01:11
h2onews.org
253.3K

Pie XII vers les autels

Samedi dernier Benoît XVI a promulgué le décret sur les vertus héroïques de Pie XII, ouvrant ainsi la voie à sa béatification. Le pontificat du Pape Pacelli, qui fut nonce apostolique en Allemagne …More
Samedi dernier Benoît XVI a promulgué le décret sur les vertus héroïques de Pie XII, ouvrant ainsi la voie à sa béatification. Le pontificat du Pape Pacelli, qui fut nonce apostolique en Allemagne pendant les années où le parti d'Hitler s'imposait, dura 19 ans, de 1939 à 1958. Ce pontificat fut l’un des plus difficiles et des plus dramatiques de toute l’histoire de l’Eglise.
La signature du décret sur les vertus héroïques de Pie XII a aussitôt suscité quelques réactions de la part d’une partie du monde juif.
Bien qu’ils reconnaissent au pape Pie XII le mérite d’avoir incité les couvents et les monastères à donner refuge aux juifs en fuite, comme le garantissent des sources historiques, certains responsables du monde juif estiment que cette décision ne fait que raviver la souffrance de ceux qui lui reprochent un manque de prise de position officielle contre la Shoah.
Cela dit, contrairement à certaines rumeurs , la visite du pape à la Synagogue de Rome , fixée au 17 janvier, est …More
Philomène
LE COURAGE DE PIE XII ! Par Arnold Lagémi
(www.TERREDISRAEL.COM)

ENCORE DES FAITS, RIEN QUE DES FAITS !

GOLDA MEÏR (à l’occasion de la mort de Pie XII 1958): “Pendant les dix années de terreur nazie, quand notre peuple subit un terrible martyre, la voix du pape s’est élevée pour condamner les persécuteurs et invoquer la pitié envers leurs victimes. La vie de notre temps a été enrichie …More
LE COURAGE DE PIE XII ! Par Arnold Lagémi
(www.TERREDISRAEL.COM)

ENCORE DES FAITS, RIEN QUE DES FAITS !

GOLDA MEÏR (à l’occasion de la mort de Pie XII 1958): “Pendant les dix années de terreur nazie, quand notre peuple subit un terrible martyre, la voix du pape s’est élevée pour condamner les persécuteurs et invoquer la pitié envers leurs victimes. La vie de notre temps a été enrichie par une voix qui disait les grandes vérités morales au dessus du tumulte des conflits quotidiens. Nous pleurons un grand serviteur de la paix. »

MARCUS MELCHIOR, GRAND RABBIN DU DANEMARK, (RESCAPE DE LA SHOAH) (cité par David Dallin, « le mythe du pape d’Hitler » TEMPORA 2007 : « Si le pape avait parlé, Hitler aurait massacré beaucoup plus que six millions de Juifs et peut être 10 millions de catholiques. »

ISSAC HERZOG, Grand Rabbin de Jérusalem et père de l’ancien Président de l’Etat d’Israël. (Lettre à Pie XII, mars 46) : « Le peuple juif se souviendra vivement avec la plus profonde gratitude de l’aide apportée par le Saint Siège au peuple souffrant durant la persécution nazie. Sa Sainteté a agi pour éradiquer l’antisémitisme dans de nombreux pays. Que D… permette que l’histoire se souvienne que lorsque tout était noir pour notre peuple, Votre Sainteté a allumé pour lui une lumière d’espérance.

ALBERT EINSTEIN : « L’Eglise catholique a été la seule à élever sa voix contre l’assaut mené par Hitler contre la liberté. »

Dr ELIE TOAFF, GRAND RABBIN DE ROME (Le Monde 10 Octobre 1958)
« Les Juifs se souviendront toujours de ce que l’Eglise Catholique a fait pour eux sur l’ordre du pape au moment des persécutions raciales. Quand la guerre mondiale faisait rage, Pie XII s’est prononcé souvent pour condamner la fausse théorie des races. De nombreux prêtres ont été emprisonnés et ont sacrifié leur vie pour aider les Juifs. »

L’ORCHESTRE PHILARMONIQUE D’ISRAËL SE REND A ROME JOUER DEVANT LE PAPE EN TEMOIGNAGE DE GRATITUDE POUR l’attitude du pontife pendant la Shoah (novembre 1955)

Le 13/12/63 le journal « le Monde » publie une déclaration de Pinhas Lapide : « Pourquoi cet acharnement envers Pie XII ? Le pape, personnellement, le Saint Siège et toute l’Eglise ont sauvé plusieurs centaines de milliers de Juifs d’une mort certaine » Le même publiera en 1967 « Rome et les Juifs » Le Seuil où il écrira : « Après enquêtes approfondies, c’est 860.000 Juifs que Pie XII a sauvés.

1963 La pièce de théâtre LE VICAIRE de Rolph Hochut qui critique le comportement du pape pendant la guerre est interdite en Israël.

LEON POLIAKOV, dans un article intitulé « Le Vatican et la question juive » : « Pie XII mit personnellement plusieurs kilos d’or à la disposition des Juifs de Rome lorsqu’une participation de leur part fut exigée des Allemands. Tout au long des neuf mois que dura l’occupation de Rome des dizaines de Juifs Romains trouvèrent refuge dans les édifices du Vatican. »

Le même dans « Bréviaire de la Haine » calman Lévy 1951: « Face à la terreur hitlérienne, les Eglises déployèrent sur le plan de l’action humanitaire une action inlassable et inoubliable avec l’approbation ou sous l’impulsion du Vatican. »

29/11/45 le pape reçoit délégués des réfugiés Juifs, provenant de camps de concentration allemands « très honorés de pouvoir remercier personnellement le Saint Père pour la générosité qu’il leur a démontrée pendant la terrible période nazie. »

Le procès de Nuremberg n’établira pas de complicité entre Pie XII et les criminels nazis.

En 42, Pie XII fit savoir au Maréchal Pétain, par l’intermédiaire du nonce à Vichy, Mgr Valério Valeri qu’il n’approuvait pas l’attitude du Gouvernement français à l’égard des Juifs.

LE 25/12/42 Le New York Times écrivait dans son éditorial : « La voix de Pie XII est bien la seule qu’on entend dans l’obscurité qui enveloppe l’Europe en ce Noël. »

Harold Tittman, délégué US au Vatican déclarera dans ses mémoires publiées en 2004 par son fils : « Je ne peux m’empêcher de penser qu’en évitant de parler, le Saint Père a fait le bon choix ; il a ainsi sauvé bien des vies. »

Le 2/6/43, devant le collège des cardinaux, Pie XII déclare : « Toute parole de notre part à l’autorité doit être sérieusement pesée dans l’intérêt même des victimes. »

Le 26/6/43 Radio Vatican déclare : Quiconque établit une distinction entre Juifs et autres Hommes doit être considéré comme un infidèle. »
Sept 43 suite à l’invasion de l’Italie du Nord par l’Allemagne : 477 Juifs trouveront refuge au Vatican, et plus de 4000 dans les monastères et couvents des environs.

Le New York Times du 25/12/40 : “Si le pape dans son discours de Noël, a eu l’intention de condamner le régime hitlérien, il n’aurait pas pu le faire plus clairement qu’il ne l’a fait en dénonçant « l’Ordre Nouveau qui prétend imposer sa loi à toute la société. »

Le 6 mars 1939, 4 jours après son élection il fait diffuser par le Saint Office une mise en garde contre la politique antisémite de Mussolini.
Le Canossa de Hitler. Tel est le titre à la une du New York Times du 15/3/40. La veille, Joachim Von Ribbentrop, Secrétaire Allemand aux Affaires Etrangères est venu au Vatican pour une visite officielle. Le journal rapporte qu’à cette occasion, le pape prit la défense des Juifs en Allemagne et en Pologne. Von Ribbentrop quitta l’audience, très abattu.
En décembre 43, le Vatican proteste contre la décision du gouvernement Italien d’interner tous les Juifs, même les convertis au catholicisme ou les descendants de Juifs.
En Juillet 44, Pie XII adresse un appel urgent aux autorités religieuses de Budapest pour intervenir en faveur des Juifs de Hongrie : « ce n’est pas désespéré parce que nous pouvons toujours compter sur les forces du Christianisme et de l’humanité en Europe pour résister à la fureur nazie.
La première encyclique de Pie XII SUMMI PONTIFICATUS (20/10/39) dénonce toute forme de racisme.

Le Grand Rabbin Isaac Herzog demande l’intercession du pape en faveur des Juifs Lithuaniens. Le 11/3/40, Pie XII téléphone à Von Ribbentrop. Dans son édition du 13/3/40, le New York Times précise que « le pape tint au ministre allemand des « propos incendiaires. »
Dès l’annonce de l’invasion de la Pologne, Mgr Tardini, Sécrétaire d’Etat, déclare : « l’Eglise doit rester hors du conflit. Une condamnation officielle du Vatican accroîtrait les persécutions. Nous devons mesurer le danger des représailles.
En mars 42, le chargé Slovaque au Vatican déclare que le gouvernement Slovaque prépare la déportation de 80.000 Juifs de Pologne. Le Vatican proteste contre ses mesures prises du seul fait de la race.
Le New York Times, édition du 10/1/40 signale qu’en Janvier 40, malgré les protestations du gouvernement fasciste de Mussolini, le Vatican nomme deux Juifs à l’Académie des Sciences du Vatican.
« Toute action de propagande inspirée par l’Eglise catholique contre Hitler aurait été un suicide ou aurait porté à l’exécution de beaucoup plus de Juifs et de catholiques » (Procureur Kempner, représentant des Etats Unis au procès de Nuremberg.) Cité par David Dallin « Le mythe du pape d’Hitler » Tempora 2007.
« Je rends grâce au souverain pontife, aux religieux et aux religieuses qui n’ont vu dans les persécutés que des frères selon les indications du Saint Père, et qui ont offert avec élan et abnégation leur action intelligente et efficace pour nous secourir, insouciants des énormes dangers auxquels ils s’exposaient. » (Giuseppe Nathan, commissaire de l’Union des Communautés Israélites 7 septembre 1945)

Le 21 Septembre 1945, Pie XII reçoit le Docteur Léo Kubowitski, secrétaire du Congrès Mondial Hébraïque, qui lui présente ses remerciements les plus sincères « pour l’œuvre effectuée par l’Eglise catholique dans toute l’Europe en défense du peuple juif ».
En Octobre 1945, le Congrès Juif Mondial offre 20.000 dollars au Vatican, en reconnaissance des efforts de la Sainte Eglise Catholique Romaine dans le sauvetage des Juifs persécutés par le nazisme et le fascisme. (New York Times 11 Octobre 1945)

EDITH MUTZ écrira dans son article « Les Juifs et le Vatican sous Pie XII » Bulletin N° 2 des élèves de l’Athénée Israélite de Bruxelles :
« La véritable raison du silence de Pie XII durant la guerre n’était pas la crainte d’être déporté dans un camp de concentration mais celle d’aggraver le cas de ceux qui s’y trouvaient déjà. »

NEW YORK TIMES (4 FEVRIER 1944) De tous les pamphlets incendiaires fabriqués à Moscou et lancés avec désinvolture et imprudence au sein de l’unité des nations Alliées, aucun n’est susceptible de faire autant de mal que cette attaque injuste voulant faire croire que le Vatican est pro nazi.

New York Times 31 MARS 1940 : Louis Finkelstein, Directeur/Doyen du Séminaire Américain de théologie hébraïque écrit une lettre au rédacteur en chef du New York Times. Son intention est d’attirer l’attention des lecteurs sur leur intégration à une époque « où l’hostilité à toutes les formes de religion, qui caractérise le totalitarisme moderne, nous mène à conclure que la préservation de la liberté est liée à la préservation de la religion. Et actuellement, ce sont les églises chrétiennes qui manifestent la plus vive résistance au IIIèm Reich. Excepté PIE XI et son successeur PIE XII, aucune autre institution n’a osé adresser de si vive remontrance au régime nazi"
Dans le même numéro, Albert Einstein prend également parti pour Pie XII.

SUR LE PLAN IDEOLOGIQUE :
En 1937, le cardinal Pacelli, futur pape Pie XII rédigea l’encyclique « MIT BRENENDER SORGE » qui, jusqu’à aujourd’hui encore est un document faisant autorité dans la lutte contre le nazisme. Le futur pape Pie XII y condamne le national socialisme comme une forme moderne de paganisme. Cette encyclique lue dans les églises allemandes provoqua de très nombreuses arrestations d’ecclésiastiques allemands.
« C’était un grand homme et un homme bon et je l’aimais. » (Maréchal Montgomery, (Sunday Times)
Eloquent, non?
NB/ Si nécessaire, j’exposerai ultérieurement les nombreux faits attestant de l’opposition de Pie XII au nazisme et de la défiance qui s’en suivit à son égard de la part des autorités allemandes.
Philomène
Vivement que Pie XII soit béatifié !

Juifs ».
Et aussi information :
Parmi les preuves que Gary Krupp a pu avancer, figure une circulaire datée du 30 novembre 1938, signée du cardinal Pacelli, adressée aux nonciatures, aux délégations apostoliques et à 61 évêques. Cette circulaire demandait de :
« trouver 200 000 visas pour permettre à des « catholiques non-aryens » (formule codée pour désigner …More
Vivement que Pie XII soit béatifié !

Juifs ».
Et aussi information :
Parmi les preuves que Gary Krupp a pu avancer, figure une circulaire datée du 30 novembre 1938, signée du cardinal Pacelli, adressée aux nonciatures, aux délégations apostoliques et à 61 évêques. Cette circulaire demandait de :
« trouver 200 000 visas pour permettre à des « catholiques non-aryens » (formule codée pour désigner les juifs…) de sortir du territoire du
Reich »
On peut y lire la précision suivante : « que l’on veille à ce que des sanctuaires soient mis à disposition pour sauvegarder leur vie spirituelle et protéger leur culte, leurs coutumes et leurs traditions religieuses ».
Peu de temps après, dans une lettre datée de janvier 1939, Pie XII confirmait le contenu de sa circulaire en ces termes : « N’entreprenez pas seulement de sauver les juifs mais aussi les synagogues, les centres culturels et tout ce qui appartient à leur foi : les rouleaux de la Torah, les bibliothèques, etc… »

…. je n’appelle pas cela aider hitler !

* Gary Krupp est un Juif, âgé de 62 ans, à la retraite, après avoir été industriel fabriquant d’équipements médicaux.
En 2003 il a créé une fondation Pave the way (« Prépare ton chemin ») ayant pour but de «combler les fractures de compréhension entre les religions » Mais le plus important est que cette fondation a financé les investigations et enquêtes menées au sujet des relations entre l’Allemagne nationale-socialiste et Pie XII. au terme desquels il a pu affirmer de façon certaine :
« Saviez-vous que le pape Pie XII avait sauvé plus de 860 000 juifs des camps de la mort ? Je veux dire que je ne le savais pas auparavant. C’est un assassinat caractérisé, une « shanda » ( un déshonneur en Yiddish), que tant de Juifs disent qu’il était anti-sémite ». Il ajoutait, trahissant toute la pression qu’il avait dû subir : « Croyez-moi, quand j’étais enfant, je ne rêvais pas que je défendrais un jour un homme que nous croyions un sympathisant nazi ».
Ce Pape est sans doute un des plus grands papes de l’histoire, ce qui n’enlève rien à Jean-Paul II, qui est lui aussi un très grand Pape.
Pour petit rappel, voici ce que dit Gary Krupp* à propos de Pie XII : « Pie XII était le plus grand héros de la seconde Guerre mondiale…il a sauvé plus de juifs que Roosevelt, Churchill et tous ceux qui leur sont associés. Il ne devrait pas être une raison de litige entre les catholiques et les
yvesmarie
La légende noire contre Pie XII semble partie de la pièce de théatre "Le vicaire". Depuis elle est réactivée périodiquement et relayée, y compris dans certains médias dits catholiques, Dieu leur pardonne !
Au mépris de l'oeuvre remarquable du P. Blet, sj, qui a eu connaissance des archives, au mépris de la reconnaissance par les autorités juives que l'on peut attribuer plus de 200000 …More
La légende noire contre Pie XII semble partie de la pièce de théatre "Le vicaire". Depuis elle est réactivée périodiquement et relayée, y compris dans certains médias dits catholiques, Dieu leur pardonne !
Au mépris de l'oeuvre remarquable du P. Blet, sj, qui a eu connaissance des archives, au mépris de la reconnaissance par les autorités juives que l'on peut attribuer plus de 200000 juifs sauvés grâce à Pie XII...
Force de la vérité, et courage du Pape Benoît XVI font que justice va enfin être rendue à ce grand et saint Pape que fut Pie XII.
Soyons de ceux qui remercient, au lieu de hurler avec les loups du "culturellement correct", toujours en retard d'une guerre...
paul-marie
Dites-moi où je me trompe quand j'essaye de comprendre votre position?1.Si je comprends bien votre position, il n'y a plus de Pape.
2.En outre, tous les Evêques ont été ordonnés invalidement après 69 selon vous.
3.Par conséquent toutes les ordinations sacerdotales sont aussi invalides dans votre conception.Question; Que reste-t-il de l'Eglise alors?
Miles+Christi
vous m'apprenez quelque chose là...
paul-marie
Donc, si je vous suis, il n'y a plus de Pape, ce qui veut dire qu'il n'y a plus d'Evêques et donc plus de prêtres. Et sans prêtre, il n'y a pas d'Eglise. L'Eglise à qui Jésus-Christ avait promis de la protéger n'existe plus.Direz-vous qu'il existe encore une église spirituelle sans hiérarchie à laquelle vous faites partie?

Autre point; Le pape est-il antichrist, oui ou non. Il faut que je le …More
Donc, si je vous suis, il n'y a plus de Pape, ce qui veut dire qu'il n'y a plus d'Evêques et donc plus de prêtres. Et sans prêtre, il n'y a pas d'Eglise. L'Eglise à qui Jésus-Christ avait promis de la protéger n'existe plus.Direz-vous qu'il existe encore une église spirituelle sans hiérarchie à laquelle vous faites partie?

Autre point; Le pape est-il antichrist, oui ou non. Il faut que je le sache pour mon salut!
Miles+Christi
j'ai déjà répondu.

et j'ajoute ceci:

foicatholique.cultureforum.net/…/la-vacance-du-s…
paul-marie
Autre question, si Joseph Ratzinger n'est pas le successeur de Pierre, qui est le successeur de Pierre?Si il n'y a pas de successeur de Pierre, que penser alors de la parole de Notre Seigneur; Tu es Pierre et sur cette Pierre, je bâtirai mon Eglise et les puissances de l'enfer ne prévaudront pas contre elle?
paul-marie
Pour l'instant, je n'ai pas donné d'argument. Je vous ai posé une question à laquelle vous sembler ne pas vouloir répondre;Pensez-vous que le Pape actuel est un antichrist et la rome actuelle Babylone?
Miles+Christi
ce n'est pas un argument ça.

ce que je pense c'est qu'un hérétique ne peut pas etre la Tete de l'Eglise, la règle prochaine de la foi pour tout Catholique, en clair ratzinger n'est pas successeur de Saint Pierre.

Sede Vacante six voies de démonstration

foicatholique.cultureforum.net/…/sede-vacante-si…

Foi Catholique vs vatican II

www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php

qui a fait aposta…More
ce n'est pas un argument ça.

ce que je pense c'est qu'un hérétique ne peut pas etre la Tete de l'Eglise, la règle prochaine de la foi pour tout Catholique, en clair ratzinger n'est pas successeur de Saint Pierre.

Sede Vacante six voies de démonstration

foicatholique.cultureforum.net/…/sede-vacante-si…

Foi Catholique vs vatican II

www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php

qui a fait apostasier les nations Catholiques ?

Abbé Zins + Apostasie des Nations

liberté religieuse individuelle: engrenage piégé

Abbé Zins + "Liberté religieuse" individuelle: engrenage piégé
paul-marie
Miles Christi,Vous pensez comme Golias qui ne respecte ni le successeur de Pierre, ni l'Eglise.
Pensez-vous que le Pape actuel est un antichrist et la rome actuelle Babylone?
HUTCHEN
j'ai demandé un avis éclairé, des arguments, pas des vociférations !
Miles+Christi
bof, tout ça c'est du vent, c'est l'histoire du pompier pyromane.

pour résumé, la secte conciliaire en niant, en combattant le Règne Social de Notre Seigneur Jésus-Christ, et en imposant l'état non-confessionnel ou pluri-confessionnel, ce qui revient au meme et qui est condamné, n'a pas seulement permis toutes ces lois antichrists que nous voyons apparaitre chaque jour plus nombreuses ici ou là,…More
bof, tout ça c'est du vent, c'est l'histoire du pompier pyromane.

pour résumé, la secte conciliaire en niant, en combattant le Règne Social de Notre Seigneur Jésus-Christ, et en imposant l'état non-confessionnel ou pluri-confessionnel, ce qui revient au meme et qui est condamné, n'a pas seulement permis toutes ces lois antichrists que nous voyons apparaitre chaque jour plus nombreuses ici ou là, mais elle en est la principale complice! par le refus de faire Règner Notre Seigneur Jésus-Christ! ce sont des judas!

Abbé Zins + Apostasie des Nations

donc tout ce cinema en faveur de la vie, ces encycliques bidons, marche pour la vie, et autres grandes manifestations comme en espagne par exemple, ne porteront jamais de fruits, tout ceci est du pipeau, une pure perte de temps!

on fait s'épuiser les catholiques dans une lutte perdue d'avance!

tant que l'Etat ne sera pas Catholique, ça continuera!

les conséquences pratiques de la négation de ce Dogme:

lesalonbeige.blogs.com/…/italie-le-meurt…

lesalonbeige.blogs.com/…/majest%C3%A9-ne…

tout ceci est donc un pipeau monumental pour berner les Catholiques!

ces naifs qui se croient soutenu par le "Saint-Siège"! alors que c'est justement ce prétendu saint-siège qui fait avorter tout redressement de la société civile, en niant, en combatant le Règne Social de Jésus-Christ qui est un Dogme de Foi Catholique!


qu'on se réveille!
paul-marie
Ca s'est déja fait depuis longtemps. Relisez par exemple Evangelium Vitae du Pape Jean-Paul II. Il parle de "crime abominable" à ce sujet et rappelle l'excommunication qui est encourrue... Du reste cela est bien précisé aussi dans le code de droit canonique en vigueur. Et si un Evêque se montre frileux sur cette question, je serai le premier à lui rappeler ces textes du magistère.Non, mais si on …More
Ca s'est déja fait depuis longtemps. Relisez par exemple Evangelium Vitae du Pape Jean-Paul II. Il parle de "crime abominable" à ce sujet et rappelle l'excommunication qui est encourrue... Du reste cela est bien précisé aussi dans le code de droit canonique en vigueur. Et si un Evêque se montre frileux sur cette question, je serai le premier à lui rappeler ces textes du magistère.Non, mais si on revient à Golias, le problème c'est qu'ils ne respectent pas l'autorité du Pape, n'est-ce pas?
Miles+Christi
un peu de fougue, enfin!

faites réclamation auprès de vos "eveques", c'est votre devoir.

et ordonnez leur de condamner publiquement le crime d'avortement, stipulant bien qu'il s'agit d'un CRIME, rappelant par là meme l'excommunication qui va avec.

et s'ils ne veulent pas, débarquez-les.
paul-marie
Peut-être faudrait-il en effet les condamner parce qu'ils ne reconnaissent pas l'autorité du successeur de Pierre?!
Miles+Christi
du baratin.

les "eveques" doivent condamner cette presse qui ose se dire "Catholique".
paul-marie
Ne serait-ce pas leur donner plus d'importance qu'ils n'en ont. Ils s'en glorifieraient. Gardons-nous de leur donner cette satisfaction et de faire leur publicité.
Miles+Christi
demandez donc à vos "eveques" qu'ils condamnent cette s... publiquement.
deniserp
C'est vrai que je tolère énormément ce torchon à brûler.
Miles+Christi
meme le révisionniste Faurisson avoue que Pie XII haissait les nazis et a tout fait pour sauver le plus de Juifs possible(plus de 800 000 personnes sauvées par lui).

golias est une revue tenue par des APOSTATS, il n'y a que la secte conciliaire pour tolerer pareille infamie.
deniserp
Vous en êtes encore à croire ce torchon de Golias ?
HUTCHEN
Qu'en pensez-vous ?

Pascal a écrit : « Le pape hait et craint les savants qui ne lui sont pas soumis par voeu » (Br. 873, 323). L’affirmation arrogante de l’autorité pontificale, dont la béatification d’Eugenio Pacelli serait une expression particulièrement provocatrice, justifierait-elle le sacrifice de l’incontournable exigence de la vérité des faits. Ainsi en est-il du silence du futur Pie …More
Qu'en pensez-vous ?

Pascal a écrit : « Le pape hait et craint les savants qui ne lui sont pas soumis par voeu » (Br. 873, 323). L’affirmation arrogante de l’autorité pontificale, dont la béatification d’Eugenio Pacelli serait une expression particulièrement provocatrice, justifierait-elle le sacrifice de l’incontournable exigence de la vérité des faits. Ainsi en est-il du silence du futur Pie XII, secrétaire d’Etat en 1934, sur l’assassinat par les nazis du dirigeant de l’Action catholique allemande le Dr Erich Klausener.
Dirigeant de l’Action catholique depuis 1928, proche du vice-chancelier Franz von Papen, Klausener contribue à la rédaction du discours de Marbourg prononcé par von Papen le 17 juin 1934. Même s’il est d’un ton relativement modéré, ce discours critique la violence et la répression mises en place depuis l’accession d’Hitler à la chancellerie. Lors d’un rassemblement catholique à Berlin, le 24 juin 1934, Klausener se livre, devant plus 60 000 personnes, à une critique passionnée et argumentée de la répression menée par les nazis contre les opposants, ce qui le fait considérer comme un adversaire du national-socialisme. Par cette intervention, il venait de signer son arrêt de mort. La sentence fut exécutée huit jours plus tard : le 30 juin 1934. Il apparaît que Heydrich lui-même a personnellement donné l’ordre au S.S. Hauptsturmführer Kurt Gildisch d’abattre Klausener dans son bureau du ministère national des Communications. Gildisch et un fonctionnaire de la Gestapo en civil gagnèrent le ministère vers les 13 heures et le bureau de Klausener. Ils signifièrent son arrestation au haut-fonctionnaire. Tandis que Klausener saisissait son chapeau, Gildisch l’abattit d’une balle dans la nuque. Il annonça ausitôt à Heydrich lui-même, du téléphone du même bureau, la mission terminée. Il reçut la consigne de déclarer cet assassinat comme un suicide. Il plaça deux factions SS devant la porte avec interdiction de ne laisser pénétrer qui que ce soit. L’accès au bureau où repose le corps de Klausener ensanglanté restera interdit à tous jusque vers 18 h 15, heure à laquelle il fut transporté à la morgue par des gens de la Gestapo. Furent ainsi repoussés, aussi bien le Premier ministre que l’épouse, le fils et le Docteur Werner Pünder, ami intime de la famille. De la morgue, la dépouille mortelle de Klausener fut promptement transférée au crématorium de Wilmersdorf où, sans autres investigations, il fut incinéré. Comme le relève l’historien Klaus Scholder dans son ouvrage Les Eglises et le Troisième Reich : 1934 : «On n’aurait que difficilement pu atteindre davantage la catholicité ecclésiale. Car, à l’accusation de haute-trahison avancée aussitôt par Goering s’ajoute l’accusation de suicide qui représente pour l’Eglise un péché grave, et interdit dès lors toutes funérailles religieuses, et enfin la crémation du corps alors également formellement interdite par l’Eglise.» Lors du procès de Nuremberg, Goering a reconnu être l’instigateur de l’assassinat.

Comment l’Eglise s’est-elle comportée face à l’événement ?

Réunis tard dans la soirée à l’évêché de Berlin, se retrouvaient pour faire le point le nonce apostolique, Mgr Cesare Orsenigo,et les trois membres de la délégation chargés de représenter l’épiscopat d’Allemagne à la commission bipartite pour le suivi du concordat. Mgr Nikolaus Bares ne participait pas à la réunion. En effet, il se trouvait en tournée pastorale dans son diocèse. On crut un instant qu’il était monté dans la même charette que Klausener. Après avoir écouté le rapport détaillé du vicaire général, Karl Adam, qui avait suivi les évènements au plus près, le nonce Cesare Orsenigo, s’exclama : « C’est du pur style soviétique. » Y faisait écho au même moment Mgr Wilhelm Berning, évêque d’Osnabrück : « Nous sommes en plein bolchévisme. » Face à l’implication personnelle d’Adolf Hitler dans la totalité des assassinats de la « Nuit au long couteaux », il fut décidé de saisir le cardinal Pacelli, secrétaire d’état, de ce qui était perçu comme un drame par la catholicité allemande, l’invitant à exprimer à la famille son émoi et sa solidarité à toute la nation. Eugenio Pacelli s’est tu. Eugenio Pacelli a imposé son silence.

Les consignes de Pacelli : taire les conditions de la mort de Klaussener

Dans un télégramme au ministre d’Etat chargé des Affaires étrangères, le 1er juillet 1934, l’ambassadeur Diego von Bergen transmet : «Cardinal apaisé par explications données ne cache pas reconnaissance admirative pour le courage personnel et résolution de fer montrée par le Führer en ce jour.» Les recommandations données à l’époque par le secrétaire d’Etat Pacelli furent les suivantes : taire les conditions de la mort de Klausener, réduire au minimum la célébration du requiem et l’évocation de sa mémoire. Aussi, la messe d’adieux ne fut-elle pas dite en la cathédrale mais en la chapelle privée de l’évêché et l’absoute dans la chapelle du cimetière. N’y assistait que l’évêque, le chapitre cathédral et les seuls amis intimes. Le fait de lui accorder des funérailles religieuses fut reçu comme l’évident démenti à l’allégation du suicide. Le dimanche suivant la mort, sur ordre de la curie épiscopale, fut lu en chaire aux messes du matin, dans toutes les paroisses du diocèse de Berlin, un avis dont le libellé interdisait toute interprétation politique. En invitant à prier pour le disparu qui, le 30 juin, était entré de manière inattendue, dans l’éternité. Avec l’envoi, le clergé était expressément prié de garder, vis-à-vis des évènements, la retenue exigée et de ne pas perdre de vue les intérêts de l’Eglise toute entière.
paru dans Golias ce jour. ?
Philomène
Le Pape Pie XII est un des plus grands Pape que nous ayons eu avec le Pape Jean-Paul II !
Miles+Christi
quel grand Pape que Sa Sainteté Pie XII !