@FABAR ,AU risque de vous trouvez benêt avec vos "prêtres mariées "vous me CHOOTEZ , heureusement que le ridicule ne tue pas ?
MOIS du ROSAIRE : "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

« Les démons et leurs suppôts
ne peuvent rien contre ceux que défend Marie.
Le Rosaire est un moyen admirable
de conversion et de persévérance.
Lorsque les peuples accueillaient le Rosaire avec empressement
et se mettaient à pratiquer cette dévotion,
le bienheureux de Montfort ne doutait pas du succès de la mission.
Il savait aussi …
More
MOIS du ROSAIRE : "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

« Les démons et leurs suppôts
ne peuvent rien contre ceux que défend Marie.
Le Rosaire est un moyen admirable
de conversion et de persévérance.
Lorsque les peuples accueillaient le Rosaire avec empressement
et se mettaient à pratiquer cette dévotion,
le bienheureux de Montfort ne doutait pas du succès de la mission.
Il savait aussi que les bonnes dispositions persévèreraient
dans la mesure où l’on serait fidèle à ce pieux exercice.
Au contraire, abandonner son Rosaire,
c’était le blesser au cœur,
car c’était refuser la grâce
qui conservait les fruits de ses prédications.
Les paroisses qui laissaient la dévotion au Chapelet,
il le savait par expérience,
retombaient dans les mêmes désordres
et dans de pires encore qu’avant la mission. »

montfortajpm.blogspot.com/p/le-chapelet-rec…
(Le R.P. Texier)


* Le ROSAIRE : MÉTHODE & EXPLICATION en CANTIQUE par St Louis-Marie Grignion de Montfort (PDF illustré de 12 pages)

* * *
Les TROIS AVE MARIA du matin & du soir
en l’honneur de la Puissance, de la Sagesse et de la Miséricorde de Marie,
avec cette invocation à la fin :

- le matin : « Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant ce jour. »
- le soir : « Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant cette nuit.»

Je vous salue, Marie,
Pleine de grâce,
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.


« Oh ! quelle sainte pratique de piété !
c’est un moyen très efficace d’assurer votre salut. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)