cath.ch

Le cardinal Parolin déplore l’hostilité envers le magistère du pape - cath.ch

Pour le cardinal Pietro Parolin, l’hostilité envers le magistère du pape François met en danger l’unité de l’Eglise. Cette attitude “inquiète …
L'unité de l'Eglise depuis Dignitatis Humanae ?
Don Reto Nay likes this.
Credo in Unam Sanctam catholicam.....unité de foi de charité fondée sur Pierre. Maintenant que certains cherchent l'unité, démontre simplement qu'ils n'ont plus la foi animée par la charité....Et quand ce sont de "saints" vicaires, cela force à réfléchir.....
Quelle foi ? la foi catholique ou oecuménique ?
Mais seule la foi catholique mérite ce nom cela va sans dire
Il ne faut pas inverser les choses, c'est le Magistère confus et hétérodoxe de François qui met en danger la foi et donc l'unité de l’Église. François semble ne pas se soucier de ce qui a été défini avant lui.
Roy-XXIII
@AveMaria44 François n'a aucune raison de se soucier de ce qui a été défini avant lui pour la simple et bonne raison Jean XXIII avait décrété que l'Évangile était mieux compris que celui défini auparavant. Donc idem pour JP II censé mieux comprendre mais moins que Benoit XVI. Idem pour François qui comprend mieux que Benoît et Idem pour son (éventuel) successeur qui comprendra encore mieux que …More
@AveMaria44 François n'a aucune raison de se soucier de ce qui a été défini avant lui pour la simple et bonne raison Jean XXIII avait décrété que l'Évangile était mieux compris que celui défini auparavant. Donc idem pour JP II censé mieux comprendre mais moins que Benoit XVI. Idem pour François qui comprend mieux que Benoît et Idem pour son (éventuel) successeur qui comprendra encore mieux que François Etc etc ... ! l'église conciliaire est donc DE FAIT en état d'erreur permanente depuis VII ! CQFD !
Don Reto Nay likes this.
Oui, vous avez raison l'église, ou plutôt la secte conciliaire, a des charismes inconnus aux siècles antérieurs et s'adapte à l'intelligence toujours plus grande de l'homme moderne. Mais François semble hors concours, puisqu'il modifie à son gré, la Révélation elle-même...
Don Reto Nay likes this.
Ce délire monstrueux provient du tout début du Concile Vatican II ! Je n'ai plus ni la date précise, ni l'auteur (il me semble que c'est "saint" Jean XXIII), ni le discours exact en tête (je rechercherai la référence pour les éventuels curieux) ! Il est proclamé cette chose ahurissante et inouïe depuis... la Pentecôte ! : le Saint-Esprit a parlé directement aux pères conciliaires, par dessus la …More
Ce délire monstrueux provient du tout début du Concile Vatican II ! Je n'ai plus ni la date précise, ni l'auteur (il me semble que c'est "saint" Jean XXIII), ni le discours exact en tête (je rechercherai la référence pour les éventuels curieux) ! Il est proclamé cette chose ahurissante et inouïe depuis... la Pentecôte ! : le Saint-Esprit a parlé directement aux pères conciliaires, par dessus la Tradition et 1900 ans de Vie de la Sainte Eglise ! Allez ensuite vous étonner de ce qui a suivi !
ne nous laissez pas succomber and 3 more users like this.
Roy-XXIII likes this.
Spina Christi 2 likes this.
Don Reto Nay likes this.
Don Reto Nay likes this.
Voici une référence que je connais ! : Terrible accusation (et non jugement, réservé à la Sainte Eglise) d'"illuminisme pentecôtiste" : crc-resurrection.org/…/2-lilluminisme-…
A propos du stupéfiant Discours d'ouverture du Concile le 11 octobre 1962 ("second Cénacle", "invasion d'un esprit nouveau", "nouvelle Pentecôte" etc...) : crc-resurrection.org/…/discours-ouvert…
Roy-XXIII
"A propos des éventuels revirements doctrinaux, pour répondre aux journalistes, Mgr Bruno Forte a brillamment cité le bienheureux pape Jean XXIII : « Ce n’est pas l’Evangile qui change, c’est nous qui le comprenons mieux ».
francois-vayne.com/ce-nest-pas-lev…
Très généreux, le "saint" Paul VI, un vrai saint Vincent de Paul : son anneau à U-Thant secrétaire de l'ONU (organisme maçonnique internationale) ou au Docteur Fisher, faux archevêque de Canterbury, sa tiare destinée à être vendue et le produit de la vente destiné à une "œuvre de charité" (mais finalement rachetée par l'archevêque de N.Y.C.) et l'étendard turc de Lépante, arraché au prix de …More
Très généreux, le "saint" Paul VI, un vrai saint Vincent de Paul : son anneau à U-Thant secrétaire de l'ONU (organisme maçonnique internationale) ou au Docteur Fisher, faux archevêque de Canterbury, sa tiare destinée à être vendue et le produit de la vente destiné à une "œuvre de charité" (mais finalement rachetée par l'archevêque de N.Y.C.) et l'étendard turc de Lépante, arraché au prix de flots de sang catholique et du Labeur de Notre-Dame du Rosaire aimablement rendu aux turcs persécuteurs de chrétiens...
Spina Christi 2 likes this.
Le (futur) Pape déclare en 1977 : "le diable est au Vatican !" : « …Pour célébrer avec dévotion le soixantième anniversaire des Apparitions de Notre-Dame, le père Leandro Tireront, s.j., confesseur du Cardinal Luciani, fut le promoteur d’un pèlerinage de Vénitiens à Fatima. Or, un jour du mois de mai (1977), il demanda à son patriarche : «Eminence, accepteriez-vous de venir avec nous à Fatima ?»…More
Le (futur) Pape déclare en 1977 : "le diable est au Vatican !" : « …Pour célébrer avec dévotion le soixantième anniversaire des Apparitions de Notre-Dame, le père Leandro Tireront, s.j., confesseur du Cardinal Luciani, fut le promoteur d’un pèlerinage de Vénitiens à Fatima. Or, un jour du mois de mai (1977), il demanda à son patriarche : «Eminence, accepteriez-vous de venir avec nous à Fatima ?» - «Oui, je viendrais volontiers, c’est un désir que je porte dans mon coeur depuis longtemps. C’est une promesse secrète que j’ai faite à la Madone.» (note en bas de page : Bassotto, op. cit. p.114). Peu après, le Cardinal Luciani téléphona à madame Olga, marquise do Cardaval. C’était une amie, d’origine vénitienne, qui avait épousé un membre de la haute aristocratie portugaise. Il voulait la charger de prévoir et d’organiser à Fatima son pèlerinage. «Eminence, lui répondit-elle, je ne puis pas. Je ne suis pas qualifiée pour remplir cette charge. Vous devriez entrer en relation avec le patriarche de Lisbonne, ou bien vous adresser au Vatican.» Le Cardinal Luciani l’arrêta : «Ah, non ! Impossible !» Et il fit cette réponse tellement impressionnante : «Je ne veux rien faire avec le Vatican. Il y a le diable au Vatican.» (note en bas de page : Madame Olga do Cardaval (+ 21 décembre 1996) nous a elle-même rapporté par deux fois cette parole du Cardinal Luciani, au cours d’un entretien en présence de deux amis, le 25 février 1993, à Sintra. Lors de cette rencontre, la marquise, d’une extrême pondération, ne se départit à aucun moment de sa déférence et de sa grande dévotion pour le Pape, pour les autorités romaines et pour les évêques. Cette parole, rapportée spontanément, tranchait donc avec le reste des propos qu’elle nous a tenus). Si le Cardinal Luciani était convaincu que le diable régnait au Vatican, c’était probablement à cause de ce qu’il savait des malversations financières de la maffia milanaise, toute puissante au Vatican (note en bas de page : supra, chap.7; infra, chap.9. Cette parole stupéfiante s’explique d’autant mieux qu’en Italie l’argent du Vatican est surnommé « lo sterco del diavolo, la fiente du diable »)…» (in «Jean-Paul Premier, le Pape du Secret» Frère François de Marie des Anges : «Toute La Vérité sur Fatima» Tome IV. page 311)
Note de "Catholique et Français" : je connais personnellement Fr. François et je sais qu'il ne ment pas en rapportant ces faits !
Cela est il avant le monsieur de la finance Vaticane ,retrouver pendu sous un pont?
Oui, "ne nous laissez pas succomber", c'est avant, en 1977; le pendu, c'est après 1978.
Vive le Roi likes this.
Et oui, il y eut une "nouvelle Pentecôte", et donc une nouvelle lumière, mais l'Esprit-Saint ne peut en aucun cas se contredire. Que le dogme s'explicite de plus en plus, cela ne fait pas de doute, mais il ne change pas substantiellement. Or quand "saint" Paul VI donne son anneau à U Thant secrétaire de l'ONU, ou au Docteur Fisher, faux archevêque de Canterbury, mais vrai franc-maçon et …More
Et oui, il y eut une "nouvelle Pentecôte", et donc une nouvelle lumière, mais l'Esprit-Saint ne peut en aucun cas se contredire. Que le dogme s'explicite de plus en plus, cela ne fait pas de doute, mais il ne change pas substantiellement. Or quand "saint" Paul VI donne son anneau à U Thant secrétaire de l'ONU, ou au Docteur Fisher, faux archevêque de Canterbury, mais vrai franc-maçon et authentique laïc, et qu'il lui demande de bénir la foule, il démontre clairement qu'il pratique une autre religion, n'en déplaise à quelques uns.
Jean de Roquefort likes this.