24:30
CordisZetes
113.9K

Les Inventions de la Vie, une série de Jean-Pierre CUNY, musique originale de Joël FAJERMAN

www.dailymotion.com/Tchatcha3 [1:36] Certains êtres vivants pourraient faire penser, en paraphrasant Coluche, que Dieu a dit : Dans la vie, il y aura des durs, il y aura des mous. Et pour celui …More
www.dailymotion.com/Tchatcha3
[1:36] Certains êtres vivants pourraient faire penser, en paraphrasant Coluche, que Dieu a dit : Dans la vie, il y aura des durs, il y aura des mous. Et pour celui qui sera petit et mou, ce sera très dur. Mais la "moulitude", ainsi qu'on devrait dire, c'est quoi ? Le comte de Buffon, naturaliste et écrivain français, avant de mourir en 1788,
en a donné cette admirable définition digne d'être gravé dans du mou : "Tout ce qui est humide est en même temps, mou, c'est-à-dire moins dur que ce qui est sec". Voici un mou, très humide et plutôt petit, pour qui, en effet, la vie est très dure. Holothurie ou Concombre de mer. C'est un cousin des équinodermes, c'est-à-dire de ces animaux à peau hérissée que sont aussi, notamment, les étoiles de mer. Anatomie peu enthousiasmante : une bouche à l'avant, un anus à l'arrière. Entre les deux : du mou, à peine renforcé, à l'intérieur par de minuscules pièces de calcaire même pas solidaires, éparpillées dans le mou. …More
Guiharan likes this.
CordisZetes
"Au départ, je suis un poète", lance tout de go Jean-Pierre Cuny, chasseur de singularités naturelles. "Mais moi, c’est la poésie de la vie qui m’intéresse." Le réalisateur des Inventions de la vie est surtout un passionné, un "amateur de tout, si vous voulez", qui a mis du temps à trouver sa voie. A l’école, en licence de lettres, journaliste au Maroc... le jeune Jean-Pierre s’ennuie partout, …More
"Au départ, je suis un poète", lance tout de go Jean-Pierre Cuny, chasseur de singularités naturelles. "Mais moi, c’est la poésie de la vie qui m’intéresse." Le réalisateur des Inventions de la vie est surtout un passionné, un "amateur de tout, si vous voulez", qui a mis du temps à trouver sa voie. A l’école, en licence de lettres, journaliste au Maroc... le jeune Jean-Pierre s’ennuie partout, même s’il s’adonne avec bonheur à l’écriture. De retour en France, ce Méditerranéen dans l’âme accepte sans hésiter de collaborer avec Jacques Antoine sur Télé Monte Carlo.
Mais la rencontre avec Jean Giono, sur les hauteurs de Manosque, bouleverse tout. "On parlait de nature, de garrigue, des plantes du maquis, des oiseaux et je disais à Giono: "Il se passe des tas de choses intéressantes dans les buissons, mais les gens ne le savent pas!" Et il m’a répondu: "On va dans les étoiles, mais on ne sait même pas ce qui se passe sur les talus."" Persuadé que "pour être compris par tous, tout doit pouvoir être dit dans une langue souple, claire et simple, dans un bon style et avec humour", Jean-Pierre Cuny se lance dans la réalisation de documentaires sur la faune et la flore des Alpes-de-Haute-Provence, puis sur L’aventure des plantes (1980) et Les inventions de la vie. La voie est trouvée, le public aime.
Depuis, ce passionné d’écriture et de parole court le monde pour tourner des images, trouver des films scientifiques, rencontrer des spécialistes, avant de se plonger avec délices dans les livres sur le sujet choisi, écrits parfois dans "un vrai pathos"! Alors que, pour écrire ensuite le fameux commentaire, "il faut avoir le ton du conteur, comme si vous lisiez en public un roman policier".
A soixante-quatre ans, Jean-Pierre Cuny prépare la suite des Inventions pour Canal+ et une série sur les Archéospaces, où il raconte la vie des civilisations anciennes... Encore une vieille passion.

GERALDINE L., 1994. Portrait : Jean-Pierre Cuny. La Vie n°2554, 11 août. [www.lavie.fr/…/jean-pierre-cun…