La version italienne du livre de Ratzinger/Sarah prouve que Gänswein est un menteur

L'éditeur italien David Cantagalli a déclaré à IlFoglio.it (22 janvier) que l'introduction et la conclusion du livre de Ratzinger et Sarah sur le célibat "ont été écrites par le cardinal Sarah et …
gerard57
L'édition française, avec un éditeur différent, prouve elle aussi le mensonge de Ganswein. Benoît XVI a librement collaboré à ce livre, il en a lu les épreuves et en est le co-auteur avec le cardinal Sarah.
Il n'empêche que l'édition italienne s'est pliée en partie à ce que voulait Gänswein, ce que n'a pas fait encore l'édition française et ce que ne fera jamais l'édition anglaise. C'est donc cette dernière qui est la plus fiable.