09:51
shazam
761.3K

"Aimer, c'est la sagesse du Christ", Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine / Prédication du vendredi 8 …

Sentez-vous ce petit vent qui traverse le chapiteau ? C’est le vent de l’Esprit-Saint. Ça ne souffle pas très fort mais ça vient réjouir notre cœur et surtout le rafraichir. C’est l’œuvre de l’…More
Sentez-vous ce petit vent qui traverse le chapiteau ? C’est le vent de l’Esprit-Saint. Ça ne souffle pas très fort mais ça vient réjouir notre cœur et surtout le rafraichir. C’est l’œuvre de l’Esprit-Saint, et regarder, aujourd’hui IL nous a concocté quelque chose de magnifique avec la sainte Vierge. Ils nous offrent tout les deux ce magnifique texte d’Evangile.*
Vous le savez sans doute c’est l’esprit saint qui décide de la liturgie de l’Eglise. Ce n’est pas le hasard, ce ne sont pas des théologiens qui ont décidé du découpage de la liturgie, pas du tout, C’est l’Esprit-Saint qui les habitaient. Et comme l’esprit saint ne fait rien sans Marie, c’est ensemble qu’ils nous offrent aujourd’hui ce joli texte d’Evangile qui a le pouvoir de nous recentrer sur l’essentiel.
Jésus a dit : je ne vous demande qu’une chose, ma sagesse repose en un seul verbe, et ce verbe c’est : aimer. C’est un ordre que notre Seigneur nous donne : aimez-vous les uns les autres.
Ce qui l’intéresse c’est que nous …More
shazam
Bonsoir avecrux.avemaria

Moi aussi, et ‘(Rire) de bon cœur’, comme d’ailleurs tous ces braves gens, signe à mon avis que eux aussi l’aime. En attendant d’avoir un jour la joie don de L’Esprit-Saint, le spirituel devrait t-il exclure d’être spirituel ?

Le Père Zanoti-Sorkine ‘remplit’ les églises où il passe, c’est donc plutôt bon signe aussi.
Guillaume Chazerain likes this.
avecrux.avemaria
Bonjour Shazam, je l'aime ce Père, à chaque fois, il me fait rire.
avecrux.avemaria likes this.
dvdenise
shazam likes this.
Yvonne-Aimée likes this.
Guillaume Chazerain and one more user like this.
Guillaume Chazerain likes this.
nathalie likes this.
dvdenise
Que oui mamie, on en avait bien besoin sur ce site!
Guillaume Chazerain and one more user like this.
Guillaume Chazerain likes this.
MaMie likes this.
MaMie
Quelle bouffée "d'oxygène"
Guillaume Chazerain likes this.
MaMie and one more user like this.
MaMie likes this.
dvdenise likes this.
shazam
Jésus ne nous demande rien d’autre, avec cette close que vous connaissez : comme je vous ai aimé, c'est-à-dire en vous sacrifiant ! Tant que nous n’aimons pas tous ceux qui sont autour de nous, tant que nous ne les aimons pas jusqu’à accepter d’être crucifié pour eux, nous ne sommes pas encore dans l’amour Chrétien. C’est bien de dire cela car de temps en temps nous nageons dans une satisfaction …More
Jésus ne nous demande rien d’autre, avec cette close que vous connaissez : comme je vous ai aimé, c'est-à-dire en vous sacrifiant ! Tant que nous n’aimons pas tous ceux qui sont autour de nous, tant que nous ne les aimons pas jusqu’à accepter d’être crucifié pour eux, nous ne sommes pas encore dans l’amour Chrétien. C’est bien de dire cela car de temps en temps nous nageons dans une satisfaction de nous-mêmes. Il s’agit d’aimer très fort.

Et quand le soir avant de nous endormir nous réfléchissons à notre journée, ce n’est pas la peine de faire un grand examen de conscience. Il suffit de se demander : est-ce que j’ai aimé aujourd’hui en m’oubliant, en pensant au bonheur de l’autre ?

Tout est là mes frères. Il ne faut pas s’aimer en surface, il faut aimer comme le Christ : en donnant notre vie, notre temps, tout ce que nous sommes.

On peut vouloir bâtir une vie Chrétienne magnifique et oublier – même si nous communion tous les jours, même si nous prions, oublier - qu’il y a un mot d’ordre du Christ. Ce mot d’ordre nous ne pouvons pas l’oublier : c’est d’aimer ! De nous aimez les uns les autres, dans Sa propre lumière.

Aujourd’hui j’ai compris que si nous aimons, nous devenons les amis du Christ. Sinon, nous ne sommes pas dans Son amitié. Même si nous adhérons à la foi, même si nous prenons position ‘contre ceci’, ‘pour cela’ ; ça ne Lui suffit pas ! Ce qu’IL veut c’est que nous nous aimions, les uns les autres.

Nous sommes Ses amis si nous aimons. Non pas si nous professons la foi, mais si nous aimons. Est-ce que c’est clair dans votre esprit ? En tous cas dans le mien ça commence à s’éclaircir !... Aimer, c’est la sagesse du Christ.

Jésus nous dit : non seulement vous devenez mes amis, mais si vous aimez, votre vie portera beaucoup de fruits. Si nous aimons, notre vie devient fertile, devient féconde. Et quand nous avons l’impression que les fruits ne sont pas très bon, et bien c’est peut-être parce qu’il n’y a pas assez d’amour dans notre vie à l’égard de ceux qui sont près de nous. Vous savez que saint Jean l’a dit : «S i tu prétends aimer Dieu, et que tu n’aime pas ton frère, tu es un menteur. »

‘IL y va fort ...’ C’est normal : il connaît le Christ sous toutes les coutures. Il sait que Jésus tient à cet amour, et il sait que dans le collège des apôtres il va y avoir des histoires, et il y en a : Vous avez entendu la première lecture ? On se dispute…

Les disputes, Jésus dit : Je ne veux pas de cela ! Vous blasphémez Mon nom ! Vous profanez le Christianisme si vous ne vous aimez pas, même si – encore une fois - vous prétendez avoir la foi.

C’est l’amour qui prouve que nous sommes en Lui.

Et la barre n’est pas très haute parce que – mes frères bien aimés laissez-moi vous le dire : nous sommes fait pour aimer. Si l’on est équilibré, on désire vivre des liens forts des liens vrais, on désire éviter les conflits ! Alors que très souvent nous les créons ! Même nous, Catholiques ! C’est dommage… Parce que nous n’avons pas compris cette quintessence du message de Jésus qui est cet appel à l’amour.

Nous aimons Dieu notre Père bien sur, nous le prions nous restons unit à Lui comme la Sainte Vierge a été unie à Lui toute sa vie, et en même temps nous nous aimons les uns les autres. Attention ce n’est pas du bluff. Il faut s’aimer vraiment (Si aujourd’hui j’en prends deux qui se disputent, gare à vous... (rires). C’est très important que nous comprenions qu’il y a là l’intention divine pour notre vie sur la terre.

Il suffit d’aimer, disait Bernadette de Lourdes. C’est très simple il suffit d’aimer. Ce n’est pas compliqué, mais il faut simplement le vouloir…tout simplement.

Je vous en supplie, nous dit le Christ : aimez-vous ! C’est votre marque de fabrique ! C’est la preuve que vous êtes avec Moi !... Sinon toutes vos déclarations de foi je n’en ai rien à faire ! Votre encens qui brule devant vos hôtels, aussi ! Ce que Je veux, c’est que vos cœurs soit aimant, et que vos cœurs se donnent et s’oublient, car ces deux choses vont toujours ensemble.

C’est ainsi : on ne peut pas aimer si on ne s’oublie pas.

De nombreuses personnes ont peur d’aimer parce qu’elles sentent très bien que, elles se dépossèdent d’elles-mêmes pour ne penser plus qu’à l’être aimé. Et que par conséquent elles ont en elles une sorte de vide pour que l’autre puisse rentrer. Mais si l’autre ne vient pas, évidement, ça fait très mal. Et bien moi je vous dis aujourd’hui : n’ayez pas peur d’aimer, c’est la voie que notre Seigneur nous indique pour être heureux ici bas. Et si vous ne recevez rien en retour, ne vous inquiétez pas, vous ressemblerez que davantage au Christ, qui Lui n’a pas été comblé sur la terre, et qui a assisté à bien des mépris. Alors je vous en supplie mes frères bien aimés, dites-vous je n’ai plus qu’un seul désir : c’est d’entrer un jour dans le ciel, c’est d’aimer comme Jésus me l’a demandé.

IL ne m’a rien demandé d’autre !

Et en aimant je serais Son ami, et ma vie, portera beaucoup de fruits. Tout le reste mes frères ça ne compte pas aux yeux de Dieu. Ce qui compte pour Lui, c’est notre volonté d’aimer. Et c’est très concret. Alors IL compte sur vous, IL compte sur moi, alors ne Le décevons pas, faisons Lui plaisir, aimons, et nous serons en Lui, à jamais.

---
* Evangile : « Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres » (Jn 15, 12-17)
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean
En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Mon commandement, le voici :
Aimez-vous les uns les autres
comme je vous ai aimés.
Il n’y a pas de plus grand amour
que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.
Vous êtes mes amis
si vous faites ce que je vous commande.
Je ne vous appelle plus serviteurs,
car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ;
je vous appelle mes amis,
car tout ce que j’ai entendu de mon Père,
je vous l’ai fait connaître.
Ce n’est pas vous qui m’avez choisi,
c’est moi qui vous ai choisis et établis
afin que vous alliez,
que vous portiez du fruit,
et que votre fruit demeure.
Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom,
il vous le donnera.
Voici ce que je vous commande :
c’est de vous aimer les uns les autres. »

– Acclamons la Parole de Dieu.
avecrux.avemaria and 2 more users like this.
avecrux.avemaria likes this.
MaMie likes this.
dvdenise likes this.