03:50
abbepages
18010.8K

Arnaud Dumouch et la fécondation in vitro. 297.

Arnaud Dumouch et la fécondation in-vitro. Mr. A. Dumouch, professeur de religion, enseigne que la fécondation in vitro est légitime et n'est donc pas un péché mortel, c'est à dire un acte qui …More
Arnaud Dumouch et la fécondation in-vitro.
Mr. A. Dumouch, professeur de religion, enseigne que la fécondation in vitro est légitime et n'est donc pas un péché mortel, c'est à dire un acte qui condamne à l'Enfer éternel. A. Dumouch enseigne ceci dans une vidéo sur le site internet GloriaTV dont le titre est : Mariage15 — La fécondation in vitro (Théologie catholique).
On ne peut prétendre faire de la théologie catholique et en même temps contredire l'enseignement de l’Église. La Congrégation pour la Doctrine de la Foi dans l'Instruction sur le respect de la vie humaine naissante et la dignité de la procréation» publiée le 22 fév. 1987, et le Catéchisme de l'Eglise Catholique (n°2376-2377) enseignent pourtant que l'insémination artificielle même homologue, c'est à dire à l'intérieur du mariage, ne peut être admise.
Les raisons sur lesquelles s'appuie l'Eglise pour condamner la fécondation in vitro sont les suivantes :
La dignité de la conception humaine réclame que l'enfant soit le …More
VVV.JNSR
jean pierre aussant 26/03/2014 12:48:05

Cher Monsieur

Pour commencer, je constate avec regret qu'après avoir présumé faussement que l'abbé Pagès ferait de Mr Dumouch "un monstre", vous présumez à présent de nos intentions quant à votre façon de vous "forger votre opinion". Cher Monsieur, une fois encore, loin de moi l' idée de vous imposer quelque opinion que ce soit. Cela fait hélas deux …More
jean pierre aussant 26/03/2014 12:48:05

Cher Monsieur

Pour commencer, je constate avec regret qu'après avoir présumé faussement que l'abbé Pagès ferait de Mr Dumouch "un monstre", vous présumez à présent de nos intentions quant à votre façon de vous "forger votre opinion". Cher Monsieur, une fois encore, loin de moi l' idée de vous imposer quelque opinion que ce soit. Cela fait hélas deux présomptions erronées de votre part dont je présume à mon tour, qu'elles sont de bonne foi.

Quant à la question qui nous intéresse ici, nous avons à notre disposition, en tant que catholiques, l'enseignement de l'Eglise, lequel est relayé par nos prêtres qui ont autorité pour le dispenser.

Nous disposons également de notre sensus fidei, conféré par la grâce de notre baptême, et non seulement avons le pouvoir, mais le DEVOIR de reprendre nos frères lorsqu'ils s'égarent sur des questions fondamentales de la foi chrétienne. Nous avons aussi à notre disposition, un petit document très intéressant, le catéchisme de l'église catholique...

En d'autres termes, nous n'avons pas, en tant que fidèles, à attendre que la plus haute autorité terrestre de l'Eglise, à savoir le pape, pour dénoncer l’hérésie manifeste et les transgressions graves en terme de foi.

Vous prétendez ne pas avoir visionné plus d'une ou deux de ses vidéos, soit. Encore ici je vous présume sincère, néanmoins, je me dois de corriger votre propos suivant : "Cependant, il ne m'est pas apparu, à ce jour, qu'il voulait se mettre à la place du Pape et qu'il "vendait" ses vues théologiques comme "infaillibles"."

Une fois encore, ce n'était pas mon propos : je n'ai pas prétendu qu'il voulait se mettre à la place du Pape, mais qu'il était persuadé avoir inspiré Spe Salvi. Peut être pourriez-vous montrer davantage de rigueur dans votre lecture et interprétation de mes propos, nous y gagnerions en temps et en clarté.

Une fois encore, CE DOSSIER n'est pas destiné à "forcer" qui que ce soit à penser quoi que ce soit, mais à INFORMER, et permettre aux internautes d'avoir accès à des éléments contradictoires posés, circonstanciés, appuyés par des éléments de discernement catholiques, des dangereuses théories/élucubration gnostiques de Mr Dumouch.

A chacun ensuite, de se forger son opinion.
perceval2507 likes this.
Spina Christi 2
"Si Monsieur Dumouch s'est trompé sur ce point, cela n'en fait pas pour autant un monstre. Il faut essayer de lui montrer son erreur. C'est tout."
Voilà des mois et des mois que plusieurs ont essayé de lui montrer son erreur SES erreurS !
Un "monstre" ? : Monsieur Dumouch en tant qu'il se présente comme théologien, professeur de théologie, enseignant de la Parole de Dieu, s'il se trompe et …
More
"Si Monsieur Dumouch s'est trompé sur ce point, cela n'en fait pas pour autant un monstre. Il faut essayer de lui montrer son erreur. C'est tout."
Voilà des mois et des mois que plusieurs ont essayé de lui montrer son erreur SES erreurS !
Un "monstre" ? : Monsieur Dumouch en tant qu'il se présente comme théologien, professeur de théologie, enseignant de la Parole de Dieu, s'il se trompe et persiste dans sa voie de mensonge, prend le risque de faire chuter des brebis dans le gouffre de la perdition. Et on ne parle plus de la mort de la chair là (dont nous n'avons rien à craindre), mais de la seconde mort ! ...
"C'est tout !"


"De même, ceux qui accusent les Juifs (comme certains dans ce forum) d'avoir eux-mêmes organisé la Shoa"
Non pas les juifs, mais des juifs !
Non pas organisé eux-mêmes, mais collaboré avec les nazis !


"...et qui insultent les merveilleux successeurs de Pierre qu'auront été Jean Paul II et Benoît XVI"
Merci de citer une seule "insulte", s'il vous plait !
Car ce qui a été cité ce sont les oeuvres "insultantes" de Jean-Paul II notamment; insultantes à l'égard du Seigneur, de Son Evangile et de Son Eglise !


"auront, qui sait (et oui, même eux!),peut-être la possibilité de se "racheter".
Eh bien rendez-vous au Jour du Jugement Monsieur Aussant, et nous verrons bien quel châtiment "même eux" recevrons d'avoir témoigné d'un zèle bouillant à l'égard du Seigneur, et quelle récompense d'autres recevront de s'être vautrés dans la tiédeur confortable de leur suffisance.
Bonjour Madame,

Le seul ayant l'autorité ici-bas, c'est le successeur de Pierre, le Pape. C'est lui qui par "délégation" du Seigneur, décide des ultimes normes. Ce n'est ni moi, ni vous ni Monsieur Dumouch, ni tartempion. Il est d'une gravité extrême de vouloir au fond faire le "Job" du Pape. C'est pourquoi je trouve infâme que certaines personnes se permettent d'insulter Jean Paul II ou …More
Bonjour Madame,

Le seul ayant l'autorité ici-bas, c'est le successeur de Pierre, le Pape. C'est lui qui par "délégation" du Seigneur, décide des ultimes normes. Ce n'est ni moi, ni vous ni Monsieur Dumouch, ni tartempion. Il est d'une gravité extrême de vouloir au fond faire le "Job" du Pape. C'est pourquoi je trouve infâme que certaines personnes se permettent d'insulter Jean Paul II ou Benoît XVI. En ce qui concerne Monsieur Dumouch je trouve certaines de ses vidéos intéressantes (Il est vrai, j'en ai jusqu'a présent visionné juste une ou deux). Ce qui ne veut pas dire que j'approuve l'ensemble de son propos. Cependant, il ne m'est pas apparu, à ce jour, qu'il voulait se mettre à la place du Pape et qu'il "vendait" ses vues théologiques comme "infaillibles".
Étant nouveau ici, de grâce, permettez-moi de me forger en toute quiétude mon opinion sur les uns et sur les autres.
MarieEsperanto and one more user like this.
MarieEsperanto likes this.
MaMie likes this.
Roy-XXIII
VVV.JNSR 25/03/2014 13:32:48 Mr Dumouch enseigne un salut post-mortem, présentant sa "thèse" comme validant l'enseignement de l'Eglise (prétendant même être à l'origine de Spe Salvi qu'il aurait inspiré à Benoit XVI !)

Mais ça c'était avant (: Le Pape François à l'église San Gregorio VII le 21/03/2014) « Convertissez vous, il est encore temps pour ne pas finir en enfer. C'est ce qui vous…More
VVV.JNSR 25/03/2014 13:32:48 Mr Dumouch enseigne un salut post-mortem, présentant sa "thèse" comme validant l'enseignement de l'Eglise (prétendant même être à l'origine de Spe Salvi qu'il aurait inspiré à Benoit XVI !)

Mais ça c'était avant (: Le Pape François à l'église San Gregorio VII le 21/03/2014) « Convertissez vous, il est encore temps pour ne pas finir en enfer. C'est ce qui vous attend si vous continuez sur cette voie »

perceval2507 likes this.
Roy-XXIII
« Errare humanum est, perseverare diabolicum »

« Humanum fuit errare, diabolicum est per animositatem in errore manere »
« Commettre des erreurs est le propre de l’humain, mais il est diabolique de persister dans l’erreur par orgueil »
Augustin d’Hippone dans Sermons (164, 14)
perceval2507 likes this.
VVV.JNSR
Il n'y a par ailleurs pas que sur ce point que Mr Dumouch s'est "trompé" et trompe les âmes.
* Mr Dumouch professe que l'adultère est "une voie de sainteté"
* Mr Dumouch professe que la contraception n'est pas un péché
* Mr Dumouch enseigne un salut post-mortem, présentant sa "thèse" comme validant * * l'enseignement de l'Eglise (prétendant même être à l'origine de Spe Salvi qu'il aurait …More
Il n'y a par ailleurs pas que sur ce point que Mr Dumouch s'est "trompé" et trompe les âmes.
* Mr Dumouch professe que l'adultère est "une voie de sainteté"
* Mr Dumouch professe que la contraception n'est pas un péché
* Mr Dumouch enseigne un salut post-mortem, présentant sa "thèse" comme validant * * l'enseignement de l'Eglise (prétendant même être à l'origine de Spe Salvi qu'il aurait inspiré à Benoit XVI !)
* Mr Dumouch enseigne que la radiesthésie est "sans danger" (lien à venir...)

Et la liste n'est pas exhaustive...
VVV.JNSR
Cher Jean Pierre, personne n'a jamais fait d'Arnaud Dumouch "un monstre", excusez du peu ! Il s'agit bien ici d'une condamnation de sa théologie, de ses "thèses", de ses idées. Par ailleurs, voila bien longtemps à présent, plusieurs années, que diverses personnes, prêtres, laïcs, théologiens, tentent de faire entendre raison à Mr Dumouch, tant sur ses erreurs que sur ses procédés trompeurs et …More
Cher Jean Pierre, personne n'a jamais fait d'Arnaud Dumouch "un monstre", excusez du peu ! Il s'agit bien ici d'une condamnation de sa théologie, de ses "thèses", de ses idées. Par ailleurs, voila bien longtemps à présent, plusieurs années, que diverses personnes, prêtres, laïcs, théologiens, tentent de faire entendre raison à Mr Dumouch, tant sur ses erreurs que sur ses procédés trompeurs et autres pressions destinées à interdire la critique de sa thé-au-logis, apprenez Jean Pierre, que cela fût toujours en pure perte de temps et d'énergie.

Mr Dumouch est très connu sur le web pour son entêtement,son orgueil spirituel et sa tendance à l'autisme intellectuel. En conséquence, libre à Mr Dumouch de s'enferrer dans ses graves erreurs, mais face à une diffusion largement relayée sur tous les médias catholiques, sous estampille "théologie catholique", d'erreurs voire de délires gnostiques, il était de première nécessité qu'un autre "son de cloches" parvienne aux fidèles, ce qui fut mis en place ICI ainsi que par le biais des vidéos du père Guy Pagès.
perceval2507 likes this.
Roy-XXIII
jean pierre aussant 25/03/2014 12:56:37 Si Monsieur Dumouch s'est trompé sur ce point, cela n'en fait pas pour autant un monstre.

Ah monsieur Dumouch s'est trompé sur ce point ?! Certes... mais est-ce lui qui le dit ou son porte parole ? Persiste-il dans son erreur ou pas monsieur Aussant ? Errare humanum est, perseverare diabolicum
Soyez aussi indulgent avec ceux que vous envoyez en psychiatr…More
jean pierre aussant 25/03/2014 12:56:37 Si Monsieur Dumouch s'est trompé sur ce point, cela n'en fait pas pour autant un monstre.

Ah monsieur Dumouch s'est trompé sur ce point ?! Certes... mais est-ce lui qui le dit ou son porte parole ? Persiste-il dans son erreur ou pas monsieur Aussant ? Errare humanum est, perseverare diabolicum
Soyez aussi indulgent avec ceux que vous envoyez en psychiatrie et ensuite nous reparlerons de votre cheval de Troie nommé "culture de la mort" !!!
MarieEsperanto and one more user like this.
MarieEsperanto likes this.
perceval2507 likes this.
La fécondation in vitro produit des embryons surnuméraires qui sont d'emblés condamnés à être détruits. C'est fondamentalement pour cette raison que cette pratique, éthiquement inacceptable, est logiquement condamnée par la Sainte église catholique. Si Monsieur Dumouch s'est trompé sur ce point, cela n'en fait pas pour autant un monstre. Il faut essayer de lui montrer son erreur. C'est tout. De …More
La fécondation in vitro produit des embryons surnuméraires qui sont d'emblés condamnés à être détruits. C'est fondamentalement pour cette raison que cette pratique, éthiquement inacceptable, est logiquement condamnée par la Sainte église catholique. Si Monsieur Dumouch s'est trompé sur ce point, cela n'en fait pas pour autant un monstre. Il faut essayer de lui montrer son erreur. C'est tout. De même, ceux qui accusent les Juifs (comme certains dans ce forum) d'avoir eux-mêmes organisé la Shoa et qui insultent les merveilleux successeurs de Pierre qu'auront été Jean Paul II et Benoît XVI auront, qui sait (et oui, même eux!),peut-être la possibilité de se "racheter".
Condamnons le péché mais soyons indulgent avec le pécheur.
Roy-XXIII
Ne restez pas seul dans votre coin à vous faire calomnier ... Venez donc nous aider à combattre la culture de la mort monsieur Aussant !
Roy-XXIII
« Celui qui fait le mal pour qu'en sorte un bien mérite sa condamnation. » (Rm 3.8).
One more comment from Roy-XXIII
Roy-XXIII
jean pierre aussant 23/03/2014 14:15:55 Mon engagement contre les deux pierres angulaires de la culture de mort (légalisation de l'avortement et normalisation-déculpabilisation de l'homosexualité), m'a valu toutes sortes de calomnies.

Soyez alors le bienvenu monsieur Aussant !

Le Pape rappelle que la procréation artificielle n'est pas digne de l'homme.

Merci monsieur l'abbé, votre enseignement est fidèle en tous points à l'enseignement du Saint-Père, qui nous rappelle la position officielle de l'église concernant les techniques de procréation artificielle.

Benoît XVI, 25 février 2012

Le thème choisi par vous cette année, « diagnostic et thérapie de l’infertilité », …More
Le Pape rappelle que la procréation artificielle n'est pas digne de l'homme.

Merci monsieur l'abbé, votre enseignement est fidèle en tous points à l'enseignement du Saint-Père, qui nous rappelle la position officielle de l'église concernant les techniques de procréation artificielle.

Benoît XVI, 25 février 2012

Le thème choisi par vous cette année, « diagnostic et thérapie de l’infertilité », outre qu’il a une grande importance humaine et sociale, possède une particulière valeur scientifique et exprime la possibilité concrète d’un dialogue fécond entre la dimension éthique et la recherche biomédicale. Face au problème de l’infertilité des couples, vous avez en effet choisi de rappeler et de prendre en compte avec attention la dimension morale, cherchant les voies d’une évaluation diagnostique correcte et d’une thérapie qui puisse corriger la cause de l’infertilité. Cette approche est motivée par le désir non seulement de donner un enfant au couple, mais de rendre aux époux leur fertilité et toute la dignité d’être responsables de leurs propres choix procréatifs, pour être collaborateurs de Dieu par la génération d’un nouvel être humain. La recherche d’un diagnostic et d’une thérapie représente l’approche scientifiquement la plus correcte des problèmes de l’infertilité, et aussi celle qui est la plus respectueuse de l’humanité intégrale des sujets concernés. En effet, l’union de l’homme et de la femme cette communauté de vie et d’amour qu’est le mariage constitue le seul « lieu » digne pour appeler à l’existence un nouvel être humain, qui est toujours un don.

C’est mon souhait, par conséquent, d’encourager l’honnêteté intellectuelle de votre travail, expression d’une science qui maintient en éveil son esprit de recherche de la vérité, au service du bien authentique de l’homme, et qui évite le risque d’être une pratique simplement utilitariste. La dignité humaine et chrétienne de la procréation, en effet, ne consiste pas en un « produit » mais en son lien avec l’acte conjugal, expression de l’amour des conjoints, de leur union non seulement biologique mais aussi spirituelle.

L’instruction Donum vitae nous rappelle, à ce propos, que « par sa structure intime, l’acte conjugal, unissant les époux par un lien très profond, les rend aptes à la génération de nouvelles vies, selon les lois inscrites dans l’être même de l’homme et de la femme » (n°126). Les désirs légitimes de procréer du couple qui se trouve dans une situation d’infertilité doivent donc trouver, avec l’aide de la science, une réponse qui respecte pleinement leur dignité de personnes et d’époux. L’humilité et la précision avec laquelle vous approfondissez cette problématique, considérée par certains de vos collègues comme désuète par rapport à la fascination de la technologie de la fécondation artificielle, méritent encouragements et soutien. A l’occasion du dixième anniversaire de l’encyclique Fides et Ratio, je rappelais comment « le gain facile ou, pire encore, l’arrogance de vouloir se substituer au Créateur jouent, parfois, un rôle déterminant. C’est là une forme d’hybris de la raison, qui peut revêtir des caractéristiques dangereuses pour l’humanité elle-même » (Discours aux participants du congrès international de l’université pontificale du Latran, 18 octobre 2008). En effet, le scientisme et la logique du profit semblent aujourd’hui dominer le champ de l’infertilité et de la procréation humaine, ce conduisant même à limiter bien d’autres aires de recherche.

L’Eglise prête une grande attention aux souffrances des couples infertiles, elle s’en préoccupe et, précisément à cause de cela, encourage la recherche médicale. La science n’est pas à l’heure actuelle en mesure de répondre aux désirs de tant de couples…

J’aimerais donc rappeler aux époux qui vivent une situation d’infertilité, que ce n’est pas pour autant que leur vocation matrimoniale est frustrée. Les époux, par leur vocation baptismale et matrimoniale, sont toujours appelés à coopérer avec Dieu dans la création d’une humanité nouvelle. La vocation à l’amour est en effet une vocation au don de soi et c’est là une possibilité qu’aucune condition organique ne peut empêcher. Là, donc, où la science ne trouve pas de réponse, la réponse qui donne la lumière vient du Christ.

Je voudrais vous encourager tous, vous qui vous êtes réunis pour ces journées d’étude et qui parfois travaillez dans un contexte médico-scientifique où la dimension de la vérité est occultée : continuez sur ce chemin où vous vous êtes engagés, d’une science intellectuellement honnête et habitée par la recherche continuelle du bien de l’homme. Dans votre parcours intellectuel, ne laissez pas de côté le dialogue avec la foi. Je vous répète cet appel expresse et pressant de l’encyclique Deus caritas est : « Pour pouvoir agir de manière droite, la raison doit constamment être purifiée, car son aveuglement éthique, découlant de la tentation de l’intérêt et du pouvoir qui l’éblouissent, est un danger qu’on ne peut jamais totalement éliminer. (…) La foi permet à la raison de mieux accomplir sa tâche et de mieux voir ce qui lui est propre » (n° 28). D’ailleurs la matrice culturelle elle-même créée par le christianisme – qui s’enracine dans l’affirmation de l’existence de la Vérité et de l’intelligibilité du réel à la lumière de la Vérité Suprême – a rendu possible dans l’Europe du Moyen-Age le développement du savoir scientifique moderne, un savoir qui dans les cultures précédentes n’existait qu’en germe.

Eminents scientifiques, vous tous membres de l’Académie soucieux de promouvoir la vie et la dignité de la personne humaine, ayez toujours présent à l’esprit le rôle que vous jouez dans la société et l’influence que vous avez sur la formation de l’opinion publique. Mon prédécesseur, le bienheureux Jean-Paul II rappelait que les scientifiques, « précisément parce qu’ils savent davantage, sont appelés à servir davantage » (Discours à l’Académie pontificale des sciences, 11 novembre 2002). Les gens ont confiance en vous, pensant que vous servez la vérité, ils ont confiance en votre engagement de soutenir celui qui a besoin de réconfort et d’espérance. Ne cédez plus à la tentation de vous occuper du bien de la personne en le réduisant à un simple problème technique ! L’indifférence de la conscience par rapport au vrai et au bien constitue une dangereuse menace pour un authentique progrès scientifique.

J’aimerais conclure en renouvelant le souhait formulé par le Concile Vatican II en s’adressant aux penseurs et aux scientifiques : « Heureux sont ceux qui, possédant la vérité, continuent de chercher, pour la renouveler, pour l’approfondir, pour la donner aux autres » (Message aux hommes de la pensée et de la science, 8 décembre 1965)
abbepages
Arnaud Dumouch— 26/08/2011 12:38:29:
Abbepages dit :Et donc, si c'est un mal, il faut dire que c'est un mal, et non pas enseigner que c'est un bien possible ! Malheur à celui qui appelle bien ce qui est mal !

Votre difficulté vient de votre puritanisme : incapacité à distinguer le mal, le moindre mal, le bien, bref, la hierarchie dans le mal.Je dis que la FIV est un mal en tant qu'elle attei…More
Arnaud Dumouch— 26/08/2011 12:38:29:
Abbepages dit :Et donc, si c'est un mal, il faut dire que c'est un mal, et non pas enseigner que c'est un bien possible ! Malheur à celui qui appelle bien ce qui est mal !

Votre difficulté vient de votre puritanisme : incapacité à distinguer le mal, le moindre mal, le bien, bref, la hierarchie dans le mal.Je dis que la FIV est un mal en tant qu'elle atteint l'acte sexuel naturel (et bien qu'elle n'atteigne pas les deux finalités du couple). Je mets une NUANCE ! Horreur pour vous !"

Il ne suffit pas de mettre une nuance, mais il faut mettre la bonne ! Et quelle nuance mettre entre péché mortel et péché mortel ? Vous ne dites pas que la FIV est un péché grave comme l'Eglise l'enseigne, mais seulement une imperfection !

"Du coup, tout l'aspect progressif vers le bien, à savoir tout l'Ancien testament qui est l'histoire cette progressivité doit devenir pour vous incompréhensible et il doit être évident pour vous qu'Abhaham, à cause de son usage d'une mère porteuse (dont il ne s'est jamais repenti) doit être en enfer."

Vous dites n'importe quoi : nous ne sommes plus sous l'Ancien Testament ! Nous ne sommes plus dans l'ère de l'imperfection propre à la progressivité de la Révélation, puisque désormais "Tout est accompli." (Mt 5.17 ; Jn 19.30) ! Vous reniez le Christ ! Comme les loups sous couvert de peau d'agneau (Mt 7.15), vous prétendez Le servir et vous Le tuez la vie dans les âmes qui vous suivent !

"Pour ma part, l'usage d'une mère porteuse n'est certainement pas un bien ! Et du coup, comme je ne dis pas comme vous : "C'est un péché mortel qui conduit en enfer", je sors de vos schémas sans nuances.""

C'est ça, ce n'est pas un bien, mais ce n'est pas un mal non plus. Vous avez l'art d'arranger tout le monde ! Bravo ! Pour ma part, je me contente de considérer qu'entre péché mortel et péché mortel, je n'ai pas à faire dans la dentelle. Mais allez-y, vous, si cela vous amuse. Vous avez certainement un esprit plus profond que le mien pour apprécier ces subtilités !

Mais ne revenez plus sur mes forums, comme je vous l'ai déjà demandé. A moins que ce ne soit pour confesser votre profond égarement.
Marysa
@Khristos+anesti

Je vous cite:
"La Loi ancienne c'est fini dumouch, tu comprends ?"
Tiens c'est curieux, ce que vous dites !

Jésus dit:
« N’allez pas croire que je sois venu pour abolir la Loi ou les Prophètes; je ne suis pas venu abolir mais accomplir. » (Mt 5,17)

Tiendrez vous tête à Jésus ?
Devons nous mettre l'Evangile de Matthieu, à la poubelle ?
(ce sera sans moi !)
canisii
Merçi pour cette vidéo Mr l'Abbé ! Faite un acte de repentance Mr Dumouch pendant qu'il en est encore temps ! Vous pouvez réparer cette offense faite a Dieu par une autre vidéo !
Khristos+anesti
Quelqu'un enseigne qu'il faille tuer l'adultérin ici ?
Frère
@Khristos+anesti
au contraire que celui qui n'a jamais péché jette la première pierre, qu'est-ce que vous racontez, vous avez le même Dieu que nous, vous tous où quoi, n'êtes-vous pas des vexés de satan par peur de devoir changer de vie, et vivre plus pauvrement, chastement et en obéissance au saint père le pape Benoît XVI?J'écris une deuxième fois à don Reto le fondateur de ce site pour vos …More
@Khristos+anesti
au contraire que celui qui n'a jamais péché jette la première pierre, qu'est-ce que vous racontez, vous avez le même Dieu que nous, vous tous où quoi, n'êtes-vous pas des vexés de satan par peur de devoir changer de vie, et vivre plus pauvrement, chastement et en obéissance au saint père le pape Benoît XVI?J'écris une deuxième fois à don Reto le fondateur de ce site pour vos scandales ; calomnies et médisance, décidément lorsqu'on ne voit pas à qui on parle, quel courage de honte qu'on a
coeur percé
Correction Arnaud: vous pensez, vous personnellement, que "la FIV est un mal en tant qu'elle atteint l'acte sexuel naturel ". C'est bien vous qui disiez que c'était votre opinion personnelle, non ?
Mais bon, je vous assez dit combien je pensais que ça dépassait cet aspect.
Je pense qu'il est inutile d'insiter. Un jour vous ouvrirez les yeux.
Dieu nous pardonne tous pour ce que nous avons fait à …More
Correction Arnaud: vous pensez, vous personnellement, que "la FIV est un mal en tant qu'elle atteint l'acte sexuel naturel ". C'est bien vous qui disiez que c'était votre opinion personnelle, non ?
Mais bon, je vous assez dit combien je pensais que ça dépassait cet aspect.
Je pense qu'il est inutile d'insiter. Un jour vous ouvrirez les yeux.
Dieu nous pardonne tous pour ce que nous avons fait à son Fils.
Khristos+anesti
La Loi ancienne c'est fini dumouch, tu comprends ?

Le Christ est venu, Sa loi sainte ne tolère plus ni la polygamie ni la répudiation.
Arnaud Dumouch
Abbepages dit :Et donc, si c'est un mal, il faut dire que c'est un mal, et non pas enseigner que c'est un bien possible ! Malheur à celui qui appelle bien ce qui est mal !

Votre difficulté vient de votre puritanisme : incapacité à distinguer le mal, le moindre mal, le bien, bref, la hierarchie dans le mal.Je dis que la FIV est un mal en tant qu'elle atteint l'acte sexuel naturel (et bien qu'…More
Abbepages dit :Et donc, si c'est un mal, il faut dire que c'est un mal, et non pas enseigner que c'est un bien possible ! Malheur à celui qui appelle bien ce qui est mal !

Votre difficulté vient de votre puritanisme : incapacité à distinguer le mal, le moindre mal, le bien, bref, la hierarchie dans le mal.Je dis que la FIV est un mal en tant qu'elle atteint l'acte sexuel naturel (et bien qu'elle n'atteigne pas les deux finalités du couple). Je mets une NUANCE ! Horreur pour vous !

Du coup, tout l'aspect progressif vers le bien, à savoir tout l'Ancien testament qui est l'histoire cette progressivité doit devenir pour vous incompréhensible et il doit être évident pour vous qu'Abhaham, à cause de son usage d'une mère porteuse (dont il ne s'est jamais repenti) doit être en enfer.

Pour ma part, l'usage d'une mère porteuse n'est certainement pas un bien ! Et du coup, comme je ne dis pas comme vous : "C'est un péché mortel qui conduit en enfer", je sors de vos schémas sans nuances.
abbepages
Aujourd'hui fête de saint Zéphirin :

levangileauquotidien.org/main.php
coeur percé
Frère .
Les animaux ne sont pas des saints!!! Il faut avoir une âme pour ça.
Mais bon, je pense que vous vous êtes juste mal exprimé parce que je n'ai pas compris grand chose au commentaire précédent (Dieu n'a jamais été ni rêveur ni assassin ni voleur même s'il a été mis au même rang, ce qui est d'ailleurs clairement l'une des souffrances que Jésus a subi lors de la passion).
J'ai …More
Frère .
Les animaux ne sont pas des saints!!! Il faut avoir une âme pour ça.
Mais bon, je pense que vous vous êtes juste mal exprimé parce que je n'ai pas compris grand chose au commentaire précédent (Dieu n'a jamais été ni rêveur ni assassin ni voleur même s'il a été mis au même rang, ce qui est d'ailleurs clairement l'une des souffrances que Jésus a subi lors de la passion).
J'ai demandé à un prêtre de la tradition au sujet de la réimplantation par une personne qui n'est pas la mère de l'embryon issue d'une FIV ou d'un avortement. Il m'a confirmé qu'en principe, cela correspondait bien à un avortement si un autre problème était contourné.
Je parle là de la sélection des embryons qui nidifie mal lors d'une réimplantation et qui s'ajoute, dans le cas de la FIV, à la séléction des embryons de départ. Donc si aucune sélection n'est effectué et si la nouvelle mère à un but de sauvetage et d'adoption de ces embryons, il n'y a techniquement aucun problème, l'embryon ayant été déjà conçu.
Voilà une solution très charitable qui pourrait aidé les couples stériles. Une grossesse de ces embryons devraient rendre la relation avec les nouveaux parents beaucoup plus étroites. Et comme il y a un nombre impressionnant d'avortement et de FIV chaque année, ils peuvent toujours demander à un médecin si la réimplantation est possible.
Dieu vous bénisse tous.
Frère
Cela veut dire que l'Esprit-Saint ne fait que des saints, sans comprendre ce qu'il y a dans le coeur De Dieu, mais enfin les animaux sont comme cela, mais pas les hommes, nous devons apprendre avec Jésus, grâce à l'Esprit-Saint qui nous sanctifie, vous croyez que le saint père et les saint étaient et sont des ignares, des sectaires, satan, est comme ça, il ne veut rien que nous apprenions de …More
Cela veut dire que l'Esprit-Saint ne fait que des saints, sans comprendre ce qu'il y a dans le coeur De Dieu, mais enfin les animaux sont comme cela, mais pas les hommes, nous devons apprendre avec Jésus, grâce à l'Esprit-Saint qui nous sanctifie, vous croyez que le saint père et les saint étaient et sont des ignares, des sectaires, satan, est comme ça, il ne veut rien que nous apprenions de Dieu, les animaux répondent à l'instinct, oui de notre humanité, mais l'humanité a reçu la parole, et LA PAROLE DE DIEU, demandez aux prêtres, évêques, diacre et tout homme De Dieu, s'il vaut mieux rester sot, réveur, où assasin, criminel, et tout ce que Dieu a fait pour nous en mourant sur la croix,SINON LE MONDE SERAIT DEJA FINI DEPUIS LONGTEMPS, S'IL N'Y AVAIT RIEN A APPRENDRE
coeur percé
En fait cette théorie me vient surtout de réflexions sur le Purgatoire.
Le feu purificateur qui touche les âmes du Purgatoire a, comme son nom l'indique, pour but de purifier. Or, il me semble que c'est un feu de même nature qui brûle en Enfer. Le problème est que les âmes du Purgatoire aime le Seigneur et se repentisse volontiers. Les âmes de l'Enfer en revanche ne reconnaisse pas leurs torts …More
En fait cette théorie me vient surtout de réflexions sur le Purgatoire.
Le feu purificateur qui touche les âmes du Purgatoire a, comme son nom l'indique, pour but de purifier. Or, il me semble que c'est un feu de même nature qui brûle en Enfer. Le problème est que les âmes du Purgatoire aime le Seigneur et se repentisse volontiers. Les âmes de l'Enfer en revanche ne reconnaisse pas leurs torts et vouent une haine profonde à Dieu à cause du sort qu'elles endurent. Cette haine étant constante et étant une grande offense à Dieu, elle oblige ses âmes à rester en enfer pour la purifier. Ainsi l'Enfer leur permettrait de purifier constamment les péchés qu'ils coninuent de commetre. Et il est probable que si ces âmes se repentaient, ils sortiraient probablement de ce lieu, ayant purifier leur peine. Malheureusement, comme on le sait, ces âmes ne se repentent pas et vous au contraire une haine profonde au Seigneur. peut-être parce qu'elles ne comprennent présisément pas que la souffrance n'est pas forcément incompatible avec la bonté du Seigneur.
De plus, leur séparation avec Dieu, le plus grand mal de l'enfer, ne peut que leur faire comprendre combien elles ont besoin de lui pour être heureuses. Malheureusement, leur haine les poussent à refuser ce retour à Dieu.
Bien sûr, je n'ai rien pour confirmer ma théorie, mais elle me semble assez probable.
abbepages
Arnaud,

"Cher Abbé Pages, ce courrier est bel et bien périmé et c'est l'excès de votre video qui m'en a convaincu. En vouant à l'enfer les couples ayant pratiqué un FIV, y compris ceux qui n'abandonne aucun embryon, vous êtes bien dans une interprétation pastorale personnelle car aucun document d'Eglise ne se permet une telle interprétation ni même n'emploie des catégories spécifiques comme "…More
Arnaud,

"Cher Abbé Pages, ce courrier est bel et bien périmé et c'est l'excès de votre video qui m'en a convaincu. En vouant à l'enfer les couples ayant pratiqué un FIV, y compris ceux qui n'abandonne aucun embryon, vous êtes bien dans une interprétation pastorale personnelle car aucun document d'Eglise ne se permet une telle interprétation ni même n'emploie des catégories spécifiques comme "péché mortel ou péché véniel"."

Vous ne savez donc pas lire ? CEC n°2377 : "Les techniques d'insémination et fécondation artificielles homologues restent moralement irrecevables."

L'Eglise ne prendrait pas la peine de publier des documents sur ce sujet s'il ne constituait "qu'un" péché véniel.


"la FIV homologue et dans un couple ne voulant abandonner aucun embryon surnuméraireest un mal, comme le dit l'Eglise, car elle vient s'en prendreau MOYENde la fécondité (l'acte sexuel naturel)."

Vous ne savez donc pas le sens des mots ? : "SEUL le respect du lien qui existe entre les significations du de l'acte conjugal et le respect de l'unité de l'être humain permet une procréation conforme à la dignité de la personne." (CEC 2377)

"Mais elle n'est pas un mal comparable à ceux qui s'en prennent àla FINALITE DU COUPLE:"
Ex : L'adultère, qui détruit directement l'amour.
Ex: l'Avortement qui vient détruire l'autre FINALITE DU COUPLE (l'enfant) ou l'abandon des embryons surnuméraires qui est une forme de mépris des enfants.

Et mettre une hiérarchie dans les maux ne veut pas dire nier le mal."

Et donc, si c'est un mal, il faut dire que c'est un mal, et non pas enseigner que c'est un bien possible ! Malheur à celui qui appelle bien ce qui est mal !

"La voie que l’Eglise propose est admirable. Elle est celle de la foi et de la fécondité, d'une autre façon, au Ciel.
Et je ne pense pas que, devant cette voie de sainteté, l'Abbé Pages a raison de menacer de l'enfer éternel ceux qui, en conscience, estiment que leur stérilité est un mal pire que l'usage homologue de la FIV (avec refus d'abandonner les embryons surnuméraires) ?"

La stérilité n'est non seulement pas un mal pire que la FIV, mais sans aucun rapport moral possible, aussi vrai que la volonté intervenant dans l'acte d'une FIV le qualifie moralement, la stérilité ne procédant pas d'un acte de la volonté n'est pas non plus une réalité morale !

Et vous faites profession d'enseigner la morale ?

Par ailleurs, comment
"ceux qui estiment en conscience que" ils sont au-dessus de la loi morale enseignée par l'Eglise pourraient être justifiés ?
La conscience n'est pas un juge infaillible...
Votre enseignement est condamné par celui de l'Eglise rappelé dans Veritatis Splendor : "Est condamnée la thèse selon laquelle il serait impossible de qualifier comme moralement mauvais selon son genre - son "objet" - le choix délibéré de certains comportements ou de certains actes déterminés, en les séparant de l'intention dans laquelle le choix a été fait ou de la totalité des conséquances prévisibles de cet acte pour toutes les personnes concernées." (n° 79)

Et encore : "Si les actes sont intrinsèquement mauvais, une intention bonne ou des circonstances particulières peuvent en atténuer la malice, mais ne peuvent pas la supprimer. Ce sont des actes « irrémédiablement » mauvais ; par eux-mêmes et en eux-mêmes, ils ne peuvent être ordonnés à Dieu et au bien de la personne : « Quant aux actes qui sont par eux-mêmes des péchés (
cum iam opera ipsa peccata sunt) — écrit saint Augustin —, comme le vol, la fornication, les blasphèmes, ou d'autres actes semblables, qui oserait affirmer que, accomplis pour de bonnes raisons (causis bonis), ils ne seraient pas des péchés ou, conclusion encore plus absurde, qu'ils seraient des péchés justifiés ? »
De ce fait, les circonstances ou les intentions ne pourront jamais transformer un acte intrinsèquement malhonnête de par son objet en un acte « subjectivement » honnête ou défendable comme choix.
En outre, l'intention est bonne quand elle s'oriente vers le vrai bien de la personne en vue de sa fin ultime. Mais les actes dont l'objet « ne peut être ordonné » à Dieu et est « indigne de la personne humaine » s'opposent toujours et dans tous les cas à ce bien. Dans ce sens, le respect des normes qui interdisent ces actes et qui obligent semper et pro semper, c'est-à-dire sans aucune exception, non seulement ne limite pas la bonne intention, mais constitue vraiment son expression fondamentale.

La doctrine de l'objet, source de la moralité, constitue une explicitation authentique de la morale biblique de l'Alliance et des commandements, de la charité et des vertus.

La qualité morale de l'agir humain dépend de cette fidélité aux commandements, expression d'obéissance et d'amour.

C'est pour cette raison, nous le répétons, qu'il faut repousser comme erronée l'opinion qui considère qu'il est impossible de qualifier moralement comme mauvais selon son genre le choix délibéré de certains comportements ou actes déterminés, en faisant abstraction de l'intention pour laquelle le choix est fait ou de la totalité des conséquences prévisibles de cet acte pour toutes les personnes concernées. Sans cette
détermination rationnelle de la moralité de l'agir humain, il serait impossible d'affirmer un « ordre moral objectif » et d'établir une quelconque norme déterminée du point de vue du contenu, qui obligerait sans exception ; et ce au préjudice de la fraternité humaine et de la vérité sur le bien, ainsi qu'au détriment de la communion ecclésiale." (n°82).
coeur percé
Oh! Pardon, mon commentaire précédent s'adressait surtout à Frère, désolée vvv.jnsr.
coeur percé
vvv.jnsr
La miséricorde de Dieu n'empêche pas sa justice. Et de mon propre avis, je pense que l'Enfer même pourrait aussi faire partie de la miséricorde divine bien que j'ai une vision assez flou de cette théorie, je pense que c'est tout a fait possible.
De plus reprocher à un ami de dire une chose fausse n'est pas un manque de miséricorde, bien au contraire.
Si nous aimons le Seigneur, le simple…More
vvv.jnsr
La miséricorde de Dieu n'empêche pas sa justice. Et de mon propre avis, je pense que l'Enfer même pourrait aussi faire partie de la miséricorde divine bien que j'ai une vision assez flou de cette théorie, je pense que c'est tout a fait possible.
De plus reprocher à un ami de dire une chose fausse n'est pas un manque de miséricorde, bien au contraire.
Si nous aimons le Seigneur, le simple fait de l'offenser devrait nous rendre triste et honteux. Ainsi était tous les saints parc qu'ils aimaient profondément le Seigneur.
Si un de mes amis dit vouloir sauter du deuxième étage et que je ne lui dit pas que c'est dangereux, quelle amie pitoyable je fais! Si je ne me mets pas en colère contre lui s'il insite et si je n'avertie pas les autres que ce qu'il dit est mal alors malheur à moi qui prétend partager l'amitié avec ces autres personnes!
A part une ou deux personnes, personne n'avait vraiment d'animosité envers Arnaud Dumouch au départ, mais à force de disputes, les mots se sont échappés. Est-ce que ça empêcherait d'être son ami, d'être d'accord avec lui sur d'autres points? Pas du tout !
Les saintes colères existent, il ne faut pas l'oublier. Personne ne peut dire les intentions des internautes à partir de leurs écrits et Dieu seul lit dans les coeurs e jugent qui a fait preuve de miséricorde.
Cependant, je suis d'accord avec vous, Frère, sur le fait qu'il y a quelques emportement des deux côtés et qu'il serait bon que la tension retombe un peu.
Je n'ai aucune animosité à l'égard de qui que ce soit
Frère
Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 23,23-26.
Jésus disait : " Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous payez la dîme sur la menthe, le fenouil et le cumin, mais vous avez négligé ce qu'il y a de plus grave dans la Loi : la justice, la miséricorde et la fidélité. Voilà ce qu'il fallait pratiquer sans négliger le reste. Guides aveugles ! Vous enlevez le …More
Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 23,23-26.
Jésus disait : " Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous payez la dîme sur la menthe, le fenouil et le cumin, mais vous avez négligé ce qu'il y a de plus grave dans la Loi : la justice, la miséricorde et la fidélité. Voilà ce qu'il fallait pratiquer sans négliger le reste. Guides aveugles ! Vous enlevez le moucheron avec un filtre, et vous avalez le chameau ! Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous purifiez l'extérieur de la coupe et de l'assiette, mais l'intérieur est rempli de cupidité et d'intempérance ! Pharisien aveugle, purifie d'abord l'intérieur de la coupe afin que l'extérieur aussi devienne pur
Frère
@VVV.JNSR,
la miséricorde De Jésus, vous connaissez? Ne devons-nous pas l'Imiter? Comme Jésus a dit: " soyez saint comme Mon Père, dans les cieux Est Saint et, soyez Miséricordieux Comme Mon Père dans les cieux Est Miséricordieux, connaissez-vous les saints, exemple saint François d'Assise, qui a dit à ses disciples qui voulaient réprimander un voleur: " Si Dieu le laisse faire, qui puis-je …More
@VVV.JNSR,
la miséricorde De Jésus, vous connaissez? Ne devons-nous pas l'Imiter? Comme Jésus a dit: " soyez saint comme Mon Père, dans les cieux Est Saint et, soyez Miséricordieux Comme Mon Père dans les cieux Est Miséricordieux, connaissez-vous les saints, exemple saint François d'Assise, qui a dit à ses disciples qui voulaient réprimander un voleur: " Si Dieu le laisse faire, qui puis-je moi "? N'est-ce pas Cela la grande Misericorde Du Seigneur, laissez l'Esprit-Saint nous sanctifier, êtes-vous catholique? acceptez-vous les sacrements? acceptez-vous les oeuvres de Miséricrde Du Seigneur? Même si vous n'êtes qu'humain et pas catholique, savez-vous que la politesse vient De Dieu? toutes les lois venant, soi-disant des hommes sont bonnes, car venant De Dieu?
coeur percé
Je n'aime pas l'idée d'assommer quelqu'un de reproche mais, Arnaud, les phrases que vous nous ressortez en boucles depuis je ne sais pas combien de temps, elle vienne de vous, pas de l'Eglise, ni de Dieu.
Après toutes les justes citations qui vous ont été donné (pas toujours de la manière la plus élégante parce que je comprends bien que certaines personnes soient énervés par votre entêtement qui …More
Je n'aime pas l'idée d'assommer quelqu'un de reproche mais, Arnaud, les phrases que vous nous ressortez en boucles depuis je ne sais pas combien de temps, elle vienne de vous, pas de l'Eglise, ni de Dieu.
Après toutes les justes citations qui vous ont été donné (pas toujours de la manière la plus élégante parce que je comprends bien que certaines personnes soient énervés par votre entêtement qui devient vraiment ridicule), vous devriez reconnaître que vous avez tort. Même en admettant que la FIV soit un péché véniel (seulement quand on en comprend pas la gravité, ce qui n'est normalement pas le cas d'un catholique), le simple fait que cela soit un péché devrait suffir à le considérer comme un object abject qui doit être évité à tout prix.
Puisse le Seigneur vou ouvrir les yeux.
Arnaud Dumouch
Cher Abbé Pages, ce courrier est bel et bien périmé et c'est l'excès de votre video qui m'en a convaincu. En vouant à l'enfer les couples ayant pratiqué un FIV, y compris ceux qui n'abandonne aucun embryon, vous êtes bien dans une interprétation pastorale personnelle car aucun document d'Eglise ne se permet une telle interprétation ni même n'emploie des catégories spécifiques comme "péché mortel …More
Cher Abbé Pages, ce courrier est bel et bien périmé et c'est l'excès de votre video qui m'en a convaincu. En vouant à l'enfer les couples ayant pratiqué un FIV, y compris ceux qui n'abandonne aucun embryon, vous êtes bien dans une interprétation pastorale personnelle car aucun document d'Eglise ne se permet une telle interprétation ni même n'emploie des catégories spécifiques comme "péché mortel ou péché véniel".

La position que je développe est clairement plus objective et plus conforme au Magistère et en voici le résumé :

Je la résume ainsi : gloria.tv

la FIV homologue et dans un couple ne voulant abandonner aucun embryon surnuméraireest un mal, comme le dit l'Eglise, car elle vient s'en prendreau MOYENde la fécondité (l'acte sexuel naturel).
Tous les couples savent l'immense poids de la FIV, la brisure d'intimité qu'elle provoque, l'épuisement de la femme etc.

Mais elle n'est pas un mal comparable à ceux qui s'en prennent àla FINALITE DU COUPLE:
Ex : L'adultère, qui détruit directement l'amour.
Ex: l'Avortement qui vient détruire l'autre FINALITE DU COUPLE (l'enfant) ou l'abandon des embryons surnuméraires qui est une forme de mépris des enfants.

Et mettre une hiérarchie dans les maux ne veut pas dire nier le mal.

La voie que l’Eglise propose est admirable. Elle est celle de la foi et de la fécondité, d'une autre façon, au Ciel.
Et je ne pense pas que, devant cette voie de sainteté, l'Abbé Pages a raison de menacer de l'enfer éternel ceux qui, en conscience, estiment que leur stérilité est un mal pire que l'usage homologue de la FIV (avec refus d'abandonner les embryons surnuméraires) ?
abbepages
Voilà le courriel que Arnaud Dumouch m'a adressé le 8 août 2011 à 11h 06 et que j'ai déjà cité en partie un peu plus bas dans le fil des commentaires de cette vidéo et dont Arnaud, comme on peut le voir, n'a pas renié la paternité :

"Dans toute la théologie catholique, dans la totalités des prises de positions de l'Eglise sur tous les sujets, j'ai effectivement un sujet et un seul d'objection : …More
Voilà le courriel que Arnaud Dumouch m'a adressé le 8 août 2011 à 11h 06 et que j'ai déjà cité en partie un peu plus bas dans le fil des commentaires de cette vidéo et dont Arnaud, comme on peut le voir, n'a pas renié la paternité :

"Dans toute la théologie catholique, dans la totalités des prises de positions de l'Eglise sur tous les sujets, j'ai effectivement un sujet et un seul d'objection : Je trouve qu'un couple marié qui veillerait à ne laisser aucun embryon surnuméraire non implanté, et qui userait de l'aide d'une technique médicale pour avoir un enfant et remédier à un blocage organique va dans le sens de l'amour et de la vie.
on pourra faire, si vous le voulez, une vidéo à deux, du même style, un jour sur ce sujet. Mais là, vous aurez vraiment le Magistère ordinaire pour vous. Et je le reconnaîtrai.

(...) Arnaud"

Arnaud reconnaît que le Magistère ordinaire n'est pas avec lui, mais cela ne l'empêche pas de continuer à préférer son opinion (2 Jn 9)...

coeur percé
Je vais moi aussi demandé de mon coté et voir ce que l'on me répond. Nous pourrons échanger les réponses quand nous les aurons.
coeur percé
Ce sont des choses que je sais, Frère. J'en suis tout aussi convaincue que vous et je pense que c'est aussi le cas de vvv.jnsr. La FIV aurait du être interdite dès le départ et ce n'est pas le cas. Si ça ne reposait que sur moi, je ne verrai pas d'inconvénient à la réimplantation.
Aucun de nous que je sache n'est directement confronté à cette question pour le moment et je pense que nous avons …More
Ce sont des choses que je sais, Frère. J'en suis tout aussi convaincue que vous et je pense que c'est aussi le cas de vvv.jnsr. La FIV aurait du être interdite dès le départ et ce n'est pas le cas. Si ça ne reposait que sur moi, je ne verrai pas d'inconvénient à la réimplantation.
Aucun de nous que je sache n'est directement confronté à cette question pour le moment et je pense que nous avons tous largement exprimé notre opinion. Je propose de clore tranquilement le sujet qui a tenu en haleine pas mal de monde pendant une semaine.
Puisse Dieu pardonnez aux pécheurs et nous donner de connaître sa volonté.
Frère
@ coeur percé
je suis certain que laisser mourir les ambryons, qui vivent , congelés mais vivant, est un crime horrible de l'humanité, je crois qu'ils vivent, les pauvres, même congelés, mais ils sont vivant, leurs coeurs bat, ho peut-être pas aussi vite que la normale et peut-être pas détactable, mais sinon ils serait mort, tous, à l'implantation, et la fécondation in vitro n'aurait pas de …More
@ coeur percé
je suis certain que laisser mourir les ambryons, qui vivent , congelés mais vivant, est un crime horrible de l'humanité, je crois qu'ils vivent, les pauvres, même congelés, mais ils sont vivant, leurs coeurs bat, ho peut-être pas aussi vite que la normale et peut-être pas détactable, mais sinon ils serait mort, tous, à l'implantation, et la fécondation in vitro n'aurait pas de raison d'être, pardonnez-moi soeur aimée d'insister
coeur percé
Frère, vous savez que j'ai posé la question. Ni vous n'y moi ne pouvons y répondre de nous-même et il est inutile d'offenser en ndélivrant une réponse que nous aurions trouvé mais qui serait fausse.
C'est un débat de théologiens expérimentés (avec donc bien plus qu'une thèse en poche) et de membres du clergé qui doit résoudre se problème. Ni vous n'y moi n'avons l'autorité, le savoir ou l'…More
Frère, vous savez que j'ai posé la question. Ni vous n'y moi ne pouvons y répondre de nous-même et il est inutile d'offenser en ndélivrant une réponse que nous aurions trouvé mais qui serait fausse.
C'est un débat de théologiens expérimentés (avec donc bien plus qu'une thèse en poche) et de membres du clergé qui doit résoudre se problème. Ni vous n'y moi n'avons l'autorité, le savoir ou l'expérience pour ça.
Frère
@ coeur percémais si les parents procréateurs et fécondateurs n'en veulent plus, serait-ce un péché, qu'une femme, même célibataire, continue à faire vivre l'embryon, dans son sein?Plutôt que de les laisser mourrir, congelés?Bien sûr en montrant les embryons morts après à la T.V., et que l'on édite une loi consistant à enrayer cette loi,Dieu nous a donner l'intelligence pour savoir compter, le …More
@ coeur percémais si les parents procréateurs et fécondateurs n'en veulent plus, serait-ce un péché, qu'une femme, même célibataire, continue à faire vivre l'embryon, dans son sein?Plutôt que de les laisser mourrir, congelés?Bien sûr en montrant les embryons morts après à la T.V., et que l'on édite une loi consistant à enrayer cette loi,Dieu nous a donner l'intelligence pour savoir compter, le nombre à implanter d'embryons, juste ce qu'il faut pour le restant. Qui pourrait répondre à cela, encore personne. En disant personne, soeur, je laisse notre Dieu l'Esprit-Saint vivre en nous, alors je nous appelle : " personnes ", puisque sans Dieu nous ne pouvons rien que le mal, comme a dit saint Paul: " lorsque je veut faire le bien, trop tard, Seigneur, Tu l'A déjà Fait, et lorsque je ne veut pas faire le mal, Seigneur, trop tard, je l'ai déjà fait
coeur percé
Enfin, je pense qu'il est bon d'essayer de répondre aux questions légitimes que se posent Frère sur la question des embryons surnuméraires.
Oui, les détruire revient à l'avortement fatalement et constitue un péché mortel, d'autant que toute personne c'est au plus profond d'elle, avec toutes les critiques que l'avortement subi, que c'est un acte mauvais d'une manière où d'une autre.
Que faire donc…More
Enfin, je pense qu'il est bon d'essayer de répondre aux questions légitimes que se posent Frère sur la question des embryons surnuméraires.
Oui, les détruire revient à l'avortement fatalement et constitue un péché mortel, d'autant que toute personne c'est au plus profond d'elle, avec toutes les critiques que l'avortement subi, que c'est un acte mauvais d'une manière où d'une autre.
Que faire donc ? Les mères devraient les accepter et ceux pour deux raisons:
- elles sont responsables d'un premier péché qui est leur fabrication, et doivent donc assumer leurs actes plutôt que de se charger d'un autre péché.
-il n'est pas certain qu'au niveau biologique, l'implantation sur une autre personne soit possible (en tout cas, moi je ne suis pas sûre sur la question et je ne suis pas experte en la matière, donc je peux avoir tort) sauf peut-être avec une grande charge de médicaments anti-rejets et encore je pense qu'il vaudrait mieux que cela soit un membre de la famille.

Maintenant autre question que personnellement je me pose et que Frère à soulever : s'il était possible qu'un autre couple stérile se fasse implanter les embryons abandonnés d'un autre, est-ce que cela ne serait pas comme une adoption puisque l'enfant est techniquement déjà conçu et que Dieu lui a donné la vie. En particulier, si ces gens ne l'ont fait que pour sauver la vie d'un embryon.
Je n'ai pas de réponse. Parce que je ne fais pas de théologie.
Le Seigneur m'a donné une intelligence pour le servir, pas forcément pour comprendre ses lois. Et si je peux en usé pour comprendre des choses, il me l'a aussi donnée pour que je constate que je ne suis pas la science incarnée, que tout ce que j'ai écrit dans ces commentaires peut être faux et pour me rappeler que je ne suis pas théologienne et même pas prêtre nis soeur et que ce que j'ai dit n'a théoriquement aucune valeur.
Donc, s'il y a là de bons prêtres catholiques, (peut-être des évêques?) ou tout membre du clergé qui est donc fatalement plus lié au Seigneur que moi et donc probablement plus inspiré que moi par son Esprit Saint (que Dieu soit béni à jamais!) et connais mieux que moi les éventuels indications qui auraient pu être donné à ce sujet, j'aimerai bien si possible avoir une réponse. Parce que là, c'est une question qui a tellement d'enjeux que je me refuse à chercher moi-même une réponse qui offenserait le Seigneur si elle était un sujet de scandale.

En espérant avoir éclairer quelques âmes, ramener la vérité, ne pas avoir offensé le Seigneur ni qui que soit ici, ne pas avoir fait trop de fautes d'orthographes et de frappes et ne pas avoir dit de trop grosses bêtises.
coeur percé
Cependant il nous faut nous rappeler que pour qu'un péché soit mortel, il faut les conditions suivantes:
- qu'il soit en matière grave
- que le pécheur le sache
Pour les personnes qui ne croient pas en Dieu, on ne peut pas dire qu'elles ont vraiment conscience de la gravité des faits.
En revanche, pour toute personne se disant catholique, et qui sait donc que la FIV est interdite, la situation …More
Cependant il nous faut nous rappeler que pour qu'un péché soit mortel, il faut les conditions suivantes:
- qu'il soit en matière grave
- que le pécheur le sache
Pour les personnes qui ne croient pas en Dieu, on ne peut pas dire qu'elles ont vraiment conscience de la gravité des faits.
En revanche, pour toute personne se disant catholique, et qui sait donc que la FIV est interdite, la situation est bien différente.
Toute personne qui l'encourage et étant catholique commet donc aussi un grave mais pas forcément un péché mortel si cette personne n'a pas elle-même conscience de la gravité de ses actes (ce qui malgré tout pourrait petre possible vu les égarements de certains prêtres et évêques). Une bonne confession et un sincère repentir suffira. Une fois que se sera fait, il serait bon, que les langues se taisent et n'accablent pas davantage une âme (j'en connais un ou deux qui serait capable de nous relancé cette histoire dans longtemps).
2 more comments from coeur percé
coeur percé
Les choses sont peut-être plus complexes que cela.
Il y a des questions qu'on peut se poser sur les lois de l'Eglise. Le plus simples est, plutôt de se dire que l'Eglise à tort, d'essayer de comprendre pourquoi ces règles ont été donnés en partant du principe qu'elles sont bonnes. On se rend alors toujours compte que tout ce qui se passe dans l'Eglise est parfaitement logique (sauf quand …More
Les choses sont peut-être plus complexes que cela.
Il y a des questions qu'on peut se poser sur les lois de l'Eglise. Le plus simples est, plutôt de se dire que l'Eglise à tort, d'essayer de comprendre pourquoi ces règles ont été donnés en partant du principe qu'elles sont bonnes. On se rend alors toujours compte que tout ce qui se passe dans l'Eglise est parfaitement logique (sauf quand certaines erreurs l'infiltrent).

La stérilité des couples est certes une souffrance. Mais, comme la rappeler quelqu'un ici, on a des cas de stérilités dans la Bible. Rachel fut un moment stérile parce que Dieu la punissait. Sainte Elizabeth fut aussi stérile mais cela ne permit que la glorification de Dieu par la naissance miraculeuse de Saint Jean-Baptiste. Enfin, on dit que la Sainte Vierge elle-même désirait un enfant mais qu'elle préférait encore rester chaste et Dieu la glorifia.
Les couples stériles ne doivent pas oublier que leur stérilité est conforme à la volonté de Dieu. S'ils mettent leur confiance en lui avec une vraie et profonde Foi, le Seigneur les exaucera peut-être par miracle.
On m'avait raconté un jour qu'un père ayant prié longument pour son fils malade, reprocha au Seigneur la mort de celui-ci. Il eu alors une vision du Seigneur où il lui était dit que si son fils était mort, ils auraient tous les deux été damnés. Le problème de la stérilité es parfois semblable. Le Seigneur sait toutes choses, y compris le futur. La stérilité d'un couple peut peut-être contribuer à son salut et à celui de l'un de ses proches. Remettons avec confiance notre vie à Dieu.
Pourquoi déroberions-nous ce que le Seigneur à mis hors de notre portée? Pourquoi l'a-t-il mis hors de portée si ce n'est pour notre bien, parce que cela nous serait néfaste où à quelqu'un d'autre? N'offensons-nous pas ainsi le Seigneur? Mais ce n'est pas un biscuit que nous cherchons à prendre, c'est une chose de très grande valeur. La gravité de cette faute est donc extrême

(Je vais poursuivre dans le commentaire suivant).
coeur percé
Aggressif ça?????
Mais Arnaud Dumouch, vous n'avez jamais été confronté à quelque chose d'aggressif pour dire une chose pareille!
L'abbé Pagge, on moins dans cette vidéo, n'a rien d'aggressif et se contente d'expliquer les vérités de l'Eglise, vous demandant sans aggressivité aucune et avec grand calme de réparer vos erreurs.
Si vous avez brisez un vase, pourquoi ne pas le réparer au lieu de prét…More
Aggressif ça?????
Mais Arnaud Dumouch, vous n'avez jamais été confronté à quelque chose d'aggressif pour dire une chose pareille!
L'abbé Pagge, on moins dans cette vidéo, n'a rien d'aggressif et se contente d'expliquer les vérités de l'Eglise, vous demandant sans aggressivité aucune et avec grand calme de réparer vos erreurs.
Si vous avez brisez un vase, pourquoi ne pas le réparer au lieu de prétendre que c'est son support qui ne va pas?
Khristos+anesti
Aussi dans Notre allocution du 29 septembre 1949, au Congrès international des médecins catholiques, avons-Nous FORMELLEMENT EXCLU DU MARIAGE LA FÉCONDATION ARTIFICIELLE.

S.S. le Pape Pie XII, Allocution aux sages-femmes du 20 octobre 1951

messe.forumactif.net/t3477p60-j-ai-p…
EricDJ
abbepages
MaMie : Excusez-moi, le coup est parti tout seul...
mamie77111
mon dieu je viens d ouvrir le site et je tombe sur des chretiens intelligents qui ce dispute tatati et tatata seigneur ou est ton enseignement avec un coeur d enfant des tout petit et des gens simples beni seigneur tout mes freres et soeurs
amen