Join Gloria’s Christmas Campaign. Donate now!

Inédit pour vous chers frères traditionalistes : Prophétie de Saint Padre Pio à Monseigneur Marcel …

EXTRAIT DE « FAMILLES VIVANTES » - N° 276 Janvier-Février-Mars 1989 (pages 19 et 20) Actualité : A VINGT ANS DE LA MORT DE PADRE PIO « Tutto è vero » La revue « Presenza Cristiana » du 10 novembre …
@Jean de Roquefort encore de l'enfumage de Mr fromage premier ,vous oubliez nabuco le disais encore hier MR machin .
DDFG5
Comment Padre Pio aurait pu reprendre Mgr Lefebvre alors qu'il voulait defendre la Sainte Eglise Catholique de tout le boubier où on l'a trouve à l'heure actuelle? "Cardinaux pro-gay, pro-avortement, non Respect de l'Eucharistie" etc, tout ce que le Padre condamenerai aujourd'hui, c'est certain, mon Dieu je donnerai tant pour savoir le contenu de leur entretient ...
Ne nous laissez pas sucomber and one more user like this.
Ne nous laissez pas sucomber likes this.
perceval2507 likes this.
Polemaetus
Moi j 'y crois .
Jean de Roquefort
Toutes les références sont données je n'en ai pas d'autres. Amicalement en Jésus et Marie.
Polemaetus
Je n 'arrive pas a touver de la documentation la dessus .Peux tu m'en fournir ?
Jean de Roquefort
@La louange de mes lèvres @Hercule738 J'ai donné toutes mes sources et absolument rien n'est inventé je le confirme, surtout qu'Hercule738 possède le témoignage d'une dame Lefebvriste de cette époque qui était présente au moment de cette fameuse rencontre et qui confirme exactement mon premier post, DONC TOUT EST VRAI. Nous attendrons donc le post d'Hercule 738 pour que la Vérité éclate encor…More
@La louange de mes lèvres @Hercule738 J'ai donné toutes mes sources et absolument rien n'est inventé je le confirme, surtout qu'Hercule738 possède le témoignage d'une dame Lefebvriste de cette époque qui était présente au moment de cette fameuse rencontre et qui confirme exactement mon premier post, DONC TOUT EST VRAI. Nous attendrons donc le post d'Hercule 738 pour que la Vérité éclate encore plus définitivement.
Psaume 62
@Jean de Roquefort rcf.fr/actualite/les-derives-du-…

Merci Jean pour ce lien Très bonne analyse de Mgr Sarah, notamment quant au Concile Vatican II.
Psaume 62
@Jean de Roquefort Cher ami, à mon humble avis, ce témoignage ne présente pas des garanties suffisantes d'authenticité pour être publié. N'imitons pas les milieux anticonciliaires (lefebvriste etc.) qui sont en général friands de racontars malveillants et de rumeurs calomnieuses que Mgr Lefebvre (rip) lui-même a hélas parfois nourries (quant à l'appartenance maçonnique possible de derniers …More
@Jean de Roquefort Cher ami, à mon humble avis, ce témoignage ne présente pas des garanties suffisantes d'authenticité pour être publié. N'imitons pas les milieux anticonciliaires (lefebvriste etc.) qui sont en général friands de racontars malveillants et de rumeurs calomnieuses que Mgr Lefebvre (rip) lui-même a hélas parfois nourries (quant à l'appartenance maçonnique possible de derniers papes).
@Romains1125 ,Connaissent le Padre Pio par mon Abbé avec lui déjà dans les années 1950 et ce qu'il nous en à rapporté ,je suis certain que c'est d'humilité ,même si les dé-voyeurs de l'Eglise en juge autrement ,ils ne font que semé l’ivraie à tout vent ,mais leur semences ne pousse que sur les incrédules et les béni oui-oui .
Romains1125
@Jean de Roquefort
Nous sommes en présence de deux témoignages contradictoires.

Les deux versions se recoupent sur un point : Saint Padre Pio a refusé de bénir Mgr Lefebvre lors de cette entrevue.

Les divergences se situent au niveau du motif de ce refus. Dans la version que vous rapportez, le refus est fondé sur le rejet du schismatique. Dans la version de Mgr Lefebvre, elle est fondée sur …More
@Jean de Roquefort
Nous sommes en présence de deux témoignages contradictoires.

Les deux versions se recoupent sur un point : Saint Padre Pio a refusé de bénir Mgr Lefebvre lors de cette entrevue.

Les divergences se situent au niveau du motif de ce refus. Dans la version que vous rapportez, le refus est fondé sur le rejet du schismatique. Dans la version de Mgr Lefebvre, elle est fondée sur l’humilité.

Pour l’amour de la Vérité, car nous avons communié il y a tout juste 24h, et en toute humilité car l’erreur est humaine, la photo de Saint Padre Pio baisant l’anneau épiscopal de Mgr Lefebvre plaide-t-elle pour le rejet du schismatique ou pour la pieuse humilité du Saint envers un Évêque de l’Eglise Catholique ?

Pour ce qui est d'être ou non dans la Vérité, je laisserai le Seigneur seul en juger, si vous le permettez.
jili22 and 3 more users like this.
jili22 likes this.
Jean de Roquefort likes this.
avecrux.avemaria likes this.
Spina Christi 2 likes this.
Jean de Roquefort
@Romains1125 Vous semblez être de bonne volonté, mais cela ne suffit pas pour vivre et être totalement dans la Vérité.
Polemaetus likes this.
Jean de Roquefort
@Romains1125 Par contre j'ai montré dans un de mes commentaires précédents l'incohérence que comporte ce récit ici donné en langue anglaise, qui justement est un très bon argument contre l’idéologie prônée par Mgr Lefebvre, reste encore à savoir si ce récit est bien conforme à la vérité, surtout qu'il s'affiche comme étant "la vérité". Vu tous les articles mensongers que j'ai lu émanant des …More
@Romains1125 Par contre j'ai montré dans un de mes commentaires précédents l'incohérence que comporte ce récit ici donné en langue anglaise, qui justement est un très bon argument contre l’idéologie prônée par Mgr Lefebvre, reste encore à savoir si ce récit est bien conforme à la vérité, surtout qu'il s'affiche comme étant "la vérité". Vu tous les articles mensongers que j'ai lu émanant des instances de la FSSPX, ou pourrait en douter, mais si le récit est authentique, on peut très bien observer qu'il est d'abord demandé de bénir une communauté puis d'un coup, contre toute attente, la personne de Mgr Lefebvre elle-même...en effet, où se trouve le lien de causalité ?...il n'y en a pas...ce qui est extrêmement suspectable et suspecté :

The truth

On August 8, 1990, Archbishop Lefebvre wrote a personal letter to a Society priest in France who had written to ask him about the meeting with Padre Pio. Here are extracts from the letter:

For several years now this slander, a fabrication from start to finish, has been circulating in Italy. I have already refuted it, but lies die hard; there is not one word of truth in the page of that magazine you photocopied for me.
The meeting which took place after Easter in 1967 lasted two minutes. I was accompanied by Fr. Barbara and a Holy Ghost Brother, Brother Felin. I met Padre Pio in a corridor, on his way to the confessional, being helped by two Capuchins.
I told him in a few words the purpose of my visit: for him to bless the Congregation of the Holy Ghost which was due to hold an extraordinary General my Chapter meeting, like all religious societies, under the heading of aggiornamento (up-dating), meeting which I was afraid would lead to trouble...
Then Padre Pio cried out. "Me, bless an archbishop, no, no, it is you who should be blessing me!" And he bowed, to receive the blessing. I blessed him, he kissed my ring and continued on his way to the confessional...
That was the whole of the meeting, no more, no less. To invent such an account as you sent me the copy of calls for a satanic imagination and mendacity. The author is a son of the Father of Lies
Thank you for giving me the chance to tell once more the plain truth.
Most cordially yours in Christo et Maria,
+Marcel Lefebvre
One more comment from Jean de Roquefort
Jean de Roquefort
@Romains1125 Il semble que la vérité soit présente dans mes sources et également dans la photo que vous publiez. En effet, Saint Padre Pio a très bien pu embrasser l'anneau de Mgr Lefebvre et tenir le discours qui est mentionné dans mon premier post. Je ne vois absolument pas d'obstacle et d'incompatibilité entre ces deux sources.
Romains1125
Vos sources sont résumées à un témoignage douteux publié dans deux revues obscures. Vous blessez votre prochain à la légère.

Pour ce qui est de mes sources, la version de Mgr Lefebvre qui propose une toute autre version est disponible ici en anglais: archives.sspx.org/…/padre_pio_and_a…

Pour le reste, il suffit d'aller sur wikipedia. Ainsi, quant à la photo du Padre Pio baisant l'anneau épisco…More
Vos sources sont résumées à un témoignage douteux publié dans deux revues obscures. Vous blessez votre prochain à la légère.

Pour ce qui est de mes sources, la version de Mgr Lefebvre qui propose une toute autre version est disponible ici en anglais: archives.sspx.org/…/padre_pio_and_a…

Pour le reste, il suffit d'aller sur wikipedia. Ainsi, quant à la photo du Padre Pio baisant l'anneau épiscopal de Mgr Lefebvre elle est disponible un peu partout sur internet et notamment sur la fiche wikipedia de Padre Pio en italien (au milieu de l'article) : it.wikipedia.org/wiki/Padre_Pio_da_Pietrelcina.

Au-delà du contenu suspect de la prophétie, le contexte raconté apparaît également invraisemblable avec "les pèlerins" de Mgr Lefebvre qui auraient été également renvoyés par Padre Pio (donc jugés indignes aussi) alors qu'en 1968, Marcel Lefebvre était encore Supérieur Général de la Congrégation du Saint-Esprit, et qu'il ne se ralliera au courant traditionaliste qu'en 1969 après la publication du nouveau missel romain (fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Lefebvre), et donc un an après le rappel à Dieu de Padre Pio.
Il ne pouvait donc pas avoir de pèlerins tradis à cette époque.

Tous ces éléments plaident en faveur de la fausseté de votre post. Pour le détail je vous renvoie à mon post d'hier.
jili22 and 2 more users like this.
jili22 likes this.
avecrux.avemaria likes this.
Stephane77 2 likes this.
Jean de Roquefort
Jean de Roquefort
@Romains1125 Merci de nous donner clairement vos sources. Les miennes sont dans mon premier post. Ainsi, en faisant la vérité, nous irons toutes et tous vers la Lumière qu'est le Christ Notre Dieu, d'accord ? Je vous écoute et vous lis avec beaucoup d'attention, et ainsi les ténèbres, se dévoileront d'elles-mêmes là où elles sont, car on ne peut servir le mensonge et la Vérité en même temps.…More
@Romains1125 Merci de nous donner clairement vos sources. Les miennes sont dans mon premier post. Ainsi, en faisant la vérité, nous irons toutes et tous vers la Lumière qu'est le Christ Notre Dieu, d'accord ? Je vous écoute et vous lis avec beaucoup d'attention, et ainsi les ténèbres, se dévoileront d'elles-mêmes là où elles sont, car on ne peut servir le mensonge et la Vérité en même temps.
Romains1125
@Jean de Roquefort
Vous n’avez donc rien vérifié. Vous répandez sans vérification des calomnies offensantes en prétendant faire œuvre de charité.

L’époque que traverse l’Eglise est déjà suffisamment triste pour que nous n’en rajoutions pas en nous blessant les uns les autres gratuitement et en répandant des contre-vérités.
avecrux.avemaria likes this.
Jean de Roquefort
@Romains1125 Tout ce qui est dit dans le post initial est vrai, cela s'est bien passé ainsi au témoignage de l'histoire de la Sainte Église et celui de l'histoire universelle.
Romains1125
Ce témoignage est faux et, vu son contenu, c’est de la calomnie pour les deux principaux protagonistes.

Vous dites avoir je cite « vérifié méthodiquement », à quelles vérifications avez-vous procédé ?

Car Mgr Lefebvre apporte un tout autre témoignage qui, lui, est corroboré par une photo des deux principaux intéressés.
jili22 and 2 more users like this.
jili22 likes this.
avecrux.avemaria likes this.
Deguilles likes this.
Jean de Roquefort
@Spina Christi 2

"Le nouveau rite dont vous condamnez la communion debout et dans la main".

Vous pouvez VÉRIFIER AUTANT QUE VOUS LE VOULEZ, le "nouveau" rite n'a jamais autorisé la Sainte Communion dans la main, seul un indult a été concédé à quatre conférences épiscopales.

Merci de lire ce qui suit (sans vous fier au titre de l'url, mais bien lire tout le contenu de la page) :

jeanderoquef…More
@Spina Christi 2

"Le nouveau rite dont vous condamnez la communion debout et dans la main".

Vous pouvez VÉRIFIER AUTANT QUE VOUS LE VOULEZ, le "nouveau" rite n'a jamais autorisé la Sainte Communion dans la main, seul un indult a été concédé à quatre conférences épiscopales.

Merci de lire ce qui suit (sans vous fier au titre de l'url, mais bien lire tout le contenu de la page) :

jeanderoquefort.free.fr/notre_seigneur_…
Jean de Roquefort
@Spina Christi 2 Face à votre volonté libre de persister dans votre voie, je dois la respecter comme Dieu la respecte et écouter la parole de mon confesseur habituel qui me demande, donc Dieu à travers lui, ne ne pas "polémiquer avec les traditionalistes", donc je m'exécute, la vérité aura été dite et démontrée.

Jésus nous dit : "il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre". Vous …More
@Spina Christi 2 Face à votre volonté libre de persister dans votre voie, je dois la respecter comme Dieu la respecte et écouter la parole de mon confesseur habituel qui me demande, donc Dieu à travers lui, ne ne pas "polémiquer avec les traditionalistes", donc je m'exécute, la vérité aura été dite et démontrée.

Jésus nous dit : "il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre". Vous vous trompez de combat et par votre exemple entraînez les autres à votre suite, car nous sommes toutes et tous liés dans l'invisible, comme nous l'enseigne le Grand Saint Paul, l'Apôtre des nations. En me confiant à votre prière et en vous assurant de la mienne dans la Divine Volonté. Jean, votre serviteur.
Spina Christi 2
Jean de Roquefort il y a 48 minutes
"Sachez que je communie chaque jour à genoux et dans la bouche (même si j'ai déjà pu me trouver seul à le faire, ce qui reste rare toutefois)"

Vous condamnez donc la pratique répandue quasiment partout chez les conciliaires de recevoir la communion debout, dans la main, et des mains de laïcs, y compris laïcs femmes en pantalon et à la tête non couverte.

"n'…More
Jean de Roquefort il y a 48 minutes
"Sachez que je communie chaque jour à genoux et dans la bouche (même si j'ai déjà pu me trouver seul à le faire, ce qui reste rare toutefois)"

Vous condamnez donc la pratique répandue quasiment partout chez les conciliaires de recevoir la communion debout, dans la main, et des mains de laïcs, y compris laïcs femmes en pantalon et à la tête non couverte.

"n'ai pas besoin d'être schismatique pour cela, entendez-vous bien"
"Schismatiques" qui ont refusé de suivre le nouveau rite dont vous condamnez la communion debout et dans la main.
La vérité est que le schisme est venu de ceux qui ont apporté le changement, la nouveauté et le modernisme, y compris la nouvelle forme de communion !


"Voulez vous continuer à amener vos frères dans l'erreur et le schisme, sur des chemins de perdition ?"
Je veux continuer à amener mes frères là où étaient TOUS mes frères catholiques avant le schisme moderniste de Vatican II, à la Sainte Messe selon le rite Saint Pie V, aux confessions dans les confessionnaux, au Sacrifice offert à Dieu et non aux hommes, au Sacrifice non sanglant et non à un repas protestant, à prier le Père de ne pas nous laisser succomber à la tentation plutôt que de Lui demander de ne pas nous y soumettre, à reprendre la mission d'évangélisation de toutes les nations païennes et non pas à y chercher des supposées richesses de "vérité et de sainteté"...

"Où est votre charité et votre humilité ?"
Là où le Seigneur dit qu'elles doivent être !
La charité qui consiste pour l'amour de Dieu à vouloir pour tous les hommes ce que veut le Seigneur aussi pour eux : le Salut et les béatitudes éternelles.
Quant à mon humilité, permettez que je me la garde pour moi...


"Allez-vous enfin reconnaître vos graves erreurs ?"
Je reconnais mes graves erreurs de n'avoir pas su déceler et combattre plus tôt celles de la secte moderniste au pouvoir.
Jean de Roquefort
Jean de Roquefort
@Spina Christi 2 Sachez que je communie chaque jour à genoux et dans la bouche (même si j'ai déjà pu me trouver seul à le faire, ce qui reste rare toutefois), voir plus avec l'autorisation de Rome, et n'ai pas besoin d'être schismatique pour cela, entendez-vous bien, voulez-vous enfin comprendre ? Continuerez-vous à vous mentir à vous même ainsi qu'à votre prochain ? Voulez vous continuer à …More
@Spina Christi 2 Sachez que je communie chaque jour à genoux et dans la bouche (même si j'ai déjà pu me trouver seul à le faire, ce qui reste rare toutefois), voir plus avec l'autorisation de Rome, et n'ai pas besoin d'être schismatique pour cela, entendez-vous bien, voulez-vous enfin comprendre ? Continuerez-vous à vous mentir à vous même ainsi qu'à votre prochain ? Voulez vous continuer à amener vos frères dans l'erreur et le schisme, sur des chemins de perdition ? Où est votre charité et votre humilité ? Allez-vous enfin reconnaître vos graves erreurs ?
rolluc likes this.
5 more comments from Jean de Roquefort
Jean de Roquefort
www.youtube.com/watch

Benoît XVI donne une nouvelle chance à l'unité. Vingt ans après le schisme de Mgr Lefebvre, une première rencontre a rassemblé lundi au Vatican, des théologiens catholiques et une délégation de la Fraternité Saint-Pie X. Recours au rite extraordinaire de la messe, levée de l'excommunication des évêques dissidents, le Pape a déjà multiplié les gestes forts. C'est une …More
www.youtube.com/watch

Benoît XVI donne une nouvelle chance à l'unité. Vingt ans après le schisme de Mgr Lefebvre, une première rencontre a rassemblé lundi au Vatican, des théologiens catholiques et une délégation de la Fraternité Saint-Pie X. Recours au rite extraordinaire de la messe, levée de l'excommunication des évêques dissidents, le Pape a déjà multiplié les gestes forts. C'est une discussion sur le fond qui s'engage maintenant. Mais derrière cette volonté de rapprochement, l'entente est-elle possible? Émission du 29/10/2009.
Jean de Roquefort
Jean de Roquefort
www.youtube.com/watch

1°) Texte de la vidéo


Origène (vers 185-251)

L'Antichrist, faux Logos qui habite indûment les Écritures

"Celui qui s'oppose et s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle dieu" (2 Th 2,4), l'Antichrist qui siège dans le temple de Dieu (2 Th 2,4), est la parole faussée qui se trouve dans les Écritures, qui imite la vérité en produisant des citations des Écritures comme …More
www.youtube.com/watch

1°) Texte de la vidéo


Origène (vers 185-251)

L'Antichrist, faux Logos qui habite indûment les Écritures

"Celui qui s'oppose et s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle dieu" (2 Th 2,4), l'Antichrist qui siège dans le temple de Dieu (2 Th 2,4), est la parole faussée qui se trouve dans les Écritures, qui imite la vérité en produisant des citations des Écritures comme preuves de doctrines impies auprès de ceux qui refuseraient de se laisser persuader par d'autres arguments : ainsi, c'est bien lui qui "s'oppose" et siège sur le trône des Écritures et sur leur édifice "(pour) montrer qu'il est lui-même dieu" (2 Th 2,4).
Or on peut toujours voir les discours hérétiques siéger en antichrists dans le temple des écritures, avec la volonté de les utiliser pour persuader ceux qui les écoutent, comme si chacun d'eux était dans les Écritures Dieu le Verbe en personne.


La Très Sainte Vierge Marie à Don Stefano Gobbi (fondateur du Mouvement Sacerdotal Marial) le 29 juin 1988 (Imprimatur du Cardinal Bernardino Echeverria Ruiz OFM) :

"Le cœur du Pape [Jean-Paul II] saigne aujourd'hui à cause d'un Évêque de la Sainte Église de Dieu, qui, par une ordination épiscopale arbitraire, décidée contre sa volonté, ouvre dans l’Église catholique un schisme douloureux.

Mais ce n'est que le commencement. De fait, désormais beaucoup d’Évêques ne sont plus unis au Pape et ils parcourent un chemin opposé à celui qu'il indique.
C'est là une division plus grande et plus dangereuse, même si elle n'est pas encore visible, qui fait souffrir et saigner mon Cœur de Maman et qui fait presque chanceler mon Pape sous le poids d'une croix trop pesante
".

Pour rappel :

quatre évêques ont été consacrés illicitement par Mgr Lefebvre le 30 juin 1988 :

Mgr Alfonso de Gallareta, Mgr Richard Williamson, Mgr Tissier de Mallerais et Mgr Bernard Fellay supérieur général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X depuis 1994.

Lettre de Jean-Paul II à Mgr Lefebvre du 9 juin 1988

À son Excellence Mgr Marcel Lefebvre, archevêque-évêque émérite de Tulle,

C’est avec une vive et profonde affliction que j’ai pris connaissance de votre lettre datée du 2 juin.
Guidé uniquement par le souci de l’unité de l’Église dans la fidélité à la Vérité révélée – devoir impérieux imposé au Successeur de l’Apôtre Pierre –, j’avais disposé l’an passé une Visite apostolique de la Fraternité Saint-Pie-X et de ses œuvres, qui a été effectuée par le cardinal Édouard Gagnon.

Des colloques ont suivi, d’abord avec des experts de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, puis entre vous-même et le cardinal Joseph Ratzinger.

Au cours de ces entretiens, des solutions avaient été élaborées, acceptées et signées par vous le 5 mai 1988 : elles permettaient à la Fraternité Saint-Pie-X d’exister et d’œuvrer dans l’Église en pleine communion avec le Souverain Pontife, gardien de l’unité dans la Vérité. Pour sa part, le Siège Apostolique ne poursuivait qu’un seul but dans ces conversations avec vous : favoriser et sauvegarder cette unité dans l’obéissance à la Révélation divine, traduite et interprétée par le Magistère de l’Église, notamment dans les vingt et un Conciles œcuméniques, de Nicée à Vatican II.

Dans la lettre que vous m’avez adressée, vous semblez rejeter tout l’acquis des précédents colloques, puisque vous y manifestez clairement votre intention de « vous donner vous-même les moyens de poursuivre votre œuvre », notamment en procédant sous peu et sans mandat apostolique à une ou plusieurs ordinations épiscopales, ceci en contradiction flagrante non seulement avec les prescriptions du Droit canonique, mais aussi avec le protocole signé le 5 mai et les indications relatives à ce problème contenues dans la lettre que le cardinal Ratzinger vous a écrite à ma demande le 30 mai.

D’un cœur paternel, mais avec toute la gravité que requièrent les circonstances présentes, je vous exhorte, Vénérable Frère, à renoncer à votre projet qui, s’il est réalisé, ne pourra apparaître que comme un acte schismatique dont les conséquences théologiques et canoniques inévitables vous sont connues. Je vous invite ardemment au retour, dans l’humilité, à la pleine obéissance au Vicaire du Christ.

Non seulement je vous invite à cela, mais je vous le demande, par les plaies du Christ notre Rédempteur, au nom du Christ qui, la veille de sa Passion, a prié pour ses disciples, « afin que tous soient un ».

À cette demande et à cette invitation, je joins ma prière quotidienne à Marie, Mère du Christ.
Cher Frère, ne permettez pas que l’Année dédiée d’une manière toute particulière à la Mère de Dieu apporte une nouvelle blessure à son cœur de Mère !
Jean de Roquefort
Jean de Roquefort
@Romains1125 La calomnie n'est jamais de mon côté, et sans doute Mgr Lefebvre doit prier de là où il se trouve (en espérant qu'il se soit sauvé et ai bien demandé pardon avant son trépas pour le très grave schisme qu'il a ouvert), pour que la vérité éclate en cette fin des temps.

Tout ce que je publie est méthodiquement vérifié et le Mal tombera toujours plus, si il le faut avec fracas, mais …More
@Romains1125 La calomnie n'est jamais de mon côté, et sans doute Mgr Lefebvre doit prier de là où il se trouve (en espérant qu'il se soit sauvé et ai bien demandé pardon avant son trépas pour le très grave schisme qu'il a ouvert), pour que la vérité éclate en cette fin des temps.

Tout ce que je publie est méthodiquement vérifié et le Mal tombera toujours plus, si il le faut avec fracas, mais il tombera, car Dieu vient séparer les brebis des boucs...qui ne sont pas toujours ceux que l'on croit.

Qui n'est pas avec le Souverain Pontife validement élu, depuis le Saint Concile Vatican II est malheureusement tombé dans les filets du Diable, mais la voix de la conscience ne peut être réfrénée, car elle hurle à l'intérieur de nous, à condition de ne pas l'étouffer volontairement totalement.

Dieu vous aime toutes et tous infiniment mais déteste aussi infiniment tout ce qui s'oppose au Successeur de Pierre et à la Sainte Eglise, qu'il détruira en Son temps.

Le temps vient aussi où nous appartiendrons totalement à la Vérité qu'est le Christ, ou totalement au mensonge qu'est Satan.

Pour l'instant, beaucoup vivent encore sur Gloria dans le mensonge...volontairement visiblement...Dieu ne peut faire plus...Il laisse à chacun sa propre liberté, condition unique de l'Amour vrai, comme il est vrai, ne condamne personne à l'Enfer, c'est l'âme qui choisit d'y aller en refusant toutes les mains tendues durant son passage sur la terre pour enfin refuser Dieu, par l'impénitence finale...c'est donc l'âme qui se damne elle-même éternellement, pour avoir préféré le mensonge à la Vérité...pour l'instant, j'en vois beaucoup ici, surtout ceux qui sont à l'origine de la publication chez Gloria qui égarent les âmes sur un chemin de perdition, sachant que toute division vient de Satan. Relire Ep 4 ferait du bien :

01 Moi qui suis en prison à cause du Seigneur, je vous exhorte donc à vous conduire d’une manière digne de votre vocation :
02 ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience, supportez-vous les uns les autres avec amour ;

03 ayez soin de garder l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix.

04 Comme votre vocation vous a tous appelés à une seule espérance, de même il y a un seul Corps et un seul Esprit.

05 Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,

06 un seul Dieu et Père de tous, au-dessus de tous, par tous, et en tous.

07 À chacun d’entre nous, la grâce a été donnée selon la mesure du don fait par le Christ.

08 C’est pourquoi l’Écriture dit : Il est monté sur la hauteur, il a capturé des captifs, il a fait des dons aux hommes.
09 Que veut dire : Il est monté ? – Cela veut dire qu’il était d’abord descendu dans les régions inférieures de la terre.
10 Et celui qui était descendu est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux pour remplir l’univers.
11 Et les dons qu’il a faits, ce sont les Apôtres, et aussi les prophètes, les évangélisateurs, les pasteurs et ceux qui enseignent.
12 De cette manière, les fidèles sont organisés pour que les tâches du ministère soient accomplies et que se construise le corps du Christ,
13 jusqu’à ce que nous parvenions tous ensemble à l’unité dans la foi et la pleine connaissance du Fils de Dieu, à l’état de l’Homme parfait, à la stature du Christ dans sa plénitude.
14 Alors, nous ne serons plus comme des petits enfants, nous laissant secouer et mener à la dérive par tous les courants d’idées, au gré des hommes qui emploient la ruse pour nous entraîner dans l’erreur.
15 Au contraire, en vivant dans la vérité de l’amour, nous grandirons pour nous élever en tout jusqu’à celui qui est la Tête, le Christ.
16 Et par lui, dans l’harmonie et la cohésion, tout le corps poursuit sa croissance, grâce aux articulations qui le maintiennent, selon l’énergie qui est à la mesure de chaque membre. Ainsi le corps se construit dans l’amour.
17 Je vous le dis, j’en témoigne dans le Seigneur : vous ne devez plus vous conduire comme les païens qui se laissent guider par le néant de leur pensée.
18 Ils ont l’intelligence remplie de ténèbres, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur ;
19 ayant perdu le sens moral, ils se sont livrés à la débauche au point de s’adonner sans retenue à toute sorte d’impureté.

20 Mais vous, ce n’est pas ainsi que l’on vous a appris à connaître le Christ,

21 si du moins l’annonce et l’enseignement que vous avez reçus à son sujet s’accordent à la vérité qui est en Jésus.
22 Il s’agit de vous défaire de votre conduite d’autrefois, c’est-à-dire de l’homme ancien corrompu par les convoitises qui l’entraînent dans l’erreur.
23 Laissez-vous renouveler par la transformation spirituelle de votre pensée.
24 Revêtez-vous de l’homme nouveau, créé, selon Dieu, dans la justice et la sainteté conformes à la vérité.
25 Débarrassez-vous donc du mensonge, et dites la vérité, chacun à son prochain, parce que nous sommes membres les uns des autres.

26 Si vous êtes en colère, ne tombez pas dans le péché ; que le soleil ne se couche pas sur votre colère.
27 Ne donnez pas prise au diable.
28 Que le voleur cesse de voler ; qu’il prenne plutôt la peine de travailler honnêtement de ses mains, afin d’avoir de quoi partager avec celui qui est dans le besoin.
29 Aucune parole mauvaise ne doit sortir de votre bouche ; mais, s’il en est besoin, que ce soit une parole bonne et constructive, profitable à ceux qui vous écoutent.
30 N’attristez pas le Saint Esprit de Dieu, qui vous a marqués de son sceau en vue du jour de votre délivrance.
31 Amertume, irritation, colère, éclats de voix ou insultes, tout cela doit être éliminé de votre vie, ainsi que toute espèce de méchanceté.
32 Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.

Voilà la Vérité, que celui qui a des oreilles entende, et celui qui a des yeux voit ! Amen ! Maranatha ! Le Seigneur vient sans tarder.
Romains1125
@Jean de Roquefort,

Rien, ni dans le Concile Vatican II, ni dans les discours tenus par les Papes qui se sont succédés depuis le Concile ne vous autorise à calomnier Mgr Lefebvre ou Saint Padre Pio en répandant ces contre-vérités.

Vous devriez renoncer à poster ces faux témoignages qui offensent gratuitement vos « frères traditionnalistes » et contrarient le retour à la pleine communion tant …More
@Jean de Roquefort,

Rien, ni dans le Concile Vatican II, ni dans les discours tenus par les Papes qui se sont succédés depuis le Concile ne vous autorise à calomnier Mgr Lefebvre ou Saint Padre Pio en répandant ces contre-vérités.

Vous devriez renoncer à poster ces faux témoignages qui offensent gratuitement vos « frères traditionnalistes » et contrarient le retour à la pleine communion tant souhaitée.
apvs likes this.
Jean de Roquefort
Spina Christi 2
Jean de Roquefort likes this.
Spina Christi 2
Jean de Roquefort likes this.
Jean de Roquefort
Jean de Roquefort
Spina Christi 2
@Jean de Roquefort il y a 2 minutes

A part votre incohérence, vous ne démontrez rien de plus.
Jean de Roquefort likes this.
Spina Christi 2
Jean de Roquefort
"PAR CONSÉQUENT, CELUI QUI REÇOIT JÉSUS HOSTIE-EUCHARISTIE DANS LA BOUCHE ET A GENOUX MAIS DONT LE CŒUR EST EN RÉALITÉ LOIN DE DIEU"

Pourquoi voulez-vous que ceux qui donnent et/ou reçoivent Jésus-hostie debout et dans la main aient le coeur près de Dieu et que ceux qui Le donnent et/ou Le reçoivent dans la bouche et à genoux aient le coeur loin de Dieu ?

Votre …
More
Jean de Roquefort
"PAR CONSÉQUENT, CELUI QUI REÇOIT JÉSUS HOSTIE-EUCHARISTIE DANS LA BOUCHE ET A GENOUX MAIS DONT LE CŒUR EST EN RÉALITÉ LOIN DE DIEU"

Pourquoi voulez-vous que ceux qui donnent et/ou reçoivent Jésus-hostie debout et dans la main aient le coeur près de Dieu et que ceux qui Le donnent et/ou Le reçoivent dans la bouche et à genoux aient le coeur loin de Dieu ?

Votre raisonnement est débile, hypocrite, infondé et pue la jalousie.
Jean de Roquefort likes this.
Jean de Roquefort
@Spina Christi 2 Je vois que vous voulez vous obstiner dans l'erreur et la division, j'ai démontré que tous vos arguments étaient FAUX, donc je ne forcerai pas votre liberté. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres. J'ai confiance en Dieu qui saura vous faire sortir du mensonge pour vous faire aimer la Vérité. J'obéis donc à mon confesseur habituel et donc à Dieu, qui me demande de ne pas polémiqu…More
@Spina Christi 2 Je vois que vous voulez vous obstiner dans l'erreur et la division, j'ai démontré que tous vos arguments étaient FAUX, donc je ne forcerai pas votre liberté. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres. J'ai confiance en Dieu qui saura vous faire sortir du mensonge pour vous faire aimer la Vérité. J'obéis donc à mon confesseur habituel et donc à Dieu, qui me demande de ne pas polémiquer avec les frères traditionalistes. Avec ma prière et toute mon amitié et affection. Jean.
Spina Christi 2
Jean de Roquefort il y a 5 minutes
"Hostile à l’évolution de l’Église depuis Vatican II, Mgr Marcel Lefebvre..."

Sans commentaire...


Spina Christi 2
@Jean de Roquefort

Vous pouvez bien écrire en rouge et en majuscule et hurler que "les papes n'ont jamais voulu la communion dans la main et debout", il n'empêche que ces mêmes papes, et la majorité des évêques et des prêtres depuis V2 soit donnent la communion dans la main et debout, soit n'empêchent pas ceux qui le font !

Si donc les papes, les évêques et les prêtres font "ce qu'ils n'ont …
More
@Jean de Roquefort

Vous pouvez bien écrire en rouge et en majuscule et hurler que "les papes n'ont jamais voulu la communion dans la main et debout", il n'empêche que ces mêmes papes, et la majorité des évêques et des prêtres depuis V2 soit donnent la communion dans la main et debout, soit n'empêchent pas ceux qui le font !

Si donc les papes, les évêques et les prêtres font "ce qu'ils n'ont jamais voulu" quant à ce qui est la Source et le Sommet de l'Eglise et de la Sainte Messe, permettez moi de ne pas les suivre non plus dans ce qu'ils font et disent de nouveau, différent et anathème depuis le dernier concile.
Jean de Roquefort
www.la-croix.com/…/29-aout-1976-Mg…

La Croix , le 29/08/2016 à 9h32
Mis à jour le 29/08/2016 à 9h35
Envoyer par email

16 0
La messe célébrée à Lille par Mgr Lefebvre devant 6 000 fidèles, dimanche 29 août 1976, marque la rupture des intégristes avec l’ensemble de l’Église catholique. Rejetant le concile Vatican II, l’ancien supérieur général des Spiritains avait été suspendu « a divinis » par …More
www.la-croix.com/…/29-aout-1976-Mg…

La Croix , le 29/08/2016 à 9h32
Mis à jour le 29/08/2016 à 9h35
Envoyer par email

16 0
La messe célébrée à Lille par Mgr Lefebvre devant 6 000 fidèles, dimanche 29 août 1976, marque la rupture des intégristes avec l’ensemble de l’Église catholique. Rejetant le concile Vatican II, l’ancien supérieur général des Spiritains avait été suspendu « a divinis » par le pape Paul VI à la fin du mois du juillet.

www.la-croix.com/…/29-aout-1976-Mg…
Mgr Marcel Lefèbvre prononçant son homélie lors d'une messe ayant réuni plus de 6 000 personnes au palais des sports de la foire internationale de Lille, le 29 août 1976. / Afp

Hostile à l’évolution de l’Église depuis Vatican II, Mgr Marcel Lefebvre avait créé en 1970 la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, un séminaire traditionaliste à Ecône, en Suisse, pour y former et ordonner des prêtres, malgré l’interdiction du Vatican.
D’abord relativement discret dans sa critique du concile, Mgr Lefebvre prend ensuite publiquement position, puis il accumule les initiatives l’éloignant de la communion avec Rome. Le pape Paul VI décide le 22 juillet 1976 de le suspendre « a divinis » à la suite de l’ordination illicite de 13 prêtres du séminaire d’Ecône.
En réponse, l’ancien supérieur général des Spiritains convoque le 29 août 1976 les intégristes à Lille pour une messe célébrée selon le rite de saint Pie V, malgré les nombreuses exhortations de soumission du pape. 6 000 fidèles répondent à l’appel. Paul VI regrette au même moment à Castel Gandolfo cette « attitude de défi ».
Au lendemain de cette messe, Jean Potin
, rédacteur en chef religieux de la Croix, écrit : « Le schisme existe de fait maintenant, même s’il n’est pas exprimé par une excommunication solennelle. C’est un drame pour l’Église, une souffrance pour chaque chrétien, car toute division est une atteinte à l’amour et à l’unité que le Christ a voulus entre ceux qui croient en lui. »
-------------------------------------------------
Mgr Lefebvre : un pas de plus vers la rupture.
6 000 personnes à Lille
(La Croix du 31 août 1976)
Par Jean-Claude Escaffit et Robert Ackermann, envoyés spéciaux à Lille
Déjà plus d’une heure avant la messe une longue file de fidèles, missel à la main, se dirige vers l’entrée du Palais des Sports de la Foire de Lille, Un nombre impressionnant de journalistes (plus de deux cents) les y attendent. Caméras, micros et appareils photo balaient l’air.
Lille est devenue un peu artificiellement le rendez-vous de la presse internationale. Des policiers en civil procèdent discrètement à la fouille de quelques « suspects ».
À l’intérieur, un immense rideau blanc barre sur toute la largeur ce vaste hall qui n’a sûrement pas été prévu pour ce genre de manifestation. Un autel dressé sur une estrade y est en quelque sorte adossé.
Derrière, une sacristie de fortune a été improvisée avec quelques paravents. Mgr Lefebvre y sera véritablement mitraillé par les photographes. Ici et là, dans les coins, des prêtres, portant soutane et surplis, confessent.
Alors que la foule emplit à flot continu les gradins disposés de part et d’autre, ainsi que les chaises du milieu, un jeune prêtre fait réciter le chapelet.
Une salve d’applaudissements salue l’entrée de Mgr Lefebvre en fin d’un cortège qui va parcourir les travées, aux accents du Tu es Petrus réservé aux messes pontificales.
La chorale entonnera tout à tour les Kyrie et Gloria…
Revêtu d’une chasuble carrée, d’origine romaine, l’ex-archevêque-évêque de Tulle célèbre alors la messe, entouré de jeunes prêtres et séminaristes d’Ecône, ainsi que d’autres prêtres comme Mgr Ducaud-Bourget et l’abbé Coache.
L’homélie va être incontestablement le point culminant de cette célébration. D’une voix claire, sans écart excessif dans le ton, il va entreprendre, sans notes, une longue déclaration. Il sera interrompu à plusieurs reprises au détour de phrases qui font mouche, par des applaudissements nourris. Mais il sera aussi interrompu par un contradicteur qui lui lancera « Heureusement que tous les chrétiens du Nord ne sont pas d’accord avec vous ». Le perturbateur sera expulsé rudement par le service d’ordre.
Militants ou curieux ?
Mais qui sont ces 6 000 personnes ? S’il y a des personnes d’âge mûr, il y a incontestablement beaucoup de jeunes, des couples avec de jeunes enfants. Un public familial en somme.
Sont-ils tous acquis à Mgr Lefebvre ? Combien de curieux ? S’il y en avait incontestablement, il est très difficile de dire combien.
Des sympathisants plus que des militants en tout cas, car tous étaient loin d’être comme ces jeunes aux cheveux courts, arborant une fleur de lys, à qui j’ai demandé : si le Pape excommunie Mgr Lefebvre, vous le suivrez ? « Comme le Pape est vraisemblablement franc-maçon, excommunié de fait », m’ont-ils répondu.
En fait, beaucoup de gens venus ici ressentaient un malaise diffus : « J’en ai ras le bol de cette Église », ai-je entendu souvent. La cause ? Une liturgie tâtonnante et des sermons politisés.
Un certain nombre d’entre eux sont comme cet homme, d’un certain âge qui m’a dit : « Je ne veux pas manquer cet événement et j’aime le latin. » – À propos, vous savez que le latin n’est pas interdit par l’Église ? – Ah bon !
––––––––––––––
Le refus du Concile
(La Croix du 31 août 1976)
L’éditorial de Jean Potin
La messe célébrée, hier, à Lille, a consommé la rupture de Mgr Lefebvre avec l’ensemble de l’Église catholique. Le schisme existe de fait maintenant, même s’il n’est pas exprimé par une excommunication solennelle. C’est un drame pour l’Église, une souffrance pour chaque chrétien, car toute division est une atteinte à l’amour et à l’unité que le Christ a voulus entre ceux qui croient en lui.
Le discours que Mgr Lefebvre a prononcé au cours de cette messe a clairement manifesté le sens qu’il donnait à sa rupture avec le Pape et l’ensemble des évêques. Certains catholiques ont
pu penser que le mouvement lancé par lui visait simplement à restaurer le latin dans la liturgie, à redresser les abus commis par certains prêtres au nom de la réforme liturgique voulue par le Concile, à freiner l’engagement, à gauche d’une trop grande part du clergé. C’est pourquoi beaucoup avaient accueilli avec satisfaction son entreprise d’assainissement de l’Église. La hiérarchie devra tenir compte de cette aspiration qui s’est exprimée ces jours derniers dans l’ensemble du peuple chrétien.
Mais le discours de Mgr Lefebvre reprenant des déclarations antérieures et la dernière lettre qu’il avait adressée au Pape le 17 juillet, aura permis de découvrir la raison profonde de sa rupture avec Rome. Ce qu’il conteste et rejette, c’est la totalité du Concile, qui serait la négation de vingt siècles de christianisme, et une œuvre encore plus pernicieuse que la Révolution française
Nous ne pouvons pas développer ici les implications politiques de ces prises de position, la nostalgie des États catholiques, le refus de la démocratie, l’encouragement de fait à certaines formes de fascisme. Mgr Lefebvre veut lier l’Église aux courants politiques d’extrême droite, en même temps qu’il reproche à des prêtres de soutenir la gauche. Il crée à nouveau la confusion entre le temporel et le spirituel, cette confusion qui a fait tant de mal à l’Église et qui souvent l’a détournée au cours des siècles de sa mission spirituelle.
Mgr Lefebvre rejette le Concile dans sa totalité. Il l’accuse d’avoir fait capituler l’Église devant le monde moderne. Certes, il sera toujours difficile aux chrétiens d’être dans le Monde, sans être du monde, c’est-à-dire sans se compromettre avec le péché omniprésent. Mais c’est aux hommes d’aujourd’hui, marqués par une histoire, une culture, que l’Église doit faire découvrir la personne du Christ et annoncer l’Évangile. Telle a été la visée fondamentale du Concile.
Il a voulu faire entrer l’Église dans le dynamisme d’une histoire humaine qui est appelée à s’insérer dans la volonté d’amour de Dieu pour tous les hommes. Il appelle tous les chrétiens à participer à cette œuvre, et c’est pourquoi le Concile définit l’Église comme Peuple de Dieu, et non plus comme une société pyramidale où la base n’aurait qu’à être passive. Le Concile n’a pas ouvert une route facile, il est exigeant et cette exigence s’adresse à tous.
La réforme liturgique a cherché à répondre aux besoins actuels de l’Église. La nouvelle liturgie est plus exigeante que l’ancienne, car elle ne veut pas s’adresser seulement au cœur, elle veut
aussi éclairer l’intelligence, car la liturgie est aussi une catéchèse. D’abord en s’exprimant dans la langue de tous les jours. Mais aussi en faisant connaître les textes essentiels de l’Écriture, de l’Ancien et du Nouveau Testament. Le retour à l’Écriture est un des points essentiels de l’aggiornamento voulu par le Concile qui a promulgué précisément une constitution dogmatique sur la Révélation.
Il se pourrait que la nouvelle liturgie soit froide, trop intellectuelle. Mais elle n’est encore qu’à ses débuts. Il a fallu plusieurs siècles pour constituer le répertoire grégorien ; on doit avouer que tous les morceaux dans celui-ci n’étaient pas de la même qualité. Pourquoi dénigrer systématiquement tous les essais actuels, pourquoi ne pas plutôt les encourager ?
Ce sont les évêques du monde entier autour du Pape qui ont donné à l’Église les textes conciliaires pour qu’ils éclairent sa marche. L’Esprit Saint parle à travers eux, et il s’adresse aux Églises du monde entier. Le schisme, au contraire, est toujours repliement sur soi-même, il oublie que le Christ est venu pour tous les hommes.
L’Église est plus vaste que notre civilisation gréco-latine, qui n’est présente que sur un espace restreint du vaste univers et qui ne sera qu’une étape provisoire dans le développement de l’esprit humain. Comment en faire le point définitif et culminant ? L’Église au cours de son histoire a dû affronter à plusieurs reprises de nouvelles cultures. Et c’est bien une nouvelle culture qu’aujourd’hui elle doit évangéliser.
–––––––––––––––---…
dvdenise and one more user like this.
dvdenise likes this.
Psaume 62 likes this.
Jean de Roquefort
www.la-croix.com/…/En-dix-ans-mess…

En dix ans, la messe en latin a trouvé sa place
Marie Malzac et Malo Tresca , le 07/07/2017 à 6h34
Envoyer par email

www.la-croix.com/…/En-dix-ans-mess…
Il y a dix ans, Benoît XVI tendait la main aux traditionalistes en libéralisant, par la publication de son motu proprio Summorum Pontificum, la forme extraordinaire du rite romain.
Autrefois houleuses, …More
www.la-croix.com/…/En-dix-ans-mess…

En dix ans, la messe en latin a trouvé sa place
Marie Malzac et Malo Tresca , le 07/07/2017 à 6h34
Envoyer par email

www.la-croix.com/…/En-dix-ans-mess…
Il y a dix ans, Benoît XVI tendait la main aux traditionalistes en libéralisant, par la publication de son motu proprio Summorum Pontificum, la forme extraordinaire du rite romain.
Autrefois houleuses, les relations entre l’Église de France et les fidèles attachés à la tradition semblent plus apaisées aujourd’hui.
Dans les diocèses, les évêques restent cependant prudents quant à l’application de ce texte.

www.la-croix.com/…/En-dix-ans-mess…
Messe à Notre-Dame-des-Airs, à Saint-Cloud (Hauts-de Seine). Le motu proprio est aujourd’hui appliqué dans tous les diocèses. / P. Razzo/Ciric

Chaque jour ou presque, en fin d’après-midi, Laurence, une quadragénaire aux habits excentriques, enfourche son vélo et sillonne, pendant près d’une heure et demie, tout le Sud-Est parisien pour franchir, à 19 heures tapantes, la lourde porte de l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile, dans le 9e arrondissement.
Certes, cette résidente du Val-de-Marne pourrait « trouver des messes de semaine bien plus proches », concède-t-elle à voix basse. Mais elle peut participer là à la messe selon le rite tridentin : une célébration suivant la liturgie qui était en vigueur avant la réforme voulue par le concile Vatican II, qu’elle privilégie « dès qu’elle le peut et depuis qu’elle est petite ».
Ce soir de début juillet, ils sont, comme Laurence, une vingtaine à se recueillir dans l’immense travée de l’édifice qui propose, depuis 1985, des messes de ce type.
Car la « messe en latin », « dos au peuple », est toujours proposée dans l’Église et pas seulement par les intégristes de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX), héritiers de Mgr Marcel Lefebvre (lire ci-dessus).
forme « extraordinaire » du rite romain
Longtemps problématique et strictement encadrée, cette pratique s’est libéralisée au lendemain de la publication, le 7 juillet 2007, par Benoît XVI, du motu proprio Summorum Pontificum (« La sollicitude des souverains pontifes »), qui a redonné droit de cité dans l’Église à la liturgie telle qu’elle était célébrée avant les années 1960. Cette dernière est devenue ainsi la forme « extraordinaire » du rite romain.
Pourtant longuement discutée et mûrie, la décision du pape de tendre la main aux fidèles de sensibilité traditionnelle – dans le giron de Rome mais se disant troublés par certaines « dérives », souvent issues d’une mauvaise compréhension du renouveau liturgique – avait alors fait l’effet d’un coup de tonnerre. D’autant qu’elle s’inscrivait dans le cadre des discussions avec la FSSPX, vingt ans après le schisme de Mgr Marcel Lefebvre.
Une décennie après Summorum Pontificum, le nombre de lieux de culte proposant la forme extraordinaire a presque doublé en France, passant de 124 à 230, selon la Commission épiscopale pour la liturgie et la pastorale sacramentelle. Le motu proprio est aujourd’hui appliqué dans tous les diocèses. Et s’il reconnaît qu’il a pu y avoir des « tensions et des frustrations par endroits », Mgr Guy de Kerimel, évêque de Grenoble-Vienne et président de cette commission depuis le 1er juillet, estime que, globalement, cette application « se passe bien », grâce à une démarche « de dialogue et d’écoute mutuelle ».
LIRE : www.la-croix.com/…/En-France-FSSPX…
« une question moins clivante aujourd’hui »
Après une intense « bataille liturgique », particulièrement féroce à partir des années 1970, la situation semble en effet aujourd’hui relativement apaisée. « Même si beaucoup continuent de regretter amèrement cette décision de Benoît XVI, la question est moins clivante aujourd’hui », affirme un théologien, fin connaisseur du dossier – non sans qualifier la décision de « très perturbante d’un point de vue pastoral ».
Côté traditionaliste, beaucoup confirment ce sentiment d’une pacification. « La question est moins polémique qu’à l’époque », souligne l’abbé Claude Barthe, aumônier du pèlerinage « Summorum Pontificum », qui, chaque année depuis cinq ans, se rend à Rome afin de remercier le pape pour son geste. « Au sein de certaines paroisses où les deux formes de rites sont présentes, des liens se tissent entre les communautés », renchérit même l’abbé de Fongombault (Indre), Dom Jean Pateau, qui donnera, à l’occasion de ce pèlerinage organisé cette année du 14 au 16 septembre, une conférence sur les fruits du motu proprio dans la vie monastique et sacerdotale.
Le Père Marc Guelfucci, curé de la paroisse Saint-Eugène-Sainte-Cécile, évoque « certains fidèles, qui n’ont pas été marqués par les querelles historiques et idéologiques, et qui dialoguent avec les autres ou participent parfois indifféremment aux deux rites. »
La richesse de la diversité
Le temps, lui aussi, a contribué à calmer les esprits, ou à reléguer la question derrière d’autres priorités pastorales. Au moment de sa publication, le texte pontifical avait suscité les craintes d’une grande partie de l’épiscopat français, soucieux de maintenir l’unité des communautés et qui y voyait le risque de l’installation d’un bi-ritualisme.
Toutefois, l’application du texte a aussi cristallisé des tensions entre différentes conceptions du monde et de l’Église. Les évêques reconnaissent dans leur ensemble la richesse de la diversité, y compris rituelle, mais ils sont nombreux à craindre d’être dépassés par les revendications, parfois intransigeantes, des fidèles traditionalistes. Ce qui a poussé certains à limiter au maximum le nombre de lieux de culte proposant la forme extraordinaire.
« En laissant aux prêtres, en premier lieu, la faculté de proposer des messes en forme extraordinaire, et en invitant les fidèles à se référer au Saint-Siège si leur évêque émet des réticences, le motu proprio a considérablement relativisé l’autorité de ce dernier dans son diocèse », estime en ce sens le Père Luc Forestier, prêtre oratorien et théologien, maître de conférences à l’Institut catholique de Paris.
LIRE AUSSI : www.la-croix.com/…/Les-rites-dans-…
« La question de l’obéissance à l’Église »
Plus largement, l’inquiétude est celle d’une remise en cause de l’autorité du concile Vatican II, dans le contexte d’une cristallisation des enjeux, par les traditionalistes, autour de la question liturgique. « Ce n’est pas qu’un problème liturgique, mais ecclésiologique », analyse un liturgiste, spécialiste de la question, qui préfère rester anonyme, comme beaucoup sur ce sujet manifestement encore sensible. « La réforme liturgique voulue par le Concile a été votée à une majorité écrasante, rappelle-t-il. Vouloir revenir à la forme préconciliaire pose véritablement la question de l’obéissance à l’Église. »
En dépit de ces difficultés, la tradition continue d’attirer. Les jeunes, prêtres comme laïcs, sont nombreux à se tourner depuis quelques années vers le rite tridentin. Les vocations issues des communautés traditionnelles continuent par ailleurs de se multiplier. Comment expliquer ce retour vers une liturgie qu’ils n’ont jamais connue, parfois totalement étrangère à leur univers familial ? « Peut être est-ce un moyen avant tout politique de lutter contre un sentiment de déstabilisation, de dépassement, face à une mondialisation très violente et contre laquelle ils veulent résister », avance le Père Luc Forestier.
Dans le Sud-Ouest de la France, un jeune vicaire de 32 ans – qui lui aussi ne veut pas voir son nom cité – se réjouit d’avoir « découvert, pendant ses études, la forme extraordinaire grâce à un ami séminariste. Comme ce n’était pas très bien vu, nous nous rendions à la messe sous cette forme une fois par semaine en cachette, ainsi qu’à des conférences sur la liturgie : la publication du motu proprio a soulevé le couvercle ». Même si, dix ans après, la messe en latin est encore loin d’être banalisée.
----------------
REPÈRES
L’Église et le monde traditionaliste
1970. Mgr Marcel Lefebvre, chef de file des traditionalistes, fonde la Fraternité
sacerdotale Saint-Pie-X, qui conserve la liturgie
antérieure au concile Vatican II.
1976. Mgr Lefebvre est suspendu par le Vatican.
1984. Publication de la lettre circulaire Quattuor abhinc annos, qui autorise prêtres et fidèles à célébrer le rite tridentin sous certaines conditions.
1988. Mgr Lefebvre ordonne quatre évêques sans mandat pontifical, ce qui lui vaut d’être excommunié par Jean-Paul II. Ses fidèles seront désormais qualifiés d’intégristes. Création de la Commission pontificale «Ecclesia Dei» pour faciliter l’accueil dans le giron romain des communautés et fidèles traditionalistes refusant le schisme.
2006. Des dissidents de la FSSPX se rallient à Rome
et fondent à Bordeaux l’Institut du Bon Pasteur.
2007. Publication par Benoît XVI du motu proprio Summorum pontificum cura.
2011. Rome publie des précisions sur le motu proprio, pour encadrer la pratique et redonner du pouvoir à l’évêque.

Marie Malzac et Malo Tresca
Et aussi

www.la-croix.com/…/Le-pape-Francoi…
Le pape, qui a conscience des tensions qu’a pu entraîner la possibilité pour les prêtres de choisir leur rite pourrait profiter de l’accord avec les lefebvristes pour réserver l’ancien rite à leur seule prélature personnelle.
Psaume 62 likes this.
2 more comments from Jean de Roquefort
Jean de Roquefort
La douleur qui affligea le plus Notre Seigneur Jésus au cours de Sa Passion fut l'hypocrisie des pharisiens

Du tome 13 de l’œuvre « Le Livre du Ciel », message donné le 22 novembre 1921, pages 60 et 61 :

« Ma fille, la douleur qui m'affligea le plus au cours de ma Passion fut l'hypocrisie des pharisiens ; ils feignaient la justice alors qu'ils étaient les plus injustes. Ils simulaient la …More
La douleur qui affligea le plus Notre Seigneur Jésus au cours de Sa Passion fut l'hypocrisie des pharisiens

Du tome 13 de l’œuvre « Le Livre du Ciel », message donné le 22 novembre 1921, pages 60 et 61 :

« Ma fille, la douleur qui m'affligea le plus au cours de ma Passion fut l'hypocrisie des pharisiens ; ils feignaient la justice alors qu'ils étaient les plus injustes. Ils simulaient la sainteté, la rectitude et l'ordre, alors qu'ils étaient les plus pervertis, en dehors de toute règle et dans un total désordre. Pendant qu'ils feignaient d'honorer Dieu, ils s'honoraient eux-mêmes, soignaient leurs propres intérêts, leur propre confort.
La lumière ne pouvait entrer en eux, car leur hypocrisie avait fermé toutes les portes. Leur vanité était la clé qui, à double tour, les enfermait dans leur mort et arrêtait même toute faible lumière. Même l'idolâtre Pilate a trouvé plus de lumière que les pharisiens, car tout ce qu'il a fait et dit découlait non d'une prétention, mais de la peur.
Je me sens plus attiré par le pécheur, même le plus pervers, s'il n'est pas fourbe, que par ceux qui sont meilleurs mais hypocrites. Oh ! Comme me dégoûte celui qui fait le bien en surface, prétend être bon, prie, mais en qui le mal et l'intérêt égoïste sont camouflés ; pendant que ses lèvres prient, son cœur est loin de moi. Au moment où il fait le bien, il pense à satisfaire ses passions brutales. En dépit du bien qu'il accomplit en apparence et des paroles qu'il prononce, l'homme hypocrite ne peut pas apporter la lumière aux autres parce qu'il en a verrouillé les portes.
Il agit comme un démon incarné qui, sous le déguisement du bien, tente les créatures. Voyant quelque chose de bon, l'homme est attiré. Mais lorsqu'il est au plus beau du chemin, il se voit entraîné dans les péchés les plus graves. Oh ! Combien les tentations qui se présentent sous l'apparence du péché sont moins dangereuses que celles qui se présentent sous l'apparence du bien ! Il est moins dangereux de traiter avec des personnes perverses qu'avec celles qui semblent bonnes mais sont hypocrites. Que de poisons ces dernières cachent ! Combien d'âmes n'ont-ils pas empoisonnées ?
Si ce n'était pas de ces simulations et si tous me connaissaient pour ce que je suis, les racines du mal seraient enlevées de la surface de la terre et tous seraient détrompés ».
Jean de Roquefort
@Spina Christi 2 Donc, tous les prêtres, évêques et papes qui donnent la communion dans la main et debout sont dans l'erreur !
Pas la Tradition qui célèbre la Sainte Messe Tridentine !

NON, LES PAPES JE LE RÉPÈTE, N'ONT JAMAIS VOULU DE LA COMMUNION DANS LA MAIN ET DEBOUT, ET CE, EN STRICTEMENT CONSERVANT LA TRADITION DE LA SAINTE ÉGLISE ET EN MÊME TEMPS ON OPTE POUR LE MOIND…
More
@Spina Christi 2 Donc, tous les prêtres, évêques et papes qui donnent la communion dans la main et debout sont dans l'erreur !
Pas la Tradition qui célèbre la Sainte Messe Tridentine !

NON, LES PAPES JE LE RÉPÈTE, N'ONT JAMAIS VOULU DE LA COMMUNION DANS LA MAIN ET DEBOUT, ET CE, EN STRICTEMENT CONSERVANT LA TRADITION DE LA SAINTE ÉGLISE ET EN MÊME TEMPS ON OPTE POUR LE MOINDRE MAL AFIN DE PRÉSERVER LE PRIMAT DE L’UNITÉ ET NE PAS PROVOQUER UN SCHISME COMME L'A SI GRAVEMENT ET TRISTEMENT FAIT MGR LEFEBVRE QUI VOULUT FAIRE SON ŒUVRE COMME IL LE DIT LUI-MÊME FACE A SAINT JEAN-PAUL II LE GRAND.

AINSI, TOUS CEUX QUI SUIVENT MGR LEFEBVRE NE PEUVENT ÊTRE QUE DANS LA DÉSOBÉISSANCE AU CHRIST NOTRE DIEU ET DANS L'ORGUEIL...VOUS CONNAISSEZ BIEN MT 16,18, QUE JE NE VOUS REPETERAI PAS A NOUVEAU...SI VOUS N’ÊTES PAS D'ACCORD AVEC CELA, VOUS FAITE DE DIEU UN MENTEUR ET SUIVEZ DONC LE PARTIE DE L'ANTICHRIST, TOUT EN VOUS CROYANT MEILLEURS QUE VOTRE PROCHAIN ET CROYANT RENDRE UN CULTE AGRÉABLE A DIEU.

TELLE EST L'ATTITUDE DES PHARISIENS POUR LESQUELS NOTRE SEIGNEUR A EU DES PROPOS TRÈS DURS ENVERS LEUR ATTITUDE COMME LE RAPPORTE LE SAINT ET UNIQUE ÉVANGILE.


PAR CONSÉQUENT, CELUI QUI REÇOIT JÉSUS HOSTIE-EUCHARISTIE DANS LA BOUCHE ET A GENOUX MAIS DONT LE CŒUR EST EN RÉALITÉ LOIN DE DIEU PAR LA RUPTURE AVEC LE VICAIRE DU CHRIST VIT DANS L'HYPOCRISIE ET BLESSE MORTELLEMENT DIEU EN LUI FAISANT SOUFFRIR A NOUVEAU SA SAINTE PASSION, TELLE EST LA TRISTE RÉALITÉ.

VOULEZ-VOUS CONTINUER A FAIRE SOUFFRIR DIEU AINSI PAR VOTRE DIVISION, QUI VIENT TOUJOURS DE SATAN QUE VOUS VOULIEZ VOUS L'AVOUER OU NON ?
Spina Christi 2
Jean de Roquefort il y a 6 minutes
"ils n'adorent pas le Fils comme Dieu, mais adorent le DIEU CRÉATEUR, qui même si ils ne le savent pas EST BIEN LE PÈRE ÉTERNEL et Dieu leur compte comme Justice, est-ce clair à présent, ou voyez-vous encore une objection ? Votre serviteur dans l’Église servante."

Ce qui est clair c'est que vous pratiquez l'hypocrisie et l'erreur avec grande facilité !
Si …
More
Jean de Roquefort il y a 6 minutes
"ils n'adorent pas le Fils comme Dieu, mais adorent le DIEU CRÉATEUR, qui même si ils ne le savent pas EST BIEN LE PÈRE ÉTERNEL et Dieu leur compte comme Justice, est-ce clair à présent, ou voyez-vous encore une objection ? Votre serviteur dans l’Église servante."

Ce qui est clair c'est que vous pratiquez l'hypocrisie et l'erreur avec grande facilité !
Si les musulmans n'adorent pas le Fils -en qui, par qui et pour qui tout a été créé-, ils ne peuvent non plus adorer le Père car qui n'a pas le Fils n'a pas le Père.

De fait deux textes au moins de Vatican II sur ce sujet enseignent des hérésies.
jili22 likes this.
JeanBaptiste
L'ami Hercule s'y met. Décidément il y a du beau monde ici.
Spina Christi 2
Jean de Roquefort
"AUCUN SOUVERAIN PONTIFE N'A JAMAIS VOULU DE LA COMMUNION DANS LA MAIN QUI A ÉTÉ INTRODUITE PAR LA FM. SI VOUS VOULEZ DES SOURCES JE VOUS EN DONNE AVEC JOIE."

Donc, tous les prêtres, évêques et papes qui donnent la communion dans la main et debout sont dans l'erreur !
Pas la Tradition qui célèbre la Sainte Messe Tridentine !

www.traditioninaction.org/…/392_…
More
Jean de Roquefort
"AUCUN SOUVERAIN PONTIFE N'A JAMAIS VOULU DE LA COMMUNION DANS LA MAIN QUI A ÉTÉ INTRODUITE PAR LA FM. SI VOUS VOULEZ DES SOURCES JE VOUS EN DONNE AVEC JOIE."

Donc, tous les prêtres, évêques et papes qui donnent la communion dans la main et debout sont dans l'erreur !
Pas la Tradition qui célèbre la Sainte Messe Tridentine !

www.traditioninaction.org/…/392_Sofia01.jpg

www.vaticancatholique.com/…/communion-dans-…

encrypted-tbn0.gstatic.com/images
Jean de Roquefort
@Spina Christi 2 Oui ils n'adorent pas le Fils comme Dieu, mais adorent le DIEU CRÉATEUR, qui même si ils ne le savent pas EST BIEN LE PÈRE ÉTERNEL et Dieu leur compte comme Justice, est-ce clair à présent, ou voyez-vous encore une objection ? Votre serviteur dans l’Église servante.
Spina Christi 2
Jean de Roquefort
"Donc sans faute de leur part, il est vrai, les musulmans peuvent ignorer le CHRIST COMME DIEU"

Ils ne peuvent donc "adorer avec nous le Dieu unique, futur Juge des hommes" !