Un évêque vend l'ordination épiscopale d'une femme dans une paroisse catholique comme "acte de …

L'évêque de Richmond, Barry Knestout, USA, défend l'ordination le 1er février d'une femme évêque épiscopalienne dans une paroisse de son diocèse. Dans une déclaration du 15 janvier, il a qualifié …
Au nom de l’œcuménisme, c'est-à-dire du "subsistit in", n'importe qui peut faire n'importe quoi dans une église. Moi qui suis organiste de profession, je puis l'assurer ; et je suis sûr que Crouan peut dire la même chose. À bas la conciliaire, qu'elle s'appelle Taizé, Fontgombault ou autres !
Quand on danse le tango dans les messes il faut bien une partenaire , à nouvelle "Eglise" nouvelles unions bisous .