JulieJewel
22419

Y a-t-il des bonnes nouvelles aujourd'hui pour notre chère Église?

Me voici, Seigneur, enfin parmi ton peuple, et qu'est-ce que je vois? Des menteurs, des agresseurs, des profiteurs, des enjôleurs, des mauvaises langues, des amers, des diseuses de bonne aventures... …
Etienne bis likes this.
Il y a des tutoiements envers Dieu ou Notre-Dame qui sont de merveilleux signes d'intimité, de coeur à coeur, d'amour et de confiance filiale et... d'autres tutoiements qui sont des signes d'orgueil, de fatuité et de révolte publique ! Il me semble, mais je peux me tromper, que les tutoiements de la première sorte ne devraient pas, par décence ou par modestie, être exhibés publiquement, du moins …More
Il y a des tutoiements envers Dieu ou Notre-Dame qui sont de merveilleux signes d'intimité, de coeur à coeur, d'amour et de confiance filiale et... d'autres tutoiements qui sont des signes d'orgueil, de fatuité et de révolte publique ! Il me semble, mais je peux me tromper, que les tutoiements de la première sorte ne devraient pas, par décence ou par modestie, être exhibés publiquement, du moins dans des ouvrages destinés à la publication. Tout vient du coeur et tout dépend du contexte et du fait qu'il s'agisse d'un échange public ou privé, secret et intime; il est vrai qu'en notre affreux temps où le Culte de l'Homme a été promu Urbi et Orbi (7/12/1965), le tutoiement de rigueur devient parfois suspect... Le bienheureux père de Foucauld a écrit et communiqué au public catholique sa célèbre prière d'abandon en utilisant le vouvoiement à chaque ligne; depuis le Concile, dans mes paroisses successives, je n'ai quasiment jamais entendu (sauf chez mes amis) cette merveilleuse prière avec le vouvoiement voulu par le Bienheureux; pourquoi, de quel droit et dans quel but se sont-"ils" permis de modifier chaque ligne en remplaçant le "vous" initial par le "tu" moderne ??? Oui, de quel droit ??? "Mon père, je m'abandonne à Vous, faites de moi ce qu'il Vous plaira, etc..." : c'est ainsi que je l'ai apprise de ce bon père et, pour cette raison, par respect pour lui et pour Dieu, je ne me permettrais jamais d'en changer le moindre mot ou la moindre virgule en la récitant ! Il en va de même pour la prière d'abandon de Son Altesse Royale Madame Elisabeth de France (1764-1794), Vierge et Martyre, antérieure et très semblable à celle de Charles de Foucauld : pour rien au monde je ne permettrais de changer le moindre mot ou la moindre virgule de ce qu'elle a voulu et signé de son sang très saint !
Ne nous laissez pas sucomber and one more user like this.
Ne nous laissez pas sucomber likes this.
Stephane77 2 likes this.
jili22
Le tutoiement pour vous adresser au Seigneur est choquant : Le Seigneur n'est pas votre "pote".Quel familiarité !
Le vouvoiement est un signe de respect. Le Seigneur ne peut pas vous entendre. Convertissez vous et sortez de votre esprit révolutionnaire soixantehuitard conciliaire. Lisez le sermon du très St Curé d'Ars (15ème Dimanche après la Pentecôte.) sur la nécessaire prise de conscience de …More
Le tutoiement pour vous adresser au Seigneur est choquant : Le Seigneur n'est pas votre "pote".Quel familiarité !
Le vouvoiement est un signe de respect. Le Seigneur ne peut pas vous entendre. Convertissez vous et sortez de votre esprit révolutionnaire soixantehuitard conciliaire. Lisez le sermon du très St Curé d'Ars (15ème Dimanche après la Pentecôte.) sur la nécessaire prise de conscience de vôtre mort... le fil qui nous maintient en vie est si fragile. Des âmes se sont retrouvé en enfer rien qu'à cause d'un refus de genuflexion devant le très Saint Sacrement.
Gutifb774 and one more user like this.
Gutifb774 likes this.
Ne nous laissez pas sucomber likes this.
gerard57 likes this.