Messe au Vatican : Refus de la communion dans la main (Vidéo)

Plusieurs prêtres distribuant la sainte communion lors des canonisations du cardinal John Henry Newman et de quatre autres sur la place Saint-Pierre, le 13 octobre, ont refusé de mettre l'hostie …
Psaume 62
@fr.news a écrit : « La communion dans la main est un sacrilège parce qu'elle ne peut être distribuée sans que de petites parties de l'hostie finissent sur le sol. »

NON, la communion par la main n’est pas en soi une communion sacrilège. On peut certes à bon droit l’estimer inappropriée et irrespectueuse sur la forme, mais l’Autorité vivante de l’Église a toléré que les fidèles communient par …More
@fr.news a écrit : « La communion dans la main est un sacrilège parce qu'elle ne peut être distribuée sans que de petites parties de l'hostie finissent sur le sol. »

NON, la communion par la main n’est pas en soi une communion sacrilège. On peut certes à bon droit l’estimer inappropriée et irrespectueuse sur la forme, mais l’Autorité vivante de l’Église a toléré que les fidèles communient par la main. Dans un passé lointain, la communion par la main était pratiquée dans certaines régions, en posant un petit linge sur la main. Ce que l’Église tolère et ne regarde pas comme sacrilège, tout catholique doit le regarder de la même façon. Ce qui est sacrilège et blasphématoire c’est de déclarer impur et mauvais ce que pourtant l’Église affirme saint et salutaire, telle que la sainte Eucharistie quels que soient les différents rites déclarés licites et valides par l’Eglise. Selon la Foi catholique, une communion sacrilège est une communion qui est faite en état de péché mortel conscient. Même dans le cas d’une communion faite directement sur la langue, des nanoparticules ou mêmes parfois des parties minuscules ou grosses poussières d’hosties consacrées tombent fatalement au sol. Le sacrilège serait de piétiner sciemment et dans une intention sacrilège ces poussières d’hostie, éventuellement visibles, tombées au sol. L’essentiel est l’intention de recevoir avec foi, grand amour et reconnaissance le Vie éternelle que Dieu a voulu nous transmettre sous ce mode matériel si humble qui exige d’être des enfants selon l’Esprit. L’Evangile est tout sauf légaliste et ritualiste. L’Église n’est pas une caserne militaire. Que chaque fidèle communie donc à la fois dans la liberté intérieure, dans l’obéissance et l’humilité aux lois de l’Église dont la nette préférence, dans les Actes officiels, va certes vers la communion directement sur la langue qui est plus traditionnelle et qui exprime extérieurement davantage le grand et humble respect que l’on doit à ce si grand et si humble sacrement. L’Église recommande aussi un geste d’adoration (laissé au discernement et aux possibilités de chacun : inclination de la partie supérieure du corps, agenouillement, génuflexion, etc. ) avant de communier.
Jean de Roquefort likes this.
Bocage shares this.
frederiquebocage@gmail.com
On ferait bien de mettre Bergoglio en personne sur internet pour le vendre au plus offrant !!!
Ils ne savent plus comment "danser" à la conciliaire, tantôt c'est un refus (justifié !) de la communion dans la main, tantôt un refus (même par des évêques -voir photo ci-dessous-) de la communion à genoux ...

Revenez vite à la Sainte Messe de toujours !
Et libéré vous de toutes ces sectes qui vous empoisonnes et nous empoisonne de fait .
Bocage likes this.
Ils sot dans leur petit soulier tout à coup ?ou ils tente de ce rattraper de leur fautes .
La communion c'est A GENOUX !
ne nous laissez pas succomber and one more user like this.
tournesol likes this.
Chouan56
OUI pour ceux qui peuvent se mettre à genoux !. En tout cas toujours sur la langue jamais à la main, il va falloir expliquer à ces pauvres prêtres qui portent la soutane sur cette vidéo .
La communion dans la main est un véritable sacrilège, un grand manque de respect. Il faut que tous les prêtres le sachent. Comment leur dire....de plus les laïques distribuent très souvent la sainte Communion ce qui augmente encore l'offense à Notre Seigneur. Pitié mon Dieu !
Je vous ferais remarquer que tout ceci découle du Concile Vatican II et c'était bien l'un des souci de notre SAINT PÈRE PIE XII , car nous sentions que quelle que chose allait ce passer et en tout les cas moi je n'est rien vu venir c'est par la suite que je me suis rendu compte du faut en cette"Eglise" nouvelle .