...il leur dit : « que son devoir de prêtre était de se sacrifier pour le salut des âmes et que si pour conserver sa vie il consentait à ne plus exercer le saint ministère, il aurait bien plus à …More
...il leur dit : « que son devoir de prêtre était de se sacrifier pour le salut des âmes et que si pour conserver sa vie il consentait à ne plus exercer le saint ministère, il aurait bien plus à redouter de la vengeance du Seigneur qu’il n’avait à craindre de la malice des hommes ».....
over-blog.com
jili22

28 FÉVRIER 1796, ASSASSINAT D'UN PRÊTRE à MEGRIT (Côtes du Nord)

Abbé Paul-Gédéon de Rabec (ou Rabec sans particule selon les documents). Né à Cerizy la Salle, Diocèse de Coutances, le 21 mars 1738, Paul-Gédéon …