Instructeur de séminaire : Il y a une "composante érotique" dans l'Eucharistie

Le père Manuel Belli, instructeur au séminaire de Bergame en Italie, a probablement l'esprit pervers. Dans un article publié sur CittaDellaEditrice.com (17 janvier 2018), il écrit que la phrase "c'…
Purée ! Ça promet sa célébration. Dis-donc, il ne s'est pas trompé de vocation ? Pire de religion ? Aux dernières nouvelles, les messes noires, ça n'existe pas dans notre religion. Si si c'est Jésus qui l'a dit
Depuis Vatican II, une bonne partie du clergé est constituée d'obsédés sexuels ! Voilà où mène le "Culte de l'Homme" ! Kyrie Eleison !
Siagrius
Cet homme, si ce qu'il dit est effectivement juste, est un pervers. Il accuse Jésus, Vrai Dieu et Vrai Homme d'érotisme. Il n'a rien compris à rien. Jésus est l'Epoux de l'âme et en tant que Dieu, Lui insuffle bien plus qu'un simple souffle vital, mais vient en personne. de même que nous avons un corps et une âme, désormais il y a une hostie et Jésus, vrai Dieu et vrai homme dans l'hostie …More
Cet homme, si ce qu'il dit est effectivement juste, est un pervers. Il accuse Jésus, Vrai Dieu et Vrai Homme d'érotisme. Il n'a rien compris à rien. Jésus est l'Epoux de l'âme et en tant que Dieu, Lui insuffle bien plus qu'un simple souffle vital, mais vient en personne. de même que nous avons un corps et une âme, désormais il y a une hostie et Jésus, vrai Dieu et vrai homme dans l'hostie consacrée. problème pour nous incrédules, nous ne voyons pas Jésus avec les yeux de notre corps donc nous avons instinctivement tendance à dire qu'Il n'existe pas, alors que si nous voyons avec les yeux de notre cœur nous le verrions sans problème et dialoguerions avec Lui. Nous sommes donc en tort dans cette histoire. Ne faisons aucun reproche à Jésus, notre Epoux n'attend que notre main pour nous aider à ouvrir les yeux de ne notre cœur. Effata !

Dire que la consécration est érotique est donc par nature un blasphème car c'est accuser Dieu d'acte érotique et donc d'être capable de faire. C'est donc blasphémer.
A contrario, pourquoi Dieu n'est-il pas capable d'érotisme par nature ?
Jésus le dit dans les évangiles (parabole des 7 maris). Lorsque tout est parfait, la notion de sexe disparait ; alors, pourquoi est-elle apparue ? Je pense qu'elle est liée à la mort : la fuite continue de la mort qu'est la vie, implique de manger, de boire, de respirer et de se reproduire (donc implique le sexe). Ces besoins strictement liés à la Mort disparaissent dès l'arrivée dans l'au-delà qui coïncide avec une purification et une perfection totale engendrée par le fait que l'au-delà n'est que vie à l'état pur, si je puis dire.
Parler de composante érotique de l'Eucharistie est donc, par nature, un blasphème car c'est accuser Dieu d'actes sacrilèges : des actes érotiques (érotique est la définition polie de pornographique).
Siagrius likes this.
jili22
Blasphèmez, blasphèmez, il en restera tjs quelques choses. Chaque blasphème est un clou enfoncé dans les pieds et les mains du Christ crucifié.
Ludovic Denim and one more user like this.
Ludovic Denim likes this.
apvs likes this.
gerard57
Celui-là devrait changer de prénom et prendre exemple sur le Cronin !
apvs and one more user like this.
apvs likes this.