10:54
Arthur
247.3K

Thiberville vs Nourrichar - 17 janvier 2010

On admirera la façon dont Mgr Nourrichard parle du pape et de sa fonction d'évêque d'Evreux. "C'est lui qu'est venu me chercher, j'ai pas demandé à être évêque d'Evreux." A comparer avec le coeur …More
On admirera la façon dont Mgr Nourrichard parle du pape et de sa fonction d'évêque d'Evreux.
"C'est lui qu'est venu me chercher, j'ai pas demandé à être évêque d'Evreux."
A comparer avec le coeur que met l'abbé Michel dans sa charge de Curé de Thiberville.
tomvercla
Paix et bien,

C comme pour la chanson :

"Victoire tu régneras, ô Croix tu nous sauveras"

Adventus
Bravo! Raus mit diesen Monsg. Teufel! Hoch sol es leben, Abt von Thiberville!!
Labbé
Monseigneur a affiché ses couleurs !!! C'est révélateur !
Zacharias
Ce qui me fait rire le plus (et devrait me faire pleurer..).. c'est que l'autre curé et l'eveque (les modernistes...) justifient le deplacement avec "l'urgence missionaire"...
MAIS OU ETAIENT-ILS TANDIS QUE LA DIOCESE ET SES EGLISES SE DEPOPULAIENT????? Est-ce qu'il n'y avait pas d'urgence missionnaire ailleurs?????? Ou bien, ils étaient trop occupés à experimenter, a créer, à réformer!??!!?!?
More
Ce qui me fait rire le plus (et devrait me faire pleurer..).. c'est que l'autre curé et l'eveque (les modernistes...) justifient le deplacement avec "l'urgence missionaire"...
MAIS OU ETAIENT-ILS TANDIS QUE LA DIOCESE ET SES EGLISES SE DEPOPULAIENT????? Est-ce qu'il n'y avait pas d'urgence missionnaire ailleurs?????? Ou bien, ils étaient trop occupés à experimenter, a créer, à réformer!??!!?!?


Les modernistes parles toujours du "peuple de Dieu", de démocratie/pluralisme dans l'eglise... Mais ici l'abbé moderniste accuse "un refus d'obeissance"!!.. Ils ont fait tous ce qu'ils ont voulu pendant 40 ans au nom de l' "esprit du concile"..
aujourd'hui ils se retrouvent sans identité, sans vocations, sans charisme... sans mots de vie eternelle...
Christophe
fredsinam
christophe ,

L'heure n'est plus de savoir dans quel cas on se place mais comment résoudre cette situation .Le saint père est certes plus compètent que nous en matière de droit canon mais il ne nous dispense pas de reflechir pour essayer d'apporter solution à des situation aussi délicat . Et le fait de dire:"Je me place tout bonnement du côté du prêtre "
ça ne résout rien au contraire ça compliqu…More
christophe ,

L'heure n'est plus de savoir dans quel cas on se place mais comment résoudre cette situation .Le saint père est certes plus compètent que nous en matière de droit canon mais il ne nous dispense pas de reflechir pour essayer d'apporter solution à des situation aussi délicat . Et le fait de dire:"Je me place tout bonnement du côté du prêtre "
ça ne résout rien au contraire ça complique le problème. c'est pour cela qu'il faut dire à ce curé , que pour le bien de l'Eglise et pas seulement de ses paroissiens il doit obéir . Tout comme toi je le soutiens et je le comprend , je pense que ce que cet évêque a fait n'est pas digne d'un successeur d'apôtre mais ce que cet abbé fait c'est encore plus grave.Des évêques qui confond autorité et dictature l'Eglise en a connu ,et en connaitra tjrs , mais par contre les rébellions répétitives des curés et des paroissiens ça commence en faire trop et les média adore .
Christophe
Oui, Fredsinam. Vous avez raison.

Nous devons toujours obéir à la hiérarchie. Le fidèle doit obéir au prêtre, qui doit obéir à son Evêque, qui doit lui-même se soumettre filialement au Pape. Le conflit entre l'abbé Michel et Monseigneur Nourrichard illustre parfaitement la guerre que se livrent depuis des décennies les anciens et les modernes.

Je me mets à la place du Pape ; et il se trouve …More
Oui, Fredsinam. Vous avez raison.

Nous devons toujours obéir à la hiérarchie. Le fidèle doit obéir au prêtre, qui doit obéir à son Evêque, qui doit lui-même se soumettre filialement au Pape. Le conflit entre l'abbé Michel et Monseigneur Nourrichard illustre parfaitement la guerre que se livrent depuis des décennies les anciens et les modernes.

Je me mets à la place du Pape ; et il se trouve sans conteste dans une position bien délicate. A qui donner raison ? A l'Evêque qui a été nommé par Benoît XVI ; ou bien au prêtre qui suit les directives de Benoît XVI ?

Le mieux aurait été que l'Evêque abandonnât son idée de dynamiter la paroisse de l'abbé Michel - l'une des rares à être aussi vivante et dynamique. Mais Monseigneur Nourrichard est tétu... Autant que l'abbé Michel, pour ainsi dire. Un bras de fer les oppose, et personne n'a la volonté de céder.

Je me place tout bonnement du côté du prêtre, car il correspond à l'image que je me fais du curé de campagne : le père du village qui se défonce à 100%, célèbre de très nombreuses et respectueuses messes, assure la catéchèse, instruit de manière responsable ses fidèles (chez lui, pas de cours gnangnan du genre les Caravaniers, ni de sacrilèges du style cours de gym dans l'église). Et cela a - à mes yeux - bien plus de valeur qu'un vulgaire découpage administratif.

L'Eglise n'est certes pas une démocratie. Mais cela ne doit pas être une raison pour se comporter en dictateur. Et la moindre des choses serait de consentir un minimum de respect à l'égard de ses subalternes ; surtout lorsque ceux-ci se consacrent à plein temps à leur mission, et que les fruits qu'ils tirent de tant de sacrifices sont palpables.

Nous observons ça et là de nombreuses hémorragies ; je ne vois pas l'utilité d'infliger par ailleurs des amputations sur les rares membres sains restants... L'Eglise de France se trouve déjà dans un état bien précaire ; inutile de l'accabler davantage...
fredsinam
Pour ceux qui visitent de temps en temps le site de Golias je ne sais pas si vous avez remarqué que cet affaire ils n'en ont pas parlé une seule fois et pourtant ce sont le genre d'affaire que Golias adore . En réalité s'ils n'ont pas dit un seul mot c'est en realité du au fait qu'ils apprécient la façon dont ce prêtre s'est rebellé et ils espèrent que le pape lui donnera raison ainsi ils auront …More
Pour ceux qui visitent de temps en temps le site de Golias je ne sais pas si vous avez remarqué que cet affaire ils n'en ont pas parlé une seule fois et pourtant ce sont le genre d'affaire que Golias adore . En réalité s'ils n'ont pas dit un seul mot c'est en realité du au fait qu'ils apprécient la façon dont ce prêtre s'est rebellé et ils espèrent que le pape lui donnera raison ainsi ils auront un précèdent pour appeler publiquement à la désobéissance dans l'Eglise .Il ne faut pas tomber dans un tel piège
fredsinam
Léon14:

vous confondez obeissance et soumission. l'eveque comme jésus l'a dit doit être le serviteur des serviteur et là il s'est comporte comme le Roi des Roi . J'espere que sans mettre en cause sa decision pour ne pas encourager la desobeissance des prêtre le saint père le rappellera à l'ordre .
One more comment from fredsinam
fredsinam
Christophe

La situation n'est plua à savoir qui a raison ou qui a tort la situation est maintenat de savoir qui va ceder ? Or si le saint père soutient ce que ce prêtre fait alors ce sont les eveques qui perdront leur autorités .Mgr Léonard vient dêtre nommé en Belgique , plusieurs prêtres ont tenu des propos insultant et hostile , si le pape consent à la revolte de ce prêtre il signe en même …More
Christophe

La situation n'est plua à savoir qui a raison ou qui a tort la situation est maintenat de savoir qui va ceder ? Or si le saint père soutient ce que ce prêtre fait alors ce sont les eveques qui perdront leur autorités .Mgr Léonard vient dêtre nommé en Belgique , plusieurs prêtres ont tenu des propos insultant et hostile , si le pape consent à la revolte de ce prêtre il signe en même temps l'arret de l'autorité des eveque et suppression du voeux d'obeissance des prêtres .

J'obéis au Pape avant d'obéir à l'Evêque. Et j'obéirai à l'Evêque quand il y aura unité de vue entre l'Evêque et le Pape.

ce n'est pas au prêtre de juger si l'eveque fait unite ou pas avec le pape c'est le pape d'en juger et avant qu'il en juge le pretre est sous la jurdiction direct de l'eveque .

Essayez de vous imaginer une situation inverse , par exemple celle qui a eu en corse il y a quelque année où les fideles ont refusé que leur prêtre soit muté . Essayons de respecter l'autorité dans l'Eglise comme elle est defini par l'Eglise quelque soit les motif et tout se passera bien.
Christophe
Léon, oui, l'Evêque donne des ordres à ses prêtres ; et les prêtres doivent obéir. Mais l'Evêque doit également obéir au Pape. Or, la pastorale de Nourrichard est strictement antagoniste à celle que prône Benoît XVI.

Comment voulez-vous obéir à un Evêque qui - à l'instar de dizaines de ses collègues en France - s'oppose plus ou moins ouvertement (dans le domaine de la liturgie, de la morale, de …More
Léon, oui, l'Evêque donne des ordres à ses prêtres ; et les prêtres doivent obéir. Mais l'Evêque doit également obéir au Pape. Or, la pastorale de Nourrichard est strictement antagoniste à celle que prône Benoît XVI.

Comment voulez-vous obéir à un Evêque qui - à l'instar de dizaines de ses collègues en France - s'oppose plus ou moins ouvertement (dans le domaine de la liturgie, de la morale, de l'enseignement, de la doctrine...) au Saint Père ?

J'obéis au Pape avant d'obéir à l'Evêque. Et j'obéirai à l'Evêque quand il y aura unité de vue entre l'Evêque et le Pape.

J'obéis d'autant moins à Nourrichard, car j'ai déjà été confronté personnellement au démantèlement de paroisses vivantes et florissantes à l'initiative de Monseigneur Vilnet. Le résultat en est clamiteux. Et je ne souhaite pas aux paroissiens de Thiberville de sombrer dans le désert liturgique (et plus généralement religieux) qui les menace.
Leclercqantoine
J'espere la méme chose Christophe !!
Christophe
Hélas non, Léon ! L'Evêque déloge l'abbé Michel sans rien lui proposer à la place.

Je trouve quand même fabuleux que dans une contrée complètement ravagée, Monseigneur Nourrichard décide de démanteler la paroisse la plus florissante du diocèse ! Bizarre, je croyais qu'on ne changeait pas une équipe qui gagne...

L'abbé Michel célèbre la messe selon les deux formes du rite romain. Quand il ne …More
Hélas non, Léon ! L'Evêque déloge l'abbé Michel sans rien lui proposer à la place.

Je trouve quand même fabuleux que dans une contrée complètement ravagée, Monseigneur Nourrichard décide de démanteler la paroisse la plus florissante du diocèse ! Bizarre, je croyais qu'on ne changeait pas une équipe qui gagne...

L'abbé Michel célèbre la messe selon les deux formes du rite romain. Quand il ne sera plus là, son successeur proposera-t-il la même chose ? Réponse : non. L'abbé Vivien a clairement fait valoir son refus de célébrer la messe tridentine. Et ça, c'est de la désobéissance caractérisée.

L'abbé Michel donne lui-même des cours de catéchisme aux enfants. L'abbé Vivien, lui, délègue cela aux laïcs... S'il est un prêtre dont on peut aisément se passer, c'est bien de l'abbé Vivien !

Pour revenir à Summorum Pontificum, vous avez tort : le Pape demande aux prêtres de célébrer la liturgie romaine sous sa forme extraordinaire, si un groupe stable de paroissiens lui en fait la demande. Si un prêtre prétend obéir au Pape, alors il doit se soumettre aux directives qu'il édicte.

Ce qu'il se passe à Thiberville s'est déjà produit dans quantité d'autres paroisses. Je répète que l'ancien Evêque de Lille - Monseigneur Vilnet - a agit exactement de la même manière en 1994. Le prêtre de ma paroisse (qui pourtant n'était pas tradi, ni ne portait la soutane) a été viré à la demande d'un petit groupe de paroissiens (dont une théologienne qui avait le bras long à l'Evêché). L'année suivante, l'hémorragie de fidèles avait frappé la paroisse. Quinze ans après, le résultat est tout simplement affligeant : le nombre de fidèles se compte sur les doigts de la main...

Je comprends parfaitement les paroissiens qui demandent à garder leur curé de campagne. Sans l'abbé Michel, c'est le désert spirituel et liturgique qui guette Thiberville... J'ai vu ce que la stratégie made in Nourrichard a donné ; la récolte est loin d'être abondante, bien au contraire...

Même si l'on doit exiger des fidèles le respect dû à leur Evêque ; je comprends parfaitement leurs craintes et je les soutiens à 100%. Personnellement, je n'espère qu'une chose : Que Nourrichard se fasse crosser par Benoît XVI !
Phil
Ce qui est navrant dans ce reportage, c'est ce gamin qui ose aller interpeller l'évêque. Quel manque d'éducation! Ce n'est qu'un grossier merle, un anarchiste en herbe pour le moins. Quel bel exemple chrétien il doit avoir chez-lui. Consternant.
fredsinam
il y a un certain nombre de question que cette affaire soulève :

1) Est-ce que c'était une bonne décision pour l'évêque de changer cet abbé ? Certainement que non quelque soit les modifications qu’il voulait faire dans son diocèse on ne fait pas exploser une communauté vivante, au contraire on le confirme dans sa foi lorsqu’on est évêque. Et cette confirmation passe au moins par le maintient de …More
il y a un certain nombre de question que cette affaire soulève :

1) Est-ce que c'était une bonne décision pour l'évêque de changer cet abbé ? Certainement que non quelque soit les modifications qu’il voulait faire dans son diocèse on ne fait pas exploser une communauté vivante, au contraire on le confirme dans sa foi lorsqu’on est évêque. Et cette confirmation passe au moins par le maintient de leur curé.

2) Quelles sont les vrais qui poussent cet évêque à vouloir le muter ? : Personnellement je pense que c’est du à une vision différente de concevoir l’Eglise. Ça aurait été un autre évêque de sensibilité traditionnaliste on n’aurait pas eu le même tapage médiatique et surtout on n’en aurait pas arrivé jusque là

3) Est- ce que l’abbé Michel, va loin dans son désobéissance ? Sans aucun doute Oui, et surtout il entraine derrière lui tout les brebis dont il a chargé. C’est ainsi qu’une des femmes dit dans le reportage : « Je tiens que Mon enfant fasse sa communion avec lui…si non il ne ferra pas sa communion » visiblement cette femme ne sait pas ce que c’est la communion pour dire une bêtise pareille. C’est aussi le cas de l’abbé qui fond l’Eglise du christ et son Eglise de paroisse dont il a fait sa propriété. Peu importe où il sera placer c’est la même Eglise qu’il devra servir, les même chrétiens, qu’il devra baptiser, et communier …Certes il ne recevra pas la même gratitude de la part des fidèles comme c’était le cas dans son village mais il en recevra bcq plus de la part du seigneur par son obéissance et sa croix.

4) Est-ce qu’on réagirait de la même façon si c’était l’inverse qui se produise ? Imaginez un pretre conservateur, qui mute un prêtre plus ou moins progressistes aurait-on la même sensibilité à son égard ? je ne pense pas.

Je crois donc qu’à cause d’un évêque probablement qui veut à tout prix se faire respecter quitte à faire imploser une communauté vivante et de l’autre côte un prêtre qui confond pauvreté et propriété, on est face à une impasse. Le plus saint de deux ça sera celui qui acceptera l’humiliation et qui cédera pour le bien être de l’Eglise de France …et j’ose espérer que ça sera l’évêque successeur des apôtres.
Leclercqantoine
Bravo Christophe !
Christophe
Le motu proprio Summorum Pontificum ordonne aux prêtres de célébrer la messe sous la forme liturgique extraordinaire du rite romain, pour peu qu'un groupe stable de fidèles en fasse la demande.

Je peux vous assurer que nombreux sont les prêtres qui n'obéissent pas à cette directive. Tantôt sous la pression de l'évêché, tantôt sur ordre de certains laïcs, tantôt par haine de la tradition, …More
Le motu proprio Summorum Pontificum ordonne aux prêtres de célébrer la messe sous la forme liturgique extraordinaire du rite romain, pour peu qu'un groupe stable de fidèles en fasse la demande.

Je peux vous assurer que nombreux sont les prêtres qui n'obéissent pas à cette directive. Tantôt sous la pression de l'évêché, tantôt sur ordre de certains laïcs, tantôt par haine de la tradition, tantôt par paresse ou par crainte...

Nous sommes nombreux à demander dans nos paroisses la messe tridentine. Pourquoi nous refuse-t-on ce que le Pape nous accorde ? Qui désobéit ? Ceux qui se refusent à appliquer les directives papales, ou bien ceux qui s'opposent à cet état de fait ?

Qui fait preuve d'orgueil dans cette histoire ? L'abbé Michel qui répond aux suppliques de ses paroissiens tout en obéissant aux demandes du Pape ? Ou bien l'Evêque et ses sbires qui traitent l'abbé Michel comme un vulgaire paillasson ? Cet Evêque relaie-t-il les messages du Pape ? Non. Cet Evêque applique-t-il Summorum Pontificum ? Non. Son degré d'obéissance au Pape et de fidélité à Rome est tel que Monseigneur H1N1 a exigé des fidèles qu'ils reçoivent la Sainte Communion exclusivement sur la main et non sur la bouche ! Ainsi donc, Nourrichard se refuse même à appliquer le Concile Vatican II ! Ah ben bravo, c'est du propre !

Les Evêques comme Nourrichard, ça fait 30 ans qu'on les voit à l'oeuvre ! Maintenant, y'en a marre ! Qu'ils aillent voir ailleurs ! L'Eglise et les fidèles peuvent fort bien se dispenser de leurs services. Surtout au regard de leur bilan cataclysmique. Ces gens-là font crever l'Eglise à petit feu ; c'est insupportable !
Phil
Si l'évêque désobéit au Pape, c'est aux prêtres et aux fidèles à le dénoncer. Mais le devoir d'un prêtre est d'abord d'obéïr à son évêque.
Je ne prends parti pour personne et ne connais pas le fond de l'histoire; juste ce qui apparaît ici, mais il y a des règles et elles doivent être respectées. Sinon, c'est l'anarchie.
Leclercqantoine
Non, en partant de ce principe vous justiiez le martyr du frere Jerome Savonarole. De plus vous me semblez mal placé, en temps qu'antipape, pour parler d'obéissance.
Leclercqantoine
Non mais la revocation de ce curée provient d'une discrimination vis a vis des traditionalistes. Vous ne connaissez pas la situation, vous n'etes pas du diocese.
2 more comments from Leclercqantoine
Leclercqantoine
Sauf si il le fait en contradiction avec les encyclique et motu proprio du magistere.
Leclercqantoine
Oui Phil, mais si l'eveque n'obeit pas au Pape ?
Phil
Extrait de la lettre encyclique de S.S. le Pape Léon XIII.

"...
Ecoutez donc les paroles adressées par le grand martyr d’Antioche, saint Ignace, au clergé de l’Eglise primitive : " Que tous obéissent à leur Evêque comme Jésus-Christ a obéi à son Père. Ne faites en dehors de votre évêque rien de ce qui touche au service de l’Eglise, et de même que Notre-Seigneur n’a rien fait que dans une …
More
Extrait de la lettre encyclique de S.S. le Pape Léon XIII.

"...
Ecoutez donc les paroles adressées par le grand martyr d’Antioche, saint Ignace, au clergé de l’Eglise primitive : " Que tous obéissent à leur Evêque comme Jésus-Christ a obéi à son Père. Ne faites en dehors de votre évêque rien de ce qui touche au service de l’Eglise, et de même que Notre-Seigneur n’a rien fait que dans une étroite union avec son Père, vous, prêtres, ne faites rien sans votre évêque. Que tous les membres du corps presbytéral lui soient unis, de même que sont unies à la harpe toutes les cordes de l’instrument 16. "
Si, au contraire, vous agissiez, comme prêtres, en dehors de cette soumission et de cette union à vos évêques, Nous vous répéterions ce que disait Notre prédécesseur Grégoire XVI, à savoir que, " autant qu’il dépend de votre pouvoir, vous détruisez de fond en comble l’ordre établi avec une si sage prévoyance par Dieu, auteur de 1’Eglise 17.
Souvenez-vous encore, Nos chers Fils, que l’Eglise est avec raison comparée à une armée rangée en bataille, sicut castrorum acies ordinata (Ct 6, 3), parce qu’elle a pour mission de combattre les ennemis visibles et invisibles de Dieu et des âmes. Voilà pourquoi saint Paul recommandait à Timothée de se comporter " comme un bon soldat du Christ Jésus (2 Tm 2, 3) ". Or, ce qui fait la force d’une armée et contribue le plus à la victoire, c’est la discipline, c’est l’obéissance exacte et rigoureuse de tous, à ceux qui ont la charge de commander.
C’est bien ici que le zèle intempestif et sans discrétion peut aisément devenir la cause de véritables désastres. Rappelez-vous un des faits les plus mémorables de l’Histoire Sainte. Assurément, ils ne manquaient ni de courage, ni de bon vouloir, ni de dévouement à la cause sacrée de la religion, ces prêtres qui s’étaient groupés autour de Judas Machabée pour combattre avec lui les ennemis du vrai Dieu, les profanateurs du temple, les oppresseurs de leur nation. Toutefois, ayant voulu s’affranchir des règles de la discipline, ils s’engagèrent témérairement dans un combat où ils furent vaincus. L’Esprit-Saint nous dit d’eux " qu’ils n’étaient pas de la race de ceux qui pouvaient sauver Israël. — Pourquoi ? parce qu’ils avaient voulu n’obéir qu’à leurs propres inspirations et s’étaient jetés en avant sans attendre les ordres de leurs chefs. In die illa ceciderunt sacerdotes in bello dum volunt fortiter facere, dum sine consilio exeunt in proelium. Ipsi autem non erant de semine virorum illorum, per quos salus facta est in Israel (1 M 5, 67. 62). ..."
Document consultable :ICI
Leclercqantoine
Vive l'abbé Michel !!!