A propos d’une lettre ouverte aux évêques de l’Eglise catholique

Le mardi 29 avril 2019, une vingtaine de théologiens et universitaires catholiques a publié une Lettre ouverte aux évêques de l’Eglise catholique, les invitant à intervenir auprès du pape François, …
Le site de la SSPX qui publie ce document se prend littéralement les pieds dans le tapis :

On ne peut pas mieux écrire qu'on sait ce qu'il faut faire, MAIS QU'ON NE PEUT (ou ne VEUT) RIEN FAIRE pour poursuivre (ou plus exactement reprendre) l'action de Mgr Lefebvre "l'Athanase des temps modernes" et son combat "contre l'hydre libérale et moderniste".
Relisez bien cette phrase évoquant …
More
Le site de la SSPX qui publie ce document se prend littéralement les pieds dans le tapis :

On ne peut pas mieux écrire qu'on sait ce qu'il faut faire, MAIS QU'ON NE PEUT (ou ne VEUT) RIEN FAIRE pour poursuivre (ou plus exactement reprendre) l'action de Mgr Lefebvre "l'Athanase des temps modernes" et son combat "contre l'hydre libérale et moderniste".
Relisez bien cette phrase évoquant la prudence de votre Fondateur :
"Jamais il ne s’est départi du respect dû à l’autorité légitime, qu’il savait reprendre fortement sans se permettre de la juger comme s’il lui était supérieur, laissant à l’Eglise du futur le soin de résoudre une question actuellement insoluble".
... et cette autre phrase :
Les résultats ont prouvé que telle était la bonne manière, le bon chemin, ainsi que saint Paul l’a indiqué : « prêche la parole, insiste à temps et à contretemps, reprends, menace, exhorte, avec une patience inlassable et le souci d’instruire » (2 Tim. 4, 2).

Les nouveaux supérieurs de la FSSPX invoquent la (bonne) prudence de son Fondateur pour refuser, comme lui, de "juger le pape". Mais elle invoque faussement son exemple pour dissimuler en réalité sa propre lâcheté à suivre les exhortations de l'Apôtre, alors qu'elle reconnaît que c'est "la bonne manière, le bon chemin".

Elle s'accuse ainsi elle-même de NE PAS FAIRE AUJOURD'HUI CE QU'ELLE DEVRAIT CONTINUER A FAIRE dans cette "Eglise du futur" qui est en réalité celle de l'année 2019 : prêcher, insister, reprendre, menacer, exhorter !

Faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais. Beaux pharisiens !
Oui, Mgr Lefebvre respectait ces papes, en disant par ailleurs, qu'ils étaient des antéchrists, des faux papes, des complices de la maçonnerie.On peut sérieusement se demander si Saint Athanase respectait Arius et lui reconnaissait une quelconque autorité? Ou encorecomment se mettre sous la juridiction de l'hydre moderniste et libérale ?