que la CDF pourrait bien inspirer au Pape qui prendra in fine une décision souveraine à partir des infos lui étant fournies et en priant bien sûr l'Esprit Saint de l'éclairer.
tantumergo+
Le site du prêtre blogueur suisse l'Abbé Rimaz, qui suit de près le dossier Medjugorje, a confirmé l'information du vaticaniste G. Barile dans deux articles :

> 1er article : "Medjugorje: ma source cardinalice reprend et confirme que Vatican Insider dément sans rien démentir. La session de la CDF est ainsi une info marginale."

> 2e article cité en intégralité dans ce qui suit :
Medjugorje…More
Le site du prêtre blogueur suisse l'Abbé Rimaz, qui suit de près le dossier Medjugorje, a confirmé l'information du vaticaniste G. Barile dans deux articles :

> 1er article : "Medjugorje: ma source cardinalice reprend et confirme que Vatican Insider dément sans rien démentir. La session de la CDF est ainsi une info marginale."

> 2e article cité en intégralité dans ce qui suit :
Medjugorje: personne ne conteste les orientations de la CDF

Dans les journaux italiens, personne ne conteste les orientations de la CDF, du Cardinal Müller.

Le noyau de l'info demeure: la CDF a déjà émis des mesures (pas durant la plénière - qui se déroulera effectivement en septembre). Une petite inexactitude, certes marginale, s'est donc glissée dans l'information: la Congrégation de la foi ne s'est pas réunie en session plénière (ce que confirme Tornielli). Cependant, son article dans Vatican Insider dément sans démentir.

La teneur des recommandations de la CDF est confirmée
. Les mesures et orientations de la CDF (noyau de l'information) qui se basent sur la commission d'enquête Ruini, sont fondées. Le Pape décidera par la suite.

Lien

______________________

L'agence catholique I.Media, très prudemment, confirme d'ailleurs l'existence "de recommandations" de la commission d'enquête Ruini :

MEDJUGORJE : ROME SE DIRIGE LENTEMENT VERS UN JUGEMENT PRUDENT
Vatican - le 26/06/2015 | Par Agence I.Media

L’Eglise catholique s’apprête à prendre position sur la question controversée des apparitions mariales à Medjugorge (Bosnie-Herzegovine), mais sa décision pourrait prendre encore quelques mois, a appris I.MEDIA.

Alors que la Congrégation pour la doctrine de la foi doit encore donner son avis au pape, la commission pontificale qui a travaillé pendant quatre ans sur ce dossier inviterait à la prudence à l’égard du phénomène des apparitions et des voyants eux-mêmes, tout en prenant en compte l’afflux de pèlerins et la ferveur constatée sur place.

_______________________

On pourrait par ailleurs citer aussi cet article d'hier de la parisienne Radio Notre-Dame :
radionotredame.net/…/medjugorje-ne-s…